En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La délation dans la France des années noires

        Perrin
        EAN : 9782262034818
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 154 x 240 mm
        La délation dans la France des années noires

        , COLLECTIF

        Date de parution : 26/04/2012

        La première étude générale sur la dénonciation en France pendant la Seconde Guerre mondiale, un pan resté inconnu de l’histoire de l’Occupation.

        La délation dans la France de la Seconde Guerre mondiale est un sujet fascinant et douloureux. À peine l’historien l’évoque- t-il que les commentaires fleurissent sur le rôle néfaste des concierges, la noirceur de l’âme humaine, la félonie du deuxième sexe ou le tropisme des Français,...

        La délation dans la France de la Seconde Guerre mondiale est un sujet fascinant et douloureux. À peine l’historien l’évoque- t-il que les commentaires fleurissent sur le rôle néfaste des concierges, la noirceur de l’âme humaine, la félonie du deuxième sexe ou le tropisme des Français, qui seraient des champions en la matière.
        Il est vrai que les Français n’ont jamais autant dénoncé que durant les années noires. Mais plus que le caractère massif du phénomène, ce sont ses conséquences qui ont profondément marqué les esprits : entre 1940 et 1944, des milliers d’individus ont payé de leur vie les dénonciations portées à la connaissance des autorités vichystes ou nazies. Indéniablement, le choc de la défaite et les traumatismes de la guerre, l’occupation allemande et le régime de Vichy ont bouleversé et perverti les relations entre la société et le pouvoir.
        Cet ouvrage original et inédit explore les deux faces, politique et sociale, de la dénonciation sous l’Occupation, qu’elle ait visé les insultes au maréchal Pétain, l’activisme communiste, les juifs, les trafiquants du marché noir, les avorteurs ou les réfractaires au STO. Un pan capital et pourtant méconnu de l’histoire de France.

        Chargé de recherche au CNRS (CRHQ-Caen), Laurent Joly est notamment l’auteur de L’Antisémitisme de bureau et de Les Collabos.

        Ont contribué à cet ouvrage : François-Xavier Nérard, Virginie Sansico, Fabrice Grenard, Raphaël Spina, Marc Bergère, Fabrice Cahen, Christophe Capuano, François Rouquet, Cédric Neveu, Christiane Kohser-Spohn et Benn E. Williams.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262034818
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 154 x 240 mm
        Perrin
        23.50 €
        Acheter
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.