En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Hysteria Lane

        Belfond
        EAN : 9782714478177
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 560
        Format : 130 x 200 mm
        Hysteria Lane

        Date de parution : 12/10/2017
        Plongez dans l’univers des tournages de séries à Hollywood, la capitale mondiale du divertissement. Vous avez aimé Desperate Housewives ou Vampire Diaries ? Vous allez adorer Hysteria Lane.
         
        Laure dirige une société de relations publiques dans le cinéma à Hollywood. Quand son boyfriend part travailler en France et que sa meilleure amie (et associée) s’en va assister au tournage du film réalisé par son fiancé, Laure se pose des questions sur le sens de sa vie.
        Et lorsqu’elle rencontre...
        Laure dirige une société de relations publiques dans le cinéma à Hollywood. Quand son boyfriend part travailler en France et que sa meilleure amie (et associée) s’en va assister au tournage du film réalisé par son fiancé, Laure se pose des questions sur le sens de sa vie.
        Et lorsqu’elle rencontre un acteur canadien d’une grande beauté qui n’a pas encore percé, elle réalise que son destin est de produire une série. Mais quelles sont ses motivations réelles : le séduire, lui procurer le rôle dont il a besoin pour se faire connaître ? Ou bien est-ce une véritable vocation ?
        Elle va découvrir que, derrière les paillettes, Hollywood est un monde impitoyable pour une jeune femme à l’expérience limitée. Heureusement, Laure ne manque ni de charisme ni de relations pour se sortir des pires situations…
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714478177
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 560
        Format : 130 x 200 mm
        Belfond
        17.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • NovaBaby Posté le 27 Janvier 2018
          Je n'avais pas du tout fait le rapprochement entre ce livre et la saga Movie Star dont il est plus ou moins un spin-off. J'avais pourtant pas mal vu passer les couvertures sous forme de magazines mais je n'avais pas intégré le nom de l'auteur. Bref, j'y suis allée comme une bleue, et, malheureusement, ce n'est pas tout à fait ce que j'attendais. Disons qu'au vu du titre et du résumé, j'attendais du lourd niveau humour. Ben en fait, pas tant que ça. On va bien avoir un gros paquet de situations rocambolesques et de poisse haut niveau, mais je ne dirais pas que c'est un bouquin marrant. Ceci dit, c'est sympa, léger, plutôt fun à lire. Il ne restera probablement pas bien longtemps dans ma mémoire, mais c'est un bon moment de détente. C'est divertissant, au sens littéral du terme. Le pitch est axé autour de la meilleure amie d'Ophélie (qui était décrite comme "nympho" dans les résumés de la saga précédente, ce qui aurait aussi dû me mettre la puce à l'oreille, si seulement j'avais su) et de son idée WTF de créer une série parce qu'elle a eu un crush et un énorme élan de compassion pour un jeune acteur beau... Je n'avais pas du tout fait le rapprochement entre ce livre et la saga Movie Star dont il est plus ou moins un spin-off. J'avais pourtant pas mal vu passer les couvertures sous forme de magazines mais je n'avais pas intégré le nom de l'auteur. Bref, j'y suis allée comme une bleue, et, malheureusement, ce n'est pas tout à fait ce que j'attendais. Disons qu'au vu du titre et du résumé, j'attendais du lourd niveau humour. Ben en fait, pas tant que ça. On va bien avoir un gros paquet de situations rocambolesques et de poisse haut niveau, mais je ne dirais pas que c'est un bouquin marrant. Ceci dit, c'est sympa, léger, plutôt fun à lire. Il ne restera probablement pas bien longtemps dans ma mémoire, mais c'est un bon moment de détente. C'est divertissant, au sens littéral du terme. Le pitch est axé autour de la meilleure amie d'Ophélie (qui était décrite comme "nympho" dans les résumés de la saga précédente, ce qui aurait aussi dû me mettre la puce à l'oreille, si seulement j'avais su) et de son idée WTF de créer une série parce qu'elle a eu un crush et un énorme élan de compassion pour un jeune acteur beau gosse sosie de James Dean. Vous avez l'idée de départ, la suite reste sur le même ton. Des difficultés personnelles de la demoiselle, aux ratés professionnels, sa vie devient vite une accumulation de malchance et de réactions impulsives. Heureusement, elle a de la ressource et un joli bagout, ce qui va lui permettre d'avancer. Par contre, sur le plan plus privé, c'est un tel cliché qu'on a vite envie de la baffer. Clairement, elle vire à l'hystérie, se torture les méninges sans raison, prend des décisions incompréhensibles et manque de constance. Tous les personnages manquent ainsi de crédibilité tant ce qui leur arrive est démesuré. Mais je vous rassure de suite, ça sonne peut-être comme un défaut monstrueux, mais ça n'en est pas vraiment un : l'auteur réussit à les rendre tous attachants (même la pestouille de service qu'on a envie de découvrir un peu plus pour comprendre pourquoi elle est si odieuse). L'intrigue joue sur la même ambiguïté : les situations semblent souvent manquer de naturel (entre autres, le casting complètement improbable ou les résolutions de situations qui frôlent dangereusement la facilité), mais on a quand même envie de savoir de quelle façon le tout va se terminer et quelle est la prochaine tuile qui va tomber sur le nez des personnages. Le tout est plein de quiproquos et autres malentendus, on n'est pas loin du vaudeville qui aurait eu un enfant avec la chick-lit. Mais ça passe bien. En fait, je crois qu'à partir du moment où on accepte que ce qu'on va lire est fait pour nous divertir (même si je ne doute pas de la véracité probable de certains ressorts de l'intrigue, notamment concernant la production de série et l'influence de certains dans ce milieu), on passe un bon moment. Au final, ce qui m'a un brin dérangée, ce sont les scènes de fesses. Clairement, elles sont à mon sens un peu inutiles, probablement parce que je ne m'y attendais pas. Je n'ai pas trouvé qu'elles servaient l'histoire ou qu'elles apportaient quelque chose de particulier, elles sont parfois un brin crues, mais plutôt bien écrites. En fait, ce qui m'a gênée, ce n'est pas tant leur présence ou leur fréquence (on est loin de la scène de fesse à chaque page), mais plutôt la présentation de certains persos féminins comme étant des "nymphos"... La féministe que je suis a un peu sourcillé : aucun des mâles (même la superstar qui se vante de ses centaines de conquêtes) ne subit le même épithète, ou un traitement similaire de la part des autres personnages. Alors, soyons clairs, personne ne dit "haaaaan, elle couche avec tout ce qui bouge cette traînée". Mais j'ai l'impression que le propos n'était parfois pas bien loin (sauf que, comme ça s'adressait à un personnage "méchant", finalement, c'était mérité vu qu'elle est pas sympa). Ceci dit, si vous avez besoin d'une lecture pour vous vider la tête, je suis sûre que ce livre fera le job !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Gaoulette Posté le 15 Janvier 2018
          Cette critique s'adresse à mon chouchou Alex Cartier... Le chemin tortueux pour trouver l'amour.... Oh Alex, mon cher Alex, tu as trouvé ta vocation, faire rire les femmes avec ta plume chick lit. J'ai adoré ton roman mais tu n'auras pas mon cœur.... Laure est un personnage que j'affectionnais dés le départ. Drôle, franche, un zest libertine, délurée mais surtout avec une grand cœur. Je l'aimais déjà sans la connaître. Et je voulais savoir ce que tu allais nous proposer. Ton point fort, que je soulignais dés Movie Star, tu sais de quoi tu parles. Tu nous développe pour mon plus grand plaisir le milieu impitoyable du cinéma. On sent que tu nous fait partager ta passion, ton premier amour. Avec toi le monde Hollywoodien n'a plus de secret. Et à côté de ça, tu nous offre des personnages haut en couleur. Des personnages passionnants et attendrissants. Tu es doué pour le genre chick lit et c'est un compliment de taille de ma part. Je ne suis pas une grande fan de ce genre là. C'est souvent des gros flops pour moi. Tu m'as conquise avec Laure et ses aventures rocambolesques. Tu as réussi à m'émouvoir avec ses désillusions, ses petits brins de jalousie,... Cette critique s'adresse à mon chouchou Alex Cartier... Le chemin tortueux pour trouver l'amour.... Oh Alex, mon cher Alex, tu as trouvé ta vocation, faire rire les femmes avec ta plume chick lit. J'ai adoré ton roman mais tu n'auras pas mon cœur.... Laure est un personnage que j'affectionnais dés le départ. Drôle, franche, un zest libertine, délurée mais surtout avec une grand cœur. Je l'aimais déjà sans la connaître. Et je voulais savoir ce que tu allais nous proposer. Ton point fort, que je soulignais dés Movie Star, tu sais de quoi tu parles. Tu nous développe pour mon plus grand plaisir le milieu impitoyable du cinéma. On sent que tu nous fait partager ta passion, ton premier amour. Avec toi le monde Hollywoodien n'a plus de secret. Et à côté de ça, tu nous offre des personnages haut en couleur. Des personnages passionnants et attendrissants. Tu es doué pour le genre chick lit et c'est un compliment de taille de ma part. Je ne suis pas une grande fan de ce genre là. C'est souvent des gros flops pour moi. Tu m'as conquise avec Laure et ses aventures rocambolesques. Tu as réussi à m'émouvoir avec ses désillusions, ses petits brins de jalousie, ses rêves et ses déboires. Elle est fraiche, drôle, immature et tellement touchante. Autant Ophélie m'a agacé autant Laure m'a réellement touché. Laure en toutes circonstances reste égal à elle même. Alex tu as l'art et la manière de vraiment bien exploiter tes personnages. Et mention spéciale pour notre héros mythique Michael Brown. Alors lui, je lui aurait sauté dessus si je n'étais pas fidèle à mon mari... lol Mais voilà mon cher Alex, la plus dure à convaincre dans le binôme c'est moi.... Je t'avouerais que la trame principale "la recherche de l'amour de Laure" m'a déçue à la fin. Tu m'as gardée captive tout le long et je cherchais à savoir qui serait l'heureux élu. Et ce petit flop final m'a laissé perplexe. Mais c'est l'affect qui parle. J'aurais misé sur tout le monde sauf celui que tu as choisi. D'ailleurs en ce qui concerne Alexandre connaître son âge m'aurait aidé à visualiser la différence d'âge si rebutante. L'happy end de Laure je le respecte mais je ne le partage pas. Tout ce chemin tortueux pour arriver à ce résultat là.... Alors je te vois me donner tout un tas de raison mais ce sont mes convictions et mon idéal qui parle cette fois ci. Voilà Alex je pense qui si tu veux mon cœur, un opus sur Michael Brown je signe. Et pourquoi pas Alexandre aussi... Il y a du potentiel pour un très bon chick lit masculin. Tu sais nous faire rire alors fonce... Je serais ta première lectrice... Je conclue il n'y aura pas d'explosion pour ce spin off mais félicitation!
          Lire la suite
          En lire moins
        • AndreeLaPapivore Posté le 18 Décembre 2017
          Hysteria Lane est le spin-off de la trilogie Movie Star dont j'avais lu le premier tome il y a un peu plus d'un an. Si vous avez apprécié Movie Star il n'y a aucune raison que vous n'aimiez pas Hysteria Lane. Et si vous n'avez pas lu la trilogie pas de soucis, les quelques références aux précédents romans sont clairement explicitées en notes de bas de page. Nous retrouvons dans Hysteria Lane Ophélie et sa meilleure amie Laure qui ont créé leur société de relations publiques à Hollywood. Alors qu'Ophélie était l'héroïne de Movie Star, elle passe ici au second plan ; c'est néanmoins un plaisir d'avoir de ses nouvelles et de la voir intervenir dans l'intrigue, même de manière limitée. Laure est donc devenue le personnage principal du roman. Je dois avouer que j'ai eu du mal à la supporter au début, avec son côté obsédée hystérique et immature qui fait des scènes toutes les cinq minutes, mais passé le premier quart du roman j'ai commencé à m'attacher à elle et à la suivre avec plaisir. Le fait que ce soit elle qui raconte son histoire y est également pour beaucoup : au plus près de ses pensées et de... Hysteria Lane est le spin-off de la trilogie Movie Star dont j'avais lu le premier tome il y a un peu plus d'un an. Si vous avez apprécié Movie Star il n'y a aucune raison que vous n'aimiez pas Hysteria Lane. Et si vous n'avez pas lu la trilogie pas de soucis, les quelques références aux précédents romans sont clairement explicitées en notes de bas de page. Nous retrouvons dans Hysteria Lane Ophélie et sa meilleure amie Laure qui ont créé leur société de relations publiques à Hollywood. Alors qu'Ophélie était l'héroïne de Movie Star, elle passe ici au second plan ; c'est néanmoins un plaisir d'avoir de ses nouvelles et de la voir intervenir dans l'intrigue, même de manière limitée. Laure est donc devenue le personnage principal du roman. Je dois avouer que j'ai eu du mal à la supporter au début, avec son côté obsédée hystérique et immature qui fait des scènes toutes les cinq minutes, mais passé le premier quart du roman j'ai commencé à m'attacher à elle et à la suivre avec plaisir. Le fait que ce soit elle qui raconte son histoire y est également pour beaucoup : au plus près de ses pensées et de ses émotions on ne peut que comprendre ses actions, même les plus folles. Les autres personnages principaux sont assez riches et variés, il y a les sympathiques que l'on apprécie dès la première rencontre et ceux que l'on déteste sans hésiter. Les voir évoluer dans le microcosme hollywoodien, entre coups fourrés et entraide, est un régal. Le contexte du roman est très intéressant, c'est clairement ce que j'ai préféré. On y découvre comment se crée une série télévisée, de la première idée jusqu'à la diffusion. L'auteur a travaillé pendant plus de vingt ans dans le cinéma. Il connait bien ce milieu et se sert de cette expérience pour donner de la crédibilité à l'intrigue. Les références cinématographiques sont nombreuses, jusque dans les titres des chapitres, et donnent envie de (re)voir films et séries. Concernant la partie romance, je ne me suis pas ennuyée une seule fois. Il y a beaucoup de rebondissements, des scènes de sexe et des scènes de tendresse, de l'amour et de la haine, des rires et des pleurs. C'est moderne, explicite, et sans niaiseries. De plus vu la tournure des évènements, impossible de savoir à l'avance si la fin sera un happy end ou non, et ça j'ai vraiment apprécié.
          Lire la suite
          En lire moins
        • PrincessTiti Posté le 6 Décembre 2017
          Laure voit sa vie bouleverser lors du départ de son petit-ami en France pour au moins six mois, et celui d’Ophélie et Charlie en Afrique pour une durée d’environ six à douze mois. Elle décide de produire une série. Mais a-t-elle le potentiel pour devenir productrice ? Un véritable coup de cœur pour cette histoire. Même s’il y a beaucoup de références à la trilogie « Movie Star », j’ai trouvé que c’était totalement différent. Cette fois-ci tout se passe à Los Angeles (ou presque), Laura décide de réaliser son rêve et j’ai suivi avec plaisir cette réalisation. J’ai trouvé passionnant le fait de découvrir l’envers du décor, comment se déroule la réalisation, la recherche de fonds et des différentes personnes nécessaires, tout ceci est très intéressant. On découvre que c’est un univers de requins !!! On retrouve avec plaisir les personnages principaux de la série « Movie Star » mais c’est aussi superbe de faire la connaissance de nouveaux. L’impitoyable univers des séries à découvrir !!!
        • djihane Posté le 28 Novembre 2017
          J’avais beaucoup aimé la trilogie Movie star d’Alex Cartier qui mettait en scène l’histoire d’Ophélie, un personnage déjanté. Elle est attachée de presse dans l’univers du cinéma et a une obsession, elle fait une fixation sur un acteur américain qu’elle suit depuis son adolescence. Si je vous parle d’elle, c’est parce que ce n’est autre que sa meilleure amie nymphomane Laure qui est l’héroïne de ce spin off de Movie star. On suit donc Laure dans sa nouvelle vie à Hollywood. L’agence de relations publiques dans le cinéma qu’elle a créé avec sa meilleure amie Ophélie marche plutôt bien et elle vit avec son petit ami David dont elle est follement amoureuse. Tout va bien dans le meilleur des monde mais quand les personnes qu’elle aime se mettent à partir loin d’elle, rien ne va plus. Dans tout ce chaos, elle décide de créer une série tv. J’ai beaucoup aimé Hysteria lane car c’est un roman qui est plein de références à des films ou séries qui ont marqué le grand et petit écran. J’admire la culture d’Alex Cartier dans le domaine, car étant moi-même cinéphile et sériephile, cet aspect de l’oeuvre ne pouvait que me plaire. De plus, chaque chapitre... J’avais beaucoup aimé la trilogie Movie star d’Alex Cartier qui mettait en scène l’histoire d’Ophélie, un personnage déjanté. Elle est attachée de presse dans l’univers du cinéma et a une obsession, elle fait une fixation sur un acteur américain qu’elle suit depuis son adolescence. Si je vous parle d’elle, c’est parce que ce n’est autre que sa meilleure amie nymphomane Laure qui est l’héroïne de ce spin off de Movie star. On suit donc Laure dans sa nouvelle vie à Hollywood. L’agence de relations publiques dans le cinéma qu’elle a créé avec sa meilleure amie Ophélie marche plutôt bien et elle vit avec son petit ami David dont elle est follement amoureuse. Tout va bien dans le meilleur des monde mais quand les personnes qu’elle aime se mettent à partir loin d’elle, rien ne va plus. Dans tout ce chaos, elle décide de créer une série tv. J’ai beaucoup aimé Hysteria lane car c’est un roman qui est plein de références à des films ou séries qui ont marqué le grand et petit écran. J’admire la culture d’Alex Cartier dans le domaine, car étant moi-même cinéphile et sériephile, cet aspect de l’oeuvre ne pouvait que me plaire. De plus, chaque chapitre portait le nom d’une oeuvre célèbre et c’était drôle de voir comment Laure comparait sa vie à des films ou séries que l’on connaît. C’est pour cela que je n’ai pu apprécier de voir notre héroïne évoluer dans ce domaine. L’auteure nous offre d’ailleurs une jolie immersion dans le monde de création de séries tv à Hollywood. Malgré quelques longueurs dans le texte car on n’arrive pas vite à ce qui est annoncé dans le synopsis, le roman se lit plutôt vite et j’ai été assez surprise de voir que l’on n’a pas forcement affaire à une romance que l’on voit naître au début du roman puis se développer. Le roman est avant tout focalisé sur les péripéties du quotidien de Laure. Je qualifierai Hysteria lane de Chick-litt ou de comédie sur les tribulations d’une femme qui se remet en question et a envie de changement dans sa vie. L’humour est donc omniprésent grâce notamment à Laure et son tempérament explosif. En plus de Laure, les personnages d’Hysteria lane sont hauts en couleur. Avec leurs personnalités, on ne peut pas s’ennuyer. J’ai une petite préférence pour le beau Canadien et sa mésaventure insolite à Hollywood. Laure et lui vont avoir une relation assez atypique sur la base de « je t’aime, moi non plus ». C’était drôle et ça apportait du peps au tout. Le seul personnage qui m’a exaspérée c’est David, les hommes prennent vraiment parfois les femmes pour des bonnes poires. Heureusement que les personnages féminins d’Alex Cartier ne se laissent pas faire. Si vous avez lu Movie star, vous serez ravie aussi de retrouver quelques personnages phares de la trilogie. Si vous comptez ne lire qu’Hysteria lane vous n’aurez pas de difficultés à vous immergez dans l’histoire. Mais si vous voulez lire Movie star, je vous conseillerai de plutôt commencer par la trilogie car le spin-off révèle quelques éléments découverts dans la saga. J’ai été ravie de lire l’histoire de Laure car c’est un personnage que j’adorais autant que l’héroïne de Movie star et elle a bien mérité qu’on s’y intéresse de plus près. L’univers d’Hysteria lane est intéressant, les personnages déjantés et la plume d’Alex Cartier agréable lire.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Le livre était tellement dense que je me demandais à certains moments si l’auteur saurait tout boucler correctement… C’est le cas ! Très chouette romance, avec laquelle j’ai passé un excellent moment !"
        Ludo / Prends un livre et détends toi
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.