Lisez! icon: Search engine

IBM et l'Holocauste

Robert Laffont
EAN : 9782221092767
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 610
Format : 153 x 240 mm
IBM et l'Holocauste
L'alliance stratégique entre l'Allemagne nazie et la plus puissance multinationale américaine

Odile DEMANGE (Traducteur)
Date de parution : 13/02/2001

Ce livre raconte l'histoire de la participation consciente d'IBM à l'Holocauste, et de sa complicité avec la machine de guerre nazie qui a fait plusieurs millions de victimes à travers toute l'Europe.

Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, les nazis ont exterminé six millions de Juifs. Grâce à une organisation remarquable, les listes de noms étaient toujours prêtes, les trains toujours à l'heure et les chambres à gaz toujours disponibles au bon moment. Aujourd'hui, on utiliserait des ordinateurs. À l'époque, il...

Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, les nazis ont exterminé six millions de Juifs. Grâce à une organisation remarquable, les listes de noms étaient toujours prêtes, les trains toujours à l'heure et les chambres à gaz toujours disponibles au bon moment. Aujourd'hui, on utiliserait des ordinateurs. À l'époque, il n'y en avait pas. Mais les nazis avaient autre chose: des machines à cartes perforées. Elles étaient partout: dans les bureaux, dans les centres ferroviaires, dans les usines, mais aussi près des ghettos et dans les camps. La moindre information était saisie, traitée, triée, analysée. Toute la machine de guerre allemande, toute la logistique de l'asservissement et de l'extermination reposaient sur ces appareils. Et ceux-ci étaient la propriété d'une entreprise américaine: IBM.Ce livre raconte comment s'est nouée, dès 1933, l'alliance stratégique entre IBM et les nazis. Comment, avec l'aide de sa filiale allemande, la multinationale a fourni au IIIe Reich des solutions «clés en main». Comment, en pleine guerre, IBM gérait ses filiales européennes par l'intermédiaire de son bureau à Genève. Comment, entre autres, les Juifs de Hollande furent les victimes de la technologie IBM et pourquoi les Juifs de France eurent davantage de chance. Comment, enfin, tout cela fut accompagné d'une entreprise systématique d'occultation.Certes, avec ou sans IBM, les nazis auraient entrepris d'exterminer les Juifs. Mais les chiffres, eux, auraient été très différents…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221092767
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 610
Format : 153 x 240 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • SebastienCreo Posté le 22 Août 2018
    IL y a près de dix-sept ans, j'avais lu ce livre qui racontaient une facette de l'histoire avec un "h" majuscule. Pourtant, depuis un certains temps, j'ai recommencé à m'intéresser à la Seconde Guerre mondiale et je me rappellais vaguement du livre que j'avais lu seulement ma cote qui vient de monter un peu. Le livre est fort intéressant car il nous explique comment IBM fut créée et comment elle étendit son empire partout dans le monde grâce Thomas J. Watson qui accomplissait le capitaliste sauvage. Dans ce livre, on apprend comment les machines Hollerith du nom de leur inventeur Hermann Hollerith permettaient de faire les meilleurs recensement autant pendant la Première Guerre mondiale pour le gouvernement mais aussi dans d'autres sphère de la société. Lorsque Hitler rentrait en guerre en 1939, il avait utilisé ces machines aux maximums de leurs capacité ainsi qu'à l'aide généreuse d'IBM qui voyait là une manière de faire des affaires d'or. Mais elles n'aidaient pas seulement dans les camps de concentration mais aussi pour l'horaire des trains qui amenaient leurs malheureuses victimes à la mort. Tout était prévu mais l'imprévisible selon les poinçons que les nazis pouvaient utilisé lors de morts brutale ou pour... IL y a près de dix-sept ans, j'avais lu ce livre qui racontaient une facette de l'histoire avec un "h" majuscule. Pourtant, depuis un certains temps, j'ai recommencé à m'intéresser à la Seconde Guerre mondiale et je me rappellais vaguement du livre que j'avais lu seulement ma cote qui vient de monter un peu. Le livre est fort intéressant car il nous explique comment IBM fut créée et comment elle étendit son empire partout dans le monde grâce Thomas J. Watson qui accomplissait le capitaliste sauvage. Dans ce livre, on apprend comment les machines Hollerith du nom de leur inventeur Hermann Hollerith permettaient de faire les meilleurs recensement autant pendant la Première Guerre mondiale pour le gouvernement mais aussi dans d'autres sphère de la société. Lorsque Hitler rentrait en guerre en 1939, il avait utilisé ces machines aux maximums de leurs capacité ainsi qu'à l'aide généreuse d'IBM qui voyait là une manière de faire des affaires d'or. Mais elles n'aidaient pas seulement dans les camps de concentration mais aussi pour l'horaire des trains qui amenaient leurs malheureuses victimes à la mort. Tout était prévu mais l'imprévisible selon les poinçons que les nazis pouvaient utilisé lors de morts brutale ou pour les transfert de prisonnier politique ou autres. Pour être sure de ne pas être attraper par les autorités américaines même lors de la fin IBM avait tout prévu même son armée qui sillonait les pays conquit par les troisième Reich afin de rapporter l'état des machines qui selon leur propos avait changé d'utilisation mais IBM était dans le coup depuis le début des hostilités. Thomas J. Watson reçu des félicitation car il avait aidé pour l'effort de guerre d'un côté tandis que l'autre permis le massacre de pauvres innocents grâce à la folie nazie.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.