En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Dame de pierre

        Belfond
        EAN : 9782714460530
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 140 x 225 mm
        La Dame de pierre

        Date de parution : 01/10/2015
        Tous les secrets finissent par ressortir… même ceux qu’on croyait enfouis à jamais au cœur des montagnes…
        De la famille Verdier, il ne reste plus qu’eux, Pierre et Claire, le frère et la sœur. Lui, a repris la ferme familiale, dans la vallée de Saint-Vincent, auprès de leur montagne. Elle, vit à Paris. De l’existence de sa sœur, il ne sait rien, ou si peu de choses.... De la famille Verdier, il ne reste plus qu’eux, Pierre et Claire, le frère et la sœur. Lui, a repris la ferme familiale, dans la vallée de Saint-Vincent, auprès de leur montagne. Elle, vit à Paris. De l’existence de sa sœur, il ne sait rien, ou si peu de choses. Simplement qu’elle lui rendra toujours visite, immanquablement, deux fois l’an, dans cette maison de famille où rien n’a changé.
        Mais cette fois-là, c’est différent. Claire a des cauchemars. Toutes les nuits, elle a peur pour une certaine Vicky, et prétend qu’elle-même sera bientôt morte. Pour Pierre, l’homme de la terre, les secrets et les névroses de sa sœur ne sont que des faiblesses.
        Un matin d’hiver pourtant, Claire part et ne revient pas. Lorsqu’on retrouve son corps sans vie, étrangement vêtu, c’est Pierre qui est désigné comme le coupable.
        Pierre est seul à présent. Lui, le taciturne qui vit reclus depuis le drame qui a brisé sa carrière d’alpiniste, aurait-il pu commettre l’irréparable ? Tant il est vrai que dans la famille Verdier les mystères et les secrets sont légions. Et qui est cette Vicky dont personne dans l’entourage de Claire ne semble connaître l’existence ? Pierre comprendra bien tard qu’elle était le secret le mieux caché de sa sœur…
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714460530
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • laurentfrancini Posté le 18 Avril 2018
          Très belle écriture, maîtrise des expressions, des ambiances, excellente description des lieux et des protagonistes. Rythme haletant, qui donne envie de découvrir la suite sans tarder. Peut-être juste quelques petites invraisemblances, mais rien de marquant. Je vais rechercher un autre titre de lui rapidement! Au fait, à la fin, vous voyez un suicide ou un accident?
        • vero95270 Posté le 10 Avril 2018
          Un vrai gout de terroir dans ce roman montagnard. On y ressent les crevasses, les glaciers, les à-pics (orthographe incertaine). On y ressent la haine, la discrimination, la lâcheté. Un auteur à suivre.
        • La_petite_bibliotheque Posté le 4 Avril 2018
          Suite à un drame personnel, Pierre Verdier, alpiniste connu et reconnu devient simplement Pierre, homme reclus dans la maison familiale qui l’a vu grandir. Perdu au milieu de la montagne, avec deux vieilles personnes comme seuls voisins, il laisse couler les jours les uns après les autres. Heureusement, ce sont les vacances de la Toussaint et c’est l’occasion pour lui de retrouver sa sœur qui profite de ce moment pour quitter Paris et retourner aux sources. Cependant, Claire n’est pas comme à son habitude. Elle se met à faire des cauchemars mettant en scène une certaine Vicky, dont Pierre ignore l’existence. Des cauchemars qui la poursuivent même au réveil, la plongeant dans une mélancolie. C’est toute une lourdeur qui s’empare du roman dès les premières pages. Quelque chose se trame, peut-être une sensation, peut-être une prémonition. J’aime cette sensation dans les romans, celle que tout peut arriver. J’aime également quand la situation semble la plus banale possible mais qu’il se passe des choses qui bousculent, mais toujours avec justesse et crédibilité. Un roman sombre, triste. Un roman qui parle d’amour mais surtout de mort. Ne cherchez pas une issue de secours dans ce livre, vous n’en trouverez pas. Tout ne sera... Suite à un drame personnel, Pierre Verdier, alpiniste connu et reconnu devient simplement Pierre, homme reclus dans la maison familiale qui l’a vu grandir. Perdu au milieu de la montagne, avec deux vieilles personnes comme seuls voisins, il laisse couler les jours les uns après les autres. Heureusement, ce sont les vacances de la Toussaint et c’est l’occasion pour lui de retrouver sa sœur qui profite de ce moment pour quitter Paris et retourner aux sources. Cependant, Claire n’est pas comme à son habitude. Elle se met à faire des cauchemars mettant en scène une certaine Vicky, dont Pierre ignore l’existence. Des cauchemars qui la poursuivent même au réveil, la plongeant dans une mélancolie. C’est toute une lourdeur qui s’empare du roman dès les premières pages. Quelque chose se trame, peut-être une sensation, peut-être une prémonition. J’aime cette sensation dans les romans, celle que tout peut arriver. J’aime également quand la situation semble la plus banale possible mais qu’il se passe des choses qui bousculent, mais toujours avec justesse et crédibilité. Un roman sombre, triste. Un roman qui parle d’amour mais surtout de mort. Ne cherchez pas une issue de secours dans ce livre, vous n’en trouverez pas. Tout ne sera pas toujours noir mais quoique vous fassiez, vous aurez toujours l’impression de porter la misère du monde sur vos épaules. Pesante, étouffante.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Christelle83230 Posté le 30 Décembre 2017
          C'est dans un cadre époustouflant, le Massif des Ecrins, que Xavier-Marie Bonnot dresse une intrigue policière, somme toute assez banale, sur fond de terroir. L'écriture est assez sobre mais plaisante à lire. Les rebondissements finaux permettent de redynamiser une intrigue qui traîne quelque peu en longueur. Je déplore que nous ayons eu besoin de 450 pages pour découvrir ce qui semblait évident depuis le départ. Le point fort de ce roman reste incontestablement la description des lieux et des paysages. J'ai eu l'occasion de me procurer le livre lors du salon du Polar du Lavandou et de rencontrer son auteur qui me l'a dédicacé ainsi : "la montagne telle que vous ne la connaissez peut être pas". C'est vrai ! Au final, un sentiment mi-figue, mi-raisin à l'issue de cette lecture.
        • LauBlue Posté le 17 Octobre 2017
          Voilà un polar noir qui joue sur le fil de la tension avec une certaine efficacité. Si le début est lent dans la montée de l'intrigue et les personnages éloignés du lecteur, à l'image du hameau où se passent les événements, dès que le drame surgit, l'attention ne faiblit plus. C'est un roman fouillé qui ne laisse rien au hasard, les descriptions du hameau de Saint Vincent, des montagnes du Massif des Écrins qui l'entourent sont de celles qui habitent le lecteur. Très visuel le descriptif renforce l'ambiance de ce pays rude et fier où les montagnes sont au coeur de la vie et de la mort. Dans ce récit il est question de famille et de silence. Des silences si lourds qu'ils pèsent encore des décennies plus tard. Aussi lorsque Claire rend visite à son frère, ancien alpiniste hors pair, passionné d'ascension qui s'occupe à présent d'élever des moutons, malgré le plaisir des retrouvailles, chacun reste sur sa réserve. Mais Pierre a beau se cacher derrière les montagnes, il finit par être rattrapé par le passé et va devoir affronter la bassesse des hommes. Pierre est un homme qui oscille entre vérité et déni, il porte en lui les... Voilà un polar noir qui joue sur le fil de la tension avec une certaine efficacité. Si le début est lent dans la montée de l'intrigue et les personnages éloignés du lecteur, à l'image du hameau où se passent les événements, dès que le drame surgit, l'attention ne faiblit plus. C'est un roman fouillé qui ne laisse rien au hasard, les descriptions du hameau de Saint Vincent, des montagnes du Massif des Écrins qui l'entourent sont de celles qui habitent le lecteur. Très visuel le descriptif renforce l'ambiance de ce pays rude et fier où les montagnes sont au coeur de la vie et de la mort. Dans ce récit il est question de famille et de silence. Des silences si lourds qu'ils pèsent encore des décennies plus tard. Aussi lorsque Claire rend visite à son frère, ancien alpiniste hors pair, passionné d'ascension qui s'occupe à présent d'élever des moutons, malgré le plaisir des retrouvailles, chacun reste sur sa réserve. Mais Pierre a beau se cacher derrière les montagnes, il finit par être rattrapé par le passé et va devoir affronter la bassesse des hommes. Pierre est un homme qui oscille entre vérité et déni, il porte en lui les drames du passé familial et comme si cela ne suffisait pas, il porte également celui qui a mis fin à sa carrière d'alpiniste et qui le hante depuis. Comme souvent dans les histoires de silence, celle-ci évoque ceux qui ne savent pas dire la douleur et l'amour, qui s'enferment si loin en eux qu'ils oublient que vivre c'est aussi écouter l'autre. Au rythme des saisons, Xavier-Marie Bonnot mène le tragique avec une certaine habilité et ce, jusqu'au dénouement, sans que cela ne soit pesant, ni ne tombe dans le pathos. Un bon roman, noir à souhait.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com