Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221157855
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm

La Dernière des Stanfield

Date de parution : 20/04/2017

Ma vie a changé un matin alors que j’ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m’apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt.
L’auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m’ordonnait de ne parler de cette histoire...

Ma vie a changé un matin alors que j’ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m’apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt.
L’auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m’ordonnait de ne parler de cette histoire à personne.
J’avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l’été s’achevait et j’étais encore loin d’avoir fait mon deuil.
Qu’auriez-vous fait à ma place ?
Probablement la même erreur que moi.


Eleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres.
Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel.
George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l’Est au Québec.
Un matin, il reçoit une lettre anonyme accusant sa mère des mêmes faits.
Eleanor-Rigby et George-Harrison ne se connaissent pas.
L’auteur des lettres leur donne à chacun rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore.
Quel est le lien qui les unit ?
Quel crime leurs mères ont-elles commis ?
Qui est le corbeau et quelles sont ses intentions ?
Au cœur d’un mystère qui hante trois générations, La Dernière des Stanfield nous entraîne de la France occupée à l’été 44, à Baltimore dans la liberté des années 80, jusqu’à Londres et Montréal de nos jours.

« Un roman mené de main de maître. Magnifique et addictif ! » Gilles Tranchant, Librairie Cheminant
« Marc Levy a toujours eu la passion des secrets de famille. Mais là, il se surpasse. » Josyane Savigneau
« Entre émotion et suspense : un jeu de piste haletant. » Philippe Chauveau, Web TV Culture

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221157855
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

RENCONTRE - C'est l’événement du jour en librairie : l'arrivée de La Dernière des Stanfield, le nouveau roman de Marc Levy. L'auteur a accordé sa toute première interview à RTL pour présenter cette grande saga familiale.
Bernard Lehut / RTL
Dans son livre La Dernière des Stanfield, Marc Levy évoque le regret ne pas avoir posé plus de questions à ses parents. Au micro de Nagui, il explique pourquoi… et se raconte.
Nagui / France Inter
Souvent, nous connaissons à peine nos proches. C’est ce que rappelle Marc Levy dans son nouveau best-seller, La Dernière des Stanfield. Un suspens d’une grande virtuosité, palpitant et émouvant.
Philippe Vallet / France Info

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JulieGorsky Posté le 3 Novembre 2020
    Paru en 2017 aux Éditions Robert-Laffont, le 18ème roman de Marc Levy a rencontré un succès immédiat en France, puis à l’international. La recette de sa réussite fonctionne toujours et ne cesse de plaire à ses lecteurs. "Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle, a dit un proverbe africain." Le roman s’ouvre à l’octobre 2016 sur les mots d’Eleanor-Rigby Donovan, une jeune journaliste au National Geographic, à propos de sa famille, unie et soudée. Quand Eleanor reçoit une lettre anonyme mentionnant le passé trouble de sa mère, sa vie est sur le point de basculer. Quels secrets cachaient sa mère ? Qui est ce corbeau ? "La vie est bien trop courte pour l’accabler de tristesses inutiles." Il a suffi d’une page pour que je me laisse embarquer par la plume et l’histoire addictive de Marc Levy. À travers ce roman aux allures de puzzle, nous sommes entraînés dans une saga familiale riche en rebondissements. Entre Londres, Baltimore, Magog et Montauban, nous voyageons à travers l’histoire de cette famille où règnent secrets, mystères et non-dits. Les pièces du puzzle s’ajoutent au fur et à mesure pour laisser place à la vérité, quête ultime d’Eleanor-Rigby. Marc Levy nous envoute et tient le suspense... Paru en 2017 aux Éditions Robert-Laffont, le 18ème roman de Marc Levy a rencontré un succès immédiat en France, puis à l’international. La recette de sa réussite fonctionne toujours et ne cesse de plaire à ses lecteurs. "Un vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle, a dit un proverbe africain." Le roman s’ouvre à l’octobre 2016 sur les mots d’Eleanor-Rigby Donovan, une jeune journaliste au National Geographic, à propos de sa famille, unie et soudée. Quand Eleanor reçoit une lettre anonyme mentionnant le passé trouble de sa mère, sa vie est sur le point de basculer. Quels secrets cachaient sa mère ? Qui est ce corbeau ? "La vie est bien trop courte pour l’accabler de tristesses inutiles." Il a suffi d’une page pour que je me laisse embarquer par la plume et l’histoire addictive de Marc Levy. À travers ce roman aux allures de puzzle, nous sommes entraînés dans une saga familiale riche en rebondissements. Entre Londres, Baltimore, Magog et Montauban, nous voyageons à travers l’histoire de cette famille où règnent secrets, mystères et non-dits. Les pièces du puzzle s’ajoutent au fur et à mesure pour laisser place à la vérité, quête ultime d’Eleanor-Rigby. Marc Levy nous envoute et tient le suspense jusqu’à la dernière page. J’ai adoré la construction du récit qui traverse trois époques pour autant de lieux. Marc Levy nous plonge en 1944, 1980 et 2016. Trois époques pour trois histoires qui se recoupent pour n’en former qu’une. Le romancier réussit à nous transporter dans chaque époque avec une facilité déconcertante. Les détails sont pointus, le cadre et les décors sont plantés au millimètre près, on a l’impression d’y être ! Cette traversée des époques laisse place au souvenir et au passé de cette famille. Des souvenirs essentiels pour nous et pour Eleanor-Rigby qui tente de reconstruire ce puzzle. Les flash-backs donnent un rythme dynamique à l’histoire. À travers les époques, nous découvrons les différents personnages clés de cette étrange famille. Nous en apprenons plus sur leur passé et les conséquences de leurs actions. Les personnages sont parfaitement construits. Mention spéciale pour Michel, le frère d’Eleanor-Rigby, qui apporte une authenticité et un plus à ce roman. Marc Levy tire les ficelles de son roman d’une main de maître. Il sait raconter les histoires et nous plonger dans son univers. Impossible d’arrêter la lecture avant la fin. Je suis impatiente de découvrir son dernier roman, paru le 29 septembre 2020 : C’est arrivé la nuit.
    Lire la suite
    En lire moins
  • syl47110 Posté le 1 Novembre 2020
    Je viens de terminer ce roman que j’ai lu avec grand plaisir . On suit la vie de 3 générations à travers l’histoire de la guerre Jusqu’à aujourd’hui ..Je ne ne suis pas d’accord avec certaines critiques mais pour ma part je lis en me plongeant dans l’ histoire , je m’ identifie aux personnages et me laisser aller .. je ne cherche pas à « apprendre » quelque chose mais à m’évader du quotidien et ce livre a rempli tous les objectifs ..Il me tardait de connaître la fin , les secrets dévoilés et même temps je n’avais pas envie de terminer ce livre ... un excellent moment
  • Hanahok Posté le 3 Août 2020
    Les secrets de famille, les mensonges et donc leurs implications et leurs conséquences sur toute une famille durant des décennies, espérant une éventuelle reconstruction, un éventuel « pardon »… Émotions, suspense, histoire pétillante, vive…
  • marc_tlse Posté le 30 Mai 2020
    Bien sûr on pourrait dire que l'histoire tient en moins de 10 pages et que l'auteur en met plus de 400 pour nous la raconter. Mais ce serait oublier que, d'une part il fallait trouver l'idée de ce roman et qu'ensuite il fallait la découper et la re-assembler en variant les époques et les interlocuteurs pour nous la faire découvrir petit à petit en nous donnant envie de tourner les pages. J'ai trouvé l'idée de départ plutôt bonne et la technique employée m'a permis de passer un bon moment. Pour mon premier Marc Lévy, ce n'est déjà pas si mal.
  • Ornellivres Posté le 29 Mai 2020
    •⠀Ce livre avait tout pour me plaire et c'est le cas, il m'a bien plu. Ça ne sera pas une lecture inoubliable pour autant, mais j'ai tout de même passé un bon moment de lecture (ou plutôt plusieurs petits moments de lectures de 10 ou 20 pages à la fois).⠀ ⠀ •⠀J'ai commencé ce post en pensant que je n'avais pas aimé ce livre simplement parce qu'il m'a fallu 5 j pour le terminer. J'avoue que je n'étais pas très motivée, mais simplement parce que j'avais besoin de faire plus de pauses durant ma lecture et que je ne ressentais pas le besoin d'enchaîner 300 pages en une journée. En y réfléchissant bien, j'ai apprécié ma lecture. •⠀J'ai vu ce livre passer à de très nombreuses fois sur les réseaux, j'ai lu énormément de critiques positives à son sujet. Je m'attendais donc à mieux, pas après la lecture du résumé, mais après les nombreux avis lus sur Internet.⠀ ⠀ •⠀Promis, je ne laisse plus l'avis des autres me forger une idée d'un livre avant même de l'avoir lu

les contenus multimédias

Marc Levy