Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221190241
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 135 x 215 mm

Je t'ai rêvé

Madeleine Nasalik (traduit par), Fabienne Vidallet (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 12/11/2015

La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être « normale ».
- On joue au jeu des vingt questions ?
- OK , mais c’est moi qui les pose cette fois.
- Ça marche.
- Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et...

La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être « normale ».
- On joue au jeu des vingt questions ?
- OK , mais c’est moi qui les pose cette fois.
- Ça marche.
- Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et répond :
- Ne m’insulte pas.
- Est-ce que tu es vivant ?
- Oui.
- Tu habites ici ?
- Oui.
- Je te connais ?
- Oui.
- Est-ce que je t’ai rêvé ?
Un premier roman bouleversant par la jeune prodige de vingt-deux ans qui a conquis John Green (Nos étoiles contraires).

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221190241
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • plumesauvage Posté le 5 Septembre 2021
    Qu'est-ce qui est réel ? Qu'est-ce qui ne l'est pas ? Au lieu d'attendre des réponses, posez-vous les bonnes questions. Ici, l'héroïne est différente. Elle m'a tout de suite plu, malgré le flou permanent dans lequel elle et le lecteur sont plongés, car l'auteure est parvenue à traiter correctement sa maladie. J'aime moins le cadre du lycée dont les auteurs jeunesse ne parviennent pas à se détacher, à l'instar du collège ; toutefois, j'ai été quelques fois surprise. Alors ce fut un bon livre.
  • fleursdesureau Posté le 27 Juillet 2021
    𝙳'𝚊𝚙𝚛𝚎#768;𝚜 𝚕𝚊 𝚍𝚎#769;𝚏𝚒𝚗𝚒𝚝𝚒𝚘𝚗 𝚍'𝙴𝚒𝚗𝚜𝚝𝚎𝚒𝚗, 𝚓'𝚎#769;𝚝𝚊𝚒𝚜 𝚏𝚘𝚕𝚕𝚎.#8288; . Je t’ai rêvé est un roman contemporain qui raconte l’histoire d’Alexandria, une jeune lycéenne schizophrène obligée de changer de lycée en terminale, qui essaye de s’en sortir entre ce qui est vrai et ce qu’elle voit mais qui ne l’est pas.#8288; .#8288; L’écriture est incroyable. Les incohérences sont écrites comme des réalités tangibles, si bien que tout peut nous faire douter comme nous mettre en confiance. Pour ça, le point de vue interne est super malin. On se retrouve dans la tête d’Alex qui nous fait non seulement voir sa version de la réalité mais nous laisse aussi la voir comme une jeune fille avant tout, nous guidant vers l’empathie mais surtout vers une réflexion sur ce qu’est la schizophrénie et comment nous devrions réagir face à quelqu’un qui en souffre.#8288; .#8288; Mais Je t’ai rêvé, c’est surtout une intrigue complètement folle, des personnages super, un protagoniste masculin que j'ai adoré, une romance toute douce, des retournements de situation géniaux... et si j’ai enlevé un demi-point à cette lecture qui se propulsait vers le 10, c’est pour la toute fin sur laquelle je n’ai pas compris certains choix de l’auteur.#8288; .#8288; Cependant, ça reste un superbe coup de coeur, parce que... 𝙳'𝚊𝚙𝚛𝚎#768;𝚜 𝚕𝚊 𝚍𝚎#769;𝚏𝚒𝚗𝚒𝚝𝚒𝚘𝚗 𝚍'𝙴𝚒𝚗𝚜𝚝𝚎𝚒𝚗, 𝚓'𝚎#769;𝚝𝚊𝚒𝚜 𝚏𝚘𝚕𝚕𝚎.#8288; . Je t’ai rêvé est un roman contemporain qui raconte l’histoire d’Alexandria, une jeune lycéenne schizophrène obligée de changer de lycée en terminale, qui essaye de s’en sortir entre ce qui est vrai et ce qu’elle voit mais qui ne l’est pas.#8288; .#8288; L’écriture est incroyable. Les incohérences sont écrites comme des réalités tangibles, si bien que tout peut nous faire douter comme nous mettre en confiance. Pour ça, le point de vue interne est super malin. On se retrouve dans la tête d’Alex qui nous fait non seulement voir sa version de la réalité mais nous laisse aussi la voir comme une jeune fille avant tout, nous guidant vers l’empathie mais surtout vers une réflexion sur ce qu’est la schizophrénie et comment nous devrions réagir face à quelqu’un qui en souffre.#8288; .#8288; Mais Je t’ai rêvé, c’est surtout une intrigue complètement folle, des personnages super, un protagoniste masculin que j'ai adoré, une romance toute douce, des retournements de situation géniaux... et si j’ai enlevé un demi-point à cette lecture qui se propulsait vers le 10, c’est pour la toute fin sur laquelle je n’ai pas compris certains choix de l’auteur.#8288; .#8288; Cependant, ça reste un superbe coup de coeur, parce que j’ai pensé à cette histoire des jours durant après l’avoir lu. C’est une pépite de la Collection R, que je recommanderais encore et encore parce que j’ai absolument adoré.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LaFilleEtoile Posté le 28 Juin 2021
    Un livre qui fait découvrir le monde de la psychose avec légèreté. Il est très romanisé mais en même temps, très proche de la réalité. C'est le genre de livre que j'ai lu en l'empruntant mais que je cherche absolument à acquérir pour l'avoir chez moi, et savoir que je ne l'oublierai jamais.
  • marinamew Posté le 22 Mai 2021
    Dans ce roman, il est question d'une jeune fille qui est atteinte d'une maladie, elle souffre d'une pathologie plutôt lourde qui est la schizophrénie. Le problème étant qu'elle perd facilement le contact avec la réalité dû à des hallucinations dont elle n'a pas conscience. Pour s'y faire à la vérité, afin de continuer d'avoir une vie normale d'adolescente telle qu'allé au lycée, avoir des amis et une vie social, elle ne cesse de prendre en photo tout ce qu'elle ne sais pas différencier entre le réel et le doute de ce qu'elle vois, ressent ou même de se rappeler de ses souvenirs. Tout au long du roman, nous allons être plongées dans son esprit, et nous seront comme elle, confrontée à ses incertitudes et ses évidences, au point de ne plus pouvoir reconnaître le vrais, du faux et des hallucinations. Dans l'affrontement de cette folie, et l'envie de goûter à la normalité, saura t'elle vaincre ses tourments? Et jusqu’où pourra t'elle continuer de croire en ce qu'elle crois ? C'est un roman poignant, d'une extrême sensibilité, remplis de compassion pour une ouverture d'esprit plus grande envers certaines maladies que l'on peux juger aux premiers abords comme déroutante. Je reconnais que cette histoire laisse une... Dans ce roman, il est question d'une jeune fille qui est atteinte d'une maladie, elle souffre d'une pathologie plutôt lourde qui est la schizophrénie. Le problème étant qu'elle perd facilement le contact avec la réalité dû à des hallucinations dont elle n'a pas conscience. Pour s'y faire à la vérité, afin de continuer d'avoir une vie normale d'adolescente telle qu'allé au lycée, avoir des amis et une vie social, elle ne cesse de prendre en photo tout ce qu'elle ne sais pas différencier entre le réel et le doute de ce qu'elle vois, ressent ou même de se rappeler de ses souvenirs. Tout au long du roman, nous allons être plongées dans son esprit, et nous seront comme elle, confrontée à ses incertitudes et ses évidences, au point de ne plus pouvoir reconnaître le vrais, du faux et des hallucinations. Dans l'affrontement de cette folie, et l'envie de goûter à la normalité, saura t'elle vaincre ses tourments? Et jusqu’où pourra t'elle continuer de croire en ce qu'elle crois ? C'est un roman poignant, d'une extrême sensibilité, remplis de compassion pour une ouverture d'esprit plus grande envers certaines maladies que l'on peux juger aux premiers abords comme déroutante. Je reconnais que cette histoire laisse une marque indélébile, et qu'il faut avoir le cœur bien accroché après avoir laissé passer cette histoire dans notre vie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MathildeLitteraire Posté le 1 Mai 2021
    Je l’ai découvert un peu par hasard sur Vinted en fin d’année dernière et je me souviens que les livres de Francesca Zappia ont eu un petit succès lors de leurs sorties en France sur Bookstagram (presque 100 chroniques sur Livraddict et 138 chroniques sur Babelio). La très belle couverture et le résumé m’ont motivés à me le procurer (et à acheter Eliza et ses monstres de la même autrice). C’est très difficile de résumer ce livre, l’histoire d’Alex, une adolescente diagnostiquée schizophrène. Aidée par ses parents, sa petite sœur et son appareil photo, elle réussit à mener une vie plus ou moins normale, vit des expériences adolescentes (premier amoureux, des amis, les premières fêtes, etc…). Mais saurez-vous démêler le vrai du faux ? Un roman adolescent extrêmement déstabilisant et perturbant, on en vient à douter de ce qu’on lit, à ne plus savoir ce qui est vrai ou non. À se demander si on ne devenait pas paranoïaque avec le personnage principal. À côté de ça, Alex est drôle et attachante ; j’ai eu qu’une envie, c’est de l’aider. J’étais plongé dans l’histoire, comme si j’étais Alex. C’est très déstabilisant. Ce livre est vraiment beau et touchant, avec une écriture fluide qui... Je l’ai découvert un peu par hasard sur Vinted en fin d’année dernière et je me souviens que les livres de Francesca Zappia ont eu un petit succès lors de leurs sorties en France sur Bookstagram (presque 100 chroniques sur Livraddict et 138 chroniques sur Babelio). La très belle couverture et le résumé m’ont motivés à me le procurer (et à acheter Eliza et ses monstres de la même autrice). C’est très difficile de résumer ce livre, l’histoire d’Alex, une adolescente diagnostiquée schizophrène. Aidée par ses parents, sa petite sœur et son appareil photo, elle réussit à mener une vie plus ou moins normale, vit des expériences adolescentes (premier amoureux, des amis, les premières fêtes, etc…). Mais saurez-vous démêler le vrai du faux ? Un roman adolescent extrêmement déstabilisant et perturbant, on en vient à douter de ce qu’on lit, à ne plus savoir ce qui est vrai ou non. À se demander si on ne devenait pas paranoïaque avec le personnage principal. À côté de ça, Alex est drôle et attachante ; j’ai eu qu’une envie, c’est de l’aider. J’étais plongé dans l’histoire, comme si j’étais Alex. C’est très déstabilisant. Ce livre est vraiment beau et touchant, avec une écriture fluide qui nous plonge dans l’intrigue ; en traitant d’un sujet qu’on voit peu en littérature adolescente : la schizophrénie. C’est la première fois que je lis un livre sur ce sujet, malgré que la maladie ne soit pas assez mise en avant dans l'histoire. Ici, on s'intéresse plus à l'intégration d'Alex dans la vie "normale". Une très bonne lecture.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    #UnRdEte : OpéRation 2 + 1 en librairie

    Pour continuer de fêter la parution du 100e titre de la Collectionr R cette année et vous remercier de votre fidélité à toute épreuve, la #TeamR lance une opéRation 3 pour 2 qui vous garantira un été radieux !

    Lire l'article