En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La délégation norvégienne

        Belfond
        EAN : 9782714442499
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 264
        Format : 140 x 225 mm
        La délégation norvégienne

        Date de parution : 06/09/2007

        Isolés en pleine forêt, sept chasseurs prisonniers de la neige et du froid vont tenter de survivre et de lutter contre la folie qui les guette. Survient le drame. Un drame dont le lecteur se rendra complice… malgré lui.

        Est-ce l'alcool en carafon, le cuir brun, le mobilier vieux chêne, le feu qui crépite dans la cheminée ? Ce climat anglais où l'on s'assassine en grignotant des scones et en buvant du thé ? Il lui semble que chaque chose est bien à sa place, que chaque personne autour...

        Est-ce l'alcool en carafon, le cuir brun, le mobilier vieux chêne, le feu qui crépite dans la cheminée ? Ce climat anglais où l'on s'assassine en grignotant des scones et en buvant du thé ? Il lui semble que chaque chose est bien à sa place, que chaque personne autour de cette table est un peu trop racée pour être honnête. S'appelle-t-on Ethel Brakefield dans la vie ? Ou Ernst von Sydow ? Ou même Lucas Cranach ?

        Un relais de chasse absent de tous les guides spécialisés. Cinq hommes, deux femmes, qui viennent des quatre coins de l'Europe et ne se connaissent pas. Sept chasseurs pris par la neige, qui doivent se défendre du froid, de la faim, de la paranoïa qui les guettent. Prisonniers ? D'une île à la rigueur, mais d'une forêt ? Ils le sont pourtant, serrés par les arbres, piégés par la neige. L'un d'eux commence à douter : et s'ils n'étaient pas victimes du hasard, de la malchance ?
        Au fil des pages, René Derain acquiert la conviction qu'il est condamné, qu'il va mourir. Non pas de froid, de fatigue, de gangrène ; il sera assassiné. Il sent, dans son dos, le souffle d'une intelligence. Il sait qu'ils sont devenus de vulgaires pantins. Et que le piège ne demande qu'à se refermer.

        Un style vif et moderne, des personnages énigmatiques et ambivalents, La Délégation norvégienne est un roman fantastique au climat lourd et oppressant. Une mise en abyme vertigineuse !

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714442499
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 264
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        17.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Alexmotamots Posté le 27 Octobre 2016
          Ca commence plutôt bien, malgré quelques signes étranges. Puis la météo s’y met et la suspicion augmente. L’atmosphère devient de plus en plus lourde, à l’image que la neige qui ne cesse de tomber, du froid qui s’insinue partout. Avec le personnage principal, nous devenons suspicieux. Je n’y connais rien en partie de chasse, mais celle-ci m’a paru bien étrange. Et au final, nous, pauvre lecteur, ne savons toujours pas qui a commis le crime…. L’image que je retiendrai : Celle des livres, omniprésente : que l’on brûle pour lancer le feu, dont on arrache les pages pour faire des épaisseurs supplémentaires entre les couches de vêtements, que l’on lit et qui colle à la réalité du roman.
        • ptiteComete Posté le 31 Juillet 2016
          Très original ce livre j ai bien aimé
        • Lesptitschats Posté le 15 Septembre 2015
          Alors...au début on se dit, tiens, voilà un huit clos, où les personnages sont des chasseurs partis en week end...rien de surprenant, même plutôt pantouflard... Et puis des premières bizarreries apparaissent...l'air de rien, par petites touches. Et puis le style se fait de plus en plus hachés... La neige s'installe, et cette fois, le complot semble certains... Mais qu'elle en sera l'issue?? Derain perd t'il la tête...et que font ses personnages, si ce n'est attendre l'inéluctable... Vraiment, bien joué ! Un style mordu, mordant, aiguisé et aiguisant, et ses pages massicotées, ou pas, coupées alors?... Un vrai sacripant ce Hugo Boris!
        • Shan_Ze Posté le 6 Mai 2015
          Sept personnes se retrouvent dans un chalet en Norvège pour une partie de chasse. Ils ne connaissent pas. René Derain arrive le dernier et observe chacun de ses compagnons. L'histoire se déroule doucement, à son rythme, on se demande même s'il va se passer quelques chose. Mais sûrement, les éléments se mettent en place et on se pose des questions en même temps que René Derain. Que se passe-t-il vraiment ? Mon intérêt avait déjà été réveillé par cette remarque dans les premiers pages, "Le dernier livret non massicoté n'est pas une erreur de fabrication." On garde cette information dans un coin de la tête et on continue. Tout évolue dans une ambiance troublante, un suspens assez particulier. On suit les parties de chasse, on ressent le froid, on voit la neige, qui donnent un peu plus de mystère à l'ensemble. J'ai bien aimé mais j'aurai voulu mieux comprendre la fin, j'ai peur de ne pas avoir tout saisi. Peut-être est-ce du au fait que je n'ai pas compris l'idée de l'auteur avec le dernier livret non massicoté ?
        • LePamplemousse Posté le 25 Février 2015
          Voilà un roman sacrément étonnant. Je l’ai lu d’une traite mais sans savoir vers quel genre d’histoire j’allais être entraînée. Sept personnes ont réservé un séjour dédié à la chasse dans une région nordique, au cœur d’une forêt épaisse, en plein cœur de l’hiver. Déjà, voir des hommes et des femmes rigoler en buvant une gorgée d’alcool avant de tirer sur des chevreuils, des élans ou des écureuils, je n’étais pas emballée, mais les nombreuses critiques étaient bonnes, et je me suis dis qu’il y avait sûrement autre chose dans ce livre que des descriptions de traque et de gibiers morts. Effectivement, il y a autre chose dans ce roman mais ça serait vraiment dommage d’en dire plus, car tout le suspense repose sur plein de petits détails anodins, des sensations bizarres, des impressions de légers malaises qu’on ne peut pas expliquer. La montée de l'angoisse se fait au rythme des flocons de neige qui tombent, doucement au début, et on se retouve vite pris au piège de cette histoire, comme les protagonnistes le sont des conditions climatiques. La fin est à la hauteur du reste, c'est-à-dire étrange, presque inexplicable, mais assurément très forte. Le livre neuf est vendu avec le dernier feuillet non découpé,... Voilà un roman sacrément étonnant. Je l’ai lu d’une traite mais sans savoir vers quel genre d’histoire j’allais être entraînée. Sept personnes ont réservé un séjour dédié à la chasse dans une région nordique, au cœur d’une forêt épaisse, en plein cœur de l’hiver. Déjà, voir des hommes et des femmes rigoler en buvant une gorgée d’alcool avant de tirer sur des chevreuils, des élans ou des écureuils, je n’étais pas emballée, mais les nombreuses critiques étaient bonnes, et je me suis dis qu’il y avait sûrement autre chose dans ce livre que des descriptions de traque et de gibiers morts. Effectivement, il y a autre chose dans ce roman mais ça serait vraiment dommage d’en dire plus, car tout le suspense repose sur plein de petits détails anodins, des sensations bizarres, des impressions de légers malaises qu’on ne peut pas expliquer. La montée de l'angoisse se fait au rythme des flocons de neige qui tombent, doucement au début, et on se retouve vite pris au piège de cette histoire, comme les protagonnistes le sont des conditions climatiques. La fin est à la hauteur du reste, c'est-à-dire étrange, presque inexplicable, mais assurément très forte. Le livre neuf est vendu avec le dernier feuillet non découpé, ce qui maintient encore plus le suspense, car les curieux n’ont pas la possibilité d’aller jeter un œil sur les dernières pages sans s’être auparavant munis d’une lame bien aiguisée.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.