RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Into the Wild

            Presses de la cité
            EAN : 9782258075764
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 140 x 225 mm
            Into the Wild
            Voyage au bout de la solitude

            Christian MOLINIER (Traducteur)
            Date de parution : 03/01/2008

            Il avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême.

            En 1992, le cadavre d'un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont McKinley, loin de tout lieu habité.
            Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un Américain bien tranquille à l'avenir sans surprise. Mais, dès l'obtention de son diplôme...

            En 1992, le cadavre d'un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont McKinley, loin de tout lieu habité.
            Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un Américain bien tranquille à l'avenir sans surprise. Mais, dès l'obtention de son diplôme universitaire, il décide de partir à l'aventure. Après avoir fait don de ses économies à une oeuvre humanitaire, il entame son périple sous un nom d'emprunt avec sa vieille voiture, qu'il abandonnera un peu plus tard.
            Il sillonne le sud des Etats-Unis, subsistant grâce à de menus travaux, avant de réaliser son grand projet: s'installer au coeur de l'Alaska, seul, en communion avec la nature. Mais on ne s'improvise pas trappeur, ni homme des bois...

            Ce parcours dramatique d'un jeune homme qui a voulu vivre jusqu'au bout son impossible idéal est retracé par Jon Krakauer, l'auteur du best-seller Tragédie à l'Everest. Livre-culte dans le monde entier, Into the Wild a d'emblée fasciné Sean Penn, qui en a réalisé une adaptation cinématographique applaudie par la critique américaine.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258075764
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 252
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            19.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « L'histoire (vraie) d'un jeune homme qui, une fois son diplôme universitaire en poche, rompt avec sa famille, se sépare de tout bien matériel, change de nom et part à la conquête de son rêve : vivre en osmose avec la nature, en Alaska. »
            Françoise Delbecq - Elle

            « A la lecture du livre, j'ai eu le coup de foudre. Comme pour une femme. Elle vous envoûte, vous ne pensez qu'à elle. Vous devenez obsédé. Ce livre m'a fait cet effet. »
            Sean Penn pour Elle

            « C'est un voyage à travers une Amérique très petite et très grande, à travers des paysages aussi beaux que les avait rêvés un jeune homme qui prit juste le temps de les atteindre. C'est un voyage absurde et exaltant, qui commence par un geste de folle liberté et s'achève par une mort de haute solitude. Bref, c'est une histoire. Et elle a le mérite et la tristesse d'être vraie. »
            Danièle Heymann - Marianne

             

             

            PRESSE

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Paltok Posté le 7 Août 2019
              Ce livre retrace au moyen d'indices laissés par-ci par-là au gré des rencontres, le parcourt de Christopher McCandless [masquer] avant de trouver la mort en Alaska.[/masquer] Même si je m'attendais à un récit chronologique ne reprenant que sa vie à lui, j'ai été surpris d'avoir également beaucoup d'autres récits sur des gens qui ont vécu des histoires similaires. La surprise passée, j'ai trouvé ça intéressant. L'auteur nous partage également une de ses propres expériences, qui fait froid dans le dos. J'ai trouvé cependant que le livre tirait en longueur à quelques moments et qu'il y avait pas mal de répétitions (au moins trois fois, on reparle du moment où il monte dans la voiture du gars qui lui file ses bottes avant de se plonger dans la nature... Au moins trois fois on a cet extrait de lettre "Maintenant, je m'enfonce dans la forêt". C'est un peu lourd.) En dehors de ça, c'est un travail de recherche énorme. On a aussi quelques passages où on lit les parents, on lit la soeur, l'homme qui voulait adopter Chris, celui pour qui il a travaillé. C'est un portrait à travers les gens. Et on ne sort pas de ce livre indemne :) Au... Ce livre retrace au moyen d'indices laissés par-ci par-là au gré des rencontres, le parcourt de Christopher McCandless [masquer] avant de trouver la mort en Alaska.[/masquer] Même si je m'attendais à un récit chronologique ne reprenant que sa vie à lui, j'ai été surpris d'avoir également beaucoup d'autres récits sur des gens qui ont vécu des histoires similaires. La surprise passée, j'ai trouvé ça intéressant. L'auteur nous partage également une de ses propres expériences, qui fait froid dans le dos. J'ai trouvé cependant que le livre tirait en longueur à quelques moments et qu'il y avait pas mal de répétitions (au moins trois fois, on reparle du moment où il monte dans la voiture du gars qui lui file ses bottes avant de se plonger dans la nature... Au moins trois fois on a cet extrait de lettre "Maintenant, je m'enfonce dans la forêt". C'est un peu lourd.) En dehors de ça, c'est un travail de recherche énorme. On a aussi quelques passages où on lit les parents, on lit la soeur, l'homme qui voulait adopter Chris, celui pour qui il a travaillé. C'est un portrait à travers les gens. Et on ne sort pas de ce livre indemne :) Au final j'ai vraiment aimé. Je le relirai probablement.
              Lire la suite
              En lire moins
            • amagnat Posté le 7 Août 2019
              C'est après avoir vu le film que j'ai eu envie de lire le livre. Et j'ai bien fait ! Car grâce à cette lecture, je cerne mieux certains passages du film qu'on ne peut comprendre ou cerner dans leur ampleur sans avoir lu le livre. La vie de Mc Candless, ses choix, son (brillant) état d'esprit, son destin me fascinent. Le livre, comme le film, est un vrai appel d'une vie beaucoup plus sauvage et libre.
            • Floccus Posté le 24 Juillet 2019
              "Mais nous savons peu de choses tant que nous n'avons pas fait l'expérience de ce qu'il y a d'incontrôlable en nous. Parcourons les glaciers et les torrents, escaladons de dangereuses montagnes et laissons l'opinion prononcer ses interdictions." John Muir, Les montagnes de Californie. (204) Autant je me suis terriblement ennuyée devant le film, autant mes cordes sensibles ont vibré avec le livre. Il est tombé à pic pour entrer en résonnance avec des envies de fuite puissantes. Jon Krakauer rend hommage aux marginaux de la poussière des chemins, aux routards-chômeurs perpétuels, aux pèlerins de la transcendance, à une autre Amérique qui explore les voies du vide et de la beauté et parfois y tombe. "Ses aspirations, en un sens, étaient trop puissantes pour être comblées par un simple contact humain." (101) Son portrait de Chris, ce "jeune homme grisé par le dévoilement de sa propre existence" est émouvant. Le garçon sème des histoires tout au long de sa route, touche le coeur des gens qu'il rencontre, mais décide pourtant de toujours repartir. Habité d'une aspiration folle, intrépide, "dominé par un impératif", il aura cherché "la vraie pulsation de la vie" et "l'expérience pure" jusqu'au bout. Il était à deux doigts d'y arriver. Une... "Mais nous savons peu de choses tant que nous n'avons pas fait l'expérience de ce qu'il y a d'incontrôlable en nous. Parcourons les glaciers et les torrents, escaladons de dangereuses montagnes et laissons l'opinion prononcer ses interdictions." John Muir, Les montagnes de Californie. (204) Autant je me suis terriblement ennuyée devant le film, autant mes cordes sensibles ont vibré avec le livre. Il est tombé à pic pour entrer en résonnance avec des envies de fuite puissantes. Jon Krakauer rend hommage aux marginaux de la poussière des chemins, aux routards-chômeurs perpétuels, aux pèlerins de la transcendance, à une autre Amérique qui explore les voies du vide et de la beauté et parfois y tombe. "Ses aspirations, en un sens, étaient trop puissantes pour être comblées par un simple contact humain." (101) Son