RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La cité de l'oubli

            Nathan
            EAN : 9782092575192
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 468
            Format : 154 x 225 mm
            La cité de l'oubli
            Tous les 12 ans ils oublient... pas moi

            Alexandra MAILLARD (Traducteur)
            Collection : Roman Grand format
            Date de parution : 12/10/2017
            Tous les douze ans, ils oublient. Pas moi.
            Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent un phénomène mystérieux : ils perdent la mémoire et oublient qui ils sont. Ceux qui n'ont pas consigné leurs souvenirs dans leur journal perdent leur identité et deviennent des parias. Les autres se reconstruisent grâce aux informations qu'ils redécouvrent dans leur journal.
            Nadia,...
            Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent un phénomène mystérieux : ils perdent la mémoire et oublient qui ils sont. Ceux qui n'ont pas consigné leurs souvenirs dans leur journal perdent leur identité et deviennent des parias. Les autres se reconstruisent grâce aux informations qu'ils redécouvrent dans leur journal.
            Nadia, 16 ans, cache un lourd secret : il y a douze ans, elle n'a pas oublié. Elle se souvient du chaos qui a saisi la cité, tout comme elle se rappelle que son père a falsifié les journaux de sa mère et de ses sœurs pour les abandonner… À l'approche du nouvel Oubli, elle redoute que sa famille soit de nouveau éclatée. Pour éviter cela, elle doit percer le secret de ce phénomène, avant que tout le monde ait oublié.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782092575192
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 468
            Format : 154 x 225 mm
            Nathan
            17.95 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Lizouzou Posté le 30 Octobre 2018
              Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent l'oubli, un mystérieux phénomène qui efface leur mémoire. Mais ce n'est pas le cas de Nadia, une jeune fille qui n'a pas oublié que son père l'a abandonné… De nature curieuse, Nadia va tout faire pour percer le mystère de cet Oubli ! ça faisait longtemps que je n'avais pas lu une dystopie et cette magnifique couverture m'a beaucoup attiré. J'ai tout d'abord aimé l'idée d'une cité où les habitants perdent la mémoire, tous les douze ans, à cause d'un phénomène étrange et mystérieux. Le décor n'est pas simple à s'imaginer, mais petit à petit, le lecteur découvre une ville entourée d'un large mur (un peu comme dans Game of Throne ou Divergente) que personne n'a jamais traversé. Bien évidemment, cela ne fait pas peur à Nadia et l'a déjà franchi plus d'une fois. Le fonctionnement de cette cité est basée sur les livres que chaque habitant doit écrire et doit porter sur eux pour pouvoir se souvenir après que la période d'Oubli soit passée. J'ai trouvé cette idée originale et, adorant les livres, on ne peut qu'aimer ce principe. Malheureusement, tout n'est pas rose dans cette communauté et Nadia n'a qu'une envie : découvrir... Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent l'oubli, un mystérieux phénomène qui efface leur mémoire. Mais ce n'est pas le cas de Nadia, une jeune fille qui n'a pas oublié que son père l'a abandonné… De nature curieuse, Nadia va tout faire pour percer le mystère de cet Oubli ! ça faisait longtemps que je n'avais pas lu une dystopie et cette magnifique couverture m'a beaucoup attiré. J'ai tout d'abord aimé l'idée d'une cité où les habitants perdent la mémoire, tous les douze ans, à cause d'un phénomène étrange et mystérieux. Le décor n'est pas simple à s'imaginer, mais petit à petit, le lecteur découvre une ville entourée d'un large mur (un peu comme dans Game of Throne ou Divergente) que personne n'a jamais traversé. Bien évidemment, cela ne fait pas peur à Nadia et l'a déjà franchi plus d'une fois. Le fonctionnement de cette cité est basée sur les livres que chaque habitant doit écrire et doit porter sur eux pour pouvoir se souvenir après que la période d'Oubli soit passée. J'ai trouvé cette idée originale et, adorant les livres, on ne peut qu'aimer ce principe. Malheureusement, tout n'est pas rose dans cette communauté et Nadia n'a qu'une envie : découvrir tout ce qui se trame et révéler la vérité à tous. Et bien évidemment, elle sera aidée par un charmant jeune homme prénommé Gray. Je n'en dirais pas plus et je vous laisse découvrir leur histoire par vous même. Malgré un début un peu complexe (notamment dû à la mise en place du décor), j'ai passé un agréable moment avec Nadia et Gray. Il y a pas mal d'actions et de rebondissements, ce qui me fait qualifier ce roman de bonne dystopie. Bref, une chouette dystopie à découvrir !
              Lire la suite
              En lire moins
            • AmandineMPL Posté le 9 Août 2018
              Imaginez un monde où tous les 12 ans, les habitants subissent un mystérieux phénomène : l'Oubli. Une amnésie totale. Ils doivent alors repartir de zéro, et pour les aider ils ont en leur possession leur "livre", sorte de journal dans lequel ils écrivent jour après jour ce qui les constitue : leur identité. Sans leur livre les gens n'ont alors aucun moyen de connaître la vie qu'ils avaient avant l'Oubli, ils font alors partie du peuple des Perdus. Maintenant, imaginez qu'une personne ne soit pas touché par ce phénomène. Cette personne c'est Nadia, notre héroïne. Elle n'oublie jamais. Et elle sait que son père a profité du dernier Oubli pour partir et refaire sa vie ailleurs dans la cité, pour cela il a falsifié les livres de sa famille. Nadia va donc partir à la recherche des réponses aux très nombreuses questions qui la hantent. Tout d'abord, l'univers de l'autrice est très bien pensé, l'histoire est originale et innovante pour une dystopie, même si pour ma part j'ai trouvé que le début souffrait de quelques longueurs, heureusement l'intrigue donne tout de même l'envie de s'accrocher et de découvrir la suite. Et la suite est beaucoup plus rythmée et l'ont a hâte de... Imaginez un monde où tous les 12 ans, les habitants subissent un mystérieux phénomène : l'Oubli. Une amnésie totale. Ils doivent alors repartir de zéro, et pour les aider ils ont en leur possession leur "livre", sorte de journal dans lequel ils écrivent jour après jour ce qui les constitue : leur identité. Sans leur livre les gens n'ont alors aucun moyen de connaître la vie qu'ils avaient avant l'Oubli, ils font alors partie du peuple des Perdus. Maintenant, imaginez qu'une personne ne soit pas touché par ce phénomène. Cette personne c'est Nadia, notre héroïne. Elle n'oublie jamais. Et elle sait que son père a profité du dernier Oubli pour partir et refaire sa vie ailleurs dans la cité, pour cela il a falsifié les livres de sa famille. Nadia va donc partir à la recherche des réponses aux très nombreuses questions qui la hantent. Tout d'abord, l'univers de l'autrice est très bien pensé, l'histoire est originale et innovante pour une dystopie, même si pour ma part j'ai trouvé que le début souffrait de quelques longueurs, heureusement l'intrigue donne tout de même l'envie de s'accrocher et de découvrir la suite. Et la suite est beaucoup plus rythmée et l'ont a hâte de percer les nombreux mystères de cette cité. J'ai eu un peu plus de mal à m'attacher à Nadia, peut-être parce que le roman est écrit à la première personne, et il m'a manqué du sentiment sans doute. En résumé, j'ai beaucoup apprécié ce roman, même si ce n'est pas un coup de cœur, cette dystopie en one-shot reste une découverte très agréable et une très bonne lecture, à découvrir ! Merci aux Editions Nathan de m'avoir fait découvrir ce roman et cette autrice.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Sile Posté le 8 Août 2018
              Très bonne lecture, très attractive, il y a plein de rebondissements. L'histoire est très originale. Les personnages sont attachants. La plume de l'autrice est agréable à lire. La fin est bien réalisée. Je recommande ce type de lecture pour les plus jeunes. A voir pour une suite...
            • ninon16 Posté le 1 Juin 2018
              face à cette couverture et à ce résumé très mystérieux, je ne savais pas du tout si j'avais devant moi une dystopie comme on en a maintes fois vu en littérature YA ou au contraire s'il s'agissait d'une dystopie novatrice et passionnante. Et je dois dire que je n'ai toujours pas la réponse exacte, même après lecture. Le fait que j'aie reçu ce livre en épreuves non corrigées n'a pas aidé : les fautes d’orthographe et les tournures de phrase marquées par la traduction de l'anglais ne m'ont pas servies pour m'imprégner du style de l'auteure, je n'ai donc aucune idée de quelle est la part de la traductrice et de l'auteure dans ce que j'ai lu. Ce que j'en retiens, c'est un style assez simpliste, qui ne m'a pas paru très travaillé et qui rend, du coup, des personnages parfois simplifiés. De l'autre côté, on a une intrigue intéressante, mais complexe. Parfois mal expliquée, elle montre à d'autres moments un fort potentiel. Disons qu'il y a comme une impression de déjà-vu à travers ce roman, de tout ce qui fait une bonne dystopie : un couple attachant, du mystère qui ne se révèle que peu à peu,... face à cette couverture et à ce résumé très mystérieux, je ne savais pas du tout si j'avais devant moi une dystopie comme on en a maintes fois vu en littérature YA ou au contraire s'il s'agissait d'une dystopie novatrice et passionnante. Et je dois dire que je n'ai toujours pas la réponse exacte, même après lecture. Le fait que j'aie reçu ce livre en épreuves non corrigées n'a pas aidé : les fautes d’orthographe et les tournures de phrase marquées par la traduction de l'anglais ne m'ont pas servies pour m'imprégner du style de l'auteure, je n'ai donc aucune idée de quelle est la part de la traductrice et de l'auteure dans ce que j'ai lu. Ce que j'en