En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Communauté des sœurs

        Robert Laffont
        EAN : 9782221113875
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 612
        Format : 135 x 215 mm
        La Communauté des sœurs
        Dune, les origines 1

        ,

        Patrick DUSOULIER (Traducteur)
        Collection : Ailleurs et Demain
        Date de parution : 23/05/2013

        Dune, une série-culte et intemporelle, qui continue de séduire des millions de lecteurs à travers le monde.

        Ce nouveau titre de la saga de Dune revue et prolongée par Brian Herbert et Kevin J. Anderson nous ramène dix mille ans en arrière, à l’époque de la création du Bene Gesserit et des autres ordres apparaissant dans Dune, Mentats, Maîtres d’armes, Navigateurs, etc.
        Il se situe quatre-vingt-trois ans après...

        Ce nouveau titre de la saga de Dune revue et prolongée par Brian Herbert et Kevin J. Anderson nous ramène dix mille ans en arrière, à l’époque de la création du Bene Gesserit et des autres ordres apparaissant dans Dune, Mentats, Maîtres d’armes, Navigateurs, etc.
        Il se situe quatre-vingt-trois ans après la Bataille de Corrin, qui a mis fin au règne et même à l’existence des Machines pensantes qui ont menacé de détruire le genre humain.                                                  L’humanité subit de profondes transformations. En effet, le mouvement Butlèrien a entrepris de détruire toutes les formes de technologies dangereuses, bien au-delà des seules Machines pensantes.                    Il en résulte que par passion ou par intérêt, des groupes humains vont entreprendre de se doter des capacités qui étaient autrefois assurées par des machines. Un groupe existe déjà, celui des Navigateurs, qui peuvent choisir la bonne route à travers les subtilités de l’hyperespace. Il s’est assuré le monopole du voyage spatial et lutte contre le mouvement Butlèrien, s’efforçant avec une poignée de savants de préserver l’essentiel des acquis scientifiques.
        L’ordre des Mentats, pour sa part, choisit de s’allier au mouvement Butlerien.
        De son côté, sous la direction de la Révérende-Mère Raquella Berto-Anirul, qui, à la suite d’une empoisonnement manqué, a trouvé accès aux mémoires de tous ses ancêtres féminins, la Communauté des Sœurs est en proie à de grands désordres, une partie des Sœurs voulant rejoindre le mouvement Butlérien. Celui-ci soupçonne Raquella d’utiliser des ordinateurs pour mener à bien un immense projet génétique d’amélioration de l’humanité, ou du moins d’une de ses parties. De ces conflits et de diverses ambitions, vont surgir une nouvelle organisation de la Communauté, qui deviendra ultérieurement le Bene Gesserit.
        Les familles Atreides et Harkonnen ne sont pas sorties non plus indemnes de la Guerre des Machines et des troubles qui ont suivi. Elles tentent de reconstruire leur influence et leurs fortunes avec des résultats inégaux.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221113875
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 612
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        24.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • lyoko Posté le 15 Mars 2017
          L'univers de Dune m'a toujours particulièrement attiré. Je le trouve tellement riche : aussi bien dans les différentes communautés que dans les différents mondes, sans parler des trois familles principales : Atréides, harkonnen et Corrino; Alors quand j'ai vu mon ami Fnitter, ce préquelle entre les mains, il ne m'a pas fallu longtemps pour sauter dessus (sur le préquelle pas sur Fnitter). J'ai une fois de plus passé un bon moment. Et j'admire la façon dont Brian herbert et Kevin J Anderson arrivent a rester dans les thèmes du regretté Frank Herbert. J'avoue que je suis assez curieuse de savoir comment se passe leur travail : avec les notes de l'auteur initial, suite a des discussions père - fils,... Mais j'ai été très touchée par la façons de mettre en avant le fanatisme et le désintéret total de ceux-ci a tout ce qui n'est pas de leur idéologie... sans doute une résonnance avec une certaine actualité. Les manipulations politiques et les malversations entre les divers groupuscules ( Mentats, navigateurs, les Suk, la communauté des soeurs) sont assez intéressants, mais ne donnent pas beaucoup de réponses à la fin de ce tome 1, ce qui fait que j'attends beaucoup du prochain tome.
        • fnitter Posté le 22 Février 2017
          Une nouvelle série de préquelle. après Avant Dune, après Dune, la genèse et les légendes, voici les origines. Deux tomes en français actuellement avec les mentats de Dune et les navigateurs à venir. 80 ans après la bataille de Corrin, retour sur la création du Bene Gesserit, l'école des mentats, la guilde spatiale et la consolidation de la maison Corrino en butte aux Butleriens, les suk avec en plus un peu de Harkonnen et d'Atréides et quelques incursions sur Arrakis bien sûr. Une série toujours en dents de scie. Cet univers, l'un des plus célèbres de la sf, qui a été trituré et retourné dans tous les sens par Herbert fils, toujours en association avec son acolyte Anderson. Il y a eu quelques bons tomes, des moyens et des mauvais. Ici on retrouve le… Suspense, le pas mal, à mi-chemin entre le bon et le moyen… Le style reste égal à lui-même, facile à lire et très fluide. Peut-on allier le commercial et l'agréable ? Oui. Avec des chapitres courts, on navigue entre les différents protagonistes de l'univers, mais sans réellement s'attacher à un thème plus qu'un autre, au contraire de ce qu'aurait pu faire penser le titre de l'oeuvre. Les auteurs poursuivent l'histoire... Une nouvelle série de préquelle. après Avant Dune, après Dune, la genèse et les légendes, voici les origines. Deux tomes en français actuellement avec les mentats de Dune et les navigateurs à venir. 80 ans après la bataille de Corrin, retour sur la création du Bene Gesserit, l'école des mentats, la guilde spatiale et la consolidation de la maison Corrino en butte aux Butleriens, les suk avec en plus un peu de Harkonnen et d'Atréides et quelques incursions sur Arrakis bien sûr. Une série toujours en dents de scie. Cet univers, l'un des plus célèbres de la sf, qui a été trituré et retourné dans tous les sens par Herbert fils, toujours en association avec son acolyte Anderson. Il y a eu quelques bons tomes, des moyens et des mauvais. Ici on retrouve le… Suspense, le pas mal, à mi-chemin entre le bon et le moyen… Le style reste égal à lui-même, facile à lire et très fluide. Peut-on allier le commercial et l'agréable ? Oui. Avec des chapitres courts, on navigue entre les différents protagonistes de l'univers, mais sans réellement s'attacher à un thème plus qu'un autre, au contraire de ce qu'aurait pu faire penser le titre de l'oeuvre. Les auteurs poursuivent l'histoire de l'univers après la bataille de Corrin (victoire des hommes contre les machines) (cette série que j'avais très moyennement aimée). Qu'est ce que j'aurais aimé avoir un tome qui se serait rapproché de la maison des mères… La fondation des bene gesserit. Hélas non. Trop simpliste, On dirait même que les romans du fils ne s'adressent pas au même public que ceux du père. Néanmoins.. Ai-je passé un bon moment avec ce livre. Oui. J'ai honte ? Même pas. Tiens ça m'a même donné envie de me refaire le Dune original.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Henri-l-oiseleur Posté le 21 Mai 2016
          Voilà le premier roman de cette série de "préquelles" de Dune, que j'arrive à lire en entier, sans qu'il me tombe tout de suite des mains. Le titre promettait des récits sur les origines du Bene Gesserit, ce qui m'a rendu curieux de poursuivre le roman jusqu'à la fin. Il est construit à la façon des volumes de Dune, par chapitres assez brefs qui transportent de lecteur d'une branche de l'histoire à l'autre, sans jamais perdre la cohérence du tout. Chaque chapitre est précédé d'une citation imaginaire de tel ou tel personnage (mais quelle différence avec celles que l'on trouve dans Dune !) L'action se déroule aux débuts de l'empire Corrino, après le Djihad qui détruisit les machines pensantes, alors que s'établissent les grandes institutions que l'on rencontre dans le cycle de Frank Herbert. La peinture des séquelles du Djihad, des Djihadistes, de leur vandalisme borné et sélectif, est assez réussie, au moins parce qu'elle nous rappelle l'actualité syrienne ou libyenne. De même, la vendetta des Harkonnen affaiblis contre l'ancêtre des Atréides ne manque pas d'intérêt. En revanche, tout ce qui concerne le Bene Gesserit naissant, l'école des Mentats, la cour impériale et l'école des médecins Suk est simpliste, enfantin... Voilà le premier roman de cette série de "préquelles" de Dune, que j'arrive à lire en entier, sans qu'il me tombe tout de suite des mains. Le titre promettait des récits sur les origines du Bene Gesserit, ce qui m'a rendu curieux de poursuivre le roman jusqu'à la fin. Il est construit à la façon des volumes de Dune, par chapitres assez brefs qui transportent de lecteur d'une branche de l'histoire à l'autre, sans jamais perdre la cohérence du tout. Chaque chapitre est précédé d'une citation imaginaire de tel ou tel personnage (mais quelle différence avec celles que l'on trouve dans Dune !) L'action se déroule aux débuts de l'empire Corrino, après le Djihad qui détruisit les machines pensantes, alors que s'établissent les grandes institutions que l'on rencontre dans le cycle de Frank Herbert. La peinture des séquelles du Djihad, des Djihadistes, de leur vandalisme borné et sélectif, est assez réussie, au moins parce qu'elle nous rappelle l'actualité syrienne ou libyenne. De même, la vendetta des Harkonnen affaiblis contre l'ancêtre des Atréides ne manque pas d'intérêt. En revanche, tout ce qui concerne le Bene Gesserit naissant, l'école des Mentats, la cour impériale et l'école des médecins Suk est simpliste, enfantin et raté. Les auteurs n'ont pas l'envergure intellectuelle et littéraire de Frank Herbert, et cela se voit cruellement quand ils s'efforcent de marcher sur ses traces. En somme, une lecture qui distrait quelque peu malgré beaucoup de banalités ennuyeuses.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.