Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809841404
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 14 x 22,5 mm
Nouveauté

La baronne des glaces

La fin d'un monde

Anne-judith Descombey (Traducteur)
Collection : Roman & évasion
Date de parution : 16/09/2021
Russie, 1822. Katy et Grischa rêvent de parcourir le monde et de faire fortune. Avec l’aide de Thilo et Christian, ils ont une géniale idée : exporter la glace du Nord jusque dans les Tropiques. Mais leur entreprise sera semée d’embûches. Et quand l’amour s’en mêle…
Russie, 1822. Depuis son enfance, Katya sait « lire » dans la glace. Elle en perçoit les vibrations et les qualités. Quant à son frère aîné Grischa, il semble pouvoir « deviner » le temps qu’il fera.

Tous deux rêvent d’une vie meilleure et veulent laisser derrière eux leur enfance misérable....
Russie, 1822. Depuis son enfance, Katya sait « lire » dans la glace. Elle en perçoit les vibrations et les qualités. Quant à son frère aîné Grischa, il semble pouvoir « deviner » le temps qu’il fera.

Tous deux rêvent d’une vie meilleure et veulent laisser derrière eux leur enfance misérable. Leur voyage les mène sur la Baltique jusqu’au port de Hambourg où ils s’associent avec Thilo et Christian, des hommes d’affaires qui ont créé une société de négoce. Leur plan audacieux : expédier la glace jusqu’à Calcutta.

Mais la voie du succès est semée d’embûches, et les sentiments naissants entre Katya et Christian, qui est marié, menacent de faire fondre les rêves de la jeune baronne des glaces...

Inspirée de l’histoire vraie d’une dynastie de commerçants intrépides, le premier tome d’une saga mêlant amour, drame et aventure.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809841404
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Valmyvoyou_lit Posté le 9 Octobre 2021
    Russie, 1822. Gricha, âgé de treize ans, a préparé sa fuite. S’il ne part pas, il devra, toute sa vie, obéir à son père, à ses frères et au seigneur, à qui appartiennent les terres sur lesquelles habite sa famille. Épris d’aventures, l’adolescent rêve d’être libre. Il lui est difficile de laisser sa petite sœur, Katya, à qui il est très attaché. La fillette est traitée comme une servante par le reste de la famille, il est le seul à lui apporter de l’amour. Il sait qu’il ne pourra pas revenir avant cinq ans. Pendant cette période, il sera considéré comme un criminel en fuite et il sera pardonné à l’issue de ce délai. Un soir, il prend son baluchon et s’enfonce dans la nuit. Très vite, il s’aperçoit que Katya l’a suivi. Ils commencent une nouvelle vie ensemble. Durant plusieurs années, Katya vit en Norvège, auprès de Silja, une femme veuve, la seule personne à les avoir accueillis, quand le destin les a menés à Tromsø. Son frère s’engage pour des missions sur des baleiniers et, entre deux périples, il séjourne auprès des deux femmes. Un jour, en voyage à Hambourg, Gricha rencontre deux commerçants, Christian et Thilo, avec qui... Russie, 1822. Gricha, âgé de treize ans, a préparé sa fuite. S’il ne part pas, il devra, toute sa vie, obéir à son père, à ses frères et au seigneur, à qui appartiennent les terres sur lesquelles habite sa famille. Épris d’aventures, l’adolescent rêve d’être libre. Il lui est difficile de laisser sa petite sœur, Katya, à qui il est très attaché. La fillette est traitée comme une servante par le reste de la famille, il est le seul à lui apporter de l’amour. Il sait qu’il ne pourra pas revenir avant cinq ans. Pendant cette période, il sera considéré comme un criminel en fuite et il sera pardonné à l’issue de ce délai. Un soir, il prend son baluchon et s’enfonce dans la nuit. Très vite, il s’aperçoit que Katya l’a suivi. Ils commencent une nouvelle vie ensemble. Durant plusieurs années, Katya vit en Norvège, auprès de Silja, une femme veuve, la seule personne à les avoir accueillis, quand le destin les a menés à Tromsø. Son frère s’engage pour des missions sur des baleiniers et, entre deux périples, il séjourne auprès des deux femmes. Un jour, en voyage à Hambourg, Gricha rencontre deux commerçants, Christian et Thilo, avec qui il s’associe. Leur projet est, en même temps, fou et génial : livrer de la glace dans les pays qui manquent d’eau. Katya participe à l’affaire. En effet, elle est à l’initiative de l’idée. De plus, son don est nécessaire : Gricha sent le vent, la pluie et le gel, il est capable de prévoir les évènements météorologiques ; Katya, elle, sent la glace, elle en ressent les vibrations et parvient à en évaluer la qualité. Ils unissent leurs talents à ceux de vendeur et de comptable de leurs nouveaux amis. J’avais lu Le ciel de Darjeeling de Nicole Vosseler. Je l’avais adoré, cependant, j’avais trouvé le début un peu lent et j’avais pensé que les descriptions étaient fascinantes, mais cassaient un peu le rythme. Je n’ai pas eu ce sentiment pendant la lecture de La Baronne des glaces. Le récit est fluide et dynamique. Il est divisé en plusieurs parties, chacune correspond à une étape différente des aventures de Gricha et Katya. J’ai aimé observer la petite fille devenir adolescente, puis femme. Je me suis, énormément, attachée à elle. Je ne suis pas la seule : les hommes succombent à son charme et à sa gentillesse. En effet, dans ce premier tome de la saga, une grande place est accordée à l’amour. J’ai été un peu perplexe face aux multiples triangles amoureux. Les personnages se cherchent sur le plan sentimental et sexuel. J’ai apprécié la grande tolérance qu’ils démontrent, mais elle m’a surprise, en raison de l’époque à laquelle se déroulent les faits. J’ai été passionnée par l’intrigue au sujet de la débrouillardise de Katya et de Gricha. J’ai aimé les mains tendues qu’ils ont su saisir, qu’ils provoquent les opportunités, qu’ils ne capitulent pas devant les obstacles et qu’ils soient créatifs. J’ai été captivée par leurs aventures variées. Très jeunes, ils ont déjà vécu plusieurs vies et ont fait preuve de courage. J’ai aussi été sensible à l’instinct de protection du grand frère envers sa cadette, leur relation est émouvante, car leurs liens sont très serrés. J’ai, aussi, été touchée par les amitiés qu’ils nouent. Enfin, j’ai été emportée par leur projet fou et j’ai espéré qu’ils atteignent leurs objectifs, malgré les difficultés. J’ai adoré La Baronne des glaces. J’ai hâte de connaître la suite des aventures de Gricha, Katya, Christian et Thilo. L’histoire de ces jeunes entrepreneurs est inspirée de celle d’une dynastie de commerçants et cela attise encore plus ma curiosité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marie-Nel Posté le 6 Octobre 2021
    C’est le titre et la couverture qui m'ont tout de suite interpellée. L'image est magnifique avec cette femme vue de dos, regardant un palais, dans un paysage glacé. On sait tout de suite en voyant le costume et le chapeau de la femme vers quel pays nous allons nous diriger. Je connais Nicole Vosseler de nom, pour son autre roman Le ciel de Darjeeling, que je n'ai pas lu mais qui a eu beaucoup de retours positifs. Je me suis donc dit que c’était une belle occasion de la découvrir.   Et je n'ai pas du tout été déçue de cette découverte. Mon seul bémol, autant en parler tout de suite, serait au niveau du résumé qui, je trouve, en dit beaucoup trop sur certains éléments clés de l'histoire. Donc je vous conseille de ne pas le lire et de partir à la rencontre de l'histoire sans en savoir de trop. Je vais moi-même essayer de ne pas trop en divulguer. J’ai donc fait la connaissance de Grisha et de sa petite sœur Katya. Ils vivent en Russie avec leur père et leurs frères. Leur mère est morte. Nous sommes en 1822, la vie est très dure dans ce pays. Katya est malmenée... C’est le titre et la couverture qui m'ont tout de suite interpellée. L'image est magnifique avec cette femme vue de dos, regardant un palais, dans un paysage glacé. On sait tout de suite en voyant le costume et le chapeau de la femme vers quel pays nous allons nous diriger. Je connais Nicole Vosseler de nom, pour son autre roman Le ciel de Darjeeling, que je n'ai pas lu mais qui a eu beaucoup de retours positifs. Je me suis donc dit que c’était une belle occasion de la découvrir.   Et je n'ai pas du tout été déçue de cette découverte. Mon seul bémol, autant en parler tout de suite, serait au niveau du résumé qui, je trouve, en dit beaucoup trop sur certains éléments clés de l'histoire. Donc je vous conseille de ne pas le lire et de partir à la rencontre de l'histoire sans en savoir de trop. Je vais moi-même essayer de ne pas trop en divulguer. J’ai donc fait la connaissance de Grisha et de sa petite sœur Katya. Ils vivent en Russie avec leur père et leurs frères. Leur mère est morte. Nous sommes en 1822, la vie est très dure dans ce pays. Katya est malmenée par ses frères et son père, seul Grisha la protège. Celui-ci décide un jour de quitter la ferme, il rêve d'un monde meilleur et plus heureux. Il part seul, mais se rend vite compte que sa petite sœur le suit. Impossible de faire marche arrière. Il va donc continuer son chemin avec Katya. Ils arrivent à embarquer sur un bateau où Katya se fait passer pour un garçon. Leur stratagème découvert, ils sont débarqués sur un port en Norvège où ils sont recueillis par une femme très gentille qui les accueillera dans son auberge où ils feront de menus travaux. Mais Grisha en veut plus  et il s’enrôle sur des bateaux qui chassent la baleine. Et Grisha continuera de rêver d'autre chose, et c’est en se promenant dans les rues de Hambourg et en écoutant certains potins qu'il aura alors l’idée du commerce fluvial qu'il veut entreprendre. Il trouvera en Christian et Thilo, deux frères qui tiennent une épicerie, une aide précieuse. Katya le rejoindra alors pour vivre une aventure hors du commun.   Avec l’histoire de ces deux jeunes gens, nous allons également partir sur les traces d'un homme qui a réellement existé, Frédéric Tudor, qui a été le premier à faire le commerce de glace par bateau vers l'Inde et d'autres pays chauds. Cela peut sembler complètement incongru, surtout à cette époque où les trajets étaient longs, plusieurs mois de bateau, où il fallait conserver la glace un maximum, et pour cela, ce n'est pas n'importe quelle glace qui est choisie. J'ai appris plein de choses très intéressantes sur ce sujet, méconnu et que j'ai rarement rencontré dans un roman.   J'ai beaucoup aimé suivre Grisha et Katya. Je me suis très vite attachée à eux, peut-être plus à Katya car c’est une jeune fille avec du caractère, très douce et hyper sensible. Grisha est d'un caractère plus bouillant, plus impétueux. Ils ont tous les deux une grande sensibilité face à la nature, et plus particulièrement face à la glace, sensibilité qui les aidera plus d'une fois. Ce livre est une romance, donc bien sûr qu’il va y avoir des rapprochements entre certains personnages, je ne dirai pas lesquels, mais j'ai parfois été surprise par certains, surprise positivement. Je n’en dirais pas plus à ce sujet, j'ai trouvé que les sentiments étaient bien travaillés. On a envie en tant que lecteur, de voir certains personnages se rapprocher car on les aime bien, on les voit se tourner autour et on rage de ne pas les voir ensemble. Je n'ai pas trouvé que la romance prenait trop le pas sur le reste de l’histoire, je l'ai trouvée juste et normale.   La partie historique est très bien travaillée par l'autrice. Peut-être aurais-je aimé qu'elle soit encore plus présente, un peu plus poussée, mais c’est un avis personnel, j'aime tellement quand les faits historiques sont abordés dans des romans, que j’aime quand ils sont bien développés. Cependant, l'autrice a vraiment bien dépeint la géographie des lieux, que ce soit en Russie, en Norvège, dans la neige et le froid, ou en Inde, avec les marchés, les couleurs, les senteurs, la chaleur. Tout est vraiment très bien décrit, je n'ai eu aucun mal à m'imaginer les lieux. Et j'ai très bien ressenti les différences de température. Les personnages sont très bien travaillés aussi, dans leurs caractères, leurs vêtements, leurs actes. Je me suis attachée à eux malgré la narration à la troisième personne qui n'est pas celle à laquelle je suis la plus sensible. Mais elle m'a permis de garder une certaine distance avec les personnages et de ne pas me prendre les sentiments de plein fouet, ce que j’ai grandement apprécié aussi.   La lecture de ce roman s'est faite facilement, avec une certaine addiction, j'avais envie de savoir ce qui allait arriver aux deux jeunes gens, donc j’essayais de lire plus vite. Et en même temps, je ralentissais ma lecture pour rester le plus possible avec eux. Heureusement, c’est un premier tome, ce qui veut dire que je les retrouverai dans une suite. Et j'ai déjà hâte ! Le rythme de lecture est aussi amené par les chapitres qui ne sont pas très longs. Les scènes se succèdent sans longueurs ou lourdeurs. Le livre est divisé en cinq parties, représentant des moments importants de la vie des personnages, et allant de 1822 à 1833. Elles ont toutes un titre se rapportant à un état de la glace ou de la neige, avec une courte définition. Je ne savais pas qu'il y avait autant de mots autour de cet état.   Ce livre a été un moment de lecture très intéressant, divertissant et enrichissant. J'ai vraiment beaucoup aimé. J’ai déjà hâte de lire la suite, on laisse l'histoire avec plein de questions, et j’ai très envie d'avoir déjà les réponses. Je suis très contente d'avoir découvert Nicole Vosseler, je vais continuer à la suivre de près. Et je vais certainement me procurer son précédent roman, Le ciel de Darjeeling,  qui me semble très intéressant par son  résumé, et qui se déroule dans un pays que j'aime beaucoup et synonyme pour moi d'évasion. Il est publié chez Archipoche ,donc à un prix très accessible. En attendant, Je ne peux bien sûr que vous conseiller de lire ce roman-ci, moment de lecture dépaysant en perspective, l’intérieur du roman est aussi beau que la couverture.  
    Lire la suite
    En lire moins
  • LightandSmell Posté le 4 Octobre 2021
    Ayant adoré Le ciel de Darjeeling de Nicole Vosseler, j’étais impatiente de découvrir son nouveau roman à la couverture très hivernale. Il faut dire que les deux protagonistes, un frère et une sœur, ont longtemps côtoyé le froid, d’abord la Russie puis la Norvège, avant de se rendre dans des contrées un peu moins glaciales… Gricha, treize ans, décide de prendre son destin en main et de quitter son village de Russie où il ne pouvait espérer qu’une dure vie de labeur au service d’un autre. Un destin qui ne convenait guère à un jeune adolescent que l’on sent déjà épris d’aventure et de liberté… Très attaché à sa petite sœur, Katya, il se promet de revenir la chercher, elle qui passe son temps à travailler très dur pour la maisonnée sans une once de reconnaissance paternelle ou de chaleur humaine… Mais si Gricha est déterminé, sa sœur l’est tout autant et s’impose à lui, venant chambouler tous ses plans de fuite. Deux âmes en quête d’une nouvelle vie que le destin va porter vers différents vents, et qui vont être confrontées, au fil des années qui passent sans se ressembler, à un certain nombre de défis personnels, professionnels et sentimentaux. Les... Ayant adoré Le ciel de Darjeeling de Nicole Vosseler, j’étais impatiente de découvrir son nouveau roman à la couverture très hivernale. Il faut dire que les deux protagonistes, un frère et une sœur, ont longtemps côtoyé le froid, d’abord la Russie puis la Norvège, avant de se rendre dans des contrées un peu moins glaciales… Gricha, treize ans, décide de prendre son destin en main et de quitter son village de Russie où il ne pouvait espérer qu’une dure vie de labeur au service d’un autre. Un destin qui ne convenait guère à un jeune adolescent que l’on sent déjà épris d’aventure et de liberté… Très attaché à sa petite sœur, Katya, il se promet de revenir la chercher, elle qui passe son temps à travailler très dur pour la maisonnée sans une once de reconnaissance paternelle ou de chaleur humaine… Mais si Gricha est déterminé, sa sœur l’est tout autant et s’impose à lui, venant chambouler tous ses plans de fuite. Deux âmes en quête d’une nouvelle vie que le destin va porter vers différents vents, et qui vont être confrontées, au fil des années qui passent sans se ressembler, à un certain nombre de défis personnels, professionnels et sentimentaux. Les débuts seront difficiles, mais le frère et la sœur vont trouver refuge en Norvège, chez une veuve qui, petit à petit, va développer une certaine complicité avec Katya, alors que Gricha va et vient au gré de ses engagements sur une baleinière. Ambitieux, intelligents et débrouillards, le frère et la sœur développeront néanmoins d’autres ambitions. Des rêves d’ailleurs et d’accomplissement qui les porteront jusqu’à Hambourg, où ils s’associeront avec deux frères pour se lancer dans un commerce un peu fou : celui de la vente de glace ! Dès le début, j’ai été touchée par ce frère et cette sœur, seuls contre tous, contre une famille maltraitante, contre des conditions sociales qui les enferment plus sûrement que n’importe quelle porte de prison. À cela s’ajoute, pour Katya, sa condition de femme qui autorise n’importe quel homme à la commander, à la dénigrer ou à se considérer supérieur à elle… Katya n’est toutefois pas femme à se laisser maltraiter et elle nous prouvera à maintes reprises sa bravoure, son sens de l’initiative et son intelligence. C’est d’ailleurs elle qui, forte de sa relation particulière avec la glace, aura l’idée de se lancer dans son commerce. J’ai trouvé toute la partie commerciale passionnante, Katya, Gricha, Thilo et Christian travaillant d’arrache-pied pour financer leur projet ambitieux et un peu fou, trouver un bateau, des débouchés commerciaux, tout en devant faire face à leurs sentiments parfois confus. Ce sera d’ailleurs mon seul bémol, cette sorte d’imbroglio amoureux qui m’a laissée sceptique, car soumis à des revirements tellement soudains et répétitifs qu’ils en paraissent quelque peu irréalistes. Il aurait fallu, du moins pour moi, soit ôter certaines interactions amoureuses soit, a minima, les développer pour en comprendre l’essence. À l’inverse, j’ai apprécié que l’autrice nous propose une certaine diversité dans l’orientation sexuelle de ses personnages, que ce soit avec Gricha qui aime les hommes et les femmes, sans que cela ne suscite de problème ou de jugement, ou avec un personnage qui apprend à accepter son attirance pour le même sexe… Ce roman nous offre une grosse bouffée d’évasion, la dimension aventure étant très présente, mais il nous permet également de découvrir des personnages qui luttent avec acharnement pour se sortir de leurs conditions sociales. Car si Gricha et Katya ont fuit la pauvreté de leur Russie natale, Thilo et Christian tentent de faire fleurir le commerce familial dans une ville qui tente de se relever de l’occupation des Français, et des règles strictes imposées par Napoléon. Le contexte géographique, qui évolue au fil des péripéties, et historique se révèle donc passionnant, d’autant que le roman semble tiré d’une histoire vraie, celle d’une famille de commerçants. Je serais ravie d’en apprendre plus sur cette famille, en attendant, ce roman m’a permis de voyager, de faire des virées en mer et, chose étonnante, d’en apprendre beaucoup sur la glace, élément dont la richesse m’a frappée. À travers son héroïne et des petits encarts en début de chaque partie, l’autrice nous offre une sorte d’ode à la glace, à sa richesse, à sa diversité, à son chant, et à tout ce qu’elle peut apporter à celui ou à celle qui, comme Katya, sait l’écouter et la lire. Une capacité qui rend encore plus spéciale une héroïne qui, de par sa force de caractère et sa pugnacité, suscite déjà toute l’admiration des lecteurs. La capacité de son frère à prédire le temps se révèlera également utile, a fortiori quand vous naviguez en mer et développez vos compétences et connaissances maritimes. Au-delà du côté aventure et de cette relation commerciale qui va unir deux familles, la dimension humaine, familiale, amicale et amoureuse rend la lecture aussi passionnante qu’addictive. On suit avec tendresse, parfois agacement, les liens se resserrer, se distendre ou trouver d’autres formes au gré des événements, des erreurs des uns, des attentes trompées des autres… Alors si certains comportements m’ont parfois laissée dubitative, j’ai aimé cette liberté d’esprit et de sentiments qui apporte beaucoup d’humanité à des personnages imparfaits, mais qui ne cessent d’évoluer et d’apprendre aux côtés des uns des autres. La route jusqu’au succès est longue et parsemée d’embûches, mais nos protagonistes semblent lancés pour vivre encore de belles, éprouvantes et riches aventures, embellies par le sens de l’amitié, de la famille et des sentiments parfois bien difficiles à comprendre et à dompter, mais dont la force permet à chacun d’avancer… Je remercie les éditions de l’Archipel de m’avoir envoyé ce roman en échange de mon avis.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Overbooks Posté le 29 Septembre 2021
    [La Baronne des glaces T1- Nicole Vosseler publié @editions_archipel] STOP ARRETEZ TOUT ! Voici mon énorme coup de coeur de l'année ! J'ai été absolument conquise par ce premier tome de Nicole Vosseler, même en cherchant bien je ne lui trouve pas de défauts L'autrice, que je ne connaissais pas du tout, nous embarque dans une aventure dépaysante et exaltante. On part de Russie pour naviguer jusque dans les eaux les plus au nord puis direction l'Allemagne et enfin l'Inde. Un périple de 370 pages qui tient en haleine de bout en bout et qui mine de rien nous apprend des choses car l'autrice s'est inspiré de fait réel pour construire son intrigue. L'intrigue est passionnante et les personnages sont tout aussi chouettes. Les deux héros Grisha et Katya sont très attachants. Ils cherchent par tous les moyens à accomplir leur rêve et n' accordent que peu d'intérêt au qu'en dira tout. Ce sont des personnages résolument modernes. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la manière dans l'autrice évoque la sexualité de Grisha. En conclusion, La Baronne des glaces est un vrai flocon de neige : un roman unique en son genre ! J'attends la suite avec impatience. Merci aux @editions_archipel de nous proposer des romans comme... [La Baronne des glaces T1- Nicole Vosseler publié @editions_archipel] STOP ARRETEZ TOUT ! Voici mon énorme coup de coeur de l'année ! J'ai été absolument conquise par ce premier tome de Nicole Vosseler, même en cherchant bien je ne lui trouve pas de défauts L'autrice, que je ne connaissais pas du tout, nous embarque dans une aventure dépaysante et exaltante. On part de Russie pour naviguer jusque dans les eaux les plus au nord puis direction l'Allemagne et enfin l'Inde. Un périple de 370 pages qui tient en haleine de bout en bout et qui mine de rien nous apprend des choses car l'autrice s'est inspiré de fait réel pour construire son intrigue. L'intrigue est passionnante et les personnages sont tout aussi chouettes. Les deux héros Grisha et Katya sont très attachants. Ils cherchent par tous les moyens à accomplir leur rêve et n' accordent que peu d'intérêt au qu'en dira tout. Ce sont des personnages résolument modernes. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la manière dans l'autrice évoque la sexualité de Grisha. En conclusion, La Baronne des glaces est un vrai flocon de neige : un roman unique en son genre ! J'attends la suite avec impatience. Merci aux @editions_archipel de nous proposer des romans comme celui là ❤
    Lire la suite
    En lire moins
  • gaelledujardin Posté le 23 Septembre 2021
    aujourd'hui je voulais vous proposer un moment d'évasion et de voyage avec un roman qui vous emmènera du cœur de la Russie jusqu'à Hambourg, en passant par une croisière sur la Baltique. Un périple qui vous fera remonter le temps jusqu'à 1822. Ce très beau récit, c'est "La baronne des glaces" de Nicole Vosseler. Katya et Grischa sont deux frère et sœur, orphelins de mère et élevés dans une très grande pauvreté. Ils rêvent d'une vie meilleure, de faire fortune et d'explorer le monde. À 16 ans, Grischa embarque sa petite sœur de 9 ans pour un périple loin de St Petersbourg. Lors d'un voyage sur la mer Baltique, ils feront connaissance de Christian et Thilo. Ensemble, ils monteront une société marchande avec l'audacieuse idée s'exporter la glace du nord vers les tropiques. Mais la voie du succès est semée d'embûches et les sentiments qui lient Katya et Christian, alors même que celui-ci est marié menacent de faire s'effondrer les rêves et les espoirs de tout ce petit groupe. Un joli roman, qui se lit avec beaucoup de facilité et de plaisir. Une romance historique qui nous invite à découvrir un épisode de l'histoire que je ne connaissais pas, l'essor de la... aujourd'hui je voulais vous proposer un moment d'évasion et de voyage avec un roman qui vous emmènera du cœur de la Russie jusqu'à Hambourg, en passant par une croisière sur la Baltique. Un périple qui vous fera remonter le temps jusqu'à 1822. Ce très beau récit, c'est "La baronne des glaces" de Nicole Vosseler. Katya et Grischa sont deux frère et sœur, orphelins de mère et élevés dans une très grande pauvreté. Ils rêvent d'une vie meilleure, de faire fortune et d'explorer le monde. À 16 ans, Grischa embarque sa petite sœur de 9 ans pour un périple loin de St Petersbourg. Lors d'un voyage sur la mer Baltique, ils feront connaissance de Christian et Thilo. Ensemble, ils monteront une société marchande avec l'audacieuse idée s'exporter la glace du nord vers les tropiques. Mais la voie du succès est semée d'embûches et les sentiments qui lient Katya et Christian, alors même que celui-ci est marié menacent de faire s'effondrer les rêves et les espoirs de tout ce petit groupe. Un joli roman, qui se lit avec beaucoup de facilité et de plaisir. Une romance historique qui nous invite à découvrir un épisode de l'histoire que je ne connaissais pas, l'essor de la vente de glace dans les pays chauds. J'ai aimé les personnages qui se révèlent très attachants. On rêve pour eux d'une vie meilleure après les épreuves que l'existence ne leur a jusqu'ici pas épargné. Mais la chance leur sourit et le destin va placer sur leur chemin des personnages sympathiques et bienveillants qui se révéleront de précieux alliés dans leur quête vers le succès. La plume de l'auteure est fluide, douce, poétique, onirique et très visuelle. C'est assez magique de constater comme l'immersion dans le roman est intense, comme l'on ressent les sentiments des personnages, comme l'on voit les paysages, comme l'on entend chanter la glace et ressent le froid. Cet aspect presque cinématographique est d'ailleurs la plus grande réussite de ce roman. Je me suis particulièrement intéressé au personnage de Katya, et j'aurais aimé que l'auteure développe plus certains aspects, mais ce roman est un premier tome et plante le décor, les développements attendus devraient donc suivre dans le tome suivant. Me voilà  accrochée malgré quelques facilités dans la narration. J'attends donc impatiemment de pouvoir continuer le périple aux côtés de ces personnages qui ont su me toucher et m'attendrir. Un roman que je vous conseille de découvrir si vous aimez l'aventure, les histoires se déroulant dans le passé, les voyages, les histoires d'amour contrariées, les beaux paysages et les récits empreints de bons sentiments. Un roman qui a réussi à me faire voyager et que j'ai apprécié de déguster sous un plaid bien chaud, accompagné d'un bon thé russe et avec en fond sonore la pluie tapant contre les carreaux. Une douce romance historique qui se lit avec beaucoup de plaisir pour un moment cocooning au cœur de l'automne. À découvrir pour les amateurs de sagas. Un grand merci à netgalley et les éditions de l'archipel pour l'envoi de ce titre qui m'a permis un très joli moment de lecture. Ps: et cette magnifique couverture qui évoque tellement bien la Russie et nous plonge à elle seule dans cette atmosphère magique des glaces, on en parle ?!
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés