En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Koursk 1943

            Perrin
            EAN : 9782262071219
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 155 x 215 mm
            Koursk 1943
            La plus grande bataille de la Seconde Guerre mondiale

            Jean LOPEZ (Traducteur)
            Date de parution : 01/03/2018
            Le récit démystifié de la plus grande bataille de la Seconde Guerre mondiale, point d'orgue de l'affrontement dantesque entre la Wehrmacht et l'Armée rouge.
            « Le travail sobre et objectif de Roman Töppel a détruit les légendes
            de la guerre germano-soviétique en 1943. »
             
            Frankfurter Allgemeine Zeitung
             
             
            Impliquant plusieurs millions de soldats allemands et soviétiques, plus de dix mille tanks et canons automoteurs, ainsi que des milliers d’avions, la bataille de Koursk fut l’une des plus grandes joutes de...
            « Le travail sobre et objectif de Roman Töppel a détruit les légendes
            de la guerre germano-soviétique en 1943. »
             
            Frankfurter Allgemeine Zeitung
             
             
            Impliquant plusieurs millions de soldats allemands et soviétiques, plus de dix mille tanks et canons automoteurs, ainsi que des milliers d’avions, la bataille de Koursk fut l’une des plus grandes joutes de la Seconde Guerre mondiale. Rarement autant d’hommes, autant de matériels ont été engagés, et détruits, en si peu de jours et dans un tel espace. Koursk offre ainsi un échantillon concentré de la virulence du conflit germano-soviétique.
            Pourtant, et bien que cet affrontement entre la Wehrmacht et l’Armée rouge soit considéré comme l’un des chocs décisifs du second conflit mondial, un certain nombre de fausses informations et de légendes circulent. Pour y remédier, Roman Töppel a repris l’ensemble de la documentation et bousculé les problématiques classiques – en partant notamment de l’idée que les Mémoires des participants étaient faux, jusqu’à preuve du contraire – afin d’offrir un récit démystifié des combats de l’été 1943. L’auteur explique par exemple que le père de la bataille ne fut pas celui que l’on croit, que Koursk fut un duel tout aussi bien aérien que terrestre ou qu’Hitler n’arrêta pas l’opération pour la raison longtemps avancée… Pour la première fois, le lecteur a ainsi l’occasion de voir s’assembler la gigantesque bataille de la plaine de Prokhorovka en un puzzle logique, multidimensionnel et maîtrisable.
             
             
            Docteur en histoire, Roman Töppel est né à Bautzen, en Allemagne. Auteur de diverses contributions sur la bataille de Koursk et d’une thèse sur les guerres de l’Empire (Die Sachsen und Napoleon. Ein Stimmungsbild 1806-1813), il est également l’un des quatre éditeurs de l’édition critique de Mein Kampf établie par le prestigieux Institut für Zeitgeschichte de Munich (Institut d’histoire contemporaine).
             
             
            Traduit de l’allemand par Jean Lopez
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782262071219
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 155 x 215 mm
            Perrin
            21.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Frederic524 Posté le 13 Novembre 2018
              Roman Töppel est docteur en histoire. Il est né à Bautzen en Allemagne et signe ici « Koursk, 1943, la plus grande bataille de la seconde guerre mondiale« , un ouvrage salutaire en des temps troublés, notamment en Russie où l’histoire est pris au piège du pouvoir politique et de sa doxa. L’auteur démystifie cet immense affrontement en partant du postulat suivant : tous les témoignages de généraux et de maréchaux, qu’ils soient du côté allemand ou russe, sont faux. On a instrumentalisé cette victoire soviétique à la Pyrrhus pour glorifier Staline et l’Union soviétique. Aujourd’hui, encore en Russie Poutinienne, et c’est de ce point de vue édifiant, remettre en cause certains fondamentaux de la propagande soviétique sur cette opération allemande qu’est « Citadelle » et la fameuse bataille de Koursk en Juillet-Août 1943 à l’Est, c’est contrevenir aux devoirs envers son pays, la Russie. Ainsi beaucoup d’historiens russes ou allemands qui ont travaillés sérieusement sur cette question sont censurés en Russie. Cette immense bataille vit s’affronter plusieurs millions de soldats allemands et soviétiques, plus de dix mille blindés et canons automoteurs, ainsi que des milliers d’avions. Rarement autant d’hommes, autant de matériels ont été engagés, et détruits, en si... Roman Töppel est docteur en histoire. Il est né à Bautzen en Allemagne et signe ici « Koursk, 1943, la plus grande bataille de la seconde guerre mondiale« , un ouvrage salutaire en des temps troublés, notamment en Russie où l’histoire est pris au piège du pouvoir politique et de sa doxa. L’auteur démystifie cet immense affrontement en partant du postulat suivant : tous les témoignages de généraux et de maréchaux, qu’ils soient du côté allemand ou russe, sont faux. On a instrumentalisé cette victoire soviétique à la Pyrrhus pour glorifier Staline et l’Union soviétique. Aujourd’hui, encore en Russie Poutinienne, et c’est de ce point de vue édifiant, remettre en cause certains fondamentaux de la propagande soviétique sur cette opération allemande qu’est « Citadelle » et la fameuse bataille de Koursk en Juillet-Août 1943 à l’Est, c’est contrevenir aux devoirs envers son pays, la Russie. Ainsi beaucoup d’historiens russes ou allemands qui ont travaillés sérieusement sur cette question sont censurés en Russie. Cette immense bataille vit s’affronter plusieurs millions de soldats allemands et soviétiques, plus de dix mille blindés et canons automoteurs, ainsi que des milliers d’avions. Rarement autant d’hommes, autant de matériels ont été engagés, et détruits, en si peu de jours et dans un tel espace. La bataille de Koursk s’achève sur une défaite allemande. Aucun des buts poursuivis à l’été 1943 n’a été atteint par les Allemands. S’en suit une contre offensive russe de grande ampleur qui ne s’achèvera véritablement que dans les ruines de Berlin en avril/mai 1945. La force de ce livre c’est sa démonstration magistrale des nouveaux apports de la recherche concernant bien des aspects de la bataille de Koursk. Un affrontement décisif pour la victoire soviétique et à contrario pour la défaite nazie mais Töppel n’hésite pas à bousculer les légendes et parti pris pour nous offrir une vision renouvelée de ce drame humain. La traduction de Jean Lopez fait le reste. On apprend beaucoup de choses. C’est pour moi un des livres d’histoire à recommander en cette année 2018. Une leçon d’histoire.
              Lire la suite
              En lire moins

            Ils en parlent

            « Cet ouvrage passionnera les spécialistes de la chose militaire. »
            Le Figaro Littéraire
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com