RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Je t'ai rêvé

            Robert Laffont
            EAN : 9782221190241
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 450
            Format : 135 x 215 mm
            Je t'ai rêvé

            Madeleine NASALIK (Traducteur)
            Collection : Collection R
            Date de parution : 12/11/2015

            La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être « normale ».
            - On joue au jeu des vingt questions ?
            - OK , mais c’est moi qui les pose cette fois.
            - Ça marche.
            - Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
            Il esquisse un sourire et...

            La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être « normale ».
            - On joue au jeu des vingt questions ?
            - OK , mais c’est moi qui les pose cette fois.
            - Ça marche.
            - Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
            Il esquisse un sourire et répond :
            - Ne m’insulte pas.
            - Est-ce que tu es vivant ?
            - Oui.
            - Tu habites ici ?
            - Oui.
            - Je te connais ?
            - Oui.
            - Est-ce que je t’ai rêvé ?
            Un premier roman bouleversant par la jeune prodige de vingt-deux ans qui a conquis John Green (Nos étoiles contraires).

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221190241
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 450
            Format : 135 x 215 mm
            Robert Laffont
            18.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • mvyhnc Posté le 29 Décembre 2018
              j'ai adoré! J'ai cherché pendant un temps infini ( et cherche encore) des livres traitant de cette maladie sans que ce soit vu d'un point de vu dit "professionnel" , autrement dit je voulais que ce soit avec compréhension et délicatesse, avec une histoires de fond pour ne pas être axé uniquement sur la maladie mais sur comment les patients la vivent. J'ai trouvé une petite partie de ce que je chercher dans ce roman. Ce livre est une manière douce de parler de cette maladie encore assez flou aux yeux des gens extérieur : la schizophrénie , les ressentis et les rejets subit par les personnes atteintes. Et contient une histoire d'amour au-delà de la maladie.
            • laliezeuse Posté le 8 Décembre 2018
              Putain de merde .... Ce livre, c'est une lecture pour moi totalement inattendue : - je ne connaissais pas : ni le livre, ni l'auteur - si on ne me l'avait pas offert, je ne l'aurais JAMAIS lu - ça sort du mon genre de lecture fantastique/fantasy (quoi que ...) - c'est un one shot alors que je ne lis que des sagas Bref, j'ai été au salon de Montreuil : 2 livres achetés, 1 offert et c'était celui-ci. En faisant la queue, en attendant ma dédicace de Phobos par Victor Dixen, j'ai ouvert le bouquin et j'ai lu les deux premiers chapitres. Ça commence quand même en vous parlant de homards. Mais genre, à vous parler BEAUCOUP de homards et d'une nana avec des cheveux couleur ketchup. Et devinez quoi ? Bah c'était trop tard... J'ai immédiatement été happée, aspirée, plongée et conquise par cette histoire. Pour situer, Alexandra (dit Alex qui aurait en fait du s'appeler Alexandre, en référence à Alexandre Le Grand, si elle avait été un garçon, ses parents étant de grands passionnés d'Histoire), c'est une jeune demoiselle qui découvre de façon assez précoce qu'elle est atteinte de schizophrénie, accompagnée bras-dessus bras-dessous de paranoïa. Elle vous raconte... Putain de merde .... Ce livre, c'est une lecture pour moi totalement inattendue : - je ne connaissais pas : ni le livre, ni l'auteur - si on ne me l'avait pas offert, je ne l'aurais JAMAIS lu - ça sort du mon genre de lecture fantastique/fantasy (quoi que ...) - c'est un one shot alors que je ne lis que des sagas Bref, j'ai été au salon de Montreuil : 2 livres achetés, 1 offert et c'était celui-ci. En faisant la queue, en attendant ma dédicace de Phobos par Victor Dixen, j'ai ouvert le bouquin et j'ai lu les deux premiers chapitres. Ça commence quand même en vous parlant de homards. Mais genre, à vous parler BEAUCOUP de homards et d'une nana avec des cheveux couleur ketchup. Et devinez quoi ? Bah c'était trop tard... J'ai immédiatement été happée, aspirée, plongée et conquise par cette histoire. Pour situer, Alexandra (dit Alex qui aurait en fait du s'appeler Alexandre, en référence à Alexandre Le Grand, si elle avait été un garçon, ses parents étant de grands passionnés d'Histoire), c'est une jeune demoiselle qui découvre de façon assez précoce qu'elle est atteinte de schizophrénie, accompagnée bras-dessus bras-dessous de paranoïa. Elle vous raconte sa vie, sa rencontre avec un p'tit gars nommé Yeuxbleus (qui l'a aidé à délivrer des homards de supermarché ; super gars !), ses astuces pour distinguer ses hallucinations de la réalité et ses échecs, son environnements, sa famille et moi j'ai sur kiffé être schizophrène à travers elle. Vous ne pouvez pas vous imaginer le nombre de fous rires que j'ai eu à assumer, de fois où je me suis cachée pour pleurer, de moments où j'ai posé le bouquin parce que j'avais trop peur d'y lire la suite et de soirs où je me suis couchée à des heures déraisonnables pour cette histoire. C'est un coup de foudre, plus qu'un coup de cœur. C'est bourré de gros mots, d'humour, de vérités poignantes, de façons différentes d'aimer, ... J'ai pas pu piffrer la mère d'Alex pendant un bon bout de temps, j'ai adopté Miles, Tucker, Charlemagne (oui oui ...), Alex, Célia et tous les autres dès leur apparition et j'ai terriblement eu envie de créer une association de protection des homards. Tout le long de ma lecture j'ai eu peur que la réalité soit une hallucination et les hallucinations une réalité, vous suivez ? Bref, ce livre est une vraie pépite. Il m'a donné un nombre incalculable de gifles. Et pour la 1ère fois de ma vie, j'ai eu envie de RE-lire un "déjà-lu". Bouleversant. Bref, j'ai presque envie d'avoir moi aussi "la tête cassée". Lisez-le, c'est un ordre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Coralienm89 Posté le 7 Décembre 2018
              "Je t'ai rêvé" fait partie de ces livres qui n'apportent presque aucune réponse concrète ou plutôt qui laissent planer le doute, même après la dernière page. On termine sa lecture avec une quantité de "et si ?". L'auteur arrive à nous surprendre au fil des pages. Ce qui semble réel ne l'est pas et ce qui semble ne pas l'être l'est. Alors que dès le début du roman, tout nous semble évident, F. Zappia arrive à nous faire douter d'absolument tout.  Un roman original, ne faisant pas de la schizophrénie le seul élément de l'intrigue. Un sujet difficile mais qui a été traité avec beaucoup de légèreté. 
            • AudacieuseErudite Posté le 2 Décembre 2018
              Un livre bizarre, mais dans le bon sens ! J'ai véritablement adoré. C'est un livre magnifique, à la fois poignant et drôle. Et que dire de la couverture, si ce n'est qu'elle est magnifique. J'ai vraiment apprécié les personnages, ils sont tous très touchants et beaux humainement.
            • LoStInMyBooks5 Posté le 1 Novembre 2018
              Ça fait presque une semaine que je l'ai lu et il est toujours ancré dans ma mémoire au point que j'y retournerais bien. Ce livre est une belle claque dans la figure! L'histoire est touchante, sublime, hyper bien écrit et les personnages sont d'un réalisme! J'ai limite eu l'impression d'être dans l'histoire aux côtés d'Alex, de faire partie intégrante de sa schizophrénie au point de ne pas me rendre compte que certaines choses n'étaient pas ce qu'elles étaient. J'ai été du même point de vue que Miles à la révélation d'un fait que j'avais pourtant compris, et je n'arrête pas de me demander si les choses auraient pu être différentes pour Alex si elle avait su. C'est le livre idéal pour aborder la question avec les jeunes, car même s'il y a de la romance, ce n'est nullement le sujet principal du livre. Bref, une petite voix en moi me dit d'arrêter de vous en parler pour éviter le spoil involontaire et vous laisser découvrir cette pure merveille. N'hésitez surtout pas à découvrir ce roman.

            les contenus multimédias

            INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
            Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Robert Laffont

              #UnRdEte : OpéRation 2 + 1 en librairie

              Pour continuer de fêter la parution du 100e titre de la Collectionr R cette année et vous remercier de votre fidélité à toute épreuve, la #TeamR lance une opéRation 3 pour 2 qui vous garantira un été radieux !

              Lire l'article