Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265116665
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 130 x 200 mm

IKIGAI

,

Marianne MILLON (Traducteur)
Date de parution : 13/04/2017
La scène se passe dans un parc à Tokyo.
Deux amis conversent sur le sens de la vie et sur l’étonnante longévité des Japonais. Un mot est alors lancé : ikigai, qui signifie littéralement « la joie d’être toujours occupé ». D’après les Japonais, nous possédons tous un ikigai, une raison d’exister, qui...
La scène se passe dans un parc à Tokyo.
Deux amis conversent sur le sens de la vie et sur l’étonnante longévité des Japonais. Un mot est alors lancé : ikigai, qui signifie littéralement « la joie d’être toujours occupé ». D’après les Japonais, nous possédons tous un ikigai, une raison d’exister, qui nous pousse à nous lever chaque matin et à être acteurs de notre vie.
C’est ainsi que les deux amis, Héctor García et Francesc Miralles, décident de se lancer dans une passionnante enquête à travers le Japon. Partis à la rencontre des « supercentenaires » du hameau d’Ogimi, dans l’archipel d’Okinawa, ils passent de longs mois sur place à s’imprégner de la mentalité et des us et coutumes locaux. Comment ces « supercentenaires » définissent-ils leur ikigai et en quoi les guide-t-il au quotidien ? Quelles sont les habitudes à adopter pour mieux vivre ?

Dans un livre à mi-chemin entre le guide et le témoignage, Héctor García et Francesc Miralles nous invitent à découvrir notre propre ikigai pour mener une vie longue et harmonieuse.



 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265116665
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 130 x 200 mm
Fleuve éditions

Ils en parlent

« Ce livre n’est pas un livre de recettes, mais au fil des pages vous trouverez les outils pratiques  pour vous nourrir de la philosophie japonaise qui assurera la santé de votre corps, de votre esprit et de votre âme. » esdiario.com
« Non seulement ce livre approfondit l’un des aspects culturels du Japon les moins connus, mais il nous aide à l’appliquer dans notre monde occidental. Ce n’est pas essentiellement un livre de développement personnel : c’est aussi un ouvrage qui nous éclaire sur une philosophie orientale difficile à intégrer, quand bien même nous avons visité le pays de nombreuses fois. » Lecteur Amazon
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Melopee Posté le 18 Juillet 2020
    Tout ce qui touche de près ou de loin au Japon m'intéresse. En effet, les Japonais développent des concepts autour de la vie, de la spiritualité et de la nourriture, qui sont très loin de notre conception occidentale. Aussi, lorsque les auteurs (qui ne sont pas Japonais) se sont rendus au Japon afin d'interviewer les centenaires d'Okinawa (le plus fort pourcentage de centenaires au monde) afin d'étudier leurs habitudes, leur régime alimentaire, leur état d'esprit, je me suis dit que leurs conclusions seraient très instructives. Et leur rapport est sans appel : les Okinawaïens font de tout, mais avec parcimonie. Ils continuent à s'occupent de leur jardin même dans leur grand âge. Ils mangent mais qu'aux 2/3 de leur appétit. Et par dessus tout, ils ont un ikigai (littéralement, "joie d'être toujours occupé") qui est un but en soi. Ils ne s'agit pas de se surmener, mais de toujours accomplir des petites choses. Cette approche de la vie m'a beaucoup inspirée. Beaucoup de choses sont abordées mais je retiens notamment deux choses : il n'est pas nécessaire d'être multitâche et de s'épuiser dans un boulot arbitraire. Au contraire, il faut toujours chercher un sens à ses actions et toujours être... Tout ce qui touche de près ou de loin au Japon m'intéresse. En effet, les Japonais développent des concepts autour de la vie, de la spiritualité et de la nourriture, qui sont très loin de notre conception occidentale. Aussi, lorsque les auteurs (qui ne sont pas Japonais) se sont rendus au Japon afin d'interviewer les centenaires d'Okinawa (le plus fort pourcentage de centenaires au monde) afin d'étudier leurs habitudes, leur régime alimentaire, leur état d'esprit, je me suis dit que leurs conclusions seraient très instructives. Et leur rapport est sans appel : les Okinawaïens font de tout, mais avec parcimonie. Ils continuent à s'occupent de leur jardin même dans leur grand âge. Ils mangent mais qu'aux 2/3 de leur appétit. Et par dessus tout, ils ont un ikigai (littéralement, "joie d'être toujours occupé") qui est un but en soi. Ils ne s'agit pas de se surmener, mais de toujours accomplir des petites choses. Cette approche de la vie m'a beaucoup inspirée. Beaucoup de choses sont abordées mais je retiens notamment deux choses : il n'est pas nécessaire d'être multitâche et de s'épuiser dans un boulot arbitraire. Au contraire, il faut toujours chercher un sens à ses actions et toujours être dans la pleine conscience de ce qui est accompli. Les habitants de l'île ont certes une longévité exceptionnelle mais ils vieillissent également avec l'un des plus faibles taux de maladie. Il y a sans doute moins de pollution et les repas sont riches en légumes, mais le secret est ailleurs. C'est toute une philosophie qui est à l'usage et qu'est-ce que c'est inspirant ! Alors, je ne pense pas devenir centenaire (et n'en ai pas l'ambition) mais ce petit ouvrage tape en plein dans le développement personnel. La question de la réalisation de soi est bien présente et elle donne énormément à réfléchir. Les Japonais ont décidément beaucoup à nous apprendre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marouh Posté le 15 Mars 2020
    Bel ouvrage! Cette découverte est vraiment bénéfique pour soi même. On en apprend tellement sur comment vivre en harmonie avec soi même. Je recommande pour ceux qui recherchent un ouvrage sur le développement personnel. On voit la vie autrement, on y découvre des astuces simples et utiles. Gérance sur ses émois et comportements. Belle découverte que j'ai faite en l'empruntant à la médiathèque. Il en existe un autre dans le même genre «Trouver son ikigai» de Christie Vanbremeersch.
  • trolette Posté le 3 Janvier 2018
    Ikigai (生き甲斐) est l'équivalent japonais de la « joie de vivre » et de la « raison d'être ». Bien que les significations soient identiques, les attitudes culturelles envers le concept sont différentes. Dans la culture d'Okinawa, Ikigai est perçu comme une raison de se lever le matin. J'avais déjà lu d'autres livres de Francesc Miralles que j'avais adorés. J'étais donc surprise de découvrir une autre facette de cet auteur et je n'ai pas été déçue, loin de là. Ce livre est une sorte de guide pour se sentir mieux, il nous aide à découvrir le but que chacun de nous est censé avoir dans la vie. Il nous transmet, à travers les idées qu'ont les centenaires de l'île d'Okinawa, de véritables leçons de vie. Il conjugue humour avec réflexion et vraiment je recommande ce petit livre à toutes et à tous.
  • Athenapan Posté le 13 Avril 2017
    “Ikigai” est un vrai bonheur à lire ! Il s’agit-là d’un petit guide du bien-être, de la joie, de la possibilité de se sentir léger. Tour à tour peuplé de conseils, de témoignages et d’études, on apprend, on découvre et l’on retrouve un ensemble de connaissances qui font du bien. Cet ouvrage apporte réellement une solution à portée de main. Le grand plus : les auteurs ne tombent à aucun moment dans la psychologie de comptoir ou dans la leçon de morale. Ce livre est empli de bienveillance et de simplicité. À lire et à offrir !
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.