En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Illusions fatales

        Belfond
        EAN : 9782714454850
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 154 x 240 mm
        Illusions fatales

        Maud ORTALDA (Traducteur)
        Collection : Belfond Noir
        Date de parution : 06/11/2014
        Sexe, violence, manipulation… Un thriller venimeux, une plongée au cœur des secrets les plus inavouables de la bonne société anglaise.
         
        Sir Hugo Fletcher vient d’être retrouvé mort dans son lit, nu, attaché dans une position des plus équivoques.
        Chargé de l’enquête, Tom Douglas, fraîchement débarqué au sein de la police londonienne, s’interroge : ce crime sulfureux ne colle pas avec l’image respectable de Fletcher, richissime philanthrope connu pour son engagement au sein...
        Sir Hugo Fletcher vient d’être retrouvé mort dans son lit, nu, attaché dans une position des plus équivoques.
        Chargé de l’enquête, Tom Douglas, fraîchement débarqué au sein de la police londonienne, s’interroge : ce crime sulfureux ne colle pas avec l’image respectable de Fletcher, richissime philanthrope connu pour son engagement au sein d’Allium, une association qui aide à soustraire de jeunes immigrées de l’Est à la prostitution.
        Alors que les médias s’emparent de l’affaire et pleurent la perte du généreux milliardaire, Tom se focalise sur l’épouse de ce dernier, la discrète lady Laura…
        À son contact, Tom découvre un tout autre portrait de l’homme. Mais peut-il faire confiance à cette séduisante veuve noire ? Que cache-t-elle des activités réelles d’Allium ? Et si la vérité était plus sordide encore que le crime ?   
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714454850
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 154 x 240 mm
        Belfond
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • nelson43 Posté le 9 Décembre 2016
          Au cours d'une scène érotique , un homme est assassiné . Cet homme n'est pas n'importe qui , il s'agit de Lord Hugo Fletcher , grosse fortune , bienfaiteur qui a créé une association qui aide les jeunes filles à sortir de la prostitution .L'enquête s'avère compliquée : Laura son épouse était en Italie , Annabelle sa première femme est mise hors de cause et on n'a aucun indice dans la chambre . Mais que vient faire Stella , la belle soeur de Laura qui débarque subitement alors qu'elles sont fachées depuis longtemps ? De plus , le responsable de l'enquête Tom découvre que des jeunes prostituées ont disparu depuis plusieurs mois sans donner d'explication . Doit on se diriger vers cette association ou vers le proche entourage de Hugo car en lisant des lettres écrites par Laura pour Stella , on s'aperçoit que ce bienfaiteur était en fait bien différent de ce que tout le monde croyait . Une lecture agréable
        • Bazart Posté le 21 Juillet 2015
          Sir Hugo Fletcher vient d'être retrouvé mort dans son lit, nu, attaché dans une position des plus équivoques. Chargé de l'enquête, Tom Douglas, fraîchement débarqué au sein de la police londonienne, s'interroge : ce crime sulfureux ne colle pas avec l'image respectable de Fletcher, richissime philanthrope connu pour son engagement au sein d'Allium, une association qui aide à soustraire de jeunes immigrées de l'Est à la prostitution. Mais qui est donc ce mystérieux sir Hugo qui vient d'être assassiné dans une mise en scène sexuelle?. On le découvre peu à peu au fil des lettres écrites par sa seconde femme Laura qu'elle n'aura jamais envoyées. Personnage pervers qui détruit ce qui l'entoure, l'horreur grandit à chaque page. On en arriverait à pardonner à son assassin ! En déplit d'un style un peu trop familier, voire simpliste, on est pris dans les toiles de cet engrenage haletant qui jette un voile trouvblant sur les violences d'un pervers narcissique et manipulateur... Idéal pour l'été...
        • celine85 Posté le 3 Juin 2015
          Sir Hugo Fletcher vient d’être retrouvé mort dans son lit , nu, attaché dans une position des plus équivoques. Ce crime ne colle pas avec l’image de l’homme respectable, généreux que la presse lui donne. Tom Douglas va devoir mener l’enquête pour découvrir le véritable Sir Hugo Fletcher et ainsi trouver le coupable Histoire mélangeant sexe, violence, manipulation ... J'ai bien aimé ce roman remplit de suspense
        • angelita.manchado Posté le 29 Novembre 2014
          Au cours d’un début d’une partie érotique, un homme est assassiné par une femme. Mais ce n’est pas n’importe qui. C’est Lord Hugo Fletcher, bien connu des médias pour ses actions, grâce à sa fondation, pour les femmes étrangères esclaves sexuelles. La police arrive sur les lieux et doit avertir la seconde femme d’Hugo, Lady Laura Fletcher, qui rentre d’Italie. Laura ne ressemble plus à la belle femme des débuts de son mariage. Lors de l’annonce de sa mort, elle semble avoir beaucoup de choses à cacher. Par contre, lorsque son ancienne amie et ex belle-soeur, Imogen, avec qui elle est fâchée, arrive à la propriété, la colère transparait sur ses traits et dans ses paroles. Comme dans toute enquête, la principale suspecte est l’épouse. Mais bon nombre de suspects vont arriver car Hugo n’est pas l’homme que l’on croyait. Le début m’avait semblé très prometteur avec ce meurtre dans des conditions sordides et surtout la personnalité d’Hugo qui émerge très facilement dans ces premières pages. Hugo a voulu jouer au plus fin, mais il a été pris à son propre piège, avec un meurtre mené de main de maître. Ce prologue annonçait une suite très forte mais j’ai vite déchanté. Ce n’est... Au cours d’un début d’une partie érotique, un homme est assassiné par une femme. Mais ce n’est pas n’importe qui. C’est Lord Hugo Fletcher, bien connu des médias pour ses actions, grâce à sa fondation, pour les femmes étrangères esclaves sexuelles. La police arrive sur les lieux et doit avertir la seconde femme d’Hugo, Lady Laura Fletcher, qui rentre d’Italie. Laura ne ressemble plus à la belle femme des débuts de son mariage. Lors de l’annonce de sa mort, elle semble avoir beaucoup de choses à cacher. Par contre, lorsque son ancienne amie et ex belle-soeur, Imogen, avec qui elle est fâchée, arrive à la propriété, la colère transparait sur ses traits et dans ses paroles. Comme dans toute enquête, la principale suspecte est l’épouse. Mais bon nombre de suspects vont arriver car Hugo n’est pas l’homme que l’on croyait. Le début m’avait semblé très prometteur avec ce meurtre dans des conditions sordides et surtout la personnalité d’Hugo qui émerge très facilement dans ces premières pages. Hugo a voulu jouer au plus fin, mais il a été pris à son propre piège, avec un meurtre mené de main de maître. Ce prologue annonçait une suite très forte mais j’ai vite déchanté. Ce n’est pas assez psychologique au niveau de la tension des personnages, de l’enquête. Suite au meurtre d’Hugo dans les conditions effectuées, on imagine très vite et très bien à quel genre de personnage on a fait affaire. Même si Laura explique dans ses lettres tout ce qui peut se passer entre elle et son mari, ça a duré quand même 10 ans, cette tension que l’on souhaite n’existe pas. Est-ce dû aux termes employés, à la traduction – dont je trouve les phrases mal tournées -, aux phrases superficielles des personnages ? Je ne sais pas. On dirait un roman pour adolescent et non pour un amateur de thrillers. C’est tout de même bien dommage. Car avec ce qui lui arrive, le lecteur aurait pu être transporté dans un univers beaucoup plus noir avec cet homme qui torture psychologiquement toutes ses victimes et elles sont nombreuses. C’est insidieux quand même cette torture. Alors même si Laura a voulu lui donner toutes ses chances – elle semble un peu niaise au départ, trop amoureuse, heureuse également du confort procuré par l’argent car elle pensait qu’il faisait tout pour elle et surtout parce qu’elle aimait sa fille, elle a mis du temps, comme toujours avec les victimes, pour connaître à qui elle avait affaire. Et le drame de l’auteur c’est de ne pas avoir su nous donner l’atmosphère propice, au gré des révélations faites dans les lettres, et surtout lorsque Laura a découvert la vraie nature d’Hugo, qu’elle a été enfermée. Mais il ne fallait pas en dire trop pour que le suspense dure un tant soit peu, surtout que Tom et Laura semblent avoir beaucoup d’affinités. Ils ont de la compassion l’un pour l’autre. Car Tom s’est également confié sur ses problèmes personnels. On pourrait dire qu’ils sont devenus amis lors de cette enquête. Je trouve quand même que c’est un peu tiré par les cheveux qu’il ne reste pas suffisamment en retrait, voulant changer l’approche policière que l’on peut retrouver dans les romans. En tous les cas, la police avec ses personnages est assez perspicace et chacun a sa propre approche. Malgré le drame vécu par Laura et surtout cette vision d’horreur que nous apprenons à la fin, elle ne veut pas trop en dire. Comme toutes les victimes de sévices psychologiques, elle se sent coupable de ne pas avoir réussi à sauver toutes ces femmes., elle éprouve de la honte. Mais, assez, vite, elle est libérée, retrouvant un peu la santé. Et surtout, une seule personne la maintient en vie. Avec cette libération, elle va se retrouver, être qui elle est vraiment et contourner la manipulation encore exercée par Hugo même mort. J’avais des doutes concernant le coupable. Mais, même si ce coupable doit être condamnée, on ne peut absolument pas lui reprocher ce crime pratiquement parfait. Je dis pratiquement car la police n’a pratiquement pas d’indices, se focalisant plutôt sur l’amie de Laura, même si les preuves ne sont pas forcément tangibles. Le roman oscille donc entre le présent (l’enquête), le passé (les lettres avec les révélations de Laura) et des passages en italique. Ceux-là nous font nous interroger. Qui est cette personne qui semble enfermée ? Les détails sont révélés au fur et à mesure car la prisonnière se dévoile. On va tout de même laisser du temps à l’auteur puisque c’était son premier roman. En espérant que les suivants, déjà deux publiés, sont beaucoup plus intenses, niveau thriller.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Ink-Heart Posté le 7 Mai 2014
          Livre à suspense, haletant qui vous empêche de dormir. Les lettres de Laura sont probablement les plus poignantes on y voit toute la manipulation psychologique d'une femme dont la volonté et la liberté se réduisent à peau de chagrin. On est révolté, on veut agir mais tout s'enchaine et c'est déjà la fin. On referme le livre, les personnage encore sous les paupières.
        Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
        Succombez à vos instincts de serial lecteur.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.