En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La 5e Vague - Tome 3

        Robert Laffont
        EAN : 9782221134276
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 1 x 215 mm
        La 5e Vague - Tome 3
        La dernière Étoile

        Francine DEROYAN (Traducteur)
        Collection : Collection R
        Date de parution : 26/05/2016

        1re vague : Extinction des feux.
        2e vague : Déferlante.
        3e vague : Pandémie.
        4e vague : Silence.

        À l’aube de la 5e vague…

        Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu’elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont...

        1re vague : Extinction des feux.
        2e vague : Déferlante.
        3e vague : Pandémie.
        4e vague : Silence.

        À l’aube de la 5e vague…

        Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu’elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver…
        Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d’humains qui peuplaient notre planète. Trahis d’abord par les Autres, et maintenant par eux-mêmes.
        En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau… ou sauver ce qui les rend humains.
        Le dernier tome de la trilogie phénomène, adaptée au cinéma.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221134276
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 1 x 215 mm
        Robert Laffont
        17.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • veronic68 Posté le 2 Mai 2018
          Suite et fin de la trilogie 5 ème vague. Cette 5 ème vague a pour but de débarrasser la terre de toute vie humaine. On retrouve Cassie, Zombie, Nugget, Ringer, Evan Poundcake et Dumbo pour une dernière lutte contre les "autres". J'ai eu du mal à replonger dans l'histoire. Et globalement, j'ai moins aimé ce dernier opus. Les personnages n'avancent plus, ils sont plus en lutte avec eux mêmes. Ils se cherchent, se retrouvent, veulent s’entre tuer, se sauver les uns les autres. J'ai trouvé l'histoire parfois confuse. Une fin (sans en dire trop) qui ne colle pas trop avec l'histoire avec sorte de poésie qui n'apporte rien. Je suis contente d'avoir lu la fin de l'histoire pas déçue par l'ensemble de la trilogie mais le dernier tome.
        • irwingeltime Posté le 16 Avril 2018
          Les vaisseaux arrivent... Les Autres sont là... Là-haut ils vivent... Préparant le trépas... Les vagues se succèdent... La mort s'élève... Rare est l'aide... Et plus personne ne se lève... Contre Eux... Car on fuit... Contre Eux... Dans la nuit... Contre Eux... Plus d'espoir... Contre Eux... Une sombre histoire... Contre Eux... contre Eux... contre Eux... Mais... Mais dans l'obscurité... Toutes les lumières ne peuvent s'effacer.... Elles sont là Elles voient Elles se battent La 5ème vague est une trilogie de science-fiction que j'ai bien apprécié ; je vous propose de découvrir ma critique. - la 1ère vague est une extinction du courant mondiale ; - la seconde vague consiste en une catastrophe naturelle ; - la troisième vague, où la situation empire, est une pandémie qui décimera une grande parelle de l'humanité ; - avec la quatrième le cauchemar sera confirmé puisque les enfants sont emmenés et les survivants placés sur Leur routeseront tués à bout portant ; -tandis que la 5ème vague arrive... elle gronde...elle sera le final, la conclusion de tout...elle déferlera sur le monde et tuera les ultimes survivants...Ou bien tout autre chose pourait se passer, quelque chose d'inattendu... différents protagonistes vont évoluer dans cette trilogie, et c'est justement cette diversité qui permet de varier les points de vue et ainsi avoir des perceptions divergentes de la menace extra-terrestre, mais qui au final se... Les vaisseaux arrivent... Les Autres sont là... Là-haut ils vivent... Préparant le trépas... Les vagues se succèdent... La mort s'élève... Rare est l'aide... Et plus personne ne se lève... Contre Eux... Car on fuit... Contre Eux... Dans la nuit... Contre Eux... Plus d'espoir... Contre Eux... Une sombre histoire... Contre Eux... contre Eux... contre Eux... Mais... Mais dans l'obscurité... Toutes les lumières ne peuvent s'effacer.... Elles sont là Elles voient Elles se battent La 5ème vague est une trilogie de science-fiction que j'ai bien apprécié ; je vous propose de découvrir ma critique. - la 1ère vague est une extinction du courant mondiale ; - la seconde vague consiste en une catastrophe naturelle ; - la troisième vague, où la situation empire, est une pandémie qui décimera une grande parelle de l'humanité ; - avec la quatrième le cauchemar sera confirmé puisque les enfants sont emmenés et les survivants placés sur Leur routeseront tués à bout portant ; -tandis que la 5ème vague arrive... elle gronde...elle sera le final, la conclusion de tout...elle déferlera sur le monde et tuera les ultimes survivants...Ou bien tout autre chose pourait se passer, quelque chose d'inattendu... différents protagonistes vont évoluer dans cette trilogie, et c'est justement cette diversité qui permet de varier les points de vue et ainsi avoir des perceptions divergentes de la menace extra-terrestre, mais qui au final se rejoigne toutes. "La question n'est pas de savoir combien de temps nous serons là, mais ce que nous ferons de ce temps." L'un des points forts et marquants de cet ouvrage est la diversité des réflexions des personnages, ce qui nous permet de nous les approprier entièrement et nous donne l'impression d'être dans leur tête, puisque Rick Yancey parait nous décrire une grande partie de tout ce qui se passe dans leur esprit, mais de façon cohérente et pas trop lourde, et la plume de Rick Yancey nous livre parfois des réflexions d'une pertinence rare et peu commune. "L'univers retient son souffle, parce qu'il n'est pas certain que le soleil se lèvera de nouveau. Qu'hier ait existé, n'implique pas que demain viendra." "- Ca me tue, cette confiance qu'il avait. Comme celle que nous éprouvions tous avant qu'ils débarquent et foutent notre monde en l'air. On croyait que, quand il ferait sombre, il y aurait toujours de la lumière." Un autre élément important de ce récit est le type d'invasion extra-terrestre, qui visualise les envahisseurs sous un autre angle, loin des clichés et de l'idée habituelle que l'on peut retouver à propos des aliens. Les Autres sont intelligents, méthodiques, patients... "En nous exterminant, les Autres nous ont montré la stupidité de la possession. Le propriétaire de cette BMW dernier cri? Il se trouve désormais au même endroit que la femme qui conduisait cette simple Toyota." Les scènes d'action sont brillament insérées dans le récit, elles concordent avec la plume de l'auteur, tout en se révélant haletantes et emplies de tensions ; la gravité y est très bien exprimée, et on comprend rapidement une chose : le monde qu'est devenu notre Terre est sombre, hostile... et dangereux. "Le souffle, notre gâchette. L’enfant, notre arme." J'ai tout de même relevé un point négatif dans cette lecture : la diversité des personnages entraîne un certain déséquilibre au niveau du livre,puisque certaines parties de l'histoire sont divisées de manière très différente, et on peut parfois avoir un trop-plein au niveau d'un personnage tandis que l'un ne nous paraîtra pas assez exploité. D'autres thèmes très importants sont abordés dans cette série, à savoir la mort, la famille, la guerre, l'amitié ... Et je les ai trouvés merveilleusement amenés, alors que les protagonistes ne mâchent pas leurs mots. " Si le salaire du pêché est la mort, alors la vertu est devenue un vice." Conclusion : La 5ème vague fut donc une très bonne trilogie, complexe, profonde, qui fait réfléchir et surprend, tout en nous conservant dans un suspens parfois insoutenable. Le dénouement m'a semblé réussi et parfaitement cohérent par rapport au reste de l'intrigue. Ce fut donc un agréable moment en compagnie de ces héros aussi passionants à suivre, et je quitte cette série avec un coeur empreint de nostalgie. "- Qu'est ce que c'est un royaume ? Zombie tendit le bras vers lui, plaqua sa main sur son cœur. -Juste là, tu vois. C'est ça un royaume, Sam." P.S. :pour le poème en guise d'introduction, pardonnez-moi, je ne suis qu'un amateur, mais j'avais vraiment envie d'introduire d'une autre façon ce billet. Bonnes lectures !
          Lire la suite
          En lire moins
        • iz43 Posté le 15 Mars 2018
          Mon petit cœur de Bisounours a beaucoup souffert dans ce dernier tome. Les personnages sont malmenés. Beaucoup de pertes et de souffrance. Pour le coup, je voulais de la dystopie, j'en ai eu une, bien dure bien saignante. Beaucoup d'actions, Le lecteur n' a pas le temps de s'ennuyer. C'est diablement bien pensé. C'est machiavélique au possible. Je pense que c'est la dystopie où il y a le plus de morts. La quasi totalité des humains a été anéantie et les quelques survivants ont bien du mal entre les Autres (les extraterrestres), les silencieux (des humains infiltrés par les autres chargés de descendre tout ce qui reste d'humains), les ado qui ont subi un vrai lavage de cerveau qui tuent leurs semblables en croyant tuer des monstres et enfin les humains ni soldats ni infestés qui n'ont plus confiance et qui en sont à tuer en premier pour ne pas être tué. Je ne sais pas si vous avez suivi mais c'est du lourd. Au milieu de tout ça des personnages vraiment géniaux. Le petit Sam, ou Nuggets de son nom de soldat qui passe de l'état d'enfance je joue au nounours à je sais monter une bombe en l'espace de quelques mois. Ben parrish, Zombie,... Mon petit cœur de Bisounours a beaucoup souffert dans ce dernier tome. Les personnages sont malmenés. Beaucoup de pertes et de souffrance. Pour le coup, je voulais de la dystopie, j'en ai eu une, bien dure bien saignante. Beaucoup d'actions, Le lecteur n' a pas le temps de s'ennuyer. C'est diablement bien pensé. C'est machiavélique au possible. Je pense que c'est la dystopie où il y a le plus de morts. La quasi totalité des humains a été anéantie et les quelques survivants ont bien du mal entre les Autres (les extraterrestres), les silencieux (des humains infiltrés par les autres chargés de descendre tout ce qui reste d'humains), les ado qui ont subi un vrai lavage de cerveau qui tuent leurs semblables en croyant tuer des monstres et enfin les humains ni soldats ni infestés qui n'ont plus confiance et qui en sont à tuer en premier pour ne pas être tué. Je ne sais pas si vous avez suivi mais c'est du lourd. Au milieu de tout ça des personnages vraiment géniaux. Le petit Sam, ou Nuggets de son nom de soldat qui passe de l'état d'enfance je joue au nounours à je sais monter une bombe en l'espace de quelques mois. Ben parrish, Zombie, un mec généreux et adorable. Ringer insaisissable et mystérieuse et tous les autres de l'escouade 53 Evan le silencieux qui est tombé amoureux de Cassie et se révolte contre les siens. Cassie ma préférée du tome 1. De l'action j'en ai eu à revendre mais purée où est passé l'amour????? Cassie devient limite pénible pour ne pas dire autre chose. Elle doute d'Evan. C'est mon regret que l'action ait tué l'intrigue sentimentale entre Cassie et Evan. Bien sûr j'aurais pleuré comme une madeleine après. Mais bon j'attendais un feu d'artifice entre eux deux. J'ai bien aimé cette trilogie même si le tome 1 est d'après moi le meilleur. C'est mon cœur de Bisounours qui parle. J'ai serré les dents pour le final. Je me doutais bien que ça n'allait pas être la fièvre du samedi soir mais c'est un peu la grosse claque.
          Lire la suite
          En lire moins
        • lebbdragon Posté le 9 Octobre 2017
          Une fin parfaite pour une trilogie parfaite! Tout était à sa place, je n’avais plus de questions en tête après avoir tourné la dernière page. Bon, maintenant je me sens un peu triste en y repensant, mais je suis tellement heureuse d’avoir vécu cette histoire jusqu’au bout et de façon aussi satisfaisante que ça n’a que peu d’importance #9825;
        • SapereAude Posté le 11 Septembre 2017
          Je ne suis pas mécontente finalement de ne pas l'avoir acheté, bien que cette série ait su développer son potentiel, je me suis rendue compte que c'était une série que je ne voulais pas spécialement relire.. Je vais néanmoins vous donner mon avis sur ce dernier tome. J'ai commencé ce dernier tome, un peu comme le second, en ne me rappelant pas très bien les dernier événements. Je me rappelais de quelques vagues choses mais aussi d'avoir été surprise par certaines révélations. Je vais commencer en vous parlant de la façon dont l'auteur a arrangé le texte: comme vous le savez, Rick Yancey a un style particulier, peut être un peu haché parfois en ce qui concerne la structure des chapitres, les changements spatio-temporels. La lecture du premier tome m'avait totalement déboussolée, et si je m'étais un peu plus habituée au second tome, je n'étais pas vraiment fan de ces changements. C'est pourquoi j'appréhendais un peu cette lecture mais ce fut finalement moins impressionnant et je n'ai pas ressenti ce ballottement qui était vraiment significatif du style de l'auteur. C'était plus fluide. J'ai eu moins de ressentiments vis-à-vis du changement de personnage car je me suis plutôt détachée de Cassie depuis le second... Je ne suis pas mécontente finalement de ne pas l'avoir acheté, bien que cette série ait su développer son potentiel, je me suis rendue compte que c'était une série que je ne voulais pas spécialement relire.. Je vais néanmoins vous donner mon avis sur ce dernier tome. J'ai commencé ce dernier tome, un peu comme le second, en ne me rappelant pas très bien les dernier événements. Je me rappelais de quelques vagues choses mais aussi d'avoir été surprise par certaines révélations. Je vais commencer en vous parlant de la façon dont l'auteur a arrangé le texte: comme vous le savez, Rick Yancey a un style particulier, peut être un peu haché parfois en ce qui concerne la structure des chapitres, les changements spatio-temporels. La lecture du premier tome m'avait totalement déboussolée, et si je m'étais un peu plus habituée au second tome, je n'étais pas vraiment fan de ces changements. C'est pourquoi j'appréhendais un peu cette lecture mais ce fut finalement moins impressionnant et je n'ai pas ressenti ce ballottement qui était vraiment significatif du style de l'auteur. C'était plus fluide. J'ai eu moins de ressentiments vis-à-vis du changement de personnage car je me suis plutôt détachée de Cassie depuis le second tome, et j'ai plutôt apprécié d'être un peu plus « omniscient ». Je pose des guillemets puisse qu'au final, on ne sait que peu de choses. J'ai été un peu déçue finalement de la nature de l'invasion qui s'avérait bien plus banale, j'aurais voulu que l'auteur pousse la « cruauté » à son extrême mais ça n'a pas été le cas et le thème des Aliens est finalement survolé, on en apprend peu. On arrive encore à découvrir de nouveaux personnages et comme dans le second tome, j'ai tout de même préféré les passages avec Ringer bien que ce ne soit pas particulièrement un personnage attachant et presque ambivalent. Néanmoins j'ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre, j'ai vraiment aimé le rythme du récit et je l'ai lu assez vite. Lors de ma dernière chronique j'avais souligné des moments de flottements désagréables, ce tome-ci en est dépourvu. Encore une fois l'auteur joue avec les mots et le titre trouve sa signification à la fin du livre. La fin ne m'a pas surprise, ni émue, elle se termine ouverte, sans avenir brillant en mode « happy ending » et c'est mieux. Je ne vais pas en dire plus sur cette lecture, j'ai dévoré deux autres livres avant de vous écrire cette chronique et mes souvenirs s'émoussent. Néanmoins, voilà qui clôt cette trilogie d'une bonne façon mais sans le brio que j'attendais. Une bonne série pour sortir de ses habitudes mais que je ne pense pas relire.
          Lire la suite
          En lire moins
        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.

        Lisez maintenant, tout de suite !