Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265099050
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm
Nouveauté

La Confidente

Séverine QUELET (Traducteur)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 27/08/2020
"EXCELLENT polar. Un engrenage qui ne s’arrête plus !!" Librairie du théâtre Zannini

"Une spirale infernale" Aufeminin

« Un roman glaçant, au final tragique et inattendu, sur fond de corruption et de relations toxiques. » Télé 2 semaines


Il n'y a qu'un pas entre la loyauté...et l'obsession.

Regardez autour de vous. Qui détient le plus de...
"EXCELLENT polar. Un engrenage qui ne s’arrête plus !!" Librairie du théâtre Zannini

"Une spirale infernale" Aufeminin

« Un roman glaçant, au final tragique et inattendu, sur fond de corruption et de relations toxiques. » Télé 2 semaines


Il n'y a qu'un pas entre la loyauté...et l'obsession.

Regardez autour de vous. Qui détient le plus de pouvoir dans la pièce ? Est-ce celui qui parle le plus fort ou celui qui a le plus d’argent ?
Ou peut-être est-ce quelqu’un comme Christine Butcher : une figure douce et invisible, un témoin silencieux lorsque les informations sont partagées et les secrets murmurés.
Quelqu’un qui, tranquillement, parfois même sans le vouloir, accumule des connaissances sur ceux qu’elle est venue servir — ceux qui ne vont pas faire attention à elle.
Mais lorsque quelqu’un comme Christine Butcher est poussé à bout, elle pourrait bien devenir la personne la plus dangereuse et la plus puissante de la pièce…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265099050
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm

Ils en parlent

"Un thriller intelligent et ultra-contemporain."
Paula Hawkins
"Une fin saisissante qui rappelle Ruth Rendell."
The Sunday Times

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sangpages Posté le 11 Septembre 2020
    Mina Appleton, à l'aube de la retraite de son père Lord Appleton, prend la tête de la grande chaîne de magasins d'alimentation familiale avec la ferme intention de leur donner un gros coup de jeune. Riche à millions elle règne sur son monde, mais personne ne peut régner sans une assistante dévouée - Christine Butcher, parachutée pour remplacer une secrétaire en vacances croit au miracle lorsque Mina lui propose ce poste. Dévouée, obsédée par le personnage de Mina, elle devient très vite indispensable. Dès le départ, tu sais que les choses ont mal tourné, mais bien entendu, tu ne sais ni pourquoi ni comment. Tu le découvres au fil des chapitres à la première personne de Christine, au fil des articles qu'elle découpe dans les journaux - comme un fil conducteur - dans un présent où l'on sent la rage et la rancœur. La structure est, d'ailleurs très originale et le passé-présent habilement mené. J'ai côtoyé des assistantes de direction de grandes entreprises dans une autre vie et je dois dire que l'auteure a su la décrire avec une précision d'horlogère suisse. La relation, la dévotion, le travail qui frise l'asservissement alors que quelque part, elles ne sont que l'extension d'un bras... Mina Appleton, à l'aube de la retraite de son père Lord Appleton, prend la tête de la grande chaîne de magasins d'alimentation familiale avec la ferme intention de leur donner un gros coup de jeune. Riche à millions elle règne sur son monde, mais personne ne peut régner sans une assistante dévouée - Christine Butcher, parachutée pour remplacer une secrétaire en vacances croit au miracle lorsque Mina lui propose ce poste. Dévouée, obsédée par le personnage de Mina, elle devient très vite indispensable. Dès le départ, tu sais que les choses ont mal tourné, mais bien entendu, tu ne sais ni pourquoi ni comment. Tu le découvres au fil des chapitres à la première personne de Christine, au fil des articles qu'elle découpe dans les journaux - comme un fil conducteur - dans un présent où l'on sent la rage et la rancœur. La structure est, d'ailleurs très originale et le passé-présent habilement mené. J'ai côtoyé des assistantes de direction de grandes entreprises dans une autre vie et je dois dire que l'auteure a su la décrire avec une précision d'horlogère suisse. La relation, la dévotion, le travail qui frise l'asservissement alors que quelque part, elles ne sont que l'extension d'un bras amené à toutes les manœuvres bonnes ou mauvaises. Souvent détestable, à force d'agir en cerbère à l'aide de ce pseudo pouvoir que leur confère leur position. Pourtant elles sont des oreilles, des yeux. Elles entendent tout, voient tout et peuvent potentiellement devenir ...très dangereuses... Au travers de ce récit, l'auteure nous parle de pouvoir, d'argent, de chaînes de magasins qui font la pluie et le beau temps au détriment des petits producteurs. Elle nous parle des business d'aujourd'hui qui se soucient plus de la rentabilité que de la qualité. Elle nous parle aussi de dévotion jusqu'à en tout perdre, d'admiration, d'envie, de tout ce qui peut faire rêver sans imaginer que cela puisse conduire à sa propre perte. Elle aborde, sans vraiment en avoir l'air, une multitude de problématiques et nous glisse à l'oreille ce qu'est le pouvoir sous toutes ses formes et tu verras que le final est exceptionnel ! Subtil, prenant malgré quelques longueurs, j'ai, pour ma part, passé un excellent moment de lecture et ne peux que te le recommander ! A toi qui t'apprêtes à prendre un tel poste...Tu changeras peut-être d'avis...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Linou26 Posté le 10 Septembre 2020
    Un roman psychologique à glacer le sang. J'ai "Révélée" dans ma PAL depuis un moment mais finalement c'est via ce roman que je découvre cette auteure et je suis agréablement surprise : bien qu'un peu long à se mettre en place avec quelques lenteurs, c'est finalement cela qui crée le cadre angoissant, oppressant qui va permettre aux lecteurs de se plonger pleinement dans l'intrigue. Christine BUTCHER est la secrétaire de Mina APPLETON, la jeune directrice de la chaine de magasins qui connaît tant de succès. Christine est en admiration devant Mina : ce travail est comme un rêve et elle se donne corps et âme, quitte à en oublier sa vie de famille. Dévouée, elle ne refuse rien à Mina et se réve à être son amie, sa confidente... Mais le business est le business et quand les choses vont se compliquer pour l'entreprise, les véritables natures vont se révéler : une assistante manipulatrice ? Une directrice d'entreprise sans scrupule ? Renée Knight nous offre un véritable thriller psychologique. On ne sait pas trop à quoi s'attendre. On découvre la vie de Christine depuis son embauche mais tout en comprenant que quelque chose s'est passé, que les choses ne sont plus pareil actuellement. Non... Un roman psychologique à glacer le sang. J'ai "Révélée" dans ma PAL depuis un moment mais finalement c'est via ce roman que je découvre cette auteure et je suis agréablement surprise : bien qu'un peu long à se mettre en place avec quelques lenteurs, c'est finalement cela qui crée le cadre angoissant, oppressant qui va permettre aux lecteurs de se plonger pleinement dans l'intrigue. Christine BUTCHER est la secrétaire de Mina APPLETON, la jeune directrice de la chaine de magasins qui connaît tant de succès. Christine est en admiration devant Mina : ce travail est comme un rêve et elle se donne corps et âme, quitte à en oublier sa vie de famille. Dévouée, elle ne refuse rien à Mina et se réve à être son amie, sa confidente... Mais le business est le business et quand les choses vont se compliquer pour l'entreprise, les véritables natures vont se révéler : une assistante manipulatrice ? Une directrice d'entreprise sans scrupule ? Renée Knight nous offre un véritable thriller psychologique. On ne sait pas trop à quoi s'attendre. On découvre la vie de Christine depuis son embauche mais tout en comprenant que quelque chose s'est passé, que les choses ne sont plus pareil actuellement. Non seulement c'est une plongée dans le monde du secrétariat mais c'est également une occasion de montrer l'envers du décor des entreprises, des pratiques parfois peu scrupuleuses où le profit passe avant l'humain. Le roman peut paraître parfois lent avec une mise en place un peu longue mais finalement à la fin, on comprend cette nécessité pour créer le cadre propice et bien appréhender cette fin si surprenante. Les personnages sont intéressants et surtout profonds. L'auteure a su créer le doute : l'intrigue se dévoile au travers du récit de Christine mais finalement ne voit-elle pas les choses de façon erronée ? Une pointe de suspens qui est agréable et pimente cette lecture. Hâte de lire "Révélée" désormais...
    Lire la suite
    En lire moins
  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent Posté le 9 Septembre 2020
    🤐SECRET-TAIRE 🤐 Lorsqu'on est fan de thrillers comme nous et qu'on en dévore 13 à la douzaine, on a 95% de chance de se retrouver avec des histoires de kidnapping d'enfant ou de femmes victimes de serial killer... Rien de tout ça ici. On est dans le thriller psychologique. Fascinant, intelligent, inattendu. C'est l'histoire de Christine Butcher. Secrétaire de son état. Dans secrétaire, il y a le mot secret et le verbe taire. Christine excelle dans son boulot, efficace, rapide, discrète, perfectionniste, dévouée. Fidèle, elle place la loyauté à l'employeur au-dessus de tout... Engagée comme intérimaire pour la très puissante chaîne de supermarchés anglaise Appleton, elle est repérée par la fille du patron, Mina, qui lui demande de devenir son assistante personnelle. Christine est flattée. Très bien rémunérée. Elle jure fidélité à sa patronne. Qui va bien en profiter... Et l'on assiste avec fascination à l'évolution de la relation cheffe/assistante. Comme tout pervers narcissique qui se respecte, Mina Appleton feint la complicité pour mieux asservir son employée. Mais ce qui est encore plus troublant c'est le comportement de Christine, toujours consentante, qui développe une sorte de syndrome de Stokholm, vénérant sa patronne tyran quelles que soient les vacheries qu'elle lui fait... Renée Knight... 🤐SECRET-TAIRE 🤐 Lorsqu'on est fan de thrillers comme nous et qu'on en dévore 13 à la douzaine, on a 95% de chance de se retrouver avec des histoires de kidnapping d'enfant ou de femmes victimes de serial killer... Rien de tout ça ici. On est dans le thriller psychologique. Fascinant, intelligent, inattendu. C'est l'histoire de Christine Butcher. Secrétaire de son état. Dans secrétaire, il y a le mot secret et le verbe taire. Christine excelle dans son boulot, efficace, rapide, discrète, perfectionniste, dévouée. Fidèle, elle place la loyauté à l'employeur au-dessus de tout... Engagée comme intérimaire pour la très puissante chaîne de supermarchés anglaise Appleton, elle est repérée par la fille du patron, Mina, qui lui demande de devenir son assistante personnelle. Christine est flattée. Très bien rémunérée. Elle jure fidélité à sa patronne. Qui va bien en profiter... Et l'on assiste avec fascination à l'évolution de la relation cheffe/assistante. Comme tout pervers narcissique qui se respecte, Mina Appleton feint la complicité pour mieux asservir son employée. Mais ce qui est encore plus troublant c'est le comportement de Christine, toujours consentante, qui développe une sorte de syndrome de Stokholm, vénérant sa patronne tyran quelles que soient les vacheries qu'elle lui fait... Renée Knight dont c'est le deuxième roman décrit à merveille la manipulation, subtile, de Mina et l'alienation de Christine. Jusqu'au final, terrifiant ! On a dévoré ce thriller psychologique pas comme les autres et on va de ce pas acheter le premier roman de l'auteure, Avez-vous déjà connu des patrons toxiques ou manipulateurs ? Ce roman vous tente ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Waterlyly Posté le 9 Septembre 2020
    Christine est une excellente secrétaire. Elle va décrocher le poste d’assistante dans la société de magasins Appleton. Sa supérieure, Mina, est ravie d’avoir à ses côtés une personne si efficace. Pourtant, peu à peu, Mina va exercer une influence dévastatrice sur Christine, lui faisant ainsi ressentir de la culpabilité lorsque cette dernière ne peut se libérer pour des heures supplémentaires. Et lorsque Mina se retrouve mêlée à des affaires d’escroquerie, l’emprise sur sa secrétaire est totale. Christine ira jusqu’à mentir pour sa supérieure. Voilà un thriller psychologique totalement maîtrisé et avec lequel j’ai passé un excellent moment de lecture. Si le début parfois lent m’a quelque peu déroutée au début, je dois finalement reconnaître qu’il est nécessaire afin de créer cette ambiance pesante qu’a su rendre à la perfection l’auteure, Le roman débute par une mise en place qui peut paraître longue, mais pourtant, c’est ce qui va permettre au lecteur une immersion totale dans cette intrigue qui ne repose que sur des bases psychologiques. Il ne faudra donc pas s’attendre à un rythme effréné sous peine d’être déçu. Peu à peu, l’auteure tisse les pans de son récit afin d’attraper son lecteur. Je suis passée par une multitude de sentiments pendant cette... Christine est une excellente secrétaire. Elle va décrocher le poste d’assistante dans la société de magasins Appleton. Sa supérieure, Mina, est ravie d’avoir à ses côtés une personne si efficace. Pourtant, peu à peu, Mina va exercer une influence dévastatrice sur Christine, lui faisant ainsi ressentir de la culpabilité lorsque cette dernière ne peut se libérer pour des heures supplémentaires. Et lorsque Mina se retrouve mêlée à des affaires d’escroquerie, l’emprise sur sa secrétaire est totale. Christine ira jusqu’à mentir pour sa supérieure. Voilà un thriller psychologique totalement maîtrisé et avec lequel j’ai passé un excellent moment de lecture. Si le début parfois lent m’a quelque peu déroutée au début, je dois finalement reconnaître qu’il est nécessaire afin de créer cette ambiance pesante qu’a su rendre à la perfection l’auteure, Le roman débute par une mise en place qui peut paraître longue, mais pourtant, c’est ce qui va permettre au lecteur une immersion totale dans cette intrigue qui ne repose que sur des bases psychologiques. Il ne faudra donc pas s’attendre à un rythme effréné sous peine d’être déçu. Peu à peu, l’auteure tisse les pans de son récit afin d’attraper son lecteur. Je suis passée par une multitude de sentiments pendant cette lecture, et j’ai tour à tour été ulcérée par l’emprise qu’exerce Mina sur Christine, mais aussi agacée par la passivité de cette dernière, puisqu’elle accepte tout de la part de sa supérieure, sans oser émettre la moindre objection. Le portrait des deux protagonistes féminines est très bien dépeint, et l’auteure a su créer une tension psychologique qui monte crescendo, jusqu’à un dénouement que je n’ai absolument pas vu venir, et qui est réellement effrayant. La plume de l’auteure est tres visuelle et bien que le rythme soit lent, les pages ont défilé. La plongée dans le tribunal et le procès qui forment partie du roman est très réaliste. Je dois dire que je ne me suis pas ennuyée un seul instant lors de ma lecture. Le choix de la première personne du singulier est judicieux. Sous une forme qui s’apparente à un journal intime, Christine se livre sans fards. Un thriller psychologique rondement mené, au dénouement inattendu, et avec deux personnages féminins remarquablement dépeints. Malgré un rythme lent, je ne me suis pas ennuyée et cela a été une excellente lecture que je recommande.
    Lire la suite
    En lire moins
  • culturevsnews Posté le 29 Août 2020
    De quoi il s’agit : Christine Butcher est la secrétaire de Mina Appleton depuis plus de 18 ans. Mina est accusée de pervertir la justice et d’avoir des pratiques illégales concernant la gestion de l’entreprise familiale, les supermarchés Appleton. Christine garde les secrets de Mina depuis des années, et surveille en silence tout ce qu’elle fait, mais ne voit pas toujours Mina pour ce qu’elle est. Mais une fois que le procès sera terminé, tout cela va changer… La Confidente est racontée presque comme une histoire, du point de vue de Christine, et il n’y a pas beaucoup de dialogue entre les personnages. Vous êtes dans sa tête tout le temps et vous voyez tout de ses yeux. Ce livre est vraiment PLEIN de personnages improbables, et j’ai eu du mal à trouver quelqu’un que j’aimais vraiment beaucoup. Mina est horrible, et Christine est un paillasson, jusqu’à ce qu’elle ne le soit plus. J’ai du mal à catégoriser ce roman comme un mystère, un thriller, un suspense, etc. Il y a une affaire judiciaire qui avait un aspect procédural, mais dans l’ensemble je suppose que j’appellerais cela un thriller psychologique puisque nous sommes dans la tête de Christine tout le temps. Certaines... De quoi il s’agit : Christine Butcher est la secrétaire de Mina Appleton depuis plus de 18 ans. Mina est accusée de pervertir la justice et d’avoir des pratiques illégales concernant la gestion de l’entreprise familiale, les supermarchés Appleton. Christine garde les secrets de Mina depuis des années, et surveille en silence tout ce qu’elle fait, mais ne voit pas toujours Mina pour ce qu’elle est. Mais une fois que le procès sera terminé, tout cela va changer… La Confidente est racontée presque comme une histoire, du point de vue de Christine, et il n’y a pas beaucoup de dialogue entre les personnages. Vous êtes dans sa tête tout le temps et vous voyez tout de ses yeux. Ce livre est vraiment PLEIN de personnages improbables, et j’ai eu du mal à trouver quelqu’un que j’aimais vraiment beaucoup. Mina est horrible, et Christine est un paillasson, jusqu’à ce qu’elle ne le soit plus. J’ai du mal à catégoriser ce roman comme un mystère, un thriller, un suspense, etc. Il y a une affaire judiciaire qui avait un aspect procédural, mais dans l’ensemble je suppose que j’appellerais cela un thriller psychologique puisque nous sommes dans la tête de Christine tout le temps. Certaines personnes ont également dit que la fin était soit trop folle, soit tellement folle qu’elle a fait le livre, mais j’ai en quelque sorte vu ce qui allait arriver. J’ai aimé la façon dont Knight a décidé de terminer le roman, et je pense qu’il convenait parfaitement à notre personnage. Bien que les deux personnages principaux, Mina et Christine, ne soient pas des personnes particulièrement sympathiques, j’ai trouvé que leur personnalité fonctionnait bien. Elles se frottaient constamment l’une à l’autre dans le mauvais sens et la manipulation de Christine a créé un suspense grésillant. Dernière pensée : Bien que je ne recommande pas ce livre à tout le monde, je pense que beaucoup de gens l’aimeraient. Si vous aimez les romans qui sont plus lents et qui comportent des scènes de drame, c’est pour vous ! Bien que je ne pense pas que ce soit particulièrement lent personnellement, je peux voir combien de personnes le trouveraient intéressant. Je vous préviens donc de vous préparer à un livre plus lent et tout ira bien.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.