Lisez! icon: Search engine
Omnibus
EAN : 9782258136250
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 190 x 255 mm

La Bretagne comme ils l'ont aimée

COLLECTIF

Date de parution : 08/09/2016
Un album où grands peintres et grands écrivains se rencontrent pour célébrer ensemble une région à nulle autre pareille
Poètes, conteurs, impressionnistes, photographes...  Les artistes ont aimé follement la Bretagne.
Leurs plus belles œuvres sont ici réunies pour chanter les landes, les forêts et les villages, de Saint-Malo à Guérande, de l’île de Sein à la forêt de Brocéliande. Fées et lutins s’y mêlent aux paysannes et aux pêcheurs en...
Poètes, conteurs, impressionnistes, photographes...  Les artistes ont aimé follement la Bretagne.
Leurs plus belles œuvres sont ici réunies pour chanter les landes, les forêts et les villages, de Saint-Malo à Guérande, de l’île de Sein à la forêt de Brocéliande. Fées et lutins s’y mêlent aux paysannes et aux pêcheurs en une danse intemporelle célébrée par Gauguin et Flaubert, Renoir et Balzac, Proust et Signac, Colette et Vallotton, entre autres. La mise en page aérée et les tons pastels de la maquette procèdent d’un choix assumé, celui de l’élégance. Notices biographiques et légendes donnent, page par page, le contexte de la création des œuvres.
Cinq chapitres thématiques : « An Arvor » (la mer), « Nature ensorcelée », « Une foi vibrante », « Le Sel de la nostalgie », « Terre de légendes »
Préface de Daniel Cario
Des souvenirs de Chateaubriand, Colette, Gustave Flaubert, Julien Gracq, Pierre-Jakez Hélias, Pierre Loti, Mona Ozouf, Ernest Renan... Des romans d'Honoré de Balzac, Marcel Proust, Henri Queffélec, Georges Simenon, Roger Vercel...   Des contes et récits de Claude Seignolle, Paul Sébillot, Emile Zola... Des chansons de Théodore Botrel,  Hersart de La Villemarqué. Des poèmes de François Abgrall, Cadoudal, José-Maria de Heredia, Anatole Le Braz...
Cinq chapitres thématiques : « An Arvor » (La mer) », « Nature ensorcelée »,
« Une foi vibrante », « Le Sel de la nostalgie », « Terre de légendes ».


 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258136250
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 190 x 255 mm
Omnibus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Tanvyeboyo Posté le 10 Juin 2019
    J'ai abordé le titre « La Bretagne - comme il l’ont aimée » avec un mélange de curiosité bienveillante pour le sujet de cœur et de grande attention au risque « d’orientalisme », ici tout à l’occident. ‘L’Orientalisme’, ce chef d’œuvre d’Edward SAID a fixé pour longtemps la critique de ce regard compatissant des métropoles pour les régions 'périphériques' dont les habitants sont souvent réduits à l’état d’objet et jamais de sujets de leur propre histoire. Aucune crainte ici sur ce registre. Un grand merci, donc, à Valérie DE SAHB, qui a sélectionné ces textes accompagnés de grands tableaux d’époque. La Bretagne, tant aimée dans ces textes et images, se conjugue au passé dans le titre et on a parfois l’impression de traverser une belle exposition du Musée d’Orsay, ornée de récits brefs et poignants d’auteurs souvent du 19è siècle. C’est un peu le voyage de Pont-Aven particulièrement bien documenté avec de grands noms de la littérature française comme Maupassant, Balzac, Proust et Zola. Les « régionaux de l’étape », de ce futur grand pays du cyclisme, ne sont pas oubliés. Hersart de La Villemarqué a publié dès 1839 son Barzaz Breiz ou recueil de chants bretons dans une langue déjà menacée par... J'ai abordé le titre « La Bretagne - comme il l’ont aimée » avec un mélange de curiosité bienveillante pour le sujet de cœur et de grande attention au risque « d’orientalisme », ici tout à l’occident. ‘L’Orientalisme’, ce chef d’œuvre d’Edward SAID a fixé pour longtemps la critique de ce regard compatissant des métropoles pour les régions 'périphériques' dont les habitants sont souvent réduits à l’état d’objet et jamais de sujets de leur propre histoire. Aucune crainte ici sur ce registre. Un grand merci, donc, à Valérie DE SAHB, qui a sélectionné ces textes accompagnés de grands tableaux d’époque. La Bretagne, tant aimée dans ces textes et images, se conjugue au passé dans le titre et on a parfois l’impression de traverser une belle exposition du Musée d’Orsay, ornée de récits brefs et poignants d’auteurs souvent du 19è siècle. C’est un peu le voyage de Pont-Aven particulièrement bien documenté avec de grands noms de la littérature française comme Maupassant, Balzac, Proust et Zola. Les « régionaux de l’étape », de ce futur grand pays du cyclisme, ne sont pas oubliés. Hersart de La Villemarqué a publié dès 1839 son Barzaz Breiz ou recueil de chants bretons dans une langue déjà menacée par les prémisses des hussards noirs de la République, et il a toute sa place ici avec des auteurs interprètes de la culture du pays celte et des marches de la Bretagne. Quel plaisir d’y retrouver, par la suite, Anatole Le Braz, présenté comme ‘homme de lettres et folkloriste breton’, Charles Le Goffic, (‘L’Ame bretonne’), le bigouden universel Pierre Jakez Hélias et l’immense historienne contemporaine Mona Ozouf, dont on pourra dire qu’elle est véritablement passée d’objet à auteure de l’Histoire. Certes, le mot folkloriste est lâché et on a craint le pire avec l’introduction d’une nouvelle de Maupassant, où il est question de « l’image de la Bretagne qu’avait le Paris intellectuel du IIIè République : celle d’une terre exotique, sorte de tiers monde à la fois proche et lointain qui restait à civiliser ». Mais fausse alerte, car le piège est évité. Comme la nouvelle de Maupassant, les textes du normand Flaubert, du (très) parisien Proust et d’autres hors venus parlent de la nature et laissent au second plan les locaux. En effet, comment ne pas remarquer la nature dans Le pays, par définition, d’entre terre et mer. Ce recueil s’ouvre sur un chapitre consacré à la Nature ensorcelée et se clôt sur la Terre des légendes. Entre ces deux thèmes, des textes d’une lecture fluide sur la mer et le littoral (An Arvor), la nostalgie et la foi vibrante. Les textes, poèmes et chansons sont ici des reflets de ce que Daniel Cario, qui les introduit en préface, appelle « la quête de l’âme bretonne ». Y trouve-t-on vraiment cette âme dans un pays, la Bretagne basse et haute, d’une si grande diversité ? Peu importe, le voyage qui commence à, à peine, une heure trente de Montparnasse, plus vite que vers beaucoup de banlieues, en vaut l’effort désormais à la portée de tous. Mais le vrai voyage est aussi, pour les bretons de tout bord, dans le temps et le rêve d’un monde qui s’ouvre à l’ouest vers le grand large. Comme on dit, ‘au Finistère où tout commence’. Pas ‘kenavo’ donc, plutôt ‘ar'vechal’ !
    Lire la suite
    En lire moins
  • PorteuseDePluie Posté le 5 Juin 2019
    Tout d'abord je tiens à remercier Masse Critique ainsi que les éditions Omnibus pour m'avoir permis de remporter ce livre. La Bretagne est une région mystérieuse et particulière à mes yeux, même si je n'ai pas encore eu la chance de visiter cette région (La semaine prochaine, j'y serais ENFIN !) Revenons à cet ouvrage. J'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre en tentant ma chance pour ce livre (j'ai vu le titre et l'éditeur, ça a suffit pour me décider à cliquer), et j'ai été agréablement surprise. Dès la couverture, nous sommes invités au voyage. Les textes, choisis par Valérie de Sahb, sont d'une variété étonnante et regroupés en cinq thèmes forts intéressants. Au travers d'auteurs très connus (citons Chateaubriand, Flaubert, Loti ou encore Proust), j'ai découvert également d'autres plumes qui m'ont fait voyager avec elles. La plus belle de ces découvertes a été "Derniers rayons" de Charles Guignard, extrait de son livre "Quinze jours en Bretagne", que je vais essayer de me procurer. Mais "La Bretagne comme ils l'ont aimée", ce n'est pas qu'une succession de textes, c'est aussi un savant mélange de tableaux illustrant à merveille les extraits choisis, apportant de la lumière, de... Tout d'abord je tiens à remercier Masse Critique ainsi que les éditions Omnibus pour m'avoir permis de remporter ce livre. La Bretagne est une région mystérieuse et particulière à mes yeux, même si je n'ai pas encore eu la chance de visiter cette région (La semaine prochaine, j'y serais ENFIN !) Revenons à cet ouvrage. J'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre en tentant ma chance pour ce livre (j'ai vu le titre et l'éditeur, ça a suffit pour me décider à cliquer), et j'ai été agréablement surprise. Dès la couverture, nous sommes invités au voyage. Les textes, choisis par Valérie de Sahb, sont d'une variété étonnante et regroupés en cinq thèmes forts intéressants. Au travers d'auteurs très connus (citons Chateaubriand, Flaubert, Loti ou encore Proust), j'ai découvert également d'autres plumes qui m'ont fait voyager avec elles. La plus belle de ces découvertes a été "Derniers rayons" de Charles Guignard, extrait de son livre "Quinze jours en Bretagne", que je vais essayer de me procurer. Mais "La Bretagne comme ils l'ont aimée", ce n'est pas qu'une succession de textes, c'est aussi un savant mélange de tableaux illustrant à merveille les extraits choisis, apportant de la lumière, de la douceur ou juste un appui selon le besoin. Ce recueil séduira tous les amoureux de littérature et de Bretagne, qu'ils aient déjà visité ou nom cette merveilleuse région.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MaminouG Posté le 27 Mai 2019
    Lors de la Masse Critique "Beaux Livres" initiée par le site Babelio, j’ai sollicité un recueil de textes et reproductions de tableaux sur la Bretagne, "La Bretagne comme ils l’ont aimée". Les textes ont été réunis et sont présentés par Valérie de Sahb, éditrice, et le livre préfacé par Daniel Cario qui fut professeur de lettres à Lorient. Vous ne pouvez imaginer le plaisir de la Bretonne que je suis lorsque que j’ai appris être destinataire de l’ouvrage de mon choix. Le bonheur fut encore plus grand à sa réception. Sans même l’ouvrir, simplement en contemplant sa couverture, je savais qu’il me réserverait des moments délicieux… je ne m’étais pas trompée. Cet ouvrage est d’une grande qualité. Il est à la fois remarquablement beau visuellement, les reproductions sont particulièrement bien choisies, le camaïeu bleu/vert des illustrations rappelle les paysages bretons et l’intérêt littéraire est d’un haut niveau. Compilés en cinq thèmes, les textes sont tous intéressants, qu’il s’agisse des poèmes, des extraits de romans ou des contes. J’ai eu plaisir à retrouver des morceaux du livre de Pierre-Jakez Hélias "Le cheval d’Orgueil" et le lit clos – celui-là même qui trônait dans la salle commune de la maison de mes... Lors de la Masse Critique "Beaux Livres" initiée par le site Babelio, j’ai sollicité un recueil de textes et reproductions de tableaux sur la Bretagne, "La Bretagne comme ils l’ont aimée". Les textes ont été réunis et sont présentés par Valérie de Sahb, éditrice, et le livre préfacé par Daniel Cario qui fut professeur de lettres à Lorient. Vous ne pouvez imaginer le plaisir de la Bretonne que je suis lorsque que j’ai appris être destinataire de l’ouvrage de mon choix. Le bonheur fut encore plus grand à sa réception. Sans même l’ouvrir, simplement en contemplant sa couverture, je savais qu’il me réserverait des moments délicieux… je ne m’étais pas trompée. Cet ouvrage est d’une grande qualité. Il est à la fois remarquablement beau visuellement, les reproductions sont particulièrement bien choisies, le camaïeu bleu/vert des illustrations rappelle les paysages bretons et l’intérêt littéraire est d’un haut niveau. Compilés en cinq thèmes, les textes sont tous intéressants, qu’il s’agisse des poèmes, des extraits de romans ou des contes. J’ai eu plaisir à retrouver des morceaux du livre de Pierre-Jakez Hélias "Le cheval d’Orgueil" et le lit clos – celui-là même qui trônait dans la salle commune de la maison de mes grands-parents maternels, mais aussi les splendides poèmes ou chansons de Théodore Botrel ou d’Anatole Le Braz ? " La mer m’a versé son breuvage, Son lait, salé d’un sel amer ; Et j’ai grandi comme un sauvage Sur le sein libre de la mer " ("Dans la grande hune", Soniou Breizh-Izel) Et je ne parle pas de "Prime Jeunesse" de Pierre Loti dont est tiré le texte intitulé : Un après-midi d’octobre à Brest, ou encore d’un petit extrait issu de son "Pêcheur d’Islande". J’ai, de plus, apprécié le résumé précédant chaque écrit qui raconte la vie de son auteur Je ne pourrai naturellement pas vous dresser la liste exhaustive de tous les auteurs répertoriés mais on y trouve, en dhors des écrivains locaux, les noms des plus grands : François-René de Chateaubriand, Emile Zola, Gustave Flaubert, Honoré de Balzac, Mona Ozouf dont le fragment de son ouvrage "Composition Française" illustre parfaitement le sel de la nostalgie, thème dans lequel il est rangé… ou encore Guy de Maupassant "Connaissez-vous Pont-Labbé ? – Non. – Eh bien c’est la ville la plus bretonne de toutes cette Bretagne bretonnante qui va de la pointe ue Raz au Morbihan, de cette contrée qui contient l’essence des mœurs, des légendes, des coutumes bretonnes." (Un fils) J’ai trouvé dans "La Bretagne, comme ils l’ont aimée" un superbe hommage à une région française si chère à mon cœur. Je suis persuadée qu’il touchera tous ceux qui la connaissent et l’aiment. Mais il la fera aussi découvrir et goûter à qui n’en serait pas familier. Je remercie chaleureusement le site Babelio et les éditions Omnibus pour ce cadeau.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.