Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714478177
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 560
Format : 130 x 200 mm

Hysteria Lane

Date de parution : 12/10/2017
Plongez dans l’univers des tournages de séries à Hollywood, la capitale mondiale du divertissement. Vous avez aimé Desperate Housewives ou Vampire Diaries ? Vous allez adorer Hysteria Lane.
 
Laure dirige une société de relations publiques dans le cinéma à Hollywood. Quand son boyfriend part travailler en France et que sa meilleure amie (et associée) s’en va assister au tournage du film réalisé par son fiancé, Laure se pose des questions sur le sens de sa vie.
Et lorsqu’elle rencontre...
Laure dirige une société de relations publiques dans le cinéma à Hollywood. Quand son boyfriend part travailler en France et que sa meilleure amie (et associée) s’en va assister au tournage du film réalisé par son fiancé, Laure se pose des questions sur le sens de sa vie.
Et lorsqu’elle rencontre un acteur canadien d’une grande beauté qui n’a pas encore percé, elle réalise que son destin est de produire une série. Mais quelles sont ses motivations réelles : le séduire, lui procurer le rôle dont il a besoin pour se faire connaître ? Ou bien est-ce une véritable vocation ?
Elle va découvrir que, derrière les paillettes, Hollywood est un monde impitoyable pour une jeune femme à l’expérience limitée. Heureusement, Laure ne manque ni de charisme ni de relations pour se sortir des pires situations…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714478177
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 560
Format : 130 x 200 mm

Ils en parlent

"Le livre était tellement dense que je me demandais à certains moments si l’auteur saurait tout boucler correctement… C’est le cas ! Très chouette romance, avec laquelle j’ai passé un excellent moment !"
Ludo / Prends un livre et détends toi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LeCoindAudrey Posté le 16 Juin 2019
    Il serait impoli de commencer à parler du roman sans avoir remercier (de tout coeur) les éditions Belfond et surtout l'auteur, Alex Cartier, qui m'ont offert l'opportunité de lire cette aventure de ma très cher Laure. Laure est bien la meilleure amie d'Ophélie, que nous avons rencontré dans Movie Star et qui était plutôt sur un plan secondaire. Toujours là pour son amie, nous la connaissons un peu folle, fonçant tête baissée et réfléchissant par la suite. Cette fougue et ce peps est ce qui m'a fait craquer pour le personnage, j'ai donc été ravie de la découvrir un peu plus dans ce roman, dont elle est sous les projecteurs ! C'est donc à Hollywood qu'elle s'est installée, dirigeant une société de relation publique pour le cinéma, en collaboration avec Ophélie. Les deux jeunes femmes apprendront rapidement la dure réalité liée à un domaine comme le cinéma, mais Laure devra affronter bien plus difficile comme situation, notamment à partir du moment où elle croisera le chemin du beau Québécois, Alexandre. Encore une fois, je suis impressionnée par la puissance des personnages. Si Laure me paraissait comme une amie, on la découvre réellement de A à Z et ce n'est pas seulement la folle... Il serait impoli de commencer à parler du roman sans avoir remercier (de tout coeur) les éditions Belfond et surtout l'auteur, Alex Cartier, qui m'ont offert l'opportunité de lire cette aventure de ma très cher Laure. Laure est bien la meilleure amie d'Ophélie, que nous avons rencontré dans Movie Star et qui était plutôt sur un plan secondaire. Toujours là pour son amie, nous la connaissons un peu folle, fonçant tête baissée et réfléchissant par la suite. Cette fougue et ce peps est ce qui m'a fait craquer pour le personnage, j'ai donc été ravie de la découvrir un peu plus dans ce roman, dont elle est sous les projecteurs ! C'est donc à Hollywood qu'elle s'est installée, dirigeant une société de relation publique pour le cinéma, en collaboration avec Ophélie. Les deux jeunes femmes apprendront rapidement la dure réalité liée à un domaine comme le cinéma, mais Laure devra affronter bien plus difficile comme situation, notamment à partir du moment où elle croisera le chemin du beau Québécois, Alexandre. Encore une fois, je suis impressionnée par la puissance des personnages. Si Laure me paraissait comme une amie, on la découvre réellement de A à Z et ce n'est pas seulement la folle dingue de copine que l'on admire, mais aussi son côté humain, ses remords, sa façon de penser, de réagir, ce qui explique énormément de situations et on ne peut qu'adorer Laure, encore plus ! On croisera quand même et assez souvent des personnages connus, comme Ophélie, Michael ou encore Chris, mais j'ai adorer faire la connaissance d'un grand nombre de nouveaux personnages, comme Alexandre, touchant, jeune et innocent ou encore utiliser des noms connus pour bien appuyer le côté Hollywood et son cinéma (ou ses séries). J'en parlais vaguement dans ma chronique du dernier tome de Movie Star, j'ai préféré terminer cette saga pour ne pas me spoiler ce début de roman, mais je préfère rassurer tout de suite, le roman peut parfaitement se lire indépendamment, les éléments importants étant bien rappelés. Je pense que c'est un grand atout pour cette série, sans que ce soit réellement une série. Si un lecteur commence par Movie Star, il sera intéressé par Hysteria Lane, mais s'il commence par Hysteria Lane, il pourra savourer l'histoire d'Ophélie grâce à Movie Star. Ce roman est donc une plongée merveilleuse et je dois dire qu'en résumé, le générique de Dallas me reste en tête "Son univers impitoyable", les deux collants bien au thème des séries. Alex Cartier confirme son talent, mélanger à une certaine expérience d'une vingtaine d'années, ce qui donne un cachet très crédible à l'histoire, tout en gardant un brin de rêve, la frenchie à Hollywood. Il serait réellement dommage de passer à côté ! Alors, je ne peux que vous conseiller cette lecture, tout comme son autre série #9829; Deux coup de coeur à mes yeux !
    Lire la suite
    En lire moins
  • emeralda Posté le 12 Juin 2019
    Ce n’est pas mon premier roman signé Alex Carter qui passe entre mes mains puisque j’ai pu lire la trilogie « Movie star » qui m’avait ravie par sa fraicheur. Certes, je lis peu de ce genre littéraire assez léger, mais cela me permet justement d’apprécier les qualités de ces rares titres lus. Ce spin off va se concentrer sur la meilleure amie d’Ophélie que nous avions particulièrement suivi dans « Movie Star » : Laure, l’intrépide que rien ou presque n’effrayait. C’était indéniablement la plus borderline des deux jeunes femmes. Ses aventures personnelles le seront-elles tout autant ? C’est ce que j’ai souhaité avant de me lancer dans les pages du livre. Bingo ! Laure est complètement excessive. Rien qu’imaginer certaines situations décrites, on frise la crise de rire tellement c’est « too much » ! Elle est pire qu’une enfant capricieuse. Nous en tant que lectrice, on aimerait bien, de temps en temps, lui remettre certaines pendules à l’heure tant elle exagère, mais ce serait moins drôle si elle devenait sage et raisonnable. Elle est un trublion quasiment incontrôlable et c’est aussi ce qui fait son charme. Comme pour « Movie Star » les références aux monde du cinéma (acteurs, actrices,... Ce n’est pas mon premier roman signé Alex Carter qui passe entre mes mains puisque j’ai pu lire la trilogie « Movie star » qui m’avait ravie par sa fraicheur. Certes, je lis peu de ce genre littéraire assez léger, mais cela me permet justement d’apprécier les qualités de ces rares titres lus. Ce spin off va se concentrer sur la meilleure amie d’Ophélie que nous avions particulièrement suivi dans « Movie Star » : Laure, l’intrépide que rien ou presque n’effrayait. C’était indéniablement la plus borderline des deux jeunes femmes. Ses aventures personnelles le seront-elles tout autant ? C’est ce que j’ai souhaité avant de me lancer dans les pages du livre. Bingo ! Laure est complètement excessive. Rien qu’imaginer certaines situations décrites, on frise la crise de rire tellement c’est « too much » ! Elle est pire qu’une enfant capricieuse. Nous en tant que lectrice, on aimerait bien, de temps en temps, lui remettre certaines pendules à l’heure tant elle exagère, mais ce serait moins drôle si elle devenait sage et raisonnable. Elle est un trublion quasiment incontrôlable et c’est aussi ce qui fait son charme. Comme pour « Movie Star » les références aux monde du cinéma (acteurs, actrices, metteur en scène, films tous genres confondus…) sont là. Je trouve que cela donne envie de découvrir ou redécouvrir bien des longs métrages ou séries. Il n’est donc pas garanti qu’après avoir terminé ce bouquin, vous ne vous jetiez pas sur votre téléviseur ou votre ordinateur pour écumer vos librairies de films ou séries. Je vous aurais prévenu…
    Lire la suite
    En lire moins
  • coquinnette1974 Posté le 22 Avril 2018
    Je me rends compte que j'ai totalement oublié de chroniquer Hystéria Lane, de Alex Cartier, que m'avait envoyé Belfond et net galley ! En le demandant, j'ignorais que c'était un spin off de la série Movie Star. J'ai donc lu Hystéria Lane sans connaitre les personnages, mais j'avoue que ça va, je trouve que c'est compréhensible même si on n'a jamais lu les trois tomes de Movie Star. Le personnage principal de cette nouvelle série est Laure, une jeune femme que j'ai bien aimé même si parfois elle est un peu agaçante. Elle est assez superficielle, nymphomane (elle pense parfois plus aux orgasmes qu'elle veut avoir qu'à autre chose) sans oublier son coté mytho ! Malgré ça, je l'aime bien. L'histoire est plutôt bien ficelée et Laure va s'accrocher pour réussir dans son projet. Hystéria Lane est un roman de chick litt qui m'a plu, sans en garder un énorme souvenir. Il se lit bien, avec plaisir, et j'ai sourit à plusieurs reprises. Si d'autres tomes sortent, pourquoi pas :) Je mets quatre étoiles :)
  • alapagedesuzie Posté le 13 Mars 2018
    Laure et Ophélie sont associées dans une boîte de relations publiques à Hollywood. Alors que la vie d'Ophélie est un vrai conte de fées, Laure approche tranquillement de la trentaine et se demande où s'en va sa vie. Plusieurs personnes autour d'elle lui demandent régulièrement pourquoi elle se limite à travailler en relations publiques alors qu'elle pourrait produire sa propre série télévisée. L'idée fait tranquillement son chemin... Un soir alors qu'elle est au comptoir du bar lors d'une représentation et que son copain David est à l'extérieur et discute avec son ex-copine, Laure est en colère contre lui et tente donc de séduire le barman, Alexandre, en lui disant qu'elle va produire une série. Mais la soirée tourne au cauchemar... Par la suite, Laure apprend que son associée la quitte pour un an, car elle part avec son amoureux pour un tournage à l'extérieur du pays. Sa vie de couple avec David bat de l'aile depuis un petit moment et le découragement la gagne lorsqu'elle apprend que David part pour la France. Il vient d'accepter un contrat de six mois avec son ex-copine alors qu'elle-même, elle est partie de la France pour faire carrière à Hollywood. Rien ne va plus dans... Laure et Ophélie sont associées dans une boîte de relations publiques à Hollywood. Alors que la vie d'Ophélie est un vrai conte de fées, Laure approche tranquillement de la trentaine et se demande où s'en va sa vie. Plusieurs personnes autour d'elle lui demandent régulièrement pourquoi elle se limite à travailler en relations publiques alors qu'elle pourrait produire sa propre série télévisée. L'idée fait tranquillement son chemin... Un soir alors qu'elle est au comptoir du bar lors d'une représentation et que son copain David est à l'extérieur et discute avec son ex-copine, Laure est en colère contre lui et tente donc de séduire le