Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258071759
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 600
Format : 155 x 240 mm
La Dernière Chamane
Nathalie Serval (traduit par)
Date de parution : 05/07/2007
Éditeurs :
Presses de la cité

La Dernière Chamane

Nathalie Serval (traduit par)
Date de parution : 05/07/2007

1150, dans un village indien du Nouveau-Mexique.

La jeune Hoshi'tiwa est enlevée par le cruel seigneur Jakal, qui lui lance un défi : elle devra convaincre les dieux de mettre fin à la sécheresse qui ravage la...

La jeune Hoshi'tiwa est enlevée par le cruel seigneur Jakal, qui lui lance un défi : elle devra convaincre les dieux de mettre fin à la sécheresse qui ravage la région en fabriquant la plus belle poterie qu'ils aient jamais vue. En cas d'échec, elle sera sacrifiée ainsi que tout...

La jeune Hoshi'tiwa est enlevée par le cruel seigneur Jakal, qui lui lance un défi : elle devra convaincre les dieux de mettre fin à la sécheresse qui ravage la région en fabriquant la plus belle poterie qu'ils aient jamais vue. En cas d'échec, elle sera sacrifiée ainsi que tout son clan. Hoshi'tiwa se met au travail la rage au coeur. Mais, au fil des semaines, la haine qu'elle voue à Jakal cède la place à des sentiments plus troubles, et l'oeuvre qui prend forme entre ses mains révèle des pouvoirs insoupçonnés... 1942, dans le sud de la Californie. Morgana Hightower voit d'un mauvais oeil l'arrivée de l'armée dans le désert qu'elle aime plus que tout. La rencontre d'un séduisant militaire va l'inciter à explorer le passé de son père, disparu vingt ans plus tôt alors qu'il recherchait les derniers Anasazis, une tribu éteinte depuis plusieurs siècles. Le seul indice dont elle dispose : un fragment de jarre ancienne, couvert de motifs étranges.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258071759
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 600
Format : 155 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sld09 07/12/2020
    Malgré quelques longueurs dans le récit, j'ai bien aimé ce roman qui nous fait découvrir la culture amérindienne.
  • cassie56 22/02/2019
    j'avais beaucoup aimé ce livre lorsque je l'avais lu.
  • zorazur 03/09/2012
    Excellente détente de vacances
  • SD49 08/03/2010
    La quatrième de couverture ne reflète pas très bien le livre ou plutôt elle retrace ce qui se passe aux environs de la page 500 !!!!!!! En fait, on commence en 1150 avec l'histoire d'une jeune indienne enlevée aux siens pour créer des jarres en poterie afin de faire venir la pluie. On passe ensuite en 1910 à la naissance de la fameuse Morgana, et l'histoire de sa vie et de celle de son père. Mon avis est un peu partagé sur ce livre. J'ai bien aimé l'histoire de la jeune indienne à laquelle je me suis attachée, j'ai découvert avec plaisir la façon de faire les poteries, qui est tout un art. Ensuite j'ai eu plus de mal avec la vie du père de Morgana, j'ai trouvé ça un peu long, il part il revient, il part il revient ..... une centaine de pages qui m'ont moins passionnée, bon ça se laisse lire quand même j'exagère, mais c'est un peu longuet. En revanche à partir du moment où il rencontre une femme qui fait aussi des recherches sur les indiens, mon interêt est revenu jusqu'à la fin du livre. Mon impression générale est quand même une impression de longueur : 760 pages en édition pocket. Malgré... La quatrième de couverture ne reflète pas très bien le livre ou plutôt elle retrace ce qui se passe aux environs de la page 500 !!!!!!! En fait, on commence en 1150 avec l'histoire d'une jeune indienne enlevée aux siens pour créer des jarres en poterie afin de faire venir la pluie. On passe ensuite en 1910 à la naissance de la fameuse Morgana, et l'histoire de sa vie et de celle de son père. Mon avis est un peu partagé sur ce livre. J'ai bien aimé l'histoire de la jeune indienne à laquelle je me suis attachée, j'ai découvert avec plaisir la façon de faire les poteries, qui est tout un art. Ensuite j'ai eu plus de mal avec la vie du père de Morgana, j'ai trouvé ça un peu long, il part il revient, il part il revient ..... une centaine de pages qui m'ont moins passionnée, bon ça se laisse lire quand même j'exagère, mais c'est un peu longuet. En revanche à partir du moment où il rencontre une femme qui fait aussi des recherches sur les indiens, mon interêt est revenu jusqu'à la fin du livre. Mon impression générale est quand même une impression de longueur : 760 pages en édition pocket. Malgré tout, c'est une histoire facile à lire pleine d'aventures, d'amour, et d'histoires familiales.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.