RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Dernière Trace

            Presses de la cité
            EAN : 9782258079908
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 462
            Format : 154 x 240 mm
            La Dernière Trace

            Date de parution : 06/05/2010

            Attention ! Zone de haute tension psychologique…

            10 janvier 2003. Pour la première fois, Elaine Dawson quitte son village du Somerset afin de répondre à l'invitation de Rosanna, une amie de la famille qui se marie à Gibraltar. Mais tous les vols au départ de Heathrow sont annulés à cause du brouillard. Alors que la jeune provinciale...

            10 janvier 2003. Pour la première fois, Elaine Dawson quitte son village du Somerset afin de répondre à l'invitation de Rosanna, une amie de la famille qui se marie à Gibraltar. Mais tous les vols au départ de Heathrow sont annulés à cause du brouillard. Alors que la jeune provinciale s'apprête à passer la nuit dans une salle d'embarquement, un aimable Londonien propose de l'héberger. Elaine accepte. On ne la reverra plus.
            Cinq ans plus tard, Rosanna doit écrire une série d'articles sur les disparitions inexpliquées pour un magazine. L'occasion pour elle de savoir enfin ce qui est arrivé à Elaine. La journaliste est loin de se douter qu'en s'engageant dans cette enquête elle va se mettre en danger de mort…

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258079908
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 462
            Format : 154 x 240 mm
            Presses de la cité
            21.80 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • asnico Posté le 20 Octobre 2018
              Une journaliste doit enquêter sur une série de disparitions inexpliquées alors qu’une de ses amies a elle-même disparu quelques années auparavant. Plus elle va avancer dans ses recherches, plus dur deviendra son quotidien. Pas le meilleur de Link mais on passe néanmoins un bon moment.
            • rugi Posté le 17 Avril 2016
              Un bon livre qui fait passer un agréable moment. L'intrigue est bien construite et les personnages sont haut en couleur. Bref, un bon policier que je conseille de lire.
            • Fuelyod Posté le 20 Mars 2016
              Ce roman, à la fois policier et sentimental, utilise les ingrédients classiques du genre. Un dénouement peu original mais un récit distrayant et bien écrit.
            • nameless Posté le 23 Novembre 2015
              Ce qui m'a intéressée dans ce roman, c'est le portrait très élaboré que dresse Charlotte Link de deux femmes, Elaine et Rosanna, à des moments charnières de leur vie. Des moments où l'une et l'autre ont ressenti pour des raisons différentes, le besoin de tourner une page, de faire table rase du passé, pour écrire un nouveau chapitre de leur existence. Elles se connaissent depuis l'enfance, originaires du même village, puis se sont perdues de vue. Elaine est celle à qui la chance ne sourit jamais. Physique banal, études moyennes, elle doit de surcroît, depuis la mort de ses parents, prendre soin de son frère Geoffrey, gravement handicapé à la suite d'un accident. Rosanna a connu une trajectoire bien différente. Journaliste à Londres, brillante, elle est tombée amoureuse de Dennis, qui l'a entraînée dans son sillage à Gibraltar, où il est agent immobilier et père d'un jeune ado, Rob, né d'une précédente union et abandonné par sa mère à sa naissance. Aussi, quand Rosanna invite Elaine à venir assister à son mariage à Gibraltar, c'est pour cette dernière l'occasion tant attendue de réaliser son rêve d'évasion. Il s'est enfin présenté à elle, ce modeste projet qui va lui... Ce qui m'a intéressée dans ce roman, c'est le portrait très élaboré que dresse Charlotte Link de deux femmes, Elaine et Rosanna, à des moments charnières de leur vie. Des moments où l'une et l'autre ont ressenti pour des raisons différentes, le besoin de tourner une page, de faire table rase du passé, pour écrire un nouveau chapitre de leur existence. Elles se connaissent depuis l'enfance, originaires du même village, puis se sont perdues de vue. Elaine est celle à qui la chance ne sourit jamais. Physique banal, études moyennes, elle doit de surcroît, depuis la mort de ses parents, prendre soin de son frère Geoffrey, gravement handicapé à la suite d'un accident. Rosanna a connu une trajectoire bien différente. Journaliste à Londres, brillante, elle est tombée amoureuse de Dennis, qui l'a entraînée dans son sillage à Gibraltar, où il est agent immobilier et père d'un jeune ado, Rob, né d'une précédente union et abandonné par sa mère à sa naissance. Aussi, quand Rosanna invite Elaine à venir assister à son mariage à Gibraltar, c'est pour cette dernière l'occasion tant attendue de réaliser son rêve d'évasion. Il s'est enfin présenté à elle, ce modeste projet qui va lui permettre de quitter pour un temps sa vie monotone et inintéressante. Symboliquement, son voyage à Gibraltar est important, c'est la déclaration officielle de son indépendance, un tremplin vers un nouvel avenir. C'est compter sans le brouillard qui noie Heathrow le jour de son départ. Tous les vols sont annulés, les hôtels pris d'assaut, elle accepte donc d'être hébergée pour la nuit par Mark, qu'elle a croisé à l'aéroport. Personne ne la reverra jamais, pas plus que son cadavre, Mark sera disculpé des soupçons qui ont pesé sur lui. Elaine n'a manqué à personne, et c'est bien ce qui est autant surprenant que cruellement vraisemblable dans ce roman. Son frère Geoffrey a été placé dans une institution pour handicapés, et faute d'impulsion de la part d'irréductibles proches, l'enquête a rapidement été abandonnée. Elaine est entrée dans les statistiques, à la rubrique des personnes volatilisées sans explication, ni mortes ni vivantes. Il faudra 5 ans à Rosanna pour penser à nouveau à son amie. 5 années au cours desquelles elle a eu tout le temps de faire le tour de Gibraltar et de la vie qu'elle y mène. Peu à peu, son pays, sa famille mais surtout son travail de journaliste lui manquent. Son couple traverse une crise sévère. Elle saisit donc une opportunité, faire un travail d'investigation sur des personnes disparues sans aucune traçabilité, à la demande de son ex rédacteur en chef. Pour se donner bonne conscience, c'est sur la disparition de son amie qu'elle commencera à enquêter. La dernière trace est un roman de 648 pages qui ne se lâche pas facilement. Les personnages sont nombreux et Charlotte Link ne ménage pas sa peine pour les faire exister, au travers de leur vie complexe et de leur psychologie torturée : Mark, l'avocat, le dernier à avoir vu Elaine, Cedric, le frère de Rosanna, Dennis, son mari, Rob, son fils en détresse parce qu'il ne connaît pas sa mère biologique, bien d'autres encore comme Geoffrey, pétri de haine. Le talent de Charlotte Link est de nous donner l'impression au bout de 400 pages que l'énigme est résolue, mais voilà, il reste encore 248 pages, c'est donc qu'il y a un détail qui coince. Avec talent, elle invente des rebondissements crédibles, et ce, jusqu'à la fin de l'histoire, qui à aucun moment ne s'essouffle. Un roman bien ficelé, bien écrit, plaisant à lire. Que demander de plus pour des lecteurs qui ne cherchent pas la complication prisedetêtologique ?
              Lire la suite
              En lire moins
            • sb28 Posté le 25 Avril 2015
              Une femme disparait en se rendant au mariage d'une connaissance. Est-elle morte ? S'est-elle enfuie délibérément ? 5 ans plus tard, la mariée décide de mener l'enquête. Elle va découvrir à ses dépens que tout n'est pas bon à savoir... Ce livre est un mélange d'enquête et de romance, un mélange efficace pour passer un bon moment.
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.