Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221131015
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 240 mm

La Famille Corleone

,

Jean Rosenthal (traduit par)
Date de parution : 14/11/2013

Comment Vito Corleone est-il devenu Le Parrain ?
Toutes les grandes histoires ont un commencement...

Il était une fois en Amérique : New York, 1933. La ville et la nation s’abîment dans les profondeurs de la Grande Dépression. Mariposa, LaConti, Corleone, Tattaglia… Les familles du crime ont prospéré mais, avec la fin prochaine de la Prohibition, se profile une bataille qui déterminera celle qui prendra...

Il était une fois en Amérique : New York, 1933. La ville et la nation s’abîment dans les profondeurs de la Grande Dépression. Mariposa, LaConti, Corleone, Tattaglia… Les familles du crime ont prospéré mais, avec la fin prochaine de la Prohibition, se profile une bataille qui déterminera celle qui prendra la tête de la pègre et celles qui devront faire face à une fin violente. Pour Vito, le chef de clan des Corleone, rien n'est plus important que l'avenir des siens. Ses plus jeunes enfants, Michael, Fredo et Connie, sont encore des bambins qui vont à l'école dans la plus parfaite ignorance des activités paternelles : pour eux, s’il est une figure que tout le monde respecte dans le Bronx, c’est parce qu’il a développé avec succès Genco Pura Italian Oil, une entreprise d’export d’huile d’olive. Même le fils adoptif de Vito, Tom Hagen, étudiant en droit à l'université et futur consigliere, ne s’interroge pas encore sur les origines de cette réussite foudroyante. Il s'inquiète plutôt au sujet de Sonny, le fils aîné des Corleone qui l’a recueilli, lui, l’orphelin des bas-fonds et en a fait son frère. En effet, du haut de sa quarantaine musclée, Vito pousse Sonny à être un homme d'affaires, mais Sonny – dix-sept ans, impatient et imprudent – veut autre chose : suivre les traces de son père, dont il connaît la vie clandestine de mafioso, et devenir partie prenante des affaires de la Famille. Le père et le fils vont devoir unir leurs forces pour assurer à leur lignée d’entrer dans l’âge d’or de New York…
Force de la tradition, corruption, rivalité entre Irlandais et Italiens, loyauté, amour et trahison : dans ce prequel sont réunis tout ce qui a fait du Parrain un classique moderne et de son adaptation cinématographique par Francis Ford Coppola un film culte.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221131015
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 240 mm
Robert Laffont
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bfauriaux Posté le 11 Mars 2020
    Un superbe auteur qui cree l'exploit de donner à son roman mythique "le parrain" une revisite réussie totalement ! Tout est bon ici et on se fait transporter avec le héros dans ses aventures de famille aux personnages désormais mythiques ! Un régal !
  • AliceFee Posté le 8 Août 2016
    Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Famille Corleone ? "Fan de la trilogie de Coppola, j'étais curieuse de découvrir ce que cela pouvait donner en livre, tout en découvrant un nouveau pan de l'histoire. Je suis donc ravie d'avoir pu m'immerger dans la vie de la famille Corleone à l'occasion de sa sortie au format poche chez Pavillons." Dites-nous en un peu plus sur son histoire... "L'action se situe avant le Parrain, en 1933, à la fin de la prohibition, époque charnière pour la mafia où certaines familles vont disparaître et d'autres débuter leur ascension." Mais que s'est-il exactement passé entre vous? "Je n'ai pas lu l'original, seulement vu les films, je ne comparerai donc pas les styles (celui-ci ayant été écrit par un autre auteur à l'aide des notes de Mario Puzo). Cette histoire peut d'ailleurs se lire indépendamment de sa suite, sans connaître son univers, mais attention, il faudra alors s'accrocher pour retenir les noms, différencier les familles et se souvenir du rang de chacun ! Pour ma part, même si je ne me souvenais pas de tout le monde avec précision, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. L'univers des Corleone est... Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Famille Corleone ? "Fan de la trilogie de Coppola, j'étais curieuse de découvrir ce que cela pouvait donner en livre, tout en découvrant un nouveau pan de l'histoire. Je suis donc ravie d'avoir pu m'immerger dans la vie de la famille Corleone à l'occasion de sa sortie au format poche chez Pavillons." Dites-nous en un peu plus sur son histoire... "L'action se situe avant le Parrain, en 1933, à la fin de la prohibition, époque charnière pour la mafia où certaines familles vont disparaître et d'autres débuter leur ascension." Mais que s'est-il exactement passé entre vous? "Je n'ai pas lu l'original, seulement vu les films, je ne comparerai donc pas les styles (celui-ci ayant été écrit par un autre auteur à l'aide des notes de Mario Puzo). Cette histoire peut d'ailleurs se lire indépendamment de sa suite, sans connaître son univers, mais attention, il faudra alors s'accrocher pour retenir les noms, différencier les familles et se souvenir du rang de chacun ! Pour ma part, même si je ne me souvenais pas de tout le monde avec précision, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. L'univers des Corleone est toujours aