Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749107448
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 115 x 190 mm

Journal d'un médecin du travail

Date de parution : 07/09/2006

Le journal tenu par le docteur Dorothée Ramaut, de juin 2000 à mars 2006, est un témoignage unique. Il relate, au jour le jour, de l'intérieur, la vie d'une grande surface et décrit les souffrances subies par ses salariés au nom d'un mode de gestion impitoyable, qui les détruit l'un...

Le journal tenu par le docteur Dorothée Ramaut, de juin 2000 à mars 2006, est un témoignage unique. Il relate, au jour le jour, de l'intérieur, la vie d'une grande surface et décrit les souffrances subies par ses salariés au nom d'un mode de gestion impitoyable, qui les détruit l'un après l'autre sous prétexte d'ascension sociale puis les rejette, lorsque, épuisés ou révoltés, ils ne peuvent plus le supporter. Jadis, les entreprises licenciaient, aujourd'hui, elles torturent moralement les indésirables pour les pousser à la démission – en réalité, à la maladie. Le docteur Ramaut, scandalisée par ces méthodes qu'elle juge « contraires aux droits de l'homme », et dont elle a failli, elle-même, être victime après avoir tenté de les combattre, est le premier médecin du travail à rompre la loi du silence.

Ce récit met à nu un problème de société qui nous concerne tous. L'impact économique de la santé, de la sécurité et des maltraitances au travail coûterait à la France entre 45 et 70 milliards d'euros par an.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749107448
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 115 x 190 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CharlesEdouard Posté le 8 Novembre 2019
    Un sujet d'actualité qui sera toujours d'actualité enfin peut-être qu'un jour.. Travail : du latin "tripalium" qui était un instrument de torture dans l'antiquité.. Des témoignages sur des harcèlements, la médecine ce n'est pas que pour le physique, et je pense qu'il y a pour beaucoup dans la psychologie et les relations avec les autres. Des non dits, manque de communication, de compréhension, parfois de personnalité pervers, malheureuse, ou autres font qu'il y a un moment une dérive, peut-être par vengeance, par maladresse, par envie, enfin..Mais il peut y avoir souffrance des deux côtés, je ne parle pas des individus pervers narcissique, qui eut d'après un autre témoignage que j'ai lu, font expres, afin d'assouvir leurs désires, c'est un loisir ou plutôt une source de joie de voir son employé ou camarade souffrir, l'avoir à ses pieds, avoir le contrôle, puis finalement dire mais non c'est toi pas moi, et là c'est le doute, le doute de soi, de ses capacités, et l'on en viens à un enchaînement.. Heureusement, il n'y en a pas des milliers de ces individus, et puis avec l'expérience, on les reconnaît. La souffrance au travail, c'est un tout que nous montre l'auteur Dorothée Ramaut. Merci à elle de nous ouvrir... Un sujet d'actualité qui sera toujours d'actualité enfin peut-être qu'un jour.. Travail : du latin "tripalium" qui était un instrument de torture dans l'antiquité.. Des témoignages sur des harcèlements, la médecine ce n'est pas que pour le physique, et je pense qu'il y a pour beaucoup dans la psychologie et les relations avec les autres. Des non dits, manque de communication, de compréhension, parfois de personnalité pervers, malheureuse, ou autres font qu'il y a un moment une dérive, peut-être par vengeance, par maladresse, par envie, enfin..Mais il peut y avoir souffrance des deux côtés, je ne parle pas des individus pervers narcissique, qui eut d'après un autre témoignage que j'ai lu, font expres, afin d'assouvir leurs désires, c'est un loisir ou plutôt une source de joie de voir son employé ou camarade souffrir, l'avoir à ses pieds, avoir le contrôle, puis finalement dire mais non c'est toi pas moi, et là c'est le doute, le doute de soi, de ses capacités, et l'on en viens à un enchaînement.. Heureusement, il n'y en a pas des milliers de ces individus, et puis avec l'expérience, on les reconnaît. La souffrance au travail, c'est un tout que nous montre l'auteur Dorothée Ramaut. Merci à elle de nous ouvrir les yeux..
    Lire la suite
    En lire moins
  • luciemajb Posté le 15 Janvier 2018
    Critique acerbe des abus terribles de la grandes distribution. Ce livre très court mérite à être plus connu, les découvertes que l'on fait donnent parfois mal au ventre mais ne doivent pas rester dans l'ombre. Je conseille!
  • Luuina Posté le 13 Novembre 2014
    Les conditions de travail de la grande distribution sont souvent critiquées. Dorothée Ramaut profite de son expérience en tant que médecin du travail dans ce secteur pour tenir un journal pendant 6 ans afin pour coucher sur le papier ses incroyables journées où elle se sent impuissante. Des extraits de son journal paraîtront dans Le Monde avant de faire l'objet d'un ouvrage. De nombreux sujet sont abordées, notamment la manipulation, l'individualité, le harcèlement moral, la pression au travail... Un ouvrage qui prouve aussi le quotidien du travail se répercute sur la vie privée des salariés.
  • Verbiage Posté le 1 Septembre 2013
    http://www.verbiage.fr/journal-dun-me... « Jusque-là, je m’imaginais que seuls les salariés de terrain pouvaient être victimes de mauvaises conditions relationnelles, je pensais que les chefs étaient « forts », qu’ils pouvaient s’exprimer, qu’ils pouvaient se défendre. » Ces mots sont ceux du docteur Dorothée Ramaut, médecin du travail qui a exercé près de 20 ans dans un hypermarché français (plus de 480 salariés). Au fur et à mesure de son activité elle constate de son poste privilégié l’augmentation des cas de mal-être et de souffrance au travail. Au delà de la simple description des conséquences physiques et psychologiques du harcèlement moral, Dorothée Ramaut, décrit l’inaction des uns (la Direction et les Ressources humaines), l’impuissance des autres (les instances représentatives du personnel et l’Inspection du Travail) et va jusqu’à s’interroger son choix personnel de se consacrer à la médecine du travail. Le témoignage est édifiant, les méthodes de harcèlement vont ont delà de ce que la plupart peuvent imaginer. Nous voudrions croire que ce mode de fonctionnement est propre à cette entreprise ou encore à ce secteur d’activité, mais les exemples sont nombreux et l’actualité ne cesse de nous rappeler la réalité de certaines entreprises et de formes de management parfois brutales. Ici encore comme nous avions pu... http://www.verbiage.fr/journal-dun-me... « Jusque-là, je m’imaginais que seuls les salariés de terrain pouvaient être victimes de mauvaises conditions relationnelles, je pensais que les chefs étaient « forts », qu’ils pouvaient s’exprimer, qu’ils pouvaient se défendre. » Ces mots sont ceux du docteur Dorothée Ramaut, médecin du travail qui a exercé près de 20 ans dans un hypermarché français (plus de 480 salariés). Au fur et à mesure de son activité elle constate de son poste privilégié l’augmentation des cas de mal-être et de souffrance au travail. Au delà de la simple description des conséquences physiques et psychologiques du harcèlement moral, Dorothée Ramaut, décrit l’inaction des uns (la Direction et les Ressources humaines), l’impuissance des autres (les instances représentatives du personnel et l’Inspection du Travail) et va jusqu’à s’interroger son choix personnel de se consacrer à la médecine du travail. Le témoignage est édifiant, les méthodes de harcèlement vont ont delà de ce que la plupart peuvent imaginer. Nous voudrions croire que ce mode de fonctionnement est propre à cette entreprise ou encore à ce secteur d’activité, mais les exemples sont nombreux et l’actualité ne cesse de nous rappeler la réalité de certaines entreprises et de formes de management parfois brutales. Ici encore comme nous avions pu le voir dans « Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés de Marie Pezé » plus que la psychologie des managers de proximité c’est l’organisation même du travail qui est à remettre en cause dans la multiplication des cas de harcèlement moral.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !