Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748527216
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 150 x 220 mm
Nouveauté

Jours Sauvages

Collection : Hors collection
Date de parution : 02/07/2020
Semaine 1 : Apprendre à Survivre. Semaine 2 : Survivre !
Ils ont entre 13 et 15 ans. Ils ne se connaissent pas. Mais ils sont inscrits ensemble à un stage bushcraft dans les Pyrénées cet été. Le bushcraft, c’est « l’art de vivre dans les bois ». Sans toit, sans nourriture, sans rien. Certains sont prêts à se donner à fond, d’autres... Ils ont entre 13 et 15 ans. Ils ne se connaissent pas. Mais ils sont inscrits ensemble à un stage bushcraft dans les Pyrénées cet été. Le bushcraft, c’est « l’art de vivre dans les bois ». Sans toit, sans nourriture, sans rien. Certains sont prêts à se donner à fond, d’autres feraient n’importe quoi pour ne pas être là. Mais pour tous, un même défi : dépasser ses limites.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748527216
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 150 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EternelAdo Posté le 11 Août 2020
    Les vacances au bord de l'eau, c'est très surfait! Un petit séjour dans un bois à la montagne, dans une nature aussi belle que sauvage... Un stage de survie pour les ados, en mode commando, toilettes sèches et légumes bio. Une première semaine «d'initiation» qui se termine par un test qui déterminera celles et ceux qui partiront en bivouac en deuxième semaine. Vu les profils, tous très différents, nul doute qu'on ne va pas s'ennuyer! Ce premier roman de Claire CANTAIS se découpe donc en deux parties. Nous commençons doucement par la découverte du lieu, des sept jeunes recrues : Charlène, Nouria, Lucie, Moussa, Eugène, Angelo et Nolan, et des trois adultes responsables du stage : le Major, ancien militaire qui n'a rien perdu de sa discipline, Maud, sa compagne plus maternelle et Joe, le moniteur beau gosse. En dehors d'un entraînement intensif et d'un ou deux événements quelque peu déroutants, c'est un peu une mise en bouche avant une deuxième partie plus dynamique, rythmée par un bivouac dans une nature déchaînée et une chasse à l'homme qui va forcer ces jeunes à se dépasser... Et à la fin, si on comprend les grandes lignes, il reste des zones d'ombres qui laisse... Les vacances au bord de l'eau, c'est très surfait! Un petit séjour dans un bois à la montagne, dans une nature aussi belle que sauvage... Un stage de survie pour les ados, en mode commando, toilettes sèches et légumes bio. Une première semaine «d'initiation» qui se termine par un test qui déterminera celles et ceux qui partiront en bivouac en deuxième semaine. Vu les profils, tous très différents, nul doute qu'on ne va pas s'ennuyer! Ce premier roman de Claire CANTAIS se découpe donc en deux parties. Nous commençons doucement par la découverte du lieu, des sept jeunes recrues : Charlène, Nouria, Lucie, Moussa, Eugène, Angelo et Nolan, et des trois adultes responsables du stage : le Major, ancien militaire qui n'a rien perdu de sa discipline, Maud, sa compagne plus maternelle et Joe, le moniteur beau gosse. En dehors d'un entraînement intensif et d'un ou deux événements quelque peu déroutants, c'est un peu une mise en bouche avant une deuxième partie plus dynamique, rythmée par un bivouac dans une nature déchaînée et une chasse à l'homme qui va forcer ces jeunes à se dépasser... Et à la fin, si on comprend les grandes lignes, il reste des zones d'ombres qui laisse un arrière goût d'inachevé... Une relation passée a peine dévoilée, des peintures qui gardent leurs secrets. Peut-être n'y avait il rien à y voir mais ça m'a laissé un peu sur ma faim après toute cette tension que l'autrice avait réussi à instiller dès le premier chapitre en italique. Je sors tout de même globalement satisfait de la lecture de ce thriller particulièrement efficace qui se déroule dans le sud de la France, ce qui n'était pas pour me déplaire non plus! 😊 Votre avis m'intéresse... https://www.facebook.com/eternelAdo/ https://www.instagram.com/eternelado/ https://journalduneternelado.blogspot.fr/
    Lire la suite
    En lire moins
  • saomalgar Posté le 23 Juillet 2020
    Angelo, Lucie, Nolan, Charlène, Moussa, Nouria et Eugène se sont inscrits à un stage bushcraft (ou l'art de vivre dans les bois, en terrain hostile). L'arrivée au camp du Major, un homme peu loquace à la discipline militaire, et de sa femme Maud, au petits soins avec ados, donne le "la" : tentes rudimentaires, toilettes sèches, ablutions dans la rivière, entrainement militaire et en vue une deuxième semaine en bivouac dans la montagne pour les plus valeureux. En plus du Major et de Maud, il y a Joe, le jeune et charmant GO toujours là pour chacun d'entre eux, filles comme garçon. Dès leur arrivée, la tension monte et de petits événements deviennent rapidement des drames inquiétants qui nous poussent à imaginer le pire. Alors, quand l'heure de la sortie bivouac a sonné, c'est une course contre la montre en pleine nature qui commence. Un premier roman sous tension, qui ne laisse pas de répit au lecteur. Des ados très différents qui vont livrer petit à petit leurs forces et leurs faiblesses, s'associer ou se déchirer. Un suspense haletant et une écriture captivante. Si les adultes paraissent caricaturaux au départ, ils vont se montrer plus complexe au final.... Angelo, Lucie, Nolan, Charlène, Moussa, Nouria et Eugène se sont inscrits à un stage bushcraft (ou l'art de vivre dans les bois, en terrain hostile). L'arrivée au camp du Major, un homme peu loquace à la discipline militaire, et de sa femme Maud, au petits soins avec ados, donne le "la" : tentes rudimentaires, toilettes sèches, ablutions dans la rivière, entrainement militaire et en vue une deuxième semaine en bivouac dans la montagne pour les plus valeureux. En plus du Major et de Maud, il y a Joe, le jeune et charmant GO toujours là pour chacun d'entre eux, filles comme garçon. Dès leur arrivée, la tension monte et de petits événements deviennent rapidement des drames inquiétants qui nous poussent à imaginer le pire. Alors, quand l'heure de la sortie bivouac a sonné, c'est une course contre la montre en pleine nature qui commence. Un premier roman sous tension, qui ne laisse pas de répit au lecteur. Des ados très différents qui vont livrer petit à petit leurs forces et leurs faiblesses, s'associer ou se déchirer. Un suspense haletant et une écriture captivante. Si les adultes paraissent caricaturaux au départ, ils vont se montrer plus complexe au final. Et puis il y a la nature, la montagne, sa force et sa sauvagerie. Un coup de coeur pour moi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • despagespoursenvoler_ Posté le 14 Juillet 2020
    Avec sa plume atypique et entrainante, Claire Cantais nous propose un thriller à la fois haletant et passionnant ! Je ne suis pas spécialement une grande adepte des thrillers et j’en lis très d’ailleurs très peu, mais celui-ci m’a tout à fait convaincue ! J’ai apprécié ce roman principalement pour deux raisons : la plume de l’auteure et l’originalité de l’histoire. Claire Cantais sait parfaitement tenir en haleine son lecteur ! Une ombre de mystère plane sur tout le roman, semant le doute dans notre esprit et nous donnant envie d’en apprendre plus sur les événements étranges qui apparaissent lors d’un stage de bushcraft estival… Une intrigue palpitante menée d’une main de maître ! Je ne me suis pas du tout ennuyée dans ce roman. J’ai aimé l’écriture de l’auteure car elle est vraiment recherchée ! La narration est très différente des autres romans que j’ai l’habitude de lire. En outre, le vocabulaire est juste et décontracté ! L’auteure se montre parfois assez crue dans ces propos et j’ai vraiment aimé cet aspect de l’écriture un peu prosaïque ! Nous suivons le quotidien de sept adolescents pendant environ deux semaines. Nous vivons avec eux les dures épreuves de survie, ressentons leurs angoisses face... Avec sa plume atypique et entrainante, Claire Cantais nous propose un thriller à la fois haletant et passionnant ! Je ne suis pas spécialement une grande adepte des thrillers et j’en lis très d’ailleurs très peu, mais celui-ci m’a tout à fait convaincue ! J’ai apprécié ce roman principalement pour deux raisons : la plume de l’auteure et l’originalité de l’histoire. Claire Cantais sait parfaitement tenir en haleine son lecteur ! Une ombre de mystère plane sur tout le roman, semant le doute dans notre esprit et nous donnant envie d’en apprendre plus sur les événements étranges qui apparaissent lors d’un stage de bushcraft estival… Une intrigue palpitante menée d’une main de maître ! Je ne me suis pas du tout ennuyée dans ce roman. J’ai aimé l’écriture de l’auteure car elle est vraiment recherchée ! La narration est très différente des autres romans que j’ai l’habitude de lire. En outre, le vocabulaire est juste et décontracté ! L’auteure se montre parfois assez crue dans ces propos et j’ai vraiment aimé cet aspect de l’écriture un peu prosaïque ! Nous suivons le quotidien de sept adolescents pendant environ deux semaines. Nous vivons avec eux les dures épreuves de survie, ressentons leurs angoisses face au milieu qui les entourent et aux moniteurs étranges. L’auteure dresse des portraits psychologiques intéressants que j’ai aimé découvrir. Je regrette cependant que nous en sachions plus sur certains personnages que sur d’autres, dont la psychologie et les actes restent assez dans l’ombre. Au niveau des points négatifs, je regrette un peu le manque de développement que j’ai déjà évoqué brièvement dans le paragraphe précédent. Le roman fait 275 pages et la police d’écriture est assez grande. Je pense que cette histoire aurait pu être encore mieux si elle avait été plus approfondie et moins rapide, si nous en avions appris un peu plus sur les personnages dont la vie nous est très opaque. Dans l’ensemble, Jours sauvages fut une très bonne lecture. Je vous le recommande vivement si vous souhaitez vous lancer dans une lecture à la fois plutôt courte et dépaysante, atypique et haletante ! Vraiment, n’hésitez pas à vous lancer dans cette lecture !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Takalirsa Posté le 13 Juillet 2020
    Quand un bivouac tourne au cauchemar. Cet été, Lilou, Angelo, Moussa, Nolan, Nouria, Charlène et Eugène "expérimentent ce que c'est de vivre sans dépendre de la société de consommation". Dans l'installation en pleine nature du Major et de Maud secondés par le jeune et charismatique Joe, ils suivent un entraînement intense, sportif et de survie (construction d'abri, entretien du feu, techniques de chasse...). Objectif: un campement en pleine montagne la deuxième semaine. Si cette première partie manque un peu de suspens, on prend plaisir à suivre les sept adolescents aux personnalités très diverses. Il y a l'arrogant agaçant, le gringalet attendrissant, la tigresse qui rivalise avec les garçons, la belle gosse pleine de ressources, etc. Quelques éléments de tension se mettent en place: le chat égorgé, l'inquiétant voisin Chassagne, les photos prises en cachette par Maud ("bizarrerie de vieille tante un peu barge") et le récit parallèle autour d'un mystérieux Thierry. Mais c'est dans la deuxième partie, au sommet des Pyrénées, que l'aventure prend toute son ampleur. Au cœur de "la montagne majestueuse", "à l'abri loin du monde", la beauté des paysages rivalise avec la peur suscitée par une nature sauvage... et un danger bien humain. Les jeunes mettent alors à profit... Quand un bivouac tourne au cauchemar. Cet été, Lilou, Angelo, Moussa, Nolan, Nouria, Charlène et Eugène "expérimentent ce que c'est de vivre sans dépendre de la société de consommation". Dans l'installation en pleine nature du Major et de Maud secondés par le jeune et charismatique Joe, ils suivent un entraînement intense, sportif et de survie (construction d'abri, entretien du feu, techniques de chasse...). Objectif: un campement en pleine montagne la deuxième semaine. Si cette première partie manque un peu de suspens, on prend plaisir à suivre les sept adolescents aux personnalités très diverses. Il y a l'arrogant agaçant, le gringalet attendrissant, la tigresse qui rivalise avec les garçons, la belle gosse pleine de ressources, etc. Quelques éléments de tension se mettent en place: le chat égorgé, l'inquiétant voisin Chassagne, les photos prises en cachette par Maud ("bizarrerie de vieille tante un peu barge") et le récit parallèle autour d'un mystérieux Thierry. Mais c'est dans la deuxième partie, au sommet des Pyrénées, que l'aventure prend toute son ampleur. Au cœur de "la montagne majestueuse", "à l'abri loin du monde", la beauté des paysages rivalise avec la peur suscitée par une nature sauvage... et un danger bien humain. Les jeunes mettent alors à profit les connaissances acquises et la complicité nouée dans l'effort. L'action s'accélère, les caractères se révèlent et les secrets éclatent. L'expérience, redoutable, leur fera perdre "un petit peu de leur innocence" mais ils en tireront un enseignement précieux autour de valeurs essentielles: respect de la nature, solidarité et dépassement de soi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jangelis Posté le 2 Juillet 2020
    À la fois chronique adolescente et thriller, un roman qui parle de "bushcraft" et nous fait passer des vacances (pas de tout repos) dans les Pyrénées. Sept jeunes gens/filles, entre treize et quinze ans, mais je les aurais vu un peu plus âgés, se retrouvent pour un stage d'activités très dynamique. Ils ne se connaissent pas, n'ont rien en commun, même pas leurs motivations, entre ceux qui rêvent de se dépasser, et ceux qui n'ont pas eu le mot à dire, et ont été envoyés de force, absolument pas adaptés à la situation. D'entrée, le ton du séjour est donné, avec trois adultes pour les encadrer : le couple responsable, lui ancien militaire qui a décidé de leur en faire "baver", aucune empathie, que des ordres et de la dureté. Elle qui les materne mais semble un peu inquiétante parfois. Et heureusement, il y a l'animateur, jeune, beau, toujours souriant, et plus facile d'abord. Semaine 1 : Apprendre à survivre. Tout le monde s'y met, de bon coeur ou à contrecoeur, même le jeune garçon asthmatique et fragile, même Charlotte, arrivée avec son maquillage et ses manières de poupée Barbie. Sauf Nolan, qui loin de ses jeux vidéos et de ses barres chocolatées n'a... À la fois chronique adolescente et thriller, un roman qui parle de "bushcraft" et nous fait passer des vacances (pas de tout repos) dans les Pyrénées. Sept jeunes gens/filles, entre treize et quinze ans, mais je les aurais vu un peu plus âgés, se retrouvent pour un stage d'activités très dynamique. Ils ne se connaissent pas, n'ont rien en commun, même pas leurs motivations, entre ceux qui rêvent de se dépasser, et ceux qui n'ont pas eu le mot à dire, et ont été envoyés de force, absolument pas adaptés à la situation. D'entrée, le ton du séjour est donné, avec trois adultes pour les encadrer : le couple responsable, lui ancien militaire qui a décidé de leur en faire "baver", aucune empathie, que des ordres et de la dureté. Elle qui les materne mais semble un peu inquiétante parfois. Et heureusement, il y a l'animateur, jeune, beau, toujours souriant, et plus facile d'abord. Semaine 1 : Apprendre à survivre. Tout le monde s'y met, de bon coeur ou à contrecoeur, même le jeune garçon asthmatique et fragile, même Charlotte, arrivée avec son maquillage et ses manières de poupée Barbie. Sauf Nolan, qui loin de ses jeux vidéos et de ses barres chocolatées n'a qu’une idée, contourner le règlement, de préférence en faisant risquer les autres et pas lui. Les a priori fille / garçon sont vite mis à mal, mais chacun a une personnalité bien campée, c'est un vrai roman choral, tous ont leur importance. J'ai trouvé cette partie presque trop facile : non pas par ce qu'on leur propose, c'est dur, très dur, mais tous semblent s'y adapter finalement, même les plus fragiles ne craquent pas et parviennent à suivre. Et s'accrochent pour parvenir "en deuxième semaine" : survivre dans la nature. Et c'est là bien entendu que tout va partir en vrille. Pas forcément ce à quoi on s'attendait. Nous entrons dans un vrai thriller, et les personnalités se dévoilent. Bien entendu, plus moyen de lâcher le roman jusqu'à savoir que vont-ils tous devenir. Mais aussi de comprendre le pourquoi. Et là, j'avoue avoir été un peu déçue, je reste avec plein d’interrogations, sur les motivations de certains adultes. Sans vouloir trop divulgâcher, on a des pistes (chapitres en italique) au long du roman, et j’avoue n'avoir pas deviné tout de suite à quoi elles menaient, mais je m'attendais à un peu plus d'explications sur d'autres personnages quand j'ai fermé le livre. En réfléchissant à présent un peu plus calmement, je me dis que finalement, c’était sans doute juste des motivations simples, sans rien de caché derrière. Je ne sais ce qu'en concluront les jeunes lecteurs. Mais probablement qu'ils s'attacheront surtout aux ados, ce sont eux qui vont les intéresser. Au final un roman assez loin de mes lectures habituelles (et non, je ne regarde jamais ni Koh-Lanta ni rien du genre !!) mais que j'ai bien apprécié, et qui va certainement l'être par les adolescents. On a étonnamment un peu le même genre de relations et d'ambiance entre les participants qu’entre des collégiens normaux, dans le cadre du collège. Attirance, entre jeunes ou vers les aînés, amitié qui ne durera que le temps d'un été, harcèlement envers le plus faible ... Sauf que tout ici est exacerbé par les circonstances. Et chacun de se dire : quel dommage, ce coin des Pyrénées était si beau, la nature si fascinante. Ça aurait pu faire un beau séjour !! Si quelques parents le lisent, peut-être s'interrogeront -ils un peu plus avant d'inscrire leurs enfants à un stage d'été :-)
    Lire la suite
    En lire moins
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !