Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221093191
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 252
Format : 135 x 215 mm

La couleur du péché

Guillaume VILLENEUVE (Traducteur)
Collection : Pavillons
Date de parution : 12/10/2000

Trois générations d'une riche famille indienne se succèdent à Mandaly, belle demeure de Calcutta, hantée par de mystérieux destins...

Debendranath Roy vit dans la vaste demeure familiale de Calcutta. C'est ici que son père a amené sa jeune femme-enfant et que, des années plus tard, son frère installe à son tour sa propre épouse, musicienne et interprète d'une grâce étonnante, dont Debendranath va tomber irrémédiablement amoureux… Debendranath ne peut...

Debendranath Roy vit dans la vaste demeure familiale de Calcutta. C'est ici que son père a amené sa jeune femme-enfant et que, des années plus tard, son frère installe à son tour sa propre épouse, musicienne et interprète d'une grâce étonnante, dont Debendranath va tomber irrémédiablement amoureux… Debendranath ne peut que fuir la maison, sa famille et ses vains espoirs pour se construire une vie en Angleterre, se mariant par dépit à une fade Anglaise. Un jour, alors qu'il a près de quarante ans, il disparaît. On l'aperçoit pour la dernière fois montant dans une barque sur la rivière Cherwell, à Oxford. Sans doute s'est-il noyé. Vingt ans plus tard, sa nièce, jeune écrivain, quitte Calcutta pour l'Angleterre. Elle fuit d'autre fantômes. Cherche à écrire l'histoire étrange de cet oncle évanoui, s'éprend de l'homme qui l'a vu en dernier. S'inspire à la source de ce mystère. L'élucide. Et disparaît à son tour… La savante construction de ce roman est à l'image de la réflexion qui le hante : peut-on être dans une réalité ou n'est-il possible de se révéler que dans un imaginaire…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221093191
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 252
Format : 135 x 215 mm

Ils en parlent

On a comparé Sunetra Gupta à une Virginia Woolf postcoloniale. Pourtant elle est bien moins dans l’expérimentation – plus lisible aussi –, toujours captivante et surprenante. Le livre apporte à la frileuse culture britannique une poésie luxuriante et une grande intelligence à passer de la mythologie à la mémoire. Gupta accomplit ces trajets avec dextérité, sans jamais se lasser de ces voyages. Helen Rumbelow, « The Times » « La Couleur du péché » nous promet un réel plaisir. Parce que le mystère trame la narration, mystère que l’on retrouve dans tous les romans de Gupta, et qui concerne les relations entre les êtres et non leurs actes. On éprouve une vraie excitation à découvrir, comme dans une boîte de chocolat, une dernière rangée qui était jusque-là restée cachée. « La Couleur du péché » est un très grand livre, celui d’un écrivain que je considère comme l’un des meilleurs écrivains indiens de langue anglaise. Ashok Banker, « Rediff. Com » À propos de « Memories of Rain » Un éblouissant et lumineux premier roman, par une jeune et digne héritière de Virginia Woolf… « Kirkus Review » Sunetra Gupta écrit comme Joyce Carol Oates qui serait bengali, de longues phrases qui se déroulent en apnée et qui, avec l’intuition d’un somnambule, passent du présent au passé. Suzanna Ruta, « Entertainment » « Mémories of Rain » est l’une des plus sibtiles évocations de Calcutta aujourd’hui qu’on ait écrites en anglais. Shashi Tharoor, « Book World » À propos de « The Glassbower’s Breath » En vérité, Sunetra Gupta doit être l’enfant préféré de Virginia Woolf, qu’elle aurait eu avec Albert Camus et vendu à la naissance à un cirque ambulant, celui des Monty Python. Lyrique, incisif et captivant, « Memories of Rain » était un premier livre impressionnant de qualités mais il lui manquait l’intelligence et l’ambition qui font l’excellence de ce deuxième roman. Anne-Marie Donahue, « The Boston Phoenix » À propos de « Moonlight into Marzipan » Se mêlent dans ce roman contradictions et coïncidences tout comme dans la réalité, quoique la sophistication de la vision de cette réalité rappelle dans la luxuriance d’un lyrisme romantique le « Quatuor d’Alexandrie » de Lawrence Durrell. Tel l’alchimiste, Gupta a transformé le langage en mémoire. Alev Adil, « Times Literary Supplement »

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Atasi Posté le 6 Janvier 2015
    "Une couleur de péché" raconte l'histoire de trois générations d'une famille aisée indienne. La toile de fond de ce roman est Oxford mais une part importante se déroulera également dans la demeure familiale qui se trouve à Calcutta en Inde. Le personnage principal est Debendranath Roy, un jeune homme studieux qui a toujours le nez dans ses livres. Mais un jour, il tombera amoureux de sa belle-soeur, un amour impossible et platonique. Il ira continuer ses études à Oxford, quelque part pour fuir cette femme, mais son amour est une obsession. Il finira tout de même par épouse une jeune fille anglaise simple, il ne l'aime pas mais pour lui elle fera l'affaire. Mais un beau jour, durant une promenade en barque en solo, il disparaitra, peut-être noyé. Une dizaine d'année s'étant écoulé, et un nouveau personnage principal prends sa place. Celui de sa nièce Niharika qui vient à son tour étudier à Oxford. Sa tante et des amis à son oncle la prendront sous leurs ailes. Durant ses longues études en histoire à Oxford, elle aura une relation particulière avec Daniel, un homme marié. Elle fera aussi une année d'études aux Etats-Unis où elle passera du temps avec un ami à Daniel... "Une couleur de péché" raconte l'histoire de trois générations d'une famille aisée indienne. La toile de fond de ce roman est Oxford mais une part importante se déroulera également dans la demeure familiale qui se trouve à Calcutta en Inde. Le personnage principal est Debendranath Roy, un jeune homme studieux qui a toujours le nez dans ses livres. Mais un jour, il tombera amoureux de sa belle-soeur, un amour impossible et platonique. Il ira continuer ses études à Oxford, quelque part pour fuir cette femme, mais son amour est une obsession. Il finira tout de même par épouse une jeune fille anglaise simple, il ne l'aime pas mais pour lui elle fera l'affaire. Mais un beau jour, durant une promenade en barque en solo, il disparaitra, peut-être noyé. Une dizaine d'année s'étant écoulé, et un nouveau personnage principal prends sa place. Celui de sa nièce Niharika qui vient à son tour étudier à Oxford. Sa tante et des amis à son oncle la prendront sous leurs ailes. Durant ses longues études en histoire à Oxford, elle aura une relation particulière avec Daniel, un homme marié. Elle fera aussi une année d'études aux Etats-Unis où elle passera du temps avec un ami à Daniel et elle pourra enfin se consacrer entièrement à son sujet de thèse dont elle en tirera un livre. Après ses études elle décidera de rentrer pour un temps dans la demeure familiale à présent délabrée, mais une surprise arrivera un jour. Un livre sublime à l'écriture fine, sans fausses notes, et très captivant.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.