retiens, c'est un style assez simpliste, qui ne m'a pas paru très travaillé et qui rend, du coup, des personnages parfois simplifiés. De l'autre côté, on a une intrigue intéressante, mais complexe. Parfois mal expliquée, elle montre à d'autres moments un fort potentiel. Disons qu'il y a comme une impression de déjà-vu à travers ce roman, de tout ce qui fait une bonne dystopie : un couple attachant, du mystère qui ne se révèle que peu à peu, une situation injuste contre laquelle se battre. Ces procédés étaient parfois utilisés grossièrement et parfois donnaient un véritable souffle à l'histoire. J'ai trouvé le milieu du livre et une grande partie de la fin passionnants, notamment dans les moments de grandes révélations où on comprend mieux l'univers construit par Sharon Cameron. Les personnages eux-mêmes m'ont paru assez cliché au début : Nadia l'asociale et Grey le beau garçon qui s'intéresse de près aux activités pas forcément légales de Nadia, me paraissaient fades. Cette impression a heureusement changé au cours de ma lecture car leurs sentiments, leurs inquiétudes et leurs actions se sont complexifiées et ont rendu ces personnages plus réels. La romance elle-même était plaisante à lire. Le roman se tient donc d'après moi en équilibre entre lieux communs de la science-fiction et fort potentiel qui te fait t'accrocher à ton livre pour mieux suivre la suite. Mon avis a été fortement biaisé par le fait qu'il s'agisse d'épreuves non corrigées (et, surtout, que ça se voit) donc j'espère ne rebuter personne avec ce livre car la vision de ce qu'est un bon livre de dystopie, à l'heure où de nombreuses sont déjà sorties, dépend réellement de chaque personne.
              Lire la suite
              En lire moins
            • loudu76 Posté le 22 Avril 2018
              Gros coup de coeur pour cette dystopie tout simplement incroyable ! Tous les douze ans, les habitants de la ville de Canaan perdent leurs souvenirs. Aucun ne se rappelle qui ils ont été, et avec qui ils ont partagé leur vie, c'est pourquoi ils écrivent tout dans un livre qu'ils gardent avec eux. Seulement, Nadia, fille de la teinturière, se rappelle de tout. Car elle n'a jamais subit l'Oubli. La plume de Sharon Cameron est très agréable, elle décrit avec beaucoup de détails ses personnages et nous embarque dans cette société totalement mystérieuse. Il ne se passe pas grand chose les deux-cents premières pages, l'auteure approfondissant la manière de vivre de cette société, son fonctionnement ; et le quotidien de Nadia. Il y a beaucoup de suspense et après ces 200 pages sans véritable action, beaucoup d'événements chamboulent toute l'histoire. On va de découverte en découverte, on s'immerge dans ce récit incroyable. Ce roman est un véritable page-turner lorsqu'on arrive à la moitié. Impossible de lâcher cette oeuvre, et c'est en partie grâce à Nadia, personnage très fort qui ose s'imposer. Elle a un véritable caractère et chacune de ses actions est avant tout menée pour les autres. J'ai beaucoup aimé ce personnage, et... Gros coup de coeur pour cette dystopie tout simplement incroyable ! Tous les douze ans, les habitants de la ville de Canaan perdent leurs souvenirs. Aucun ne se rappelle qui ils ont été, et avec qui ils ont partagé leur vie, c'est pourquoi ils écrivent tout dans un livre qu'ils gardent avec eux. Seulement, Nadia, fille de la teinturière, se rappelle de tout. Car elle n'a jamais subit l'Oubli. La plume de Sharon Cameron est très agréable, elle décrit avec beaucoup de détails ses personnages et nous embarque dans cette société totalement mystérieuse. Il ne se passe pas grand chose les deux-cents premières pages, l'auteure approfondissant la manière de vivre de cette société, son fonctionnement ; et le quotidien de Nadia. Il y a beaucoup de suspense et après ces 200 pages sans véritable action, beaucoup d'événements chamboulent toute l'histoire. On va de découverte en découverte, on s'immerge dans ce récit incroyable. Ce roman est un véritable page-turner lorsqu'on arrive à la moitié. Impossible de lâcher cette oeuvre, et c'est en partie grâce à Nadia, personnage très fort qui ose s'imposer. Elle a un véritable caractère et chacune de ses actions est avant tout menée pour les autres. J'ai beaucoup aimé ce personnage, et je l'ai trouvée très réaliste ; très authentique. Gray est lui aussi un gros coup de coeur, même si au début de l'histoire je n'ai pas ressenti d'identification, c'est très vite arrivé et je n'ai pas été déçue. Il y a une réelle évolution des personnages, et ça ne rend l'histoire que bien meilleure. La fin est époustouflante et angoissante, on est jusqu'au bout en plein questionnement sur ce qu'il va se passer. Tout va très vite, mais Sharon Cameron nous conte une histoire tout aussi détaillée et travaillée. Je n'ai pas été déçue du dénouement, et je me suis mise à aimer beaucoup d'autres personnages en apprenant plus sur eux. Une belle découverte qui m'a laissée sans voix, j'espère vous convaincre de lire cette oeuvre ! Bonne lecture ! Lou
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
            De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail