Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262082284
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 210 mm

La chute

Les derniers jours de Robespierre

Date de parution : 16/01/2020
Le crépuscule et la chute de l'"incorruptible"
Juillet 1794. Thermidor an II. Idole encensée du club des Jacobins, orateur acclamé de la Convention, inspirateur du redoutable Comité de salut public, Robespierre est à l’apogée de son pouvoir. En deux ans, il a tout conquis ; en trois jours, il va tout perdre.
Avec tout le talent narratif qui l’a rendu célèbre,...
Juillet 1794. Thermidor an II. Idole encensée du club des Jacobins, orateur acclamé de la Convention, inspirateur du redoutable Comité de salut public, Robespierre est à l’apogée de son pouvoir. En deux ans, il a tout conquis ; en trois jours, il va tout perdre.
Avec tout le talent narratif qui l’a rendu célèbre, Jacques Ravenne raconte la chute d’un homme et la fin d’un régime dans un récit à suspense où, à chaque page, la réalité dépasse la fiction.
Le roman vrai du crépuscule de la révolution.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262082284
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • patlam Posté le 4 Novembre 2020
    Après l'excellent roman consacré au marquis de Sade,Jacques Ravenne se penche,avec la Chute sur les derniers jours de Robespierre marquant le déclin de la Terreur.Trois journées qui retracent la fin tragique d'un homme qui parvenu au sommet du pouvoir,à la fois craint et admiré,va brutalement connaître le sort qu'il destinait à ses opposants.Un récit intense et minutieux sur le plan historique,une reconstitution, précise portée par une écriture et un style romanesque qui appréhende pleinement les évènements pour donner vie à ces sombres pages de notre histoire.Animés pour la plupart des meilleures intentions,on découvre que les acteurs de cette sinistre tragédie que fut la "Terreur",ont été totalement dépassés par leur avidité du pouvoir,leur vanité mais aussi la peur et la lâcheté. La démence régnait alors au sein de toutes les classes laissant libre cours à l'infamie et aux pires outrages Complot,trahisons,intrigues,manipulations politiques,un portrait sans concessions d'une époque ou l'imagination féconde de l'homme en matière de barbarie,nourrie par d'odieuses ambitions,ne connaissait aucune limite.Si sur le fond, le récit ne nous éclaire pas vraiment sur les raisons profondes de la déchéance de cette figure emblématique de la révolution,si les idées politiques de Robespierre,ses ambitions réelles et ses contradictions ne sont évoquées que sommairement,ce... Après l'excellent roman consacré au marquis de Sade,Jacques Ravenne se penche,avec la Chute sur les derniers jours de Robespierre marquant le déclin de la Terreur.Trois journées qui retracent la fin tragique d'un homme qui parvenu au sommet du pouvoir,à la fois craint et admiré,va brutalement connaître le sort qu'il destinait à ses opposants.Un récit intense et minutieux sur le plan historique,une reconstitution, précise portée par une écriture et un style romanesque qui appréhende pleinement les évènements pour donner vie à ces sombres pages de notre histoire.Animés pour la plupart des meilleures intentions,on découvre que les acteurs de cette sinistre tragédie que fut la "Terreur",ont été totalement dépassés par leur avidité du pouvoir,leur vanité mais aussi la peur et la lâcheté. La démence régnait alors au sein de toutes les classes laissant libre cours à l'infamie et aux pires outrages Complot,trahisons,intrigues,manipulations politiques,un portrait sans concessions d'une époque ou l'imagination féconde de l'homme en matière de barbarie,nourrie par d'odieuses ambitions,ne connaissait aucune limite.Si sur le fond, le récit ne nous éclaire pas vraiment sur les raisons profondes de la déchéance de cette figure emblématique de la révolution,si les idées politiques de Robespierre,ses ambitions réelles et ses contradictions ne sont évoquées que sommairement,ce remarquable roman a en revanche l'avantage de donner l'envie de se replonger dans l'histoire pour en approfondir le sujet.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nikoz Posté le 9 Octobre 2020
    Une forme de récit très vivante et non moins pertinent.
  • Imaginoire Posté le 28 Septembre 2020
    Trois jours, il aura fallu trois jours pour briser un homme, une figure de la révolution, Maximilien de Robespierre, l’Incorruptible. Jacques Ravenne, auteur à succès ayant un goût prononcé pour l’Histoire et doué d’un véritable talent de conteur, nous raconte ici, au jour le jour, ces journées des 8, 9 et 10 thermidor marquant la fin de la « Terreur » avec la décapitation de Robespierre. Ce récit se voulant plus global, nous présente à la fois Robespierre, mais également son frère Bonbon, ainsi qu’une multitude de personnages amis ou ennemis. Jeux politiques, manipulations, trahisons hier comme aujourd’hui sont monnaie courante dans les arcanes du pouvoir. Des hommes se battent pour manger, survivre, d’autres pour posséder plus. Robespierre, est un personnage controversé, l’Histoire est faite par les hommes qui l’écrivent et parfois à l’avantage de ceux qui y survivent. Et ils seront peu tant les lames de la Guillotine auront tranché de têtes. A la manière d’un thriller historique, ces derniers jours de l’Incorruptible ne nous laissent pas de répit, et le talent de Jacques instaure un suspense alors que tous, connaissons la tragique fin du principal protagoniste. J’aime beaucoup l’Histoire et je trouve que ce type d’ouvrage basé sur... Trois jours, il aura fallu trois jours pour briser un homme, une figure de la révolution, Maximilien de Robespierre, l’Incorruptible. Jacques Ravenne, auteur à succès ayant un goût prononcé pour l’Histoire et doué d’un véritable talent de conteur, nous raconte ici, au jour le jour, ces journées des 8, 9 et 10 thermidor marquant la fin de la « Terreur » avec la décapitation de Robespierre. Ce récit se voulant plus global, nous présente à la fois Robespierre, mais également son frère Bonbon, ainsi qu’une multitude de personnages amis ou ennemis. Jeux politiques, manipulations, trahisons hier comme aujourd’hui sont monnaie courante dans les arcanes du pouvoir. Des hommes se battent pour manger, survivre, d’autres pour posséder plus. Robespierre, est un personnage controversé, l’Histoire est faite par les hommes qui l’écrivent et parfois à l’avantage de ceux qui y survivent. Et ils seront peu tant les lames de la Guillotine auront tranché de têtes. A la manière d’un thriller historique, ces derniers jours de l’Incorruptible ne nous laissent pas de répit, et le talent de Jacques instaure un suspense alors que tous, connaissons la tragique fin du principal protagoniste. J’aime beaucoup l’Histoire et je trouve que ce type d’ouvrage basé sur des faits réels dont la violence dépasse bien souvent celle présente dans les fictions, la dépoussièrent et la rendent accessible au plus grand nombre. Je ne doute pas néanmoins que certains critiqueront les épisodes fictifs, romancés permettant de combler des passages qui restent et resteront à jamais inconnus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • g-duval Posté le 2 Août 2020
    Quand on m'a offert ce livre, je me suis dit "Ah, une biographie". Mais pas du tout !! le livre n'est pas axé que sur Robespierre. On est plongé dans "l'ambiance" de l'époque.
  • Bellonzo Posté le 7 Juin 2020
    La Révolution Française est un extraordinaire théâtre et n'a guère besoin des artifices du roman. Aussi Jacques Ravenne, auteur de polars à quatre mains avec Eric Giacometti, adopte-t-il un rythme de reporter pour raconter les journées de thermidor 1794, trois jours en juillet, les plus aigus de toute la Révolution. Comme une chaîne d'infos continues avant l'heure. Quand on aime l'Histoire c'est passionnant. Et on lit ça comme un quotidien d'une ville en pleine folie. Les derniers jours de la Terreur sont effectivement... terrifiants. Accélérateur sans précédent de la vie et surtout de la mort, Roche Tarpéienne inégalée de l'histoire de la France, La chute, c'est évidemmment celle de Robespierre, qui ne survécut que quelques semaines à son grand rival Danton. Pour Jacques Ravenne seuls les faits comptent, précis en leur temps et leur géographie. Car Paris est personnage à part entière. Je trouve qu'il manque d'ailleurs un petit plan de la ville sous la Révolution. Car on se déplace très vite en ces trois jours... La Révolution Française est un extraordinaire théâtre et n'a guère besoin des artifices du roman. Aussi Jacques Ravenne, auteur de polars à quatre mains avec Eric Giacometti, adopte-t-il un rythme de reporter pour raconter les journées de thermidor 1794, trois jours en juillet, les plus aigus de toute la Révolution. Comme une chaîne d'infos continues avant l'heure. Quand on aime l'Histoire c'est passionnant. Et on lit ça comme un quotidien d'une ville en pleine folie. Les derniers jours de la Terreur sont effectivement... terrifiants. Accélérateur sans précédent de la vie et surtout de la mort, Roche Tarpéienne inégalée de l'histoire de la France, La chute, c'est évidemmment celle de Robespierre, qui ne survécut que quelques semaines à son grand rival Danton. Pour Jacques Ravenne seuls les faits comptent, précis en leur temps et leur géographie. Car Paris est personnage à part entière. Je trouve qu'il manque d'ailleurs un petit plan de la ville sous la Révolution. Car on se déplace très vite en ces trois jours de chaleur. Certains s'u déplacent même morts ou à deux doigts de l'être. La psychologie n'est pas le propos. C'est le rapport d'un journaliste en pleine effervescence. Section des Tuileries. Section de la Fraternité (discutable en pleine Terreur ave le Comité de salut public). Section des Piques (plus adéquat surtout avec têtes aux extrémités). La Conciergerie, le Pont au Change, la Place de la Révolution, terminus des ambitieux. Robespierre et ses principaux soutiens n'ont plus que quelques minutes à vivre. Vivre c'est beaucoup dire pour trois d'entre eux. Maximilien l'Incorruptible dont la mâchoire s'est désolidarisée du reste suite à son suicide raté, son frère Augustin qui rata aussi le sien, et Couthon déjà en fauteuil roulant. Le Bas, lui, avait réussi le sien. Il n'y eut donc guère que Saint just, l'Archange de la révolution, pour affronter la veuve de Saint Pierre, dûment révisée pour le feu d'artifice, le pic ultime de cette épidémie de têtes roulant dans la sciure. La chute/ Les derniers jours de Robespierre est une lecture passionnante qui nous replonge dans le chaudron parisien de 1794, crépuscule de cette Révolution Française qui en quelques années devait bouleverser le pays. Quand les maîtres du soir sur la Seine pouvaient ne jamais voir l'aube du surlendemain.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…