Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809828108
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 14 x 22,5 mm

Instinct

,

Philippine Voltarino (Traducteur)
Date de parution : 09/01/2020
Le thriller à l'origine de la série TV Instinct, diffusée à l’automne 2019 sur M6.
Un expert en criminologie est contacté par le NYPD pour retrouver un serial killer qui sème des cartes à jouer sur ses scènes de crime. Par James Patterson, le n°1 mondial du suspense.
Un meurtrier, deux enquêteurs. Et un jeu de 52 cartes...
 
Le professeur Dylan Reinhart est l’auteur d’un ouvrage de référence sur les « comportements déviants ». Lorsque Lizzie Needham, du NYPD, en reçoit un exemplaire accompagné d’une carte à jouer tachée de sang, tout porte à croire qu’un tueur s’intéresse à...
Un meurtrier, deux enquêteurs. Et un jeu de 52 cartes...
 
Le professeur Dylan Reinhart est l’auteur d’un ouvrage de référence sur les « comportements déviants ». Lorsque Lizzie Needham, du NYPD, en reçoit un exemplaire accompagné d’une carte à jouer tachée de sang, tout porte à croire qu’un tueur s’intéresse à l’éminent docteur en psychologie...
 
Mais il apparaît vite que ce sang est celui d’un homme retrouvé poignardé à son domicile. Quant à la carte, un roi de trèfle, elle prend tout son sens lorsque Needham et Reinhart comprennent qu’elle désigne la deuxième victime du tueur.
 
Ces cartes ne sont donc pas une signature, mais les indices d’un jeu de piste jonché de cadavres, dont Manhattan est le décor...
Publié en 2019 sous le titre Jeu de massacres, ce roman a inspiré la série Instinct, diffusée en France par M6, avec Alan Cummings, dans le rôle de l’extravagant Dylan Reinhart.
 
« Une intrigue passionnante et bien ficelée, des personnages surprenants et un dénouement inattendu. Âmes sensibles s’abstenir ! » Maxx
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809828108
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 14 x 22,5 mm
L'Archipel

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bookliseuse Posté le 14 Février 2020
    Paru précédemment sous le titre de : “Jeu de massacres“. Dans les premières pages du roman, le “dealer“, tueur en série, nous donne des conseils sur comment commettre des meurtres “propres”, en s’adressant directement, à nous, lecteurs. Dylan Reinhart, professeur de psychologie, donne ses cours à tambour battant, ne voulant surtout pas perdre son temps, et tout ça avec un humour bien cinglant ! Sa petite vie bien rangée est chamboulée quand Elizabeth Needham, du NYPD, le contacte afin d’obtenir son aide pour résoudre un étrange meurtre. Très vite d’autres suivront ayant comme point commun une carte à jouer sur leur corps. Une enquête menée à cent à l’heure, avec des rebondissements jusqu’aux dernières pages, l’auteur nous surprenant un peu plus à chaque chapitre. Un thriller dynamique avec un aspect psychologique très important. On découvre l’histoire à travers Reinhart, personnage attachant et touchant dans sa relation avec Tracy, son compagnon depuis de nombreuses années. On est peiné de découvrir combien le regard de certains a peu changé face à homosexualité. L’humour décapant de Reinhart, apporte un plus au roman, tout comme sa grande humanité qui ne peut que nous toucher, rendant ce livre terriblement humain. Elizabeth, même si très présente dans le roman, est au... Paru précédemment sous le titre de : “Jeu de massacres“. Dans les premières pages du roman, le “dealer“, tueur en série, nous donne des conseils sur comment commettre des meurtres “propres”, en s’adressant directement, à nous, lecteurs. Dylan Reinhart, professeur de psychologie, donne ses cours à tambour battant, ne voulant surtout pas perdre son temps, et tout ça avec un humour bien cinglant ! Sa petite vie bien rangée est chamboulée quand Elizabeth Needham, du NYPD, le contacte afin d’obtenir son aide pour résoudre un étrange meurtre. Très vite d’autres suivront ayant comme point commun une carte à jouer sur leur corps. Une enquête menée à cent à l’heure, avec des rebondissements jusqu’aux dernières pages, l’auteur nous surprenant un peu plus à chaque chapitre. Un thriller dynamique avec un aspect psychologique très important. On découvre l’histoire à travers Reinhart, personnage attachant et touchant dans sa relation avec Tracy, son compagnon depuis de nombreuses années. On est peiné de découvrir combien le regard de certains a peu changé face à homosexualité. L’humour décapant de Reinhart, apporte un plus au roman, tout comme sa grande humanité qui ne peut que nous toucher, rendant ce livre terriblement humain. Elizabeth, même si très présente dans le roman, est au final effacée par le personnage de Reinhart . On ne sait pas grand-chose sur elle. Une superbe lecture, que j’ai encore plus appréciée que la série !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MilleetunepagesLM Posté le 8 Février 2020
    Le commentaire de Cathy : Dylan Reinhart est l'auteur d'un livre regroupant les comportements déviants de certains tueurs en série. Lorsque Elisabeth Needham, un agent du NYPD, reçoit un exemplaire du roman de l'auteur, taché de sang et accompagné d'une carte à jouer, elle prend contact directement avec lui en pensant que celui-ci est en danger. Ils vont mener tous les deux une enquête pour découvrir qui est ce tueur que les journaux surnomme le " dealer ". L'auteur, une fois de plus, a réussi à complètement m'embarquer dans l'histoire qu'il a écrite. De la première à la dernière page, je me suis senti plongée dans ce roman où le tueur joue avec les nerfs des enquêteurs, c'est lui qui tient les rênes et d'une façon magistrale. Les romans de James Patterson m'ont toujours beaucoup plu et celui-ci ne déroge pas à la règle, il a une écriture rythmée, les chapitres s'enchaînent, l'intrigue enfle et une fois de plus, je n'ai pas vu les pages se tourner tellement le suspense est au rendez-vous. Si vous n'avez jamais lu de roman de James Patterson, c'est le moment de vous lancer et je suis sûre qu'une fois que vous aurez goûté à son style vous serez amené à lire... Le commentaire de Cathy : Dylan Reinhart est l'auteur d'un livre regroupant les comportements déviants de certains tueurs en série. Lorsque Elisabeth Needham, un agent du NYPD, reçoit un exemplaire du roman de l'auteur, taché de sang et accompagné d'une carte à jouer, elle prend contact directement avec lui en pensant que celui-ci est en danger. Ils vont mener tous les deux une enquête pour découvrir qui est ce tueur que les journaux surnomme le " dealer ". L'auteur, une fois de plus, a réussi à complètement m'embarquer dans l'histoire qu'il a écrite. De la première à la dernière page, je me suis senti plongée dans ce roman où le tueur joue avec les nerfs des enquêteurs, c'est lui qui tient les rênes et d'une façon magistrale. Les romans de James Patterson m'ont toujours beaucoup plu et celui-ci ne déroge pas à la règle, il a une écriture rythmée, les chapitres s'enchaînent, l'intrigue enfle et une fois de plus, je n'ai pas vu les pages se tourner tellement le suspense est au rendez-vous. Si vous n'avez jamais lu de roman de James Patterson, c'est le moment de vous lancer et je suis sûre qu'une fois que vous aurez goûté à son style vous serez amené à lire ses autres romans. Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR! Deux personnages principaux dans cette histoire. D'abord, le professeur Dylan Reinhart, auteur d'un livre, il sera toutefois accompagné presque durant la totalité de l'histoire par Lizzie Neddham, inspectrice du NYPD. Et de l'autre côté, on a le Dealer, celui qui contrôle à peu près tout. Parce que oui, c'est un jeu pour lui, et c'est lui qui mène la danse, d'ailleurs, ce titre a déjà paru sous un autre titre, soit Jeu de massacre. Le tueur, le Dealer comme on l'appelle, annonce son prochain crime, en laissant une carte à jouer près d'une victime, mais comment savoir qui elle est, c'est la signature du tueur, mais aussi un jeu macabre auquel il s'adonne avec ferveur. Et il ne faut pas oublier, qu'il y a 52 cartes dans un jeu de cartes, le tueur a-t-il l'intention de faire 52 victimes... Aie, le professeur Dylan et Lizzie Neddham, ont du pain sur la planche pour arrêter ce fou dangereux, un passionné du jeu, à ce que l'on peut comprendre. Le Dealer, contrôle avec adresse les deux pions que sont pour lui, le professeur et l'inspectrice de police. À travers cette intrigue, nous sommes dans la tête du tueur, on avance avec lui, on suit ses réflexions et surtout son raisonnement. On comprend l'horreur de ses pensées, sa déformation en tant qu'être humain, la psychologie du tueur est disséquée sous nos yeux, petit à petit et tout ça pour nous amener vers une fin assez inattendue, en tout cas elle l'a été pour moi, je n'ai pas vu venir du tout. Par chance, à travers les lignes il y a un certain humour, qui vient nous donner un répit et qui nous permet de reprendre notre souffle, parce que ce livre se lit d'une seule traite, je n'ai pas pu résister à ne pas le terminer rapidement. Ce roman est sorti il y a quelque temps sous le titre de Jeu de massacre, titre qui a été tourné en série télévisée, sous le nom de Instinct. Je n'ai pas vu cette série encore, mais je voulais absolument lire le livre avant de me lancer dans celle-ci que je compte bien regarder. La réputation des auteurs n'est plus à faire, vous comme moi, le savez, une écriture riche, qui provoque des réactions, des personnages qui vont vous surprendre jusqu'à la fin, fin que l'on ne voit pas venir, c'est certain. Est-ce que je vous le recommande, oui, sans aucune hésitation!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Srafina Posté le 29 Janvier 2020
    Ma première découverte de James Patterson et j’ai bien accroché. Le mot est bien trouvé car en effet on se laisse emporter par la narration. Des chapitres courts et plein d’humour malgré le sujet morbide. Un serial killer sévit à New-York et sème derrière lui des indications sur ses futures victimes avec des cartes à jouer. Qui est le neuf de pique, la reine de coeur etc. Chaque crime laisse derrière lui une nouvelle carte. La course contre la montre a commencé. Dylan Reinhart éminent professeur de psychologie et Lizzie Needham du NYPD vont avoir fort à faire pour dénouer l’intrigue. Publié en 2019 sous le titre Jeu de massacres, ce roman a inspiré la série Instinct, diffusée en France par M6, avec Alan Cummings, dans le rôle de l'extravagant Dylan Reinhart. J’ai vraiment beaucoup aimé ce polar, c’est dynamique, bien écrit, il y a de l’humour et de la sensibilité. Et j’avais très envie de connaître le roman dont s’était inspiré la série Instinct que j’ai aussi beaucoup appréciée. On passe un très bon moment de suspens et de lecture. A voir un autre James Patterson. Merci Mylène pour ce très bon service presse.
  • instantsdelecture Posté le 24 Janvier 2020
    Réédition du livre "Jeu de Massacres" aux @éditionsarchipel. Ce roman a inspiré la série du même nom sur M6. Une très bonne intrigue rythmée par un jeu de piste et un jeu de carte. Nos protagonistes mène une course contre la montre pour déchiffrer ces cartes et trouver la victime qui y correspond. Des chapitres courts qui donnent cette sensation de fluidité. Notre personnage principal, le professeur Reinhart, est atypique. Un être original, qui n'a pas sa langue dans sa poche mais qui reste très touchant. Même si parfois, ce livre traite de la psychologie, il reste très abordable et compréhensible. Une lecture agréable en somme. Ce livre est en librairie depuis le 9 Janvier.
  • sophieandtheseaofstories Posté le 23 Janvier 2020
    Je peux vous dire que le premier roman que j’ai lu en 2020 m’a complètement happée. Il s’agit d’un thriller sorti en librairie le 9 janvier dernier et qui a inspiré la série du même nom diffusée sur CBS aux Etats-Unis, et M6 par chez nous. Avec plus de 375 millions de livres vendus, James Patterson est l’auteur de thrillers le plus lu au monde et là, je me demande comment j’ai fait pour vivre 33 ans et lire des centaines de livres sans m’être encore plongée dans un de ses romans. Je peux vous dire que le gars sait y faire en matière de suspense… L’intrigue se déroule à Manhattan où un serial killer met au défi les enquêteurs du NYPD à travers un jeu de piste sanglant. Il laisse sur chacun des cadavres une carte à jouer, pas sa signature, non, mais un indice sur sa prochaine victime. Lorsque l’ouvrage de référence sur « les comportements déviants » de Dylan Reinhart est retrouvé sur une scène de crime, on fait aussitôt appel à l’éminent mais non moins excentrique professeur pour élucider l’enquête. Accompagné de la détective Elizabeth Needham, ils forment le tandem parfait pour cette affaire ! On a là affaire... Je peux vous dire que le premier roman que j’ai lu en 2020 m’a complètement happée. Il s’agit d’un thriller sorti en librairie le 9 janvier dernier et qui a inspiré la série du même nom diffusée sur CBS aux Etats-Unis, et M6 par chez nous. Avec plus de 375 millions de livres vendus, James Patterson est l’auteur de thrillers le plus lu au monde et là, je me demande comment j’ai fait pour vivre 33 ans et lire des centaines de livres sans m’être encore plongée dans un de ses romans. Je peux vous dire que le gars sait y faire en matière de suspense… L’intrigue se déroule à Manhattan où un serial killer met au défi les enquêteurs du NYPD à travers un jeu de piste sanglant. Il laisse sur chacun des cadavres une carte à jouer, pas sa signature, non, mais un indice sur sa prochaine victime. Lorsque l’ouvrage de référence sur « les comportements déviants » de Dylan Reinhart est retrouvé sur une scène de crime, on fait aussitôt appel à l’éminent mais non moins excentrique professeur pour élucider l’enquête. Accompagné de la détective Elizabeth Needham, ils forment le tandem parfait pour cette affaire ! On a là affaire à un véritable « page-turner ». A peine les premières pages lues, on se retrouve immédiatement embarqué dans cette enquête pleine de suspense. Pas une minute de répit pour le lecteur, les rebondissements s’enchainent alors qu’on pensait toucher au but. C’est direct, efficace, avec un brin d’humour; le combo gagnant ! Dylan et Elizabeth forment une paire attachante qu’il m’a été difficile de quitter en refermant ce roman. L’auteur a tellement bien dépeint leurs traits de caractère qu’on a l’impression de les avoir rencontrés en chair et en os. Vous l’aurez compris, j’ai passé un super moment en lisant chacune des 352 pages que compte « Instinct » et je vous recommande chaudement cette pépite si vous êtes amateur de frissons, de suspense et d’enquêtes aux multiples rebondissements !
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.