barman, Alexandre, en lui disant qu'elle va produire une série. Mais la soirée tourne au cauchemar... Par la suite, Laure apprend que son associée la quitte pour un an, car elle part avec son amoureux pour un tournage à l'extérieur du pays. Sa vie de couple avec David bat de l'aile depuis un petit moment et le découragement la gagne lorsqu'elle apprend que David part pour la France. Il vient d'accepter un contrat de six mois avec son ex-copine alors qu'elle-même, elle est partie de la France pour faire carrière à Hollywood. Rien ne va plus dans sa vie personnelle et professionnelle... elle se sent vraiment seule. C'est avec Sean que le rêve de produire une série prendra vie, mais pour se faire, il faut absolument convaincre le beau Alexandre et qui malheureusement, n'est plus à Hollywood par sa faute. Elle devra aller le chercher au fin fond du Grand Nord canadien. De plus, il va falloir qu'elle accepte que Julia, la fille de Sean, joue un rôle prédominant dans la série... bref, les embrouilles ne font que commencer! Assurément, Alex Cartier a décidé de donner suite aux personnages de sa saga Movie Star pour ce récit. Alors qu'auparavant, Ophélie était au centre de ses intrigues, ici l'intrigue tourne plutôt autour de Laure. Par contre, nous sommes toujours dans l'univers du cinéma, des gens riches et célèbres! Je dois avouer que le début du roman fut assez pénible pour moi. J'ai eu de la difficulté à adhérer non seulement à l'intrigue, mais également aux personnages. Je n'ai pas vraiment apprécié la personnalité de notre protagoniste. Laure m'a semblé superficielle, prétentieuse et arrogante! D'ailleurs, la plupart des personnages m'ont donné cette impression et je dois dire que ce n'est pas une toile de fond bien sympathique. Par contre, à mesure que l'on avance dans le récit, nous sentons que les personnages prennent un visage un peu plus humain. J'ai réellement senti cette métamorphose lorsque Laure est partie au Grand Nord pour aller chercher Alexandre. À partir de là, j'ai adhéré un peu plus à l'intrigue. Et ce fut essentiellement la même chose pour les personnages secondaires. Personnellement, j'aurais bien aimé que l'auteur nous présente dès le début ses personnages sous cet angle. L'univers du cinéma est quant à lui bien intéressant. L'auteur nous expose l'envers du décor et toutes les intrigues politiques qui se cachent derrière. Mais au final, je suis relativement déçue par ce roman. Je m'attendais tellement à plus en lisant le résumé. Heureusement que l'auteur a su se rattraper dans la deuxième moitié sinon je crois bien que j'aurais pu laisser tomber ma lecture...
    Lire la suite
    En lire moins
  • NovaBaby Posté le 27 Janvier 2018
    Je n'avais pas du tout fait le rapprochement entre ce livre et la saga Movie Star dont il est plus ou moins un spin-off. J'avais pourtant pas mal vu passer les couvertures sous forme de magazines mais je n'avais pas intégré le nom de l'auteur. Bref, j'y suis allée comme une bleue, et, malheureusement, ce n'est pas tout à fait ce que j'attendais. Disons qu'au vu du titre et du résumé, j'attendais du lourd niveau humour. Ben en fait, pas tant que ça. On va bien avoir un gros paquet de situations rocambolesques et de poisse haut niveau, mais je ne dirais pas que c'est un bouquin marrant. Ceci dit, c'est sympa, léger, plutôt fun à lire. Il ne restera probablement pas bien longtemps dans ma mémoire, mais c'est un bon moment de détente. C'est divertissant, au sens littéral du terme. Le pitch est axé autour de la meilleure amie d'Ophélie (qui était décrite comme "nympho" dans les résumés de la saga précédente, ce qui aurait aussi dû me mettre la puce à l'oreille, si seulement j'avais su) et de son idée WTF de créer une série parce qu'elle a eu un crush et un énorme élan de compassion pour un jeune acteur beau... Je n'avais pas du tout fait le rapprochement entre ce livre et la saga Movie Star dont il est plus ou moins un spin-off. J'avais pourtant pas mal vu passer les couvertures sous forme de magazines mais je n'avais pas intégré le nom de l'auteur. Bref, j'y suis allée comme une bleue, et, malheureusement, ce n'est pas tout à fait ce que j'attendais. Disons qu'au vu du titre et du résumé, j'attendais du lourd niveau humour. Ben en fait, pas tant que ça. On va bien avoir un gros paquet de situations rocambolesques et de poisse haut niveau, mais je ne dirais pas que c'est un bouquin marrant. Ceci dit, c'est sympa, léger, plutôt fun à lire. Il ne restera probablement pas bien longtemps dans ma mémoire, mais c'est un bon moment de détente. C'est divertissant, au sens littéral du terme. Le pitch est axé autour de la meilleure amie d'Ophélie (qui était décrite comme "nympho" dans les résumés de la saga précédente, ce qui aurait aussi dû me mettre la puce à l'oreille, si seulement j'avais su) et de son idée WTF de créer une série parce qu'elle a eu un crush et un énorme élan de compassion pour un jeune acteur beau gosse sosie de James Dean. Vous avez l'idée de départ, la suite reste sur le même ton. Des difficultés personnelles de la demoiselle, aux ratés professionnels, sa vie devient vite une accumulation de malchance et de réactions impulsives. Heureusement, elle a de la ressource et un joli bagout, ce qui va lui permettre d'avancer. Par contre, sur le plan plus privé, c'est un tel cliché qu'on a vite envie de la baffer. Clairement, elle vire à l'hystérie, se torture les méninges sans raison, prend des décisions incompréhensibles et manque de constance. Tous les personnages manquent ainsi de crédibilité tant ce qui leur arrive est démesuré. Mais je vous rassure de suite, ça sonne peut-être comme un défaut monstrueux, mais ça n'en est pas vraiment un : l'auteur réussit à les rendre tous attachants (même la pestouille de service qu'on a envie de découvrir un peu plus pour comprendre pourquoi elle est si odieuse). L'intrigue joue sur la même ambiguïté : les situations semblent souvent manquer de naturel (entre autres, le casting complètement improbable ou les résolutions de situations qui frôlent dangereusement la facilité), mais on a quand même envie de savoir de quelle façon le tout va se terminer et quelle est la prochaine tuile qui va tomber sur le nez des personnages. Le tout est plein de quiproquos et autres malentendus, on n'est pas loin du vaudeville qui aurait eu un enfant avec la chick-lit. Mais ça passe bien. En fait, je crois qu'à partir du moment où on accepte que ce qu'on va lire est fait pour nous divertir (même si je ne doute pas de la véracité probable de certains ressorts de l'intrigue, notamment concernant la production de série et l'influence de certains dans ce milieu), on passe un bon moment. Au final, ce qui m'a un brin dérangée, ce sont les scènes de fesses. Clairement, elles sont à mon sens un peu inutiles, probablement parce que je ne m'y attendais pas. Je n'ai pas trouvé qu'elles servaient l'histoire ou qu'elles apportaient quelque chose de particulier, elles sont parfois un brin crues, mais plutôt bien écrites. En fait, ce qui m'a gênée, ce n'est pas tant leur présence ou leur fréquence (on est loin de la scène de fesse à chaque page), mais plutôt la présentation de certains persos féminins comme étant des "nymphos"... La féministe que je suis a un peu sourcillé : aucun des mâles (même la superstar qui se vante de ses centaines de conquêtes) ne subit le même épithète, ou un traitement similaire de la part des autres personnages. Alors, soyons clairs, personne ne dit "haaaaan, elle couche avec tout ce qui bouge cette traînée". Mais j'ai l'impression que le propos n'était parfois pas bien loin (sauf que, comme ça s'adressait à un personnage "méchant", finalement, c'était mérité vu qu'elle est pas sympa). Ceci dit, si vous avez besoin d'une lecture pour vous vider la tête, je suis sûre que ce livre fera le job !
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.