En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Kaleb - Saison III

        Robert Laffont
        EAN : 9782221126844
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 456
        Format : 135 x 215 mm
        Kaleb - Saison III
        Fusion

        Collection : Collection R
        Date de parution : 14/11/2013

        Tout est bien qui finit mal...

        Puissant et dévorant, le don d'empathie de Kaleb n'a cessé d'évoluer, le conduisant par-delà le Bien et le Mal...
        Avant d'incarner l’Élu redouté de tous et de livrer son ultime bataille à ses ennemis pour sauver celle qu'il aime, le jeune homme doit accomplir une dernière mission : partir à la...
        Puissant et dévorant, le don d'empathie de Kaleb n'a cessé d'évoluer, le conduisant par-delà le Bien et le Mal...
        Avant d'incarner l’Élu redouté de tous et de livrer son ultime bataille à ses ennemis pour sauver celle qu'il aime, le jeune homme doit accomplir une dernière mission : partir à la rencontre de ses ancêtres en se plongeant dans Le Livre du Volcan...
        Organique, prophétique et vivant, l'ouvrage porte en lui l'empreinte des premiers enfants du volcan Eyjafjöll.
        Son encre a coulé avec leur sang, et ses pages palpitent de leur fureur et de leurs passions.
        Car ce livre millénaire se nourrit des personnages qu'il rencontre, qu'il nous raconte...

        Un final aussi bouleversant qu'explosif.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221126844
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 456
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        18.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Kuriane Posté le 23 Janvier 2018
          Rappelez vous… j’avais adoré le premier tome et le deuxième tome de la trilogie Kaleb, il me tardait donc de commencer le dernier tome. J’espérais vraiment continuer sur un coup de cœur comme les tomes précédents. Espérer est le meilleur moyen d’être déçu, dit-on…. et bien pour le coup, c’est vrai… J’espérais et attendais beaucoup pour ce tome 3. Sauf que, j’ai eu beaucoup de mal. Le rythme qui se trouve être plus lent, n’y est pas pour rien. Dans ce dernier tome, les chapitres alternent des passages du livre du volcan avec des chapitres où l’on retrouve Kaleb et les autres enfants du volcan. Bien sur, ce choix de la part de l’Autrice est justifié : cela nous permet de prendre connaissance de l’origine des enfants du volcan, mais également les origines de cette guerre entre les EDV et les sentinelles. Je m’attendais, pour ce dernier tome, a beaucoup plus d’action, finalement il n’y a que l’affrontement final qui m’a donné cela. Mais malheureusement, même cet affrontement me laisse perplexe : je l’aurais imaginé plus complexe… et à ce qu’il prenne plus d’importance dans ce dernier tome. Soit. Malgré tout, j’ai beaucoup aimé cette trilogie. Et bien que le dernier tome, m’a un peu déçue, je vous... Rappelez vous… j’avais adoré le premier tome et le deuxième tome de la trilogie Kaleb, il me tardait donc de commencer le dernier tome. J’espérais vraiment continuer sur un coup de cœur comme les tomes précédents. Espérer est le meilleur moyen d’être déçu, dit-on…. et bien pour le coup, c’est vrai… J’espérais et attendais beaucoup pour ce tome 3. Sauf que, j’ai eu beaucoup de mal. Le rythme qui se trouve être plus lent, n’y est pas pour rien. Dans ce dernier tome, les chapitres alternent des passages du livre du volcan avec des chapitres où l’on retrouve Kaleb et les autres enfants du volcan. Bien sur, ce choix de la part de l’Autrice est justifié : cela nous permet de prendre connaissance de l’origine des enfants du volcan, mais également les origines de cette guerre entre les EDV et les sentinelles. Je m’attendais, pour ce dernier tome, a beaucoup plus d’action, finalement il n’y a que l’affrontement final qui m’a donné cela. Mais malheureusement, même cet affrontement me laisse perplexe : je l’aurais imaginé plus complexe… et à ce qu’il prenne plus d’importance dans ce dernier tome. Soit. Malgré tout, j’ai beaucoup aimé cette trilogie. Et bien que le dernier tome, m’a un peu déçue, je vous conseil vivement cette série.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Hyaline Posté le 12 Octobre 2016
          Un livre qui, comme les deux autres, m'aura tenu en haleine jusqu'au bout et qui m'aura remué les tripes, d'amour, d'horreur, de frissons. C'est un peu un condensé de tout ! Cependant, je trouve la fin un peu tirée par les cheveux, encore une fois. Pas déplaisante pour autant mais bon... En revanche, j'ai beaucoup aimé les inversions pendant le texte, entre le livre du volcan, et la réalité ! C'est une trilogie que je conseillerai avec plaisir.
        • Bit-Lit-Fantasy Posté le 20 Août 2016
          Je vous retrouve avec le dernier et troisième tome de la trilogie Kaleb de Myra Eljundir, série que j'affectionne particulièrement. Dans ce tome-ci, on retrouve Kaleb voulant délivrer sa petite amie Abigail qui est enceinte de jumeaux, des griffes du réseau SENTINEL et réaliser ainsi du même coup la prophétie qui est indiquée dans le livre du volcan : tuer le colonel Bergson. Ce roman alterne entre les passage de ce fameux livre que Kaleb à la chance de pouvoir lire et les passage concernant notre protagoniste. En parlant de notre personnage, on peut observer dans ce dernier tome que Kaleb est un personnage sombre et torturé aussi bien par son passé, son présent et son futur qui paraît à la fois réalisable et incertain avec cette prophétie de l’Élu. Il nous fait passer par toutes sortes d'émotions : de l'énervement, de la tristesse, de la compassion… Ce qui est paradoxal avec ce personnage masculin, c'est que même si nous le suivons maintenant depuis trois tomes, il n'en reste pas moins flou à nos yeux, c'est-à-dire que nous n'avons pas vraiment l'impression de le connaître totalement, ce qui est à la fois bizarre puisqu'il s'agit du personnage principal mais plaisant aussi... Je vous retrouve avec le dernier et troisième tome de la trilogie Kaleb de Myra Eljundir, série que j'affectionne particulièrement. Dans ce tome-ci, on retrouve Kaleb voulant délivrer sa petite amie Abigail qui est enceinte de jumeaux, des griffes du réseau SENTINEL et réaliser ainsi du même coup la prophétie qui est indiquée dans le livre du volcan : tuer le colonel Bergson. Ce roman alterne entre les passage de ce fameux livre que Kaleb à la chance de pouvoir lire et les passage concernant notre protagoniste. En parlant de notre personnage, on peut observer dans ce dernier tome que Kaleb est un personnage sombre et torturé aussi bien par son passé, son présent et son futur qui paraît à la fois réalisable et incertain avec cette prophétie de l’Élu. Il nous fait passer par toutes sortes d'émotions : de l'énervement, de la tristesse, de la compassion… Ce qui est paradoxal avec ce personnage masculin, c'est que même si nous le suivons maintenant depuis trois tomes, il n'en reste pas moins flou à nos yeux, c'est-à-dire que nous n'avons pas vraiment l'impression de le connaître totalement, ce qui est à la fois bizarre puisqu'il s'agit du personnage principal mais plaisant aussi car nous allons de surprises en surprises. Tout comme le personnage, l'histoire n'est pas vraiment belle et romantique même s'il est question de couples dans ce roman, nous nous retrouvons plutôt face à des tragédies… La violence vient s'ajouter à ce côté obscur car Ingrid Desjours sous son pseudonyme Myra Eljundir arrive encore une fois à nous transporter dans cet univers des enfants du volcan. La recommandation indiquée en quatrième de couverture « déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans » a bien fait d'être mise car nous assistons à beaucoup de violences dans ce final. Malgré celle-ci, l'auteure arrive à nous émouvoir et nous amener la larme à l’œil, surtout concernant les passages des ancêtres de Kaleb pour ma part. Une écriture magique qui fusionne parfaitement le lecteur avec ce roman (j'espère que vous aurez compris le petit jeu de mot, si non regardez le sous-titre du roman!). De plus, ce que j'ai pu trouvé surprenant c'est que l'auteure s'intègre elle-même dans son roman, mais cela convient parfaitement et donne ce caractère spécial autour du personnage qu'elle incarne et donne à sa personne une aura de mystères… ! Pour terminer cette chronique, je dois dire que j'ai été particulièrement surprise par la fin. Je suis assez mitigée par celle-ci, non pas que je reste sur ma faim mais seulement le fait que je ne m'attendais pas vraiment à cela.
          Lire la suite
          En lire moins
        • odin062 Posté le 18 Août 2016
          Et bien voilà, l’aventure « Kaleb » se termine avec cette troisième et dernière saison. Un moyen pour Myra Eljundir de partir dans quelque chose de plus philosophique et de quitter la trame entretenue (et lassante) des deux premières saisons. Oui car il faut le dire, on s’ennuyait ferme à suivre Kaleb et son amie dans le deuxième opus. Ici, place au livre du volcan ! Deux parties composent donc ce livre. Les deux parties s’alternent : Une partie sur la trame principale et son dénouement et une partie sur l’histoire des enfants du volcan à travers la lecture du livre du volcan. La première partie est à l’image de la saison 2 : décevante. La fin est vraiment en deçà de mes espérances, limite trop facile, trop évidente, trop gentille. On se demande pourquoi autant de rebondissements pour finir sur ça. Toutefois, la mise en abime de l’auteur et le fond philosophique est plutôt pas mal trouvé et l’implication du lecteur appréciée. Cela permet de faire un lien avec la seconde partie qui est en revanche passionnante. On prend gout à suivre la dynastie des enfants du volcan. Les ponts historiques avec les vikings et la mythologie nordique est également très bien... Et bien voilà, l’aventure « Kaleb » se termine avec cette troisième et dernière saison. Un moyen pour Myra Eljundir de partir dans quelque chose de plus philosophique et de quitter la trame entretenue (et lassante) des deux premières saisons. Oui car il faut le dire, on s’ennuyait ferme à suivre Kaleb et son amie dans le deuxième opus. Ici, place au livre du volcan ! Deux parties composent donc ce livre. Les deux parties s’alternent : Une partie sur la trame principale et son dénouement et une partie sur l’histoire des enfants du volcan à travers la lecture du livre du volcan. La première partie est à l’image de la saison 2 : décevante. La fin est vraiment en deçà de mes espérances, limite trop facile, trop évidente, trop gentille. On se demande pourquoi autant de rebondissements pour finir sur ça. Toutefois, la mise en abime de l’auteur et le fond philosophique est plutôt pas mal trouvé et l’implication du lecteur appréciée. Cela permet de faire un lien avec la seconde partie qui est en revanche passionnante. On prend gout à suivre la dynastie des enfants du volcan. Les ponts historiques avec les vikings et la mythologie nordique est également très bien pensée. C’est avec un réel plaisir que j’ai découvert cette histoire qui donne une toute autre dimension à la saga. Elle rehausse le tout ! Bon alors on résume, cette saga est très inégale. La trame principale, pourtant interessante et bien lancée dans la saison 1, s’essouffle sévèrement dans la saison 2 et s’effondre dans la saison 3. Heureusement, les à coté et la philosophie de fond du bouquin relève le niveau. Pas la saga du siècle pour moi, c’est certain.
          Lire la suite
          En lire moins
        • lemillefeuilles Posté le 11 Janvier 2016
          Et voilà, j'ai terminé en huit jours seulement la trilogie Kaleb de Myra Eljundir, et je dois dire que, globalement, j'ai bien aimé cette histoire. Au début, j'ai eu du mal à accrocher, je n'aimais pas le personnage de Kaleb et je trouvais que certaines choses étaient trop prévisibles. Mais le second tome m'a plus convaincue (c'est d'ailleurs celui que j'ai préféré) et le troisième également. Nous suivons toujours Kaleb, qui fait connaissance avec la personne en possession du Livre du Volcan. En parallèle à cela, nous allons lire avec Kaleb le Livre du Volcan... et faire la connaissance de différents personnages du passé, Wothan, Hermeda, Järell, Loki, etc. Ces passages-là étaient très intéressants mais un peu trop nombreux à mon goût, si bien que je n'ai pas pu me plonger réellement dans l'histoire. Néanmoins, ces histoires étaient importantes et permettaient de comprendre bien des choses. J'ai adoré découvrir la vie, souvent triste, de tous ces nouveaux personnages. L'histoire était plus complexe que je le pensais en commençant la trilogie, et j'ai découvert un univers beaucoup plus approfondi, ce qui a été une bonne surprise. C'est un univers très particulier que j'ai découvert dans ce livre, et le style de Myra Eljundir... Et voilà, j'ai terminé en huit jours seulement la trilogie Kaleb de Myra Eljundir, et je dois dire que, globalement, j'ai bien aimé cette histoire. Au début, j'ai eu du mal à accrocher, je n'aimais pas le personnage de Kaleb et je trouvais que certaines choses étaient trop prévisibles. Mais le second tome m'a plus convaincue (c'est d'ailleurs celui que j'ai préféré) et le troisième également. Nous suivons toujours Kaleb, qui fait connaissance avec la personne en possession du Livre du Volcan. En parallèle à cela, nous allons lire avec Kaleb le Livre du Volcan... et faire la connaissance de différents personnages du passé, Wothan, Hermeda, Järell, Loki, etc. Ces passages-là étaient très intéressants mais un peu trop nombreux à mon goût, si bien que je n'ai pas pu me plonger réellement dans l'histoire. Néanmoins, ces histoires étaient importantes et permettaient de comprendre bien des choses. J'ai adoré découvrir la vie, souvent triste, de tous ces nouveaux personnages. L'histoire était plus complexe que je le pensais en commençant la trilogie, et j'ai découvert un univers beaucoup plus approfondi, ce qui a été une bonne surprise. C'est un univers très particulier que j'ai découvert dans ce livre, et le style de Myra Eljundir est différent de celui que j'ai pu découvrir dans ces thrillers sous son vrai nom, Ingrid Desjours. J'ai nettement une préférence pour ces thrillers, mais l'auteure a su me surprendre ici également !
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.