Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714459398
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 370
Format : 154 x 240 mm

La Carte postale

Florence HERTZ (Traducteur)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 02/06/2016
D’un manoir écossais au bush australien, en passant par l’Angleterre en guerre et le désert égyptien, une fresque familiale sur trois générations, qui mêle drames amoureux, disparition d’enfant et secret de famille. Un bouleversant voyage, par l’auteur de L’Enfant du Titanic.
Fin des années 1930. Dans son manoir écossais, la petite Callie mène une vie privilégiée aux côtés de sa tante Phoebe, célèbre actrice londonienne. Mais sa rencontre avec le beau et troublant Toby Lloyd Jones vient tout bouleverser. Fascinée par cet homme d’affaires qui la couvre de bijoux, Callie accepte... Fin des années 1930. Dans son manoir écossais, la petite Callie mène une vie privilégiée aux côtés de sa tante Phoebe, célèbre actrice londonienne. Mais sa rencontre avec le beau et troublant Toby Lloyd Jones vient tout bouleverser. Fascinée par cet homme d’affaires qui la couvre de bijoux, Callie accepte de le suivre au Caire et de l’épouser. Mais, sous le soleil d’Egypte, un drame se prépare : Callie vient de recroiser, par hasard, le chemin de son amour d’enfance…
Quelques mois plus tard, c’est une femme hagarde et enceinte qui rentre en Angleterre, à l’heure même où résonnent les échos de la Seconde Guerre mondiale…

Début 2000, Australie. Melissa Boyd se voit confier une mission par son père mourant : retrouver cette élégante anglaise qui, près de soixante ans plus tôt, l’a abandonné à une famille de fermiers australiens, alors qu’il n’était qu’un petit garçon. Seul indice : une carte postale signée Caroline Boardman,  et ces mots : « Maman rentrera bientôt. »

Au fil de son enquête à la recherche de cette mystérieuse grand-mère, Melissa découvre une femme indomptable, partagée entre deux hommes ; mais aussi celui d’une résistante sans concession, déchirée entre sa nation et son fils.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714459398
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 370
Format : 154 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LaureLiseuseHyperfertile Posté le 10 Août 2021
    C’est en duo avec Monjardinlittéraire que je me suis plongée dans cette lecture assez dense et qui m’a offert l’impression de lire plusieurs romans en un. Il y a en effet de grandes parties à cette histoire qui diffèrent beaucoup les unes des autres, cela nous fait voyager et c’est très agréable. Cela va essentiellement être l’histoire de Callie, jeune écossaise née pendant la première guerre mondiale. Elle est élevée par une tante qui lui cache en fait la vérité sur sa naissance, une vérité qu’elle n’apprendra que tardivement. C’est donc une enfant qui se construit en solitaire et qui va, toute sa vie, être sans attaches. C’est assez triste car on se rend compte à quel point son enfance va impacter sa vie, elle sera toujours dans la fuite. C’est un personnage qui m’a beaucoup touchée par tous les drames qu’elle va traverser. On va la suivre dans ses multiples vies : celle d’une jeune femme amoureuse au Caire, qui croit avoir trouvé l’homme de sa vie, une première désillusion. Celle d’une citoyenne engagée pour son pays lors de la seconde guerre mondiale et qui va endurer le pire. Celle d’une mère qui va partir au bout du monde, vers... C’est en duo avec Monjardinlittéraire que je me suis plongée dans cette lecture assez dense et qui m’a offert l’impression de lire plusieurs romans en un. Il y a en effet de grandes parties à cette histoire qui diffèrent beaucoup les unes des autres, cela nous fait voyager et c’est très agréable. Cela va essentiellement être l’histoire de Callie, jeune écossaise née pendant la première guerre mondiale. Elle est élevée par une tante qui lui cache en fait la vérité sur sa naissance, une vérité qu’elle n’apprendra que tardivement. C’est donc une enfant qui se construit en solitaire et qui va, toute sa vie, être sans attaches. C’est assez triste car on se rend compte à quel point son enfance va impacter sa vie, elle sera toujours dans la fuite. C’est un personnage qui m’a beaucoup touchée par tous les drames qu’elle va traverser. On va la suivre dans ses multiples vies : celle d’une jeune femme amoureuse au Caire, qui croit avoir trouvé l’homme de sa vie, une première désillusion. Celle d’une citoyenne engagée pour son pays lors de la seconde guerre mondiale et qui va endurer le pire. Celle d’une mère qui va partir au bout du monde, vers l’Australie pour sauver son lien avec son enfant, une nouvelle désillusion tellement désarmante d’injustice qui m’a noué le cœur. Et enfin celle d’une femme qui se consacrera à la cause de la défense des animaux, des années durant. Et puis, il y a la finalité du roman, bien des années plus tard, lorsqu’une jeune Australienne tient la promesse faite à son père sur son lit de mort. Avec La carte postale, je crois que c’est la première fois que je lis un roman d’une telle richesse de lieux, d’histoires, de scènes géographiques. Comme s’il y avait là plusieurs destinées en une mais avec une vraie cohérence, un vrai fil. Et ça a rendu ma lecture vraiment plaisante parce que j’ai pris grand plaisir à découvrir chaque temps du récit, m’attachant chaque fois aux nouveaux personnages mis en scène.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sld09 Posté le 11 Mai 2020
    Je n'ai pas réussi à entrer dans le roman. Je n'ai rien de précis à lui reprocher, mais rien n'a capté mon intérêt non plus, du coup je me "suis traînée" jusqu'au bout du roman. Plusieurs fois, j'ai pensé à m'arrêter en cours de lecture, mais même ça, je n'en ai pas eu le courage. Le découpage du roman pourrait expliquer le manque de suspense de l'histoire : l'auteur nous raconte d'abord l'histoire des premières générations, puis on suit une jeune femme sur la piste de ses ancêtres dont elle ne sait rien. Sauf que nous, on connaît déjà tout cela... J'ai aussi eu l'impression que les personnages nous "gardent à distance" : il se passe énormément de choses sur plusieurs décennies et en peu de pages en proportion. On n'a pas le temps d'entrer dans l'intimité des personnages, d'éprouver de l'empathie pour eux...
  • LMFML Posté le 27 Mars 2020
    Il faut lire ce livre, cet écrivain. Je ne résumerai pas l'histoire, une fois de plus, ce qui est fait par Babélio est parfait. L'histoire est passionnante, tragique, triste et on n'a plus envie de lâcher le livre. Excellent!!!!
  • Corail54 Posté le 13 Novembre 2019
    Ce livre est tout simplement génial ! Il avait tout pour me plaire et ce fut le cas : une histoire de famille sur fond de guerre, des histoires qui se répètent au travers les générations, un secret bien gardé et une carte postale qui va tout chambouler. Sans oublier de dire que ça se lit super bien, l'écriture est rythmée, palpitante et efficace ! Je conseille fortement ;)
  • Vera56 Posté le 19 Août 2019
    La carte postale, une belle découverte que ce roman qui se déroule sur 4 générations. Une histoire à travers l'Histoire comme je les aime. Phoebe , Callie, Louis, Melissa de la première guerre aux années 2000, nous decouvrons les secrets d'une famille dechirée et séparée par les mensonges. quel est le lien entre Louis et la carte postale retrouvée par sa fille Melissa à son décès : "Maman reviendra Bientot" ? c'est ce que raconte ce roman en plusieurs partie : Phoebe jeune et jolie actrice - chanteuse ,puis Callie qui s'enfuie en Egypte pour se marier et qui connaitra ensuite la 2e guerre mondiale, les camps , puis l'Australie , pays rude et tres éloigné et toujours les secrets et les mensonges , et qui tentera d'oublier .... Melissa devra remonter le fil du temps , découvrir qui sont Callie et Phoebe , et eviter de "re-faire" les erreurs du passé. Une jolie saga familiale, des personnages attachants malgré parfois quelques longueurs. je le recommande.
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !