En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Conspiration

        Presses de la cité
        EAN : 9782258108974
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 456
        Format : 140 x 225 mm
        La Conspiration

        Date de parution : 16/01/2014

        Aujourd’hui, à moins que ce ne soit hier ou demain, en tout cas de nos jours, une élection présidentielle avec des hommes et des femmes politiques semblables à ceux que nous élisons. Pourtant, cette fois, un grain de sable enraye le processus, et apparaissent les rouages d’une incroyable conspiration.

        Pas facile d’être officier de la Sécurité intérieure et de mettre au jour une fraude impliquant le plus haut personnage de l’Etat. Surtout quand la hiérarchie décide de la rendre publique sans aucune précaution.
        Jacques Dufour trouvera dans la tourmente une alliée, Eugénie, femme complexe, aussi farouche que séduisante. Mais, à...
        Pas facile d’être officier de la Sécurité intérieure et de mettre au jour une fraude impliquant le plus haut personnage de l’Etat. Surtout quand la hiérarchie décide de la rendre publique sans aucune précaution.
        Jacques Dufour trouvera dans la tourmente une alliée, Eugénie, femme complexe, aussi farouche que séduisante. Mais, à plusieurs reprises, face  à une  vérité déconcertante, il est amené à douter de la loyauté de ses amis les plus fidèles. 

        Rivalités savamment orchestrées, ennemis tapis dans l’ombre, trahisons, assassinats et coups bas, tout semble permis dès qu’il s’agit d’accéder au pouvoir. 

         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258108974
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 456
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • tycos Posté le 20 Mars 2014
          Les scoops ! Nous voilà en 2024 et c’est une année d’élections présidentielles. Pas 2022 ou 2027 : 2024 ! Ce qui signifie que soit François Hollande soit son successeur n’a pas fini son mandat ! En 2024, le président sortant est Antoine Fabiani, 72 ans. Son adversaire déclaré est Luc Montereau. Et parmi les « petits » candidats, Youssef Mehri. Voilà pour la donne politique Jacques Dufour, préfet, découvre par hasard, avec l’aide de la belle Eugénie qui travaille au Conseil Constitutionnel, que 14 des 509 signatures de Mehri sont fausses, car issues de maires décédés durant la période de la campagne et visiblement falsifiées. Mais sa hiérarchie, et par voie de suite Fabiani, par calcul politique, cache l’affaire. Et là paf ! un nouveau 21 Avril : Montereau est devancé par Mehri au 1er tour. C’est tout bon pour Fabiani qui va n’en faire qu’une bouchée. Mais le débat télévisé lui est défavorable et finalement Mehri gagne l’élection ! Elu donc le gars Mehri, mais à partir de signatures falsifiées. Dans la période de flou, où le sortant n’est pas encore partit et son remplaçant pas encore arrivé, Dufour rencontre Mehri pour lui parler de ces... Les scoops ! Nous voilà en 2024 et c’est une année d’élections présidentielles. Pas 2022 ou 2027 : 2024 ! Ce qui signifie que soit François Hollande soit son successeur n’a pas fini son mandat ! En 2024, le président sortant est Antoine Fabiani, 72 ans. Son adversaire déclaré est Luc Montereau. Et parmi les « petits » candidats, Youssef Mehri. Voilà pour la donne politique Jacques Dufour, préfet, découvre par hasard, avec l’aide de la belle Eugénie qui travaille au Conseil Constitutionnel, que 14 des 509 signatures de Mehri sont fausses, car issues de maires décédés durant la période de la campagne et visiblement falsifiées. Mais sa hiérarchie, et par voie de suite Fabiani, par calcul politique, cache l’affaire. Et là paf ! un nouveau 21 Avril : Montereau est devancé par Mehri au 1er tour. C’est tout bon pour Fabiani qui va n’en faire qu’une bouchée. Mais le débat télévisé lui est défavorable et finalement Mehri gagne l’élection ! Elu donc le gars Mehri, mais à partir de signatures falsifiées. Dans la période de flou, où le sortant n’est pas encore partit et son remplaçant pas encore arrivé, Dufour rencontre Mehri pour lui parler de ces fausses signatures, afin de pouvoir mener l’enquête dans l’entourage de Mehri, si possible avant que la presse s’empare de l’affaire. Par-dessus cela, Basil, le fils de Mehri disparait. Voilà pour la donne enquête. A partir de là, ça part dans tous les sens. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler. Si les magouilles politiques ne vous font pas peur, ce livre est fait pour vous. Le style est agréable, l’histoire prenante - J’ai eu un peu de mal avec la 2ème centaine de page, où j’ai trouvé qu’il ne se passait pas grand-chose (mise en place du décor et des protagonistes), pour finalement avaler les 250 dernières pages d’une traite -, les arcanes secrètes du pouvoir passionnantes ainsi que les mécanismes des signatures, tout cela est parfaitement conté. Et l’intrigue bien entendu, dont la première question est « qui est le méchant finalement ? », les fausses pistes (parfois un peu visibles), au final, un très bon roman sur le monde politique.
          Lire la suite
          En lire moins
        • angelita.manchado Posté le 12 Mars 2014
          Une fraude à l'élection électorale a été détectée. Le Président élu est averti mais il laisse faire car il pense gagner au second tour. Sauf que non, le candidat moribond est élu. La fraude est donc avérée et révélée. Mais il faut faire avec ce nouveau Président et l'informer de tout et surtout savoir qui, dans son camp, lui a permis d'obtenir le nombre de voix nécessaires. Mais son fils disparaît. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre le jeu, double, interprété par un des héros, qui se met au service du Président nouvellement élu et qui conserve des liens avec l'ancien Président, toujours en place, jusqu'à la passation de pouvoir. Il est investi d'une mission, et même plusieurs et elle est ardue. Il bénéficie toutefois de sacrés pouvoirs, il doit également faire selon sa conscience et souvent passer outre ses aspirations personnelles ou tout ce qui demeure important pour lui. Il est au service de l'Etat. C'est étonnamment bien construit. Le lecteur n'est jamais au bout de ses surprises. Ce roman fait écho à ce qui peut se passer dans les arcanes du pouvoir, dont l'électeur ne sait absolument rien. Il est manipulé de bout en bout. Sous fond de fraudes électorales, punies par la... Une fraude à l'élection électorale a été détectée. Le Président élu est averti mais il laisse faire car il pense gagner au second tour. Sauf que non, le candidat moribond est élu. La fraude est donc avérée et révélée. Mais il faut faire avec ce nouveau Président et l'informer de tout et surtout savoir qui, dans son camp, lui a permis d'obtenir le nombre de voix nécessaires. Mais son fils disparaît. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre le jeu, double, interprété par un des héros, qui se met au service du Président nouvellement élu et qui conserve des liens avec l'ancien Président, toujours en place, jusqu'à la passation de pouvoir. Il est investi d'une mission, et même plusieurs et elle est ardue. Il bénéficie toutefois de sacrés pouvoirs, il doit également faire selon sa conscience et souvent passer outre ses aspirations personnelles ou tout ce qui demeure important pour lui. Il est au service de l'Etat. C'est étonnamment bien construit. Le lecteur n'est jamais au bout de ses surprises. Ce roman fait écho à ce qui peut se passer dans les arcanes du pouvoir, dont l'électeur ne sait absolument rien. Il est manipulé de bout en bout. Sous fond de fraudes électorales, punies par la loi, on veut faire tomber ce nouveau président car il ne correspond pas à la République et surtout il fait peur aux grandes entreprises. Grandes entreprises, qui, en définitive, tiennent les rênes du pouvoir avec un président fantoche. Si le Président ne correspond pas à leurs aspirations, à ce qui leur permet de réaliser des profits, elles emploient les grands moyens. Grands moyens comme le terrorisme, l'enlèvement, la destruction de réputation. La fraude électorale est connue de tous. Mais on tente par tous les moyens de faire basculer le candidat le plus apte à prendre le pouvoir. Sauf que la surprise est totale. Ce candidat qui prend la place au second tour est redoutable. Nous sommes donc en pleine magouilles, manigances politiques. Les fonctionnaires de l'Etat doivent obéir aux ordres. Quelques uns arrivent à passer outre. Mais à quel prix ? Pour qui roulent-ils ? Les politiques, et ça tout le monde, savent s'entendre pour protéger, étouffait et ça au plus haut sommet. Les échanges de services sont légion. Dans ce roman, qui est le plus à plaindre ? Le fils, en définitive, Basil. Fils du président nouvellement élu, il veut à tout prix se faire aimer de son père, que celui-ci le respecte, que son père tienne compte de ses avis. Alors oui, Basil a de nombreux soucis psychologiques. Il n'est pas faible, mais fragile. Sur qui peut-il compter ? Personne ! Il est à l'origine, malheureusement, de cette sombre histoire. Mais Basil est également manipulé par une femme. Elle aussi, j'ai mis du temps à comprendre qu'elle jouait double. Fonctionnaire irréprochable de l'état, elle n'hésite pas à aider ce jeune garçon très intelligent. Mais elle ne dira rien de ce qu'elle a pu réaliser au préfet. Elle reste celle qui se montre irréprochable. J'ai vraiment été scotchée par le déroulement complet de l'histoire. Je ne m'attendais pas à cette descente aux enfers finement orchestrée et ensuite à un tel revirement de situation. Je n'en dirai pas plus pour vous permettre de lire jusqu'au bout cette histoire, somme toute haletante qui nous transporte dans un univers, dont on a une vague idée. Je peux considérer La Conspiration comme un très bon thriller politique. Je ne donne pas de notes aux livres que je lis sur ce blog, je les note sur les divers sites où je transmets mes critiques. Je ne donne jamais de 10, sauf une fois car j'estime qu'il y a toujours quelque chose à améliorer. Sans lui décerner la note suprême, La Conspiration fera partie indéniablement partie de mes coups de coeur. La morale que l'on peut retenir : A trop jouer, on perd.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Mrtn Posté le 2 Mars 2014
          L'histoire de la conspiration, qui est une fiction, se déroule en France en 2025, au moment des élections présidentielles. 3 candidats dont un inattendu dont la candidature va être entachée par des magouilles aux parrainages. Au départ, on pense vaguement au 21 avril 2002. Par la suite, on se remémore plutôt, d'autres affaires : Boulin, Berégovoy, etc... Tout commence aux obsèques du maire d'un village de la Drôme, ami avec un officier de la sécurité intérieur (le héros) auxquels va être livrée une gerbe de fleurs "suspecte" car provenant d'un groupe auquel tous pensent que le défunt n'a jamais appartenu. Les histoires à un haut niveau de l'état ne sont pas toujours simples à comprendre.Dès la 1ère page, j'ai été emballée par cet ouvrage où la compromission va être intimement mêlée à la raison d'état, où tout le monde tient tout le monde et où tout le monde est tenu par tout le monde, ce qui occasionne des "dégâts collatéraux".

        Ils en parlent

        Un thriller haletant sur fond de fraude électorale
        Paris Match
        Entre thriller et politique-fiction, Jean-Léo Gros nous entraîne dans les compromissions du pouvoir avec habileté et une maîtrise totale de son sujet.
        Prima
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.