Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714450678
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 140 x 225 mm

La Ballade de l'impossible (nouv. éd.)

Rose-Marie Makino-Fayolle (traduit par)
Date de parution : 14/04/2011

Le livre qui a propulsé Haruki Murakami sur le devant de la scène internationale. Un superbe roman d'apprentissage aux résonances autobiographiques, adapté aujourd'hui au cinéma par Tran Anh Hung (L'Odeur de la papaye verte). Le film, qui a reçu trois nominations au Festival du film asiatique de Deauville 2011 dans les catégories "Lotus du meilleur film", "Lotus du jury" et "Prix de la critique internationale", sortira en salle le 4 mai prochain.

Oeuvre d'une ampleur exceptionnelle, La Ballade de l'impossible est le livre qui a révélé Haruki Murakami. Un superbe roman d'apprentissage aux résonances autobiographiques, dans lequel l'auteur fait preuve d'une tendresse, d'un charme poétique et d'une intensité érotique saisissants.

Au cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des...

Oeuvre d'une ampleur exceptionnelle, La Ballade de l'impossible est le livre qui a révélé Haruki Murakami. Un superbe roman d'apprentissage aux résonances autobiographiques, dans lequel l'auteur fait preuve d'une tendresse, d'un charme poétique et d'une intensité érotique saisissants.

Au cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des Beatles : « Norwegian Wood ». Instantanément, il replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans.
Quand il était lycéen, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Ils étaient amoureux.
Un an après ce suicide, le narrateur retrouve Naoko. Elle est incertaine et angoissée, il l'aime ainsi. Une nuit, elle lui livre son secret, puis disparaît…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714450678
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 140 x 225 mm
Belfond
En savoir plus

Ils en parlent

« Haruki Murakami veut reprendre à son compte la grande tradition japonaise, en réconciliant onirisme et métaphysique. Ses chasses subtiles sont autant d’aventures spirituelles où l’on explore nos propres énigmes. »
André Clavel, Lire

« Murakami place son roman sous la tutelle de Salinger et de Fitzgerald. […] Il mêle la grâce à la noirceur avec une subtilité et une élégance qui sont, définitivement, la marque des grands écrivains... »
Raphaëlle Leyris, Les Inrockuptibles

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LeslivresdeMiranda Posté le 14 Novembre 2021
    Watanabe se retrouve dans un avion avec une mélodie qui lui inspire nostalgie et souvenirs d’un amour et d’une amitié douloureuse. Amoureux d’un amour impossible avec Naoko, il est question du suicide dans ce livre. Comme à son habitude Haruki décrit somptueusement les introspections douloureuses de ses personnages très noirs dans ce romans. L’érotisme est à son apogée comme l’amitié l’est à ses acteurs d’une vie ratée et sans issue. Malgré une volonté d’amour onirique et éternel watanabe se retrouvera dans un trio où encore une fois l’amour et le sexe sont les vecteurs de leurs relations. Ce n’est pas l’ouvrage le plus facile pour commencer cet auteur mais une fois que l’on connaît ses travers et ses dogmes on se ballade au fils des pages sans peine. Il est possible d’avoir du mal à l’âme à la fin mais tout changement mérite sa peine. J’en suis sortie plus avertie et plus grande face au thème sur le suicide, thème qui était tabou pour moi.
  • Gruizzli Posté le 14 Octobre 2021
    J'ai emporté ce livre avec deux autres, dans l'esprit qu'ils me tiennent un mois de vacances complètes. Ah, naïf enfant que je fus ... A peine un trajet en avion, et je me retrouve avec un livre et demi de fini. Heureusement que je pus compter sur les autres qui avaient emmené force d'ouvrages avec eux. C’est ainsi que je découvris le livre tant de fois recommandé de l'auteur plus que réputé à présent, Haruki Murakami, et sa Ballade de l'impossible. Ce livre m'avait été souvent vantée, et lorsque je dus décider d'un livre pour le voyage, je le pris, suite à la lecture des Amants de Spoutnik, qui m'avait fait grande impression et qui présageait d'excellentes choses. Curieusement, si j'ai retrouvé des styles littéraires et de nombreux thèmes en commun, ces deux romans se différencient totalement et m'ont tout deux plus énormément. Mais celui-ci encore plus que l'autre. La saveur tout à fait exquise de cet ouvrage vient notamment de la plume de l'auteur, et n'ayons pas peur des mots en disant que c'est du sublime. À la fois lent, très lent, beau et tendre, la plume est également très silencieuse. J'avais déjà parlé, il me semble, de la voix qui... J'ai emporté ce livre avec deux autres, dans l'esprit qu'ils me tiennent un mois de vacances complètes. Ah, naïf enfant que je fus ... A peine un trajet en avion, et je me retrouve avec un livre et demi de fini. Heureusement que je pus compter sur les autres qui avaient emmené force d'ouvrages avec eux. C’est ainsi que je découvris le livre tant de fois recommandé de l'auteur plus que réputé à présent, Haruki Murakami, et sa Ballade de l'impossible. Ce livre m'avait été souvent vantée, et lorsque je dus décider d'un livre pour le voyage, je le pris, suite à la lecture des Amants de Spoutnik, qui m'avait fait grande impression et qui présageait d'excellentes choses. Curieusement, si j'ai retrouvé des styles littéraires et de nombreux thèmes en commun, ces deux romans se différencient totalement et m'ont tout deux plus énormément. Mais celui-ci encore plus que l'autre. La saveur tout à fait exquise de cet ouvrage vient notamment de la plume de l'auteur, et n'ayons pas peur des mots en disant que c'est du sublime. À la fois lent, très lent, beau et tendre, la plume est également très silencieuse. J'avais déjà parlé, il me semble, de la voix qui sort de certains livres, et dans le cas de Murakami, "j'entends" un livre silencieux, tout comme Soie, qui m'avait déjà fait cet effet ouaté, comme un silence apaisant. Une façon de faire très orientale, mais tellement belle également … Ce livre m'a beaucoup touché, par son histoire qui m'a pris aux tripes. C'est simplement un homme qui entend une chanson et repense à sa jeunesse, à ses amours et à ce qu'il se passa alors. J'ai été séduit par la façon dont tout se met en place. Je craignais de retrouver le schéma de Les amants de Spoutnik, mais rien n'est jamais semblable, et l'auteur nous développe quelque chose de neuf, où l'étudiant est pris entre plusieurs personnes, mais sans que l'on ne sache jamais très bien où il se situe. Lorsque j'ai atteint la dernière partie, j'ai senti une pierre me tomber dans les intestins, et pourtant j'ai laissé le livre se finir avec un sentiment d'apaisement que je n'avais pas ressenti depuis longtemps. C'est dense et lourd à digérer comme pavé, l'histoire prend le temps de se développer, mais j'ai trouvé que c'était bienvenu et je me suis laissé porter sans réfléchir. Le temps d'une ballade impossible avec des amants qui ne le sont pas, j'ai voyagé dans une étrange histoire d'amour. Le roman est beau, incroyablement beau, mais aussi cruel et parfois très drôle, mais dans l'ensemble il invite au silence et à la sensation plus qu'a la réflexion. Lorsque je l'ai fini, j'étais simplement très calme et je me sentais bien. C'est toujours un drôle d'effet que de ressentir ça juste avec une lecture Un roman que je vous recommande sincèrement. Beau et puissant, une ballade mélancolique très simple mais très forte, qui m'a happé dans un autre temps, une autre vie, à vivre l'amour sans qu'il ne puisse s'échapper. Une ballade impossible à vivre, mais que j'ai ressenti pleinement jusque dans mes tripes. Je vous conseille fortement de vous intéresser à cet auteur qui nous pond des livres plus qu'intéressant. Ne laissez pas échapper de telles merveilles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lilylivre Posté le 18 Septembre 2021
    Lors d'un voyage en avion, une musique des Beatles replonge Watanabe dans les souvenirs de son adolescence. Nous sommes à Tokyo dans les années 60, Watanabe est un adolescent un peu solitaire qui partage sa chambre avec un énigmatique colocataire surnommé le facho. Après le suicide de son meilleur ami Kuzuki, il tombera amoureux de Naoko, la petite amie de ce dernier, qui partira pour soigner sa dépression. Attendant son retour, il croisera le chemin de Midori une étrange adolescente, adepte de films pornos, qui combat elle aussi ses vieux démons. Sexe et suicides sont au programme de ce roman ! C'est mon deuxième Murakami, j'avais lu précédemment Kafka sur le rivage qui fut plutôt une bonne lecture me faisant découvrir un univers totalement déjanté. Là encore, on retrouve des références culturelles, des histoires dans l'histoire et, beaucoup de disgressions mais pas de fantastique. Par contre, ici les scènes de sexe sont omniprésentes. Il m'a paru d'ailleurs parfois incongru qu'un personnage raconte ses rapports sexuels dans les moindre détails à un inconnu mais bon pourquoi pas... J'ai été ravie de retrouver la plume poétique de Murakami et l'ambiance nostalgique qui se dégage de ses romans. L'adolescence est au centre de... Lors d'un voyage en avion, une musique des Beatles replonge Watanabe dans les souvenirs de son adolescence. Nous sommes à Tokyo dans les années 60, Watanabe est un adolescent un peu solitaire qui partage sa chambre avec un énigmatique colocataire surnommé le facho. Après le suicide de son meilleur ami Kuzuki, il tombera amoureux de Naoko, la petite amie de ce dernier, qui partira pour soigner sa dépression. Attendant son retour, il croisera le chemin de Midori une étrange adolescente, adepte de films pornos, qui combat elle aussi ses vieux démons. Sexe et suicides sont au programme de ce roman ! C'est mon deuxième Murakami, j'avais lu précédemment Kafka sur le rivage qui fut plutôt une bonne lecture me faisant découvrir un univers totalement déjanté. Là encore, on retrouve des références culturelles, des histoires dans l'histoire et, beaucoup de disgressions mais pas de fantastique. Par contre, ici les scènes de sexe sont omniprésentes. Il m'a paru d'ailleurs parfois incongru qu'un personnage raconte ses rapports sexuels dans les moindre détails à un inconnu mais bon pourquoi pas... J'ai été ravie de retrouver la plume poétique de Murakami et l'ambiance nostalgique qui se dégage de ses romans. L'adolescence est au centre de ce récit avec des personnages écorchés par la vie. On suit les premiers amours de Watanabe, ses interrogations sur la vie et sur la mort. La dépression est abordée tout au long du récit, le mal être d'adolescents en pleine construction. Une lecture en demi-teinte pour moi car si j'ai aimé retrouver le style de cet auteur, des personnages très travaillés à la fois forts et fragiles, j'ai eu un peu de mal à être embarquée par l'histoire en elle même. Je continuerai tout de même à découvrir son œuvre avec plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LambertValerie Posté le 30 Août 2021
    La ballade de l'impossible fut une lecture très contrastée pour moi. Au début du roman, j'ai été happée tout d'abord par l'écriture de Murakami, pleine de poésie, un velouté qui se dépose sur chaque phrase. J'ai été aussi très sensible à l'atmosphère dégagée par le roman. Le mystère, les brumes du passé, la fin de l'adolescence. Un homme se souvient de ses amours passés en écoutant un air de musique. Presque proustien... Puis, on rentre dans l'histoire, et là, Murakami ne tient pas les promesses qu'on espérait, qu'on imaginait. Il nous raconte sa vie d' étudiant à Tokyo, dans un foyer où seul la montée du drapeau rythme les journées. Ses rencontres, ses amis sont étranges, que dire de l'évocation de ses relations sexuelles dénuées de tout sentiments. L'histoire peu à peu se dilue , s'enlise et nous laisse démuni. On ne sait plus très bien quoi en attendre, les pages se tournent mais l' ennui nous guette. J'ai lu, il y a quelques mois de lui: Le meurtre du commandeur et j'avais beaucoup plus aimé. Alors, à d'autres découvertes de cet auteur, peut-être : Kafka sur le rivage qui m'attend sur une étagère.
  • audreylectures Posté le 26 Août 2021
    Watanabe est un jeune étudiant qui a perdu son meilleur ami dans un accident. Suite à cette disparition, il va se rapprocher de la fiancée de son ami disparu. Malheureusement pour lui, cette dernière souffre de troubles mentaux qui mettent à mal leur relation. Dans ce récit d'apprentissage japonais, nous suivons les jeunes années de Watanabe, ses difficultés économiques, sociales et sentimentales. Nous découvrons un Japon plein de poésie et de tristesse. J'ai apprécié ce roman bien qu'il souffre de quelques longueurs et que les descriptions de scènes sexuelles soient trop présentes à mon goût. Les personnages sont plutôt attachant et l'histoire intéressante mais malheureusement je ne pense pas que ce livre me restera longtemps en mémoire.
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    10/18

    Haruki Murakami : un narrateur et des moutons

    Retour sur les premiers pas littéraires de l’auteur japonais Haruki Murakami, avec la réédition chez 10/18 de deux romans signés dans les années 1980 : La course au mouton sauvage et Danse, danse, danse. Le laboratoire dynamique d’une écriture unique, entre réalisme et fantaisie, critique frontale et ironie douce.

    Lire l'article