Lisez! icon: Search engine
First Éditions
EAN : 9782754084703
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 210 mm

Il faut que je vous parle

Collection : Hors collection Documents
Date de parution : 17/03/2016
Blanche, la reine du stand-up et du politiquement incorrect a quelque chose à vous dire !
 
Découverte dans le Jamel Comedy Club, puis sur Canal+ dans les séries Bref et Working Girls, Blanche Gardin nous prouve avec Il faut que je vous parle qu’on peut rire aux larmes de tous les sujets, mais pas avec n’importe qui !
Tous les sujets sensibles y passent : célibat, religion, sexe, racisme...
Découverte dans le Jamel Comedy Club, puis sur Canal+ dans les séries Bref et Working Girls, Blanche Gardin nous prouve avec Il faut que je vous parle qu’on peut rire aux larmes de tous les sujets, mais pas avec n’importe qui !
Tous les sujets sensibles y passent : célibat, religion, sexe, racisme ambiant, mort, pédophilie, alternant avec des moins sensibles : la compagnie Créole, les livres de développement personnel, le paradoxe du bobo...
Le livre reprend le spectacle, enrichi d'autant de contenu inédit !
Déconseillé aux moins de 16 ans.

*
« Un spectacle provocateur et désenchanté, dépressif mais hilarant, dans lequel elle règle ses comptes avec la société.» (Paris Match)
*
« Cette jeune femme est un OVNI, une petite pépite de la scène humoristique. Rarement l'humour noir, sans retenu, sans tabou, a été poussé si loin par une femme. » (LeMonde.fr)
*
« Blanche Gardin, l'humour noir incarné » (Glamour)
*
« Blanche Gardin dégaine son humour décapant dans le stand-up, et ça pourrait faire très mal » (Les Inrockuptibles)
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782754084703
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Iguanette Posté le 8 Octobre 2020
    Un petit moment de bonheur. Une parenthèse d'humour noir comme je l'aime. Blanche se permet tout, avec une manière de l'amener intelligente et juste. Elle nous parle de la femme de presque 40 ans, des pressions sociales sur ce qu'elle doit encore faire : se marier, avoir une maison, des enfants. Oui, mais si elle n'a plus de partenaire ? Elle se confie dans ce livre, comme elle dit, en parlant de son quotidien, sa vie de bobo et en démontant nos petites idées préconçues et nos petits préjugés avec une délicatesse dans la manière d'argumenter son propos tout en utilisant des propos très dérangeants. Ceux qui vont choquer la bonne morale, mais nous faire rire, parce que nous nous reconnaissons dans ces attitudes. Ou nous en rions nous-mêmes. A recommander aux amateurs d'humour noir qui dérange.
  • secondo Posté le 28 Septembre 2020
    Il y a comme une urgence, un désespoir, quelque chose d'inéluctable et de triste dans le fait que Blanche Gardin nous dise qu'il faut qu'elle nous parle. C'est un peu un paradoxe de la part d'une humoriste, mais si peu. Y'a du rire dans cette retranscription de one-woman show, du féminisme froid et courageux, des choses qui ne se disent qu'entre femmes et Calva. C'est comme dans un repas de famille si une étrange cousine bien mise venait plomber l'ambiance en balançant des trucs hardos avec élégance, sans rire, une offense directe et nécessaire dans une belle petite robe bien sage.
  • viedefun Posté le 9 Juin 2020
    Blanche Gardin est une humoriste que j'aime énormément. Malgré son apparence lisse et jolie, elle peut nous sortir les pires horreurs (aucun tabou pour elle, même la mort !) avec sa voix blasée et monocorde. C'est vraiment excellent ! Je suis fan ! Du coup, quand j'ai vu qu'elle avait sorti un livre, qui reprenait en partie son spectacle du même nom "Il faut que je vous parle", et bien, je me suis lancée. Certes, ce livre n'est pas très épais (192 pages), mais c'est un condensé de pur sarcasme et de vérités pas toujours avouables que peuvent rencontrer les femmes (Blanche Gardin est née en 1977, je suis née en 1978). Tout comme dans son spectacle, Blanche aborde ici un sujet de départ et brode, brode, brode, en abordant un très grand nombre de thèmes différents. J'avoue, j'ai éclaté de rire plusieurs fois. L'un de mes moments préférés est peut-être avec sa grand-mère qui est sur le point de décéder dans son lit d'hôpital....Quel humour noir ! Et pourtant, toutes les phrases qu'elle dit, un grand nombre de personnes l'a sans doute pensé....C'est horrible et cruel mais tellement humain.... Blanche Gardin ose vraiment aborder beaucoup de sujets graves (la pédophilie, par... Blanche Gardin est une humoriste que j'aime énormément. Malgré son apparence lisse et jolie, elle peut nous sortir les pires horreurs (aucun tabou pour elle, même la mort !) avec sa voix blasée et monocorde. C'est vraiment excellent ! Je suis fan ! Du coup, quand j'ai vu qu'elle avait sorti un livre, qui reprenait en partie son spectacle du même nom "Il faut que je vous parle", et bien, je me suis lancée. Certes, ce livre n'est pas très épais (192 pages), mais c'est un condensé de pur sarcasme et de vérités pas toujours avouables que peuvent rencontrer les femmes (Blanche Gardin est née en 1977, je suis née en 1978). Tout comme dans son spectacle, Blanche aborde ici un sujet de départ et brode, brode, brode, en abordant un très grand nombre de thèmes différents. J'avoue, j'ai éclaté de rire plusieurs fois. L'un de mes moments préférés est peut-être avec sa grand-mère qui est sur le point de décéder dans son lit d'hôpital....Quel humour noir ! Et pourtant, toutes les phrases qu'elle dit, un grand nombre de personnes l'a sans doute pensé....C'est horrible et cruel mais tellement humain.... Blanche Gardin ose vraiment aborder beaucoup de sujets graves (la pédophilie, par exemple...) avec un ton détaché qui passe crème.....Bien entendu, on est d'accord que son humour peut heurter beaucoup de gens.....Après, vous êtes prévenus ! Quoi qu'il en soit, le livre "Il faut que je vous parle" est une petite pépite pour moi dont j'aime relire certains passages de temps en temps, histoire de me payer une bonne petite tranche de rire ! Ma note : 18/20
    Lire la suite
    En lire moins
  • caniggia Posté le 4 Juillet 2019
    Chez Blanche Gardin tout est a garder. On en redemande tellement son humour tranche avec le quotidien, les comedies paresseuses, les textes peu ecrits, surtout le politiquement fatiguant. Et puis il y a le cul. Elle en parle tellement bien, elle l'ecrit bien, la diablesse. Il faut rire de tout et pas avec n'importe qui. C'est clair, il y a de l'eleve Desprogien mixe a Hara Kiri.
  • vero12 Posté le 3 Juillet 2019
    Je n'ai jamais assisté ou vu ses spectacles, j'en ai juste entendu parler. On m'avait dit qu'elle était plutôt "hard" dans ses propos, donc oui c'est pas une légende :-) Mais rien de bien surprenant non plus, c'est provocant.

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER FIRST ÉDITIONS
Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !