Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258191716
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

La Duchesse

Sophie Pertus (traduit par)
Date de parution : 09/01/2020
Orpheline, trahie, mais déterminée...
Après la mort de sa mère, Angélique Latham grandit au château de Belgrave, en Angleterre, au côté du duc de Westerfield, son père. Mais lorsque celui-ci disparaît à son tour, rien ne se passe comme prévu : sans scrupule, les demi-frères de la jeune fille lui refusent son héritage et la... Après la mort de sa mère, Angélique Latham grandit au château de Belgrave, en Angleterre, au côté du duc de Westerfield, son père. Mais lorsque celui-ci disparaît à son tour, rien ne se passe comme prévu : sans scrupule, les demi-frères de la jeune fille lui refusent son héritage et la chassent du domaine. Angélique se retrouve livrée à elle-même avec pour seuls bagages sa grande beauté, son esprit vif et, for heureusement, un pécule mis de côté pour elle par le duc.
La voici bientôt à Paris, où le hasard place sur sa route une prostituée, à qui elle vient en aide. Une rencontre décisive, qui entraîne Angélique sur des chemins inattendus, avec l’ouverture du Boudoir, une « maison de plaisirs » où se presse la bonne société. Dissimulant sa véritable identité, elle y devient « la Duchesse » et dirige l'établissement avec dignité et talent.

Au coeur d'un XIXe siècle conservateur, le combat d'une femme libre pour survivre dans un monde fait pour et par les hommes...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258191716
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • GaudiumSemper Posté le 30 Septembre 2021
    C’est le premier roman que je lis de cette autrice, et j’ai refermé ce livre fascinée. On suit ici Angélique qui, après la mort de son père, se fait chasser du château familial par son frère. Elle va alors commencer une nouvelle vie à l’opposé de ce qu’elle a vécu. Adieu les belles robes et les beaux bijoux, la voici maintenant employée pour une famille rigide et hautaine. Angélique va alors devoir faire preuve de courage pour se reconstruire dans ce monde auquel elle n’appartient pas. Malheureusement (et comme dans tous les romans de Danielle Steel), rien ne va se passer comme prévu. L’héroïne va alors faire la connaissance d’une jeune femme pour qui la vie n’a pas été clémente, mais les deux vont s’avérer être le tremplin respectif de l’autre. Pour commencer, j’ai beaucoup aimé les personnages. Angélique est une jeune femme très forte mentalement et qui prend sa vie en main. Et pour l’époque, cela semble encore plus héroïque. On se prend d’amitié pour elle en tant que lecteur car, malgré tous les évènements qu’elle traverse, elle avance. C’est aussi un point qui est mis en avant par l’autrice: que choisir entre la sûreté et la liberté ? La vie... C’est le premier roman que je lis de cette autrice, et j’ai refermé ce livre fascinée. On suit ici Angélique qui, après la mort de son père, se fait chasser du château familial par son frère. Elle va alors commencer une nouvelle vie à l’opposé de ce qu’elle a vécu. Adieu les belles robes et les beaux bijoux, la voici maintenant employée pour une famille rigide et hautaine. Angélique va alors devoir faire preuve de courage pour se reconstruire dans ce monde auquel elle n’appartient pas. Malheureusement (et comme dans tous les romans de Danielle Steel), rien ne va se passer comme prévu. L’héroïne va alors faire la connaissance d’une jeune femme pour qui la vie n’a pas été clémente, mais les deux vont s’avérer être le tremplin respectif de l’autre. Pour commencer, j’ai beaucoup aimé les personnages. Angélique est une jeune femme très forte mentalement et qui prend sa vie en main. Et pour l’époque, cela semble encore plus héroïque. On se prend d’amitié pour elle en tant que lecteur car, malgré tous les évènements qu’elle traverse, elle avance. C’est aussi un point qui est mis en avant par l’autrice: que choisir entre la sûreté et la liberté ? La vie vaut-elle le coup d’être vécue enchaîné à des devoirs déplaisants ? La vie d’Angélique est remplie de choix difficiles à prendre, mais celle-ci n’a plus rien et son sort ne dépend que d’elle. J’ai aussi beaucoup aimé le squelette du récit. En effet, on suit la vie de l’héroïne sur plusieurs années, par conséquent on suit l’évolution de sa vie et de sa personnalité. De plus, la plume de Danielle Steel est absolument magnifique. L’écriture est fluide et on ne s’ennuie pas. En tant que lecteur, nous voyageons aussi aux côtés d’Angélique et les descriptions font rêver. Je n’ai pas trouvé de point négatif mis à part la fin qui, malgré qu’elle soit surprenante, ne m’a pas trop emballée. Pour conclure, j’ai trouvé ce roman très intéressant et enrichissant. Même si la première partie de sa vie dans la haute société est très courte, on peut voir les deux facettes de ce monde. Ce roman est riche en rebondissement, et les montagnes russes que nous subissons aux dépens d’Angélique créent du mouvement dans le récit. Rien n’est sûr, tout ne tient qu’à un fil. Ce risque transforme ce roman en page turner et c’est aussi cela qui fait naître cette addiction que l’on ne peut qu’admirer. Danielle Steel nous donne avec brio une leçon de vie au travers de l’héroïne et je n’ai qu’une envie: continuer à découvrir le travail de cette autrice.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leslecturesdemila Posté le 21 Septembre 2021
    XIX ème siècle, une femme forte et indépendante en personnage central marque cette fiction historique . J'ai adoré en apprendre plus sur les coutumes de la monarchie , que devient la descendance ( le droit d'ainé ) les nurses ainsi que la place des enfants dans cette société. Angélique est très attachante , c'est une femme qui ne lâche rien et quoi qu'il en coûte, se demènera pour parvenir à ses fins. On appréciera le fait que le roman est un concentré de sujets, que ce soit politique, violences, indépendance, amour... Chaque lecteur trouvera son compte et passera un bon moment . On ne démontre plus le talent et la maîtrise de Danielle Steel à nous faire rentrer dans son histoire . Si vous souhaitez garder une part de mystère, ne lisez pas le synopsis qui en dévoile un peu trop. Dans ce roman il s'agit de comprendre que l'on hasarde de perdre en voulant trop gagner 🧐.
  • dream088 Posté le 10 Juin 2021
    Un roman de Danielle Steel qui ne seras pas mon coup de cœur ! Pour ma part, je n’est pas particulièrement aimée se romans le résumée m’avait beaucoup attirer et je voulais me lancez dans une nouvelle lecture après « La médaille » également de Danielle steel qui à étais un Vrai Coup de Cœur ! je me suis lancée dans une nouveauté de cette auteur. C’est une histoire très simple, il n’y a pas de travail sur les fait ou sur les personnages, c’est très fictif le personnage de Angéliques n’est pas assez travaillé aucune émotions entre le commencement et la fin de se livre c’est très rapide et l’écriture et écrit sur Angélique nous ne découvrirons pas la vie des autres personnages , le contexte et l’époque mon attirer mais se n’est pas assez travaillée ( lieu, époque ) ! L’histoire du livre m’a charmer j’étais impatiente de le commencer, j’ai étais étonnement déçu ! C’est une belle histoire que l’auteur a écrite, mais malheureusement les point négatifs : c’est beaucoup trop vaste trop souple comme lecture se n’est pas assez travaillée à mon goût ! j’ai étais déçu se n’est pas un livre que j’aurais spécialement acheter si... Un roman de Danielle Steel qui ne seras pas mon coup de cœur ! Pour ma part, je n’est pas particulièrement aimée se romans le résumée m’avait beaucoup attirer et je voulais me lancez dans une nouvelle lecture après « La médaille » également de Danielle steel qui à étais un Vrai Coup de Cœur ! je me suis lancée dans une nouveauté de cette auteur. C’est une histoire très simple, il n’y a pas de travail sur les fait ou sur les personnages, c’est très fictif le personnage de Angéliques n’est pas assez travaillé aucune émotions entre le commencement et la fin de se livre c’est très rapide et l’écriture et écrit sur Angélique nous ne découvrirons pas la vie des autres personnages , le contexte et l’époque mon attirer mais se n’est pas assez travaillée ( lieu, époque ) ! L’histoire du livre m’a charmer j’étais impatiente de le commencer, j’ai étais étonnement déçu ! C’est une belle histoire que l’auteur a écrite, mais malheureusement les point négatifs : c’est beaucoup trop vaste trop souple comme lecture se n’est pas assez travaillée à mon goût ! j’ai étais déçu se n’est pas un livre que j’aurais spécialement acheter si j’aurais pris le temps de lire quelque passage avant mon achat ! , parfois je m’ennuyer à quelque passage j’avais l’irrésistible envie de sauter des chapitres ! Je note 3 étoiles, car malgré ses point négatifs la «  Duchesse » reste un bon roman !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Doralex72 Posté le 10 Février 2021
    Angélique Latham grandit à Belgrave Castle. La jeune fille de dix-huit ans est dotée de toutes les grâces et elle est choyée par un père aimant et dévoué, le duc de Westerfield. L’homme est veuf depuis que la mère d’Angélique, une aristocrate française est morte en couche en donnant naissance à leur seul enfant. A la mort de son père adoré, Angélique se retrouve à la merci de ses deux demi-frère, nés d’un précédent mariage. En vertu du droit de succession anglais, tout revient à son frère ainé : le titre de duc, les terres et le château. Quelques heures seulement après la mort du vieux duc, Angélique est tout bonnement chassée de chez elle et elle perd tout. Son frère la place chez un couple d’amis, noble également mais de plus petite extraction, pour devenir la gouvernante de leurs quatre enfants. Une nouvelle vie commence alors pour Angélique. Sa seule fortune réside désormais dans un joli pécule que son père lui a donné en secret. Pour le reste, elle ne devra son salut qu’à sa ténacité et à sa volonté. De Londres à New York, en passant par Paris, on suit, sur une période de dix ans, l’itinéraire d’une... Angélique Latham grandit à Belgrave Castle. La jeune fille de dix-huit ans est dotée de toutes les grâces et elle est choyée par un père aimant et dévoué, le duc de Westerfield. L’homme est veuf depuis que la mère d’Angélique, une aristocrate française est morte en couche en donnant naissance à leur seul enfant. A la mort de son père adoré, Angélique se retrouve à la merci de ses deux demi-frère, nés d’un précédent mariage. En vertu du droit de succession anglais, tout revient à son frère ainé : le titre de duc, les terres et le château. Quelques heures seulement après la mort du vieux duc, Angélique est tout bonnement chassée de chez elle et elle perd tout. Son frère la place chez un couple d’amis, noble également mais de plus petite extraction, pour devenir la gouvernante de leurs quatre enfants. Une nouvelle vie commence alors pour Angélique. Sa seule fortune réside désormais dans un joli pécule que son père lui a donné en secret. Pour le reste, elle ne devra son salut qu’à sa ténacité et à sa volonté. De Londres à New York, en passant par Paris, on suit, sur une période de dix ans, l’itinéraire d’une jeune femme bien née mais qui devra se battre pour construire sa vie. Nous connaissons tous Danielle Steel de nom. Elle est la papesse de la littérature romantique. Son œuvre est étourdissante et compte plus d’une centaine de titres. J’avoue ne pas lire souvent ce genre de littérature et quant à l’auteure, je n’avais lu jusque-là que Star. Je referme La Duchesse vraiment réjouie. Loin d’être une lecture creuse et niaise, il faut avouer que Danielle Steel connait son métier et son art : elle sait nous embarquer dans un tourbillon et nous faire aimer son héroïne. Bien sûr, rien n’est jamais dramatique ou catastrophique, et tout trouve toujours à se régler, mais cela ne gâche pas le plaisir de la lecture. Le style est de qualité, l’histoire est crédible. La Duchesse est une œuvre féministe à bien des égards : Angélique agi avec justesse et droiture sans jamais se renier et sans jamais faillir à sa réputation. Elle demeure digne, noble et honnête. Elle se fait par elle-même, contre les coups du sort. Ce petit bout de femme a énormément de ressources et elle ne mise pas sa réussite sur un titre ou de l’argent, mais bien sur ses qualités humaines et sur la finesse de ses jugements.
    Lire la suite
    En lire moins
  • coquinnette1974 Posté le 20 Décembre 2020
    Grâce à la bibliothèque numérique de Vendée, j'ai dévoré La duchesse de Danielle Steel. Avec moi, plongez au cœur d'un XIXe siècle conservateur et vous découvrirez le combat d'une femme libre pour survivre dans un monde fait pour et par les hommes... Angélique Latham est la fille du duc de Westerfield. Au décès de celui-ci, la jeune fille de tout juste 18 ans se retrouve dans une situation compliquée. Selon la loi anglaise, son demi-frère devient le duc et hérite de la richesse de son père, notamment du domaine de leur enfance. Haïssant sa demi-sœur, il l'a fait engager comme nurse d'enfants chez des amis à lui... Mais Angélique est jolie, elle va attirer certains hommes, amis de ses patrons... Et décidément, Angélique va devoir se battre malgré les trahisons. Heureusement elle est bien décidée à s'en sortir... coûte que coûte :) La duchesse est un roman que j'ai découvert grâce à la couverture et aussi car j'étais curieuse de lire le dernier roman de l'autrice. Honnêtement, si j'avais lu le résumé officiel, jamais je n'aurais eu l'idée de le lire ! Il en dit beaucoup trop et surtout il dévoile un point qui au premier abord ne m'aurait pas tenter !... Grâce à la bibliothèque numérique de Vendée, j'ai dévoré La duchesse de Danielle Steel. Avec moi, plongez au cœur d'un XIXe siècle conservateur et vous découvrirez le combat d'une femme libre pour survivre dans un monde fait pour et par les hommes... Angélique Latham est la fille du duc de Westerfield. Au décès de celui-ci, la jeune fille de tout juste 18 ans se retrouve dans une situation compliquée. Selon la loi anglaise, son demi-frère devient le duc et hérite de la richesse de son père, notamment du domaine de leur enfance. Haïssant sa demi-sœur, il l'a fait engager comme nurse d'enfants chez des amis à lui... Mais Angélique est jolie, elle va attirer certains hommes, amis de ses patrons... Et décidément, Angélique va devoir se battre malgré les trahisons. Heureusement elle est bien décidée à s'en sortir... coûte que coûte :) La duchesse est un roman que j'ai découvert grâce à la couverture et aussi car j'étais curieuse de lire le dernier roman de l'autrice. Honnêtement, si j'avais lu le résumé officiel, jamais je n'aurais eu l'idée de le lire ! Il en dit beaucoup trop et surtout il dévoile un point qui au premier abord ne m'aurait pas tenter ! Du coup, je suis contente de ne pas avoir découvert le résumé car je serais passé à coté d'un roman intéressant. Que je sois claire : ce n'est pas le meilleur de Danielle Steel, il ne vaut pas ses premiers écrits toutefois il y a de bonnes idées, et je ne me suis pas ennuyée une minute. Angélique est une jeune fille, très jeune, sans expérience et pourtant elle va y arriver grâce à sa seule volonté.. ou presque. Elle aura assez de chance dans son malheur car beaucoup de choses lui sont épargnées. Et du coup, je trouve que ce roman est parfois un peu trop lisse. Je suis contente pour la jeune fille que l'autrice lui ai évité certaines grosses galères de la vie mais il faut avouer que parfois, cela manque de crédibilité. Je lis Danielle Steel depuis que j'ai 18 ans (oups mine de rien ça fait presque 28 ans...) et en vieillissant, elle est un peu plus frileuse. Quand elle était plus jeune, certaines de ses héroïnes vivaient des choses moins marrantes que maintenant, même si elle est depuis toujours une autrice de romans sentimentaux. Certains passages de la vie d'Angélique sont tristes, ce qui lui arrive est parfois injuste toutefois dans l'ensemble c'est trop lisse. En peu de temps il lui arrive vraiment trop de choses, presque trop facilement. Là encore, comme si ça coulait de source car c'est une femme forte, une battante, à qui tout sourira au final ! Bon point : j'ai apprécié la fin, la boucle est bouclée et c'est tout une bonne idée. J’espérais avoir ce genre de final, c'est pour cela que je n'ai pas été déçue. Vous l'aurez compris, ce n'est pas un coup de cœur toutefois je garderais un bon souvenir de cette héroïne et à l'occasion, je ne suis pas contre relire du Danielle Steel. Oui c'est prévisible, oui c'est plein de bons sentiments mais un bon roman sentimental de temps en temps ça fait du bien :) J'offrirais La duchesse sans aucune hésitation car j'en connais à qui il plairait. Ma note : quatre étoiles.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de Danielle Steel
Entrez dans les coulisses, suivez l'actualité et découvrez, en avant-première, les nouveaux romans de Danielle Steel.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Presses de la Cité

    11 romans 100% Girl Power à découvrir absolument

    Dans cette sélection de romans, les femmes sont reines ! Il y a d'abord celles qui écrivent, qui nous invitent à plonger au coeur d'univers palpitants, intenses et réjouissants. Et puis les héroïnes, celles qui nous embarquent franchement, des femmes puissantes dont on pourrait suivre les aventures des heures durant... Focus sur 11 romans aussi différents que passionnants et 100% Girl Power !

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    10 romans tout doux pour réchauffer les froides soirées d'hiver

    Halte à la déprime, et si on profitait plutôt de l'hiver pour se plonger dans des lectures savoureuses et réconfortantes ? Du dernier livre de Danielle Steel aux Sales Gosses de Charlye Ménétrier McGrath, découvrez notre sélection de 10 romans à dévorer naturellement pelotonné au fond de son lit ou de son canapé.

    Lire l'article