Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714450340
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 140 x 225 mm

Je trouverai ce que tu aimes

Michèle VALENCIA (Traducteur)
Date de parution : 16/02/2012

La descente aux enfers d’une mère confrontée à la perte de sa petite fille. Un roman brillant de lucidité, de sensibilité et d’intelligence sur le deuil inconcevable et inacceptable d’un enfant, et le désir de vengeance qu’il peut entraîner. Un portrait de femme aussi déchirant qu bouleversant, qui explore sans détours les recoins les plus sombres du cœur humain.

« Une histoire d’obsession, une histoire de vengeance, de douleur et de passion. Une romancière rare, à découvrir absolument. »
Douglas Kennedy 

La vie de Laura Needham vient de basculer : Betty, sa fille de neuf ans, a été renversée par une voiture. Une mort rapide, violente, injuste.

Peu à peu,...

« Une histoire d’obsession, une histoire de vengeance, de douleur et de passion. Une romancière rare, à découvrir absolument. »
Douglas Kennedy 

La vie de Laura Needham vient de basculer : Betty, sa fille de neuf ans, a été renversée par une voiture. Une mort rapide, violente, injuste.

Peu à peu, Laura perd pied. Comment accepter la pitié de ceux qui ne pourront jamais comprendre sa douleur ? Comment respirer lorsque tout son être étouffe ? Et comment s’appuyer sur David, son ex-mari, lui-même en pleine tourmente ?
Laura est seule face à sa souffrance, à sa colère. Et elle ne veut pas d’aide. Aucune cellule psychologique ne pourra la détourner de cette pensée obsédante : faire justice.

Car elle a fini par apprendre l’identité du conducteur.

Emportée dans un engrenage de vengeance, de violence et de passion, Laura n’a plus qu’une idée en tête : trouver ce à quoi cet homme tient le plus.
Et le lui arracher.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714450340
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Louise Doughty livre une analyse aussi époustouflante que dérangeante de la vie des femmes. »
The Times

« Avec Je trouverai ce que tu aimes, Louise Doughty a su tisser un thriller subtil, sans compromis, parfois cru, souvent brutal, mais toujours imprévisible. Il y a de l’insolence dans ce livre, et beaucoup de cran. »
The Guardian

« Brillant, dérangeant, déchirant. »
Daily Mirror

« Je trouverai ce que tu aimes est un magnifique roman, profond, captivant et magistralement construit. Louise Doughty parvient à nous entraîner à la découverte de ces zones d’ombre que nous cachons en nous. Le résultat est une histoire percutante, qui continue d’interroger le lecteur bien longtemps après la dernière page. »
Observer

PRESSE

"Un roman brillant de sincérité et d'intelligence sur le deuil d'un enfant."

Lyliane Mosca / L'est-éclair

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nadael Posté le 30 Mai 2012
    Ce qui arrive dans la vie de Laura Needham est la chose que tout à chacun redoute lorsqu'il devient parent : perdre son enfant. Comment peut-on imaginer survivre à la mort de son fils ou de sa fille ? Pourtant, il faut bien continuer sa route, pour ses proches, pour que justice soit faite, être là malgré la perte, malgré l'innommable, ne pas fuir, ne pas se retourner, avancer. Tout cela est facile à dire mais quelle serait notre réaction face à une situation pareille ? L'état de notre esprit et de notre corps ? Colère ? Désir de vengeance ? Désespoir ? Culpabilité ? Envie de mourir? La fille de Laura, Betty, a neuf ans quand elle se fait mortellement renverser par un chauffard. D'abord effondrée, la mère est très vite hantée par des sentiments confus et contradictoires, jusqu'à ce qu'une pensée l'obsède jour et nuit ; retrouver l'assassin de sa fille. Le mettre dans la même posture, lui arracher ce qu'il aime le plus au monde afin qu'il ressente aussi cette effroyable douleur. Cette tragédie fait remonter à la surface des souvenirs pénibles chez Laura ; le décès de son père, la maladie de sa mère, le divorce avec David le père de ses enfants, la... Ce qui arrive dans la vie de Laura Needham est la chose que tout à chacun redoute lorsqu'il devient parent : perdre son enfant. Comment peut-on imaginer survivre à la mort de son fils ou de sa fille ? Pourtant, il faut bien continuer sa route, pour ses proches, pour que justice soit faite, être là malgré la perte, malgré l'innommable, ne pas fuir, ne pas se retourner, avancer. Tout cela est facile à dire mais quelle serait notre réaction face à une situation pareille ? L'état de notre esprit et de notre corps ? Colère ? Désir de vengeance ? Désespoir ? Culpabilité ? Envie de mourir? La fille de Laura, Betty, a neuf ans quand elle se fait mortellement renverser par un chauffard. D'abord effondrée, la mère est très vite hantée par des sentiments confus et contradictoires, jusqu'à ce qu'une pensée l'obsède jour et nuit ; retrouver l'assassin de sa fille. Le mettre dans la même posture, lui arracher ce qu'il aime le plus au monde afin qu'il ressente aussi cette effroyable douleur. Cette tragédie fait remonter à la surface des souvenirs pénibles chez Laura ; le décès de son père, la maladie de sa mère, le divorce avec David le père de ses enfants, la nouvelle femme de ce dernier. Par flashback, le lecteur découvre alors sa vie d'avant. Ce procédé permet de comprendre les réactions de Laura dans le présent, cela affine sa personnalité, le fonctionnement de sa pensée, mais alourdit incontestablement l'histoire. Certains passages – comme la rencontre avec David – n'apportent pas grand chose au récit. D'autres moments – après l'accident – sont en revanche très crédibles, comme le regard des gens posé sur Laura, empli de pitié pour les uns, fuyant pour d'autres (de peur que la détresse soit contagieuse). L'épreuve vécue par Laura l'a rendue dure avec elle même et avec les personnes qui l'entourent. Le chagrin, l'injustice, l'inconcevable emmènent cette femme dans des contrées jusqu'alors inconnues pour elle, proche de la folie. On lit ce roman comme un thriller, au rythme des pensées et des attitudes de cette mère, parfois choquantes. Je ne sais pas si cela est dû au thème abordé, à certaines scènes difficiles ou à la froideur de Laura qui empêche toute empathie, mais je sors de cette lecture avec une impression en demi-teinte, une sensation de malaise.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.