En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        LA COMPAGNIE DES MENTEURS

        Sonatine
        EAN : 9782355840364
        Code sériel : 70
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 140 x 220 mm
        LA COMPAGNIE DES MENTEURS

        FABRICE POINTEAU (Traducteur)
        Date de parution : 18/03/2010
        Après Le Nom de la rose d’Umberto Ecco
        Après Le Cercle de la croix de Ian Pears,
        La Compagnie des menteurs de Karen Maitland.

        Élu meilleur thriller historique de l’année par le New York Times.
        1348. La peste s’abat sur l’Angleterre. Rites païens, sacrifices rituels et religieux : tous les moyens sont bons pour tenter de conjurer le sort. Dans le pays en proie à la panique et à l’anarchie, un petit groupe de neuf parias réunis par le plus grand des hasards essaie de... 1348. La peste s’abat sur l’Angleterre. Rites païens, sacrifices rituels et religieux : tous les moyens sont bons pour tenter de conjurer le sort. Dans le pays en proie à la panique et à l’anarchie, un petit groupe de neuf parias réunis par le plus grand des hasards essaie de gagner le nord, afin d’échapper à la contagion.
        Parmi eux, un vendeur de sainte reliques, un magicien, une jeune voyante, un conteur, une domestique, deux musiciens italiens, un peintre et sa femme enceinte. Neuf laissés pour compte qui fuient la peste, mais aussi un passé trouble.
        Bientôt, l’un d’entre eux est retrouvé pendu, puis un autre noyé, un troisième démembré… Seraient-ils la proie d’un tueur plus impitoyable encore que l’épidémie ? Et si celui-ci se trouvait parmi eux ?
        Toutes les apparences ne vont pas tarder à s’avérer trompeuses, et, avec la mort qui rôde de toutes parts, les survivants devront faire preuve d’une incroyable sagacité au milieu des secrets et des mensonges pour trouver le mobile des meurtres et résoudre l’énigme avant qu’il ne soit trop tard.

        Avec cette formidable évocation du Moyen Âge, d’un réalisme stupéfiant, saluée comme un événement majeur dans le monde entier, Karen Maitland nous offre un roman qui captive et ensorcelle le lecteur jusqu’à l’incroyable coup de théâtre final. Rarement authenticité historique et sens de l’intrigue auront été conjugués avec un tel talent. Indispensable !
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782355840364
        Code sériel : 70
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 140 x 220 mm
        Sonatine
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Roggy Posté le 22 Mars 2018
          En suivant des personnages au caractère bien trempés, réunis par le hasard ou par le destin, Karen Maitland nous propulse dans le moyen-âge. Une ambiance vivante, des descriptions riches et un travail de recherche à la Ken Follet, donnent une belle impulsion à cette lecture. Une explosion d'informations sur les coutumes, mêlées aux contes et aux anecdotes ponctuent une histoire bien ficelée tournant peu à peu vers le fantastique. Chaque personnage porte sa zone d'ombre, qu'on aura du mal à cerner. Ils fuient tous la peste mais pas que, on sent qu'un lourd passé les pousse à vouloir garder leurs secrets.
        • marieel Posté le 22 Janvier 2018
          Voici un ouvrage qui nous mène à la lisière du fantastique, mais néanmoins ancré dans la très dure réalité de la période médiévale anglaise. Intempéries, épidémie de pestilence...Rien n'est épargné à notre valeureuse compagnie pour laquelle la ligne de démarcation entre conte et mensonge restera toujours floue. Je l'ai lu avec avidité, et ne vais pas hésiter à dévorer un autre ouvrage de l'auteur
        • sylvaniedelutece Posté le 12 Janvier 2018
          Un moyen âge sombre, sale, violent et souvent immonde avec des personnages à la fois violents, sans encombre et mystérieux. Une histoire captivante avec une fin bien surprenante qui m'a fait sursauter d’étonnement :)
        • Croquignolle Posté le 29 Décembre 2017
          Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce livre un grand coup de coeur : Moyen-âge, ambiance glauque et pluvieuse à souhaits, mystères, disparitions, petite fille troublante, croyances, runes révélatrices, mythes, épidémie... Et je m'en suis délectée durant les 400 premières pages. Et puis, le rythme s'est épuisé, enlisé. Les événements se sont fanés par manque de réalisme et de magie. Les personnages se sont embourbés, peinant à capter notre attention. J'ai voulu tourner les pages plus vite, sauter des paragraphes. Je me suis battue pour aller jusqu'au bout car l'épilogue pendait à l'horizon comme une friandise alléchante. Et voilà qu'elle est enfin arrivée cette finale... malheureusement plate, fade, décevante. J'avais imaginé cette fin dès le début du roman mais n'avais pas osé y croire tant elle semblait simpliste. En ôtant 200 pages et en retravaillant la conclusion, cet ouvrage aurait été mon coup de coeur 2017. Là, je me retrouve frustrée. Dommage !
        • Ericdesh Posté le 20 Août 2017
          Un roman trop long pour être vraiment captivant de bout en bout. Malgré une lecture loin d'être désagréable, le roman met beaucoup de temps à véritablement démarrer et, après passage plus dense, baisse à nouveau d'intensité sur la fin. Dommage car l'auteur dépeint très bien l'atmosphère de désolation et de misère, conséquences de la dureté de l'époque et de la pestilence. Au final, une sorte de "road movie" moyenâgeux avec beaucoup de bonnes idées, une ambiance très bien décrite mais à l' intrigue un peu décevante.

        Ils en parlent

        On ne sait pas ce qui nous captive le plus dans ce livre, son authenticité exceptionnelle, son style, ou bien son sens diabolique de l’intrigue et des coups de théâtre. Toujours est-il que, quelle que soit la page à laquelle vous l’ouvrez, vous ne pouvez pas faire autrement que de lire immédiatement celle qui suit.

         
        The Telegraph
        Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
        Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.