portrait de Chris, ce "jeune homme grisé par le dévoilement de sa propre existence" est émouvant. Le garçon sème des histoires tout au long de sa route, touche le coeur des gens qu'il rencontre, mais décide pourtant de toujours repartir. Habité d'une aspiration folle, intrépide, "dominé par un impératif", il aura cherché "la vraie pulsation de la vie" et "l'expérience pure" jusqu'au bout. Il était à deux doigts d'y arriver. Une connaissance botanique à laquelle il n'avait pas accès et son refus de se munir d'une carte topographique, deux petites déviations sur son chemin et il s'est retrouvé pris au piège. Le cours de l'existence est parfois compromis par de petites inattentions si innocentes en apparence... nous sommes décidément des créatures bien fragiles et bien dérisoires que notre conscience si spécifique ne sauve pas toujours.
              Lire la suite
              En lire moins
            • tiptop92 Posté le 18 Juillet 2019
              Jon Krakauer - Into the Wild - 1996 : Le rejet de la société moderne engendra chez certains radicalisés le désir d’un retour primitif à la vie sauvage. Chris McCandless fit partie de ces illuminés persuadés que la nature seule et ses ressources pouvait leurs permettre d’exister sans l’aide d’aucun progrès techniques. C’était oublier que l’abondance en ressources naturelles n’existait plus depuis longtemps sur cette planète car même les points les plus reculés de notre terre avaient été exploité à des fins commerciales. C’était ignorer aussi l’évolution qui avait mis entre nos mains les outils d’une sédentarisation programmée depuis toujours pour notre civilisation. Bien sur la sauvegarde de notre patrimoine naturel nous obligeait et nous oblige toujours à économiser nos ressources et à choisir un mode de vie moins énergétivore. Toujours est-il que le décès de ce jeune homme par dénutrition posait question sur les capacités d’adaptation de l’homme actuel dans un milieu dénué de tout confort et de toute aide. Jon Krakauer en enquêtant sur cette étonnante histoire vraie faisait œuvre de journaliste en remontant l’existence de cet original qui se termina lamentablement dans un bus abandonné au pied du mont McKinley en Alaska. Interrogeant sa famille et ses... Jon Krakauer - Into the Wild - 1996 : Le rejet de la société moderne engendra chez certains radicalisés le désir d’un retour primitif à la vie sauvage. Chris McCandless fit partie de ces illuminés persuadés que la nature seule et ses ressources pouvait leurs permettre d’exister sans l’aide d’aucun progrès techniques. C’était oublier que l’abondance en ressources naturelles n’existait plus depuis longtemps sur cette planète car même les points les plus reculés de notre terre avaient été exploité à des fins commerciales. C’était ignorer aussi l’évolution qui avait mis entre nos mains les outils d’une sédentarisation programmée depuis toujours pour notre civilisation. Bien sur la sauvegarde de notre patrimoine naturel nous obligeait et nous oblige toujours à économiser nos ressources et à choisir un mode de vie moins énergétivore. Toujours est-il que le décès de ce jeune homme par dénutrition posait question sur les capacités d’adaptation de l’homme actuel dans un milieu dénué de tout confort et de toute aide. Jon Krakauer en enquêtant sur cette étonnante histoire vraie faisait œuvre de journaliste en remontant l’existence de cet original qui se termina lamentablement dans un bus abandonné au pied du mont McKinley en Alaska. Interrogeant sa famille et ses amis, suivant la route qui le mena du confort d’une vie d’étudiant à qui tout réussi à une fin dans le plus total dénuement, l’écrivain offrait aux lecteurs un récit absolument passionnant sur cette aventure qui tourna très mal. Explorant les méandres intellectuels qui pouvaient pousser à de telles extrémités, Jon Krakauer abordait plusieurs autres cas de solitaires qui voulurent aussi vivre en autarcie au milieu des grands espaces trouvant pour la plupart une fin tragique dans une terrible solitude. On pourra se demander pourquoi ces personnes au départ plutôt bien intégrées à notre société ont pu renoncer ainsi au secours des autres étant entendu que vivre de la chasse, de la cueillette et de la pêche ne veut pas dire obligatoirement vivre seul. Ce livre par son originalité marquera durablement les lecteurs habitués à bénéficier sans efforts des bienfaits d’une société qui pourtant laisse de plus en plus de monde sur le bord de la route. La consommation à outrance n’amenant sûrement pas le bonheur, c’est dans l’extrême contraire que Chris McCandless chercha le sien pour finalement trouver la mort au bout du chemin… une ode au jusqu’en boutisme idéologique.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Clytemnestre Posté le 12 Juillet 2019
              Krakauer est un excellent journaliste, retraçant avec brio l'épopée mortelle d'un jeune idéaliste malgré le peu de traces tangibles. Il inclut en tête de chapitre de nombreuses références littéraires, enrichissant sa quête de vérité d'un parfum philosophique.
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.