Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262068257
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 200
Format : 235 x 295 mm

Infographie de la Seconde Guerre mondiale

, , ,

Date de parution : 04/10/2018
La Seconde Guerre mondiale comme vous ne l’avez jamais lue. Une première mondiale.
Dirigé par Jean Lopez, avec la collaboration de Nicolas Aubin et Vincent Bernard, et superbement mis en scène par le data designer Nicolas Guillerat, ce livre exceptionnel, tant par sa forme que son contenu, est le fruit de l’association de compétences complémentaires réunies pour la première fois. Il part d’un... Dirigé par Jean Lopez, avec la collaboration de Nicolas Aubin et Vincent Bernard, et superbement mis en scène par le data designer Nicolas Guillerat, ce livre exceptionnel, tant par sa forme que son contenu, est le fruit de l’association de compétences complémentaires réunies pour la première fois. Il part d’un constat : la masse de données disponible sur la Seconde Guerre mondiale n’a jamais été aussi importante mais il est devenu difficile de lui donner du sens et, surtout, d’en rendre compte à un large public. Il fallait donc inventer, dans une démarche historienne et en puisant aux meilleures sources internationales, une forme permettant à la fois de traiter la masse de données (data) disponible et de les rendre intelligible au plus grand nombre. Cette forme, c’est l’infographie, et le résultat est époustouflant, qu’il s’agisse de renouveler nos connaissances, de visualiser les grandes lignes du conflit, de comprendre aisément des phénomènes complexes ou tout simplement de relier des aspects de la guerre jusqu’ici éclatés.
 
En quatre parties ‒ Mobilisations, productions et ressources, Armes et armées, Batailles et campagnes, Bilan et fractures ‒ rassemblant une soixantaine de grands thèmes ‒ l’équation pétrolière, qu’est-ce qu’une division d’infanterie ?, l’opération Barbarossa, la logistique alliée en Europe, la reconquête américaine du Pacifique, le système concentrationnaire nazi, l’épopée de la France libre, les pertes allemandes, la guerre dans le désert… ‒, c’est bien tout le second conflit mondial qui est ici repensé à travers une forme particulièrement accessible, profondément originale et non moins esthétique.
 

Directeur de la rédaction de Guerres et histoire, Jean Lopez est l’auteur de plusieurs ouvrages qui font autorité sur le front germano-soviétique dont, avec Lasha Otkhmezuri, une biographie de Joukov unanimement saluée. Il a en outre codirigé, avec Olivier Wieviorka, Les Mythes de la Seconde Guerre mondiale (2 volumes) et publié Les cents derniers jours d'Hitler.
 
Spécialiste reconnu d'histoire militaire, Vincent Bernard a déjà publié une biographie remarquée du général Lee et de son grand adversaire, le général Grant.
 
Agrégé d'histoire, Nicolas Aubin est spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et contribue à de nombreuses revues d’histoire militaire. Il est l'auteur des Routes de la liberté. La logistique américaine en France et en Allemagne, 1944-1945.
 
Graphiste de formation, Nicolas Guillerat s’oriente, après un détour par la publicité, vers la datavisualisation. Il enseigne par ailleurs le data design.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262068257
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 200
Format : 235 x 295 mm
Perrin

Ils en parlent

Plus de 300 cartes toutes aussi inattendues dans leur forme que complètes et scientifiquement rigoureuses.
Emmanuel Hecht / Le Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sphilaptere Posté le 27 Juin 2020
    Franchement ce livre mériterait bien une cinquantaine d'étoiles. Il est plus instructif qu'une bibliothèque. Il n'a aucun équivalent à ma connaissance. C'est un tour de force. 200 pages grand format, 53 sujets regroupés en 4 grandes rubriques (Cadre matériel et humain / Armes et armées / Batailles et campagnes / Bilan et fractures). Chaque double page présente plusieurs graphiques accompagnées de textes. Le travail de recherche et synthèse des données, la masse de chiffres sont énormes, mais tout cela est mis en valeur d'une manière incroyable par l'infographiste qui a fait preuve d'une créativité hors norme, produisant une masse de graphiques, schémas, cartes, organigrammes, d'une infinie variété, avec toujours le système iconique le plus historique. Qu'il s'agisse de décrire une production d'armement par catégorie, les organigrammes comparés des hauts commandements des différentes puissances, l'évolution du tonnage conjoint de la flotte de commerce japonaise et de la flotte sous-marine américaine dans le Pacifique, le parcours de Wladyslaw Anders et ses hommes du goulag à Bologne, les effarantes pertes militaires soviétiques, le jeu de va-et-vient en Afrique du Nord, la doctrine d'emploi des divisions blindées par pays, un tableau synoptique des 17 conférences interalliées, ou la relance économique par pays entre 1945 et 1950 (parmi... Franchement ce livre mériterait bien une cinquantaine d'étoiles. Il est plus instructif qu'une bibliothèque. Il n'a aucun équivalent à ma connaissance. C'est un tour de force. 200 pages grand format, 53 sujets regroupés en 4 grandes rubriques (Cadre matériel et humain / Armes et armées / Batailles et campagnes / Bilan et fractures). Chaque double page présente plusieurs graphiques accompagnées de textes. Le travail de recherche et synthèse des données, la masse de chiffres sont énormes, mais tout cela est mis en valeur d'une manière incroyable par l'infographiste qui a fait preuve d'une créativité hors norme, produisant une masse de graphiques, schémas, cartes, organigrammes, d'une infinie variété, avec toujours le système iconique le plus historique. Qu'il s'agisse de décrire une production d'armement par catégorie, les organigrammes comparés des hauts commandements des différentes puissances, l'évolution du tonnage conjoint de la flotte de commerce japonaise et de la flotte sous-marine américaine dans le Pacifique, le parcours de Wladyslaw Anders et ses hommes du goulag à Bologne, les effarantes pertes militaires soviétiques, le jeu de va-et-vient en Afrique du Nord, la doctrine d'emploi des divisions blindées par pays, un tableau synoptique des 17 conférences interalliées, ou la relance économique par pays entre 1945 et 1950 (parmi des centaines d'exemple), à chaque fois le défi est relevé avec talent. Alors ces graphiques à plusieurs dimensions, sont très riches, et demandent du travail de compréhension. Souvent l'ampleur d'un chiffre saute aux yeux. Souvent aussi, et en même temps, le graphique doit être compris, domestiqué, lu de plusieurs manières, selon plusieurs points d'entrée. Et je trouve que ce travail de réflexion obligatoire fait aussi beaucoup pour la valeur du livre. le contraire des constantes réécritures que nous ont fait subir, nous font subir et nous feront subir toute une clique de gens dont le programme d'ordre politique n'inclut pas forcément l'humilité devant les faits. La complexité n'est pas masquée. L'aspect humain non plus. Et l'ensemble peut se lire séquentiellement, comme je l'ai fait au fil de plusieurs mois, comme un livre d'histoire classique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Radwan74 Posté le 4 Septembre 2019
    Je n’ai jamais vu un livre aussi riche en informations de toutes sortes, aussi dense en chiffres, en comparaisons et en graphiques. Comme l’annonce l’auteur, les livres sur la seconde guerre mondiale sont plus nombreux que le nombre d’heures depuis sa conclusion. L’originalité de ce livre est de comprendre ce conflit par l’intermédiaire de l’analyse de nombreux chiffres qui montrent toute l’intensité des combats, des forces en présence et des ressources mobilisés pour l’époque. On comprends mieux comment la guerre a basculé du côté des alliés et pourquoi les forces de l’axe n’avaient qu’une marge de manœuvre faible pour l’emporter. Un livre qui permet donc d’avoir une vision différente de ce conflit qu’aucun autre livre sur le thème ne peut apporter. Je reproche juste à ce livre d’avoir mis la barre un peu haute ; la surabondance de chiffres et de graphiques noie le lecteur : certains chiffres sont inutiles, d’autres pas très compréhensibles. Mais les paragraphes d’analyse des auteurs accompagnent formidablement les chiffres et donnent une vision d’ensemble très claire. Une vision nouvelle notamment des batailles qui permettent de comprendre leurs buts et leurs conséquences pour le vainqueur et le vaincu.
  • CineKino Posté le 19 Avril 2019
    L'histoire n'est vraiment pas mon domaine de prédilection. Pas de raison donc de m'intéresser à un nouveau livre sur la Seconde Guerre mondiale. Par contre, comme statisticien, les nombres par paquets de 100, ça me plaît. Et comme maquettiste, les représentations graphiques de ces données ça me plaît encore plus. Et justement, comme son nom l'indique bien, voilà un ouvrage qui traite de la Seconde Guerre mondiale sous une forme très visuelle, non pas sous forme de photos mais de graphiques et cartes. L'équipe a rassemblé les nombreuses données chiffrées existant sur la période - productions, forces militaires, pertes, déplacements… - et le ''data-designer'' (Nicolas Guillerat) a mis en forme ces données sous forme de représentations graphiques très travaillées. Dit comme ça, ça peut effrayer : quelle idée simpliste de prétendre résumer ainsi des années de guerre et d'horreurs à une suite de données chiffrées. Et pourtant, le résultat est remarquable. Remarquable, d'abord, parce que le travail d'infographie est impressionnant, à la fois d'une grande précision, notamment dans les dessins de véhicules militaires, et d'une grande originalité dans les choix esthétiques. Régulièrement au fil des pages, et encore plus en deuxième et troisième de couverture, nous sont présentés les nombreux avions, chars, missiles ou navires qui... L'histoire n'est vraiment pas mon domaine de prédilection. Pas de raison donc de m'intéresser à un nouveau livre sur la Seconde Guerre mondiale. Par contre, comme statisticien, les nombres par paquets de 100, ça me plaît. Et comme maquettiste, les représentations graphiques de ces données ça me plaît encore plus. Et justement, comme son nom l'indique bien, voilà un ouvrage qui traite de la Seconde Guerre mondiale sous une forme très visuelle, non pas sous forme de photos mais de graphiques et cartes. L'équipe a rassemblé les nombreuses données chiffrées existant sur la période - productions, forces militaires, pertes, déplacements… - et le ''data-designer'' (Nicolas Guillerat) a mis en forme ces données sous forme de représentations graphiques très travaillées. Dit comme ça, ça peut effrayer : quelle idée simpliste de prétendre résumer ainsi des années de guerre et d'horreurs à une suite de données chiffrées. Et pourtant, le résultat est remarquable. Remarquable, d'abord, parce que le travail d'infographie est impressionnant, à la fois d'une grande précision, notamment dans les dessins de véhicules militaires, et d'une grande originalité dans les choix esthétiques. Régulièrement au fil des pages, et encore plus en deuxième et troisième de couverture, nous sont présentés les nombreux avions, chars, missiles ou navires qui ont servi durant ces années, ainsi que quelques portraits de dirigeants. Je ne suis en rien expert, mais il me semble qu'ils ont été reproduits avec une extrême rigueur, bien que schématisés. Mais l'essentiel des représentations relève des graphiques, et là la créativité du graphiste explose : loin des classiques diagrammes en bâtons, c'est un véritable foisonnement infographique qui nous est présenté, chaque statistique bénéficiant de sa mise en forme spécifique. Le travail de mise en forme est particulièrement réussi pour les chronologies et les cartographies, qui parviennent à raconter une bataille ou des déplacements en une seule image. Remarquable, surtout, parce que, derrière tous ces chiffres, ce livre nous raconte une histoire. Il nous fait vivre les prémices de la guerre, la préparation allemande, les débuts du conflit, les différentes batailles, la victoire inéluctable des Alliés, les conséquences humaines et matérielles… Les textes d'accompagnement ne sont pas très longs mais nous permettent de resituer rapidement le contexte et les enjeux et de donner tout leur sens aux statistiques et leurs représentations (et par ailleurs nous alertent sur la plus ou moins grande fiabilité de ces données). On sent vraiment que les textes et les infographies ont été établis en parfaite collaboration (tout l'inverse de ce que j'écrivais il y a quelques jours pour L'atlas de l'espace mondial…), pour former un ensemble complet et cohérent. Le livre est découpé en quatre parties : le cadre matériel et humain ; les armes et armées ; les batailles et campagnes ; le bilan et les fractures. Chacune est composée de double-pages (parfois quatre pages) thématiques comprenant un texte d'introduction puis trois ou quatre sous-points avec graphiques et commentaires spécifiques. Un ouvrage très bien structuré donc, qui vous en apprendra forcément beaucoup, quelles que soient vos connaissances de départ sur le sujet. Je terminerai avec quelques petits reproches tout de même, par exemple les marges trop étroites pour les textes au centre et quelques erreurs de chiffres relevées… inévitables cependant dans cette masse de données. Surtout, les choix esthétiques sur les infographies se sont parfois faits au détriment de leur lisibilité : couleurs trop proches, légendes minimalistes, polices trop petites, et plus généralement représentations trop complexes à lire. La plupart des infographies restent cependant assez claires dès lors qu'on prend le temps de les regarder attentivement, et c'est bien l'objectif de ce livre qui n'est pas conçu pour être survolé mais vraiment pour être lu comme une somme d'informations et d'analyses sur cette période.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !