Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348043765
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 125 x 190 mm

In Girum

Les leçons politiques des ronds-points

Date de parution : 29/08/2019
In Girum imus nocte et consumimur igni. « Nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes consumés par le feu. » Qui aurait pu imaginer que cette locution latine, palindrome à l’origine incertaine, livrerait aujourd’hui la tonalité d’une vaste contestation et, au-delà, l’allégorie d’une époque ?
En novembre et...
In Girum imus nocte et consumimur igni. « Nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes consumés par le feu. » Qui aurait pu imaginer que cette locution latine, palindrome à l’origine incertaine, livrerait aujourd’hui la tonalité d’une vaste contestation et, au-delà, l’allégorie d’une époque ?
En novembre et décembre 2018, ont en effet surgi sur les ronds-points de France des dizaines de milliers de gilets jaunes. S’ils y ont brûlé des feux conjugués de leurs colères, de leurs espoirs et d’une implacable répression d’État, ils y ont aussi entamé une longue marche giratoire autour d’un autre foyer : celui d’une politique ancrée dans le local, où s’articuleraient autonomie, écologie et justice sociale. Une politique de la Commune, ou plutôt des communes, qui ne serait plus seulement une lubie d’anarchistes ou de révolutionnaires sans révolution, mais un appel auquel les mouvements sociaux du futur auront à répondre.
Pour en entendre d’ores et déjà la rumeur, il faut s’essayer à une lecture d’ensemble du soulèvement jaune. Comprendre comment une mobilisation imprévue a mis en crise les habitudes éculées de la lutte. Expliquer pourquoi ce mouvement s’est tenu à l’écart des idéologies, parvenant, en définitive, à politiser des groupes populaires et périurbains jusqu’alors réfractaires à la politique. Et finir par inscrire l’événement dans une série de protestations qui font des potentialités libératrices et démocratiques du « proche » un nouvel enjeu d’imagination politique.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348043765
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 125 x 190 mm

Ils en parlent

Quel rapport entre la critique de l’aliénation dans la société du spectacle et le mouvement des « gilets jaunes » qu’on a dit apolitique ? Il faut être savant et intuitif comme l’est Laurent Jeanpierre pour en trouver un en intitulant In Girum son stimulant essai sur « les leçons politiques des ronds-points » [...]. S’il désigne d’abord le lieu nodal des « gilets jaunes », il pose surtout une autre question : lors de cette mobilisation sans porte-parole pour lui donner un sens unique, qui a tourné en rond ? Qui s’est consumé ? Pas tant les manifestants que les chercheurs, politiques, journalistes, dont les catégories d’analyse de ce qu’il est convenu d’appeler « le mouvement social » ont tourné à vide devant l’inédit. C’est toute une pensée de gauche qui a été « destituée » par une exigence étrangère à sa tradition : contre « l’abstraction de la politique », contre les idées quelles qu’elles soient. La politique, désormais, n’existera qu’ancrée dans l’expérience de la vie concrète, qu’il faut donc apprendre à décrire. Laurent Jeanpierre interroge cette « repolitisation du local » et « relocalisation de la politique », dont l’échelle, et le projet, pourraient être « les communes ». 
Catherine Portevin / Philosophie Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ErnestLONDON Posté le 3 Septembre 2019
    Imprévu et défiant toutes les analyses classiques par sa composante hétéroclite, ses méthodes inhabituelles, sa longévité surprenante, mais aussi les réponses qu’il s’est vu proposer, le mouvement des gilets jaunes est parvenu à politiser des groupes populaires et périurbains réfractaires à la politique, laissant sur la touche la plupart des formations politiques et syndicales. Laurent Jeanpierre, professeur de science politique, tente d’en tirer des leçons et dessine une aspiration à un ré-ancrage local où s’articuleraient autonomie, écologie et justice sociale : une politique des Communes. (...) Portrait assez juste du mouvement jaune qui éclairera bien des commentateurs et des éditorialistes. Mise en perspective intéressante qui permet de dessiner l’évolution des protestations, et d’espérer une réappropriation de la politique par le local et l’expérience, une aspiration à une forme communaliste. Article complet sur le blog :
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !