En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Journal intégral

        Robert Laffont
        EAN : 9782221193310
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 1024
        Format : 1 x 198 mm
        Journal intégral
        1953-1986

        Jean-Luc BARRÉ (Préface)
        Collection : Bouquins
        Date de parution : 09/02/2017

        Publié pour la première fois dans sa version intégrale, le Journal de Matthieu Galey, amputé lors de sa parution de ses passages les plus sulfureux, traverse, de 1953 à 1986, plus de trente années de vie littéraire, mondaine et politique.
        Observateur passionné et désenchanté d’une comédie parisienne qu’il est amené à...

        Publié pour la première fois dans sa version intégrale, le Journal de Matthieu Galey, amputé lors de sa parution de ses passages les plus sulfureux, traverse, de 1953 à 1986, plus de trente années de vie littéraire, mondaine et politique.
        Observateur passionné et désenchanté d’une comédie parisienne qu’il est amené à beaucoup fréquenter, par curiosité autant que par nécessité professionnelle, Matthieu Galey, journaliste et écrivain, tenait en secret ce journal savoureux de méchanceté, dans lequel il était aussi beaucoup question de ses amours homosexuelles. Chaque soir il relatait dans le même temps ses échanges et ses rencontres avec les personnalités du Tout-Paris, des grandes actrices du Français, comme Madeleine Renaud, aux écrivains les plus célèbres, Jacques Chardonne, Louis Aragon, Marcel Jouhandeau, Paul Morand ou Jean Cocteau, tout en côtoyant de près les valeurs montantes de la vie littéraire et artistique, Françoise Sagan, Antoine Blondin, Jean d’Ormesson, Pierre Bergé ou François-Marie Banier. Membre du comité de lecture des éditions Grasset à partir de 1962, Galey fut aussi le témoin privilégié des combinaisons qui gouvernaient en secret la composition des jurys des grands prix, en particulier du Goncourt, et le choix de leurs lauréats.
        Le regard acéré et la plume incisive, Matthieu Galey se fait le démystificateur de la faune littéraire, de ses jeux, de ses rites, de ses moeurs, et chaque dîner ou cocktail qu’il relate devient une scène de genre, un moment de comédie humaine souvent irrésistible. L’acuité, l’ironie et la férocité avec lesquelles il manie l’art du portrait l’imposent aujourd’hui comme un maître du genre, disciple en cela de Francois Mauriac dont il écrit : « J’aime cette morsure de chaque phrase. Quel appétit pour déchirer ! »
        Aux approches de la cinquantaine, Matthieu Galey se découvrit atteint d’une maladie alors incurable qui l’emporta à l’âge de 52 ans et fit de lui quasiment le chroniqueur de sa propre disparition, aussi lucide vis-à-vis de lui-même qu’il le fut envers ses contemporains.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221193310
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 1024
        Format : 1 x 198 mm
        Robert Laffont
        30.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • jack56 Posté le 29 Octobre 2017
          Une belle découverte, ce journal de Matthieu Galey. J'étais encore bien jeune lorsqu'il est décédé et ne m'intéressais pas à la littérature de façon si approfondie. J'y ai rencontré de nombreux auteurs connus ou inconnus et plein d'anecdotes. La partie concernant sa maladie et sa fin de vie ma particulièrement touché.
        • dechosal Posté le 21 Février 2017
          Lu dans les années 80, lorsque Grasset publia, après sa mort, en deux volumes, ce Journal à la fois intime et littéraire. Je n'avais pas le souvenir que cette publication, à l'époque, avait été sérieusement caviardée (scènes trop explicites liées aux aventures sentimentales de l'auteur, portraits acides de contemporains encore en vie...). Bouquins a eu la bonne idée de rééditer ce texte dans son écriture originelle, l'occasion de lire ou de relire l'un des très bons critiques littéraires des années 70 - 80.
        Inscrivez-vous à la newsletter de Bouquins
        Bouquins s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à la foule des lectrices et des lecteurs qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons de vie.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.