Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092580073
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 154 x 225 mm

J'ai égaré la lune - Dès 14 ans

Collection : Roman Grand format
Date de parution : 15/03/2018
Par l’auteur de J'ai avalé un arc-en-ciel !
 
Résumé : Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait "chérie".
Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six...
Résumé : Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait "chérie".
Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle "ma petite otarie".
Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C’est pas grave.
La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092580073
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 154 x 225 mm
Nathan

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nikouette Posté le 15 Avril 2020
    Après J’ai avalé un arc-en-ciel Puce reprend du service pour un nouvel opus un an plus tard pour raconter sur son blog intime (elle n’en a jamais donné l’adresse à personne) son année d’études à Tokyo. Elle ne part pas seule, mais avec sa petite amie Aiden (présente dans le premier tome). Elles ont 20 ans, sont ensemble depuis plus d’un an et même si elles font des études différentes elles essaient quand même de ne pas trop s’éloigner l’une de l’autre. Mais alors que c’était le rêve d’Aiden de vivre à Tokyo celle-ci va retourner aux Etats-Unis suite à l’acceptation de sa demande de stage pour un studio d’animation réputé. Puce va donc à la fois devoir s’habituer à un pays dont elle ne connaît ni la langue, ni les us et coutumes, mais aussi entamer une relation longue distance avec Aiden. J’ai beaucoup apprécié de découvrir une autre culture, tout à fait différente de la nôtre, qui plus est à travers les yeux de Puce qui a elle-même une double culture (père français et mère américaine). On va complètement partager les différentes galères de Puce, mais aussi ses découvertes, ses belles surprises, ses rencontres avec des gens hauts en... Après J’ai avalé un arc-en-ciel Puce reprend du service pour un nouvel opus un an plus tard pour raconter sur son blog intime (elle n’en a jamais donné l’adresse à personne) son année d’études à Tokyo. Elle ne part pas seule, mais avec sa petite amie Aiden (présente dans le premier tome). Elles ont 20 ans, sont ensemble depuis plus d’un an et même si elles font des études différentes elles essaient quand même de ne pas trop s’éloigner l’une de l’autre. Mais alors que c’était le rêve d’Aiden de vivre à Tokyo celle-ci va retourner aux Etats-Unis suite à l’acceptation de sa demande de stage pour un studio d’animation réputé. Puce va donc à la fois devoir s’habituer à un pays dont elle ne connaît ni la langue, ni les us et coutumes, mais aussi entamer une relation longue distance avec Aiden. J’ai beaucoup apprécié de découvrir une autre culture, tout à fait différente de la nôtre, qui plus est à travers les yeux de Puce qui a elle-même une double culture (père français et mère américaine). On va complètement partager les différentes galères de Puce, mais aussi ses découvertes, ses belles surprises, ses rencontres avec des gens hauts en couleur, ses questionnements amoureux, etc. C’est pourtant un auteur masculin qui écrit, mais je suis toujours bluffée dans ces cas-là tellement les ressentis et les sentiments de Puce semblent justes (ça marche aussi à l’inverse avec par exemple Anne Percin ou Jo Witek). Sa plume est décidément très agréable, on passe vraiment un bon moment, l’histoire est prenante, les anecdotes culturelles et historiques intéressantes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bookclub_Tulikoi Posté le 1 Février 2020
    C'est l'histoire de Violette et de Aiden, deux Américaines qui décident de partir à Tokyo pour poursuivre leurs études. Ce voyage c'était l'histoire d'une vie. Mais seulement une semaine après le début de cette aventure Aiden reçoit un mail. C'est une grande opportunité. Aiden décide de partir, laissant Violette seule dans la capitale japonaise. Même si je ne suis qu'au début j'apprécie la façon dont ce bouquin a été écrit. Il se lit vite et on a envie de savoir comment Violette va réussir à se débrouiller seule dans la grande ville qu'est Tokyo. De plus, le livre est écrit sous format de blog ce qui rend la chose encore plus intéressante. Eline
  • reve2003 Posté le 31 Décembre 2019
    J'ai choisi ce roman à la bibliothèque car le résumé me plaisait bien. Ma fille ayant une passion pour la Corée, je me suis dit que ça pourrait m'aider à mieux la comprendre et savoir ce qu'elle éprouve, car un jour, elle ressentira peut-être le besoin de découvrir ce pays. Je n'ai pas été déçue une seconde ! Ce blog, sorte de journal intime, nous dévoile les pensées de Capucine qui est partie pour un an, étudier au Japon. C'est drôle, frais, captivant. Puce, notre héroïne, nous apparaît curieuse, touchante, vivante, altruiste. Tout au long du roman, j'ai imaginé ma fille dans ce rôle, à la découverte d'une autre culture, vivant toutes ces expériences et ça m'a apaisée.
  • Lysette Posté le 13 Octobre 2019
    Frustrant... Pour commencé, il aurait été sympathique de préciser que ce roman est une suite, un tome deux, afin que je ne le découvre pas pendant ma lecture, car aussi fou que cela puisse paraître, je n'ai plus tellement envie de lire le tome 1 après avoir finit le tome 2 ! Capucine est un personnage intéressant, complexe, drôle et qui sait mettre à l'aise de lecteur. Aiden est quelque peu effacé, donc difficile de juger ce personnage, quant aux membres de la colocation, ils apportent tous une touche au récit, ce qui est intéressant. J'ai aimé l'axe autour du mystère de la lettre, ainsi que l'axe autour de la vie de Capucine à Tokyo. Mais tout le reste de l"histoire m'a laissé de marbre et manque cruellement d'un réel enjeu... Les péripéties sont nombreuses, mais résolues de manières rapides, presque simplement, ce que je trouve frustrant. Quant à l'écriture sous forme de billet de blog, elle a du bon, car elle donne des chapitres cours, mais elle a ses limites, car elle n'offre aucun présent, seulement un récit des éventements, ce qui semble longuet par moment. En bref, un livre sympathique mais sans plus. Belle lecture à tous.
  • PegLutine Posté le 7 Octobre 2019
    Tout est réuni pour que ce roman soit un grand plaisir de lecture: plongée dans la culture japonaise et regards croisés sur les modes de vie, passage du mode ado au monde adulte, sentiments exacerbés, hésitants, passionnés, remarques drôles et percutantes... Et beaucoup d'émotions dans les lettres d'Aiden à Puce, avec une écriture en français balbutiante et pourtant magnifique! Pourquoi pas cinq étoiles alors?... Une déception avec la fin, un rythme étrange à partir du moment où Puce retrouve ses amis au Japon, une impression de Deus ex machina. Mais ça reste un très beau roman d'amour, qui parle de langage, de choix, de responsabilité, de rencontres, de curiosité, de désir...
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail