Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259222556
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 180
Format : 132 x 201 mm

J'ai connu l'enfer

De la Syrie des Assad aux camps du Liban

Date de parution : 17/10/2013

Le premier témoignage d’une jeune syrienne de 19 ans au cœur de l’enfer du régime des Assad. A travers son récit poignant, Fayza nous immerge dans l’histoire récente de la Syrie, auprès d’un peuple piétiné et des réfugiés. Mais jamais elle ne baisse les bras.

« J’ai 19 ans et j’ai l’impression d’avoir vécu mille vies. J’ai lutté pour demeurer en vie… »
Fayza est syrienne. Elle est née à Zabadani, non loin de Damas. Enfant, elle a étudié « les principes du Baas » à l’école et assisté aux atrocités que commettait le régime des...

« J’ai 19 ans et j’ai l’impression d’avoir vécu mille vies. J’ai lutté pour demeurer en vie… »
Fayza est syrienne. Elle est née à Zabadani, non loin de Damas. Enfant, elle a étudié « les principes du Baas » à l’école et assisté aux atrocités que commettait le régime des Assad à l’encontre de son peuple. Elle a fui quand sa ville a été rasée par l’armée syrienne. Elle a été contrainte, comme deux millions de Syriens, de prendre la route de l’exil. Son monde s’est écroulé. Elle vit aujourd’hui au Liban. Un jour, dit-elle, elle sera médecin. A condition de réussir à survivre…

A travers son témoignage poignant, Fayza nous immerge dans l’histoire récente de la Syrie, auprès d’un peuple piétiné, auprès des rebelles de l’Armée libre, auprès des réfugiés. Mais jamais elle ne baisse les bras.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259222556
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 180
Format : 132 x 201 mm

Ils en parlent

"Aujourd'hui, nous communiquons, nous SAVONS. Le printemps arabe était inéluctable. Il n'est pas question de le regretter ou pas."
Interview de Fayza D.

Feedbooks

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Guitare Posté le 3 Novembre 2015
    Cet ouvrage nous donne un fameux éclairage sur les conditions de vie en Syrie avant la guerre et sur la suite des événements. Après cette lecture nous ne sommes plus dans le jugement, nous comprenons beaucoup mieux les réfugiés, et l'empathie devient évidente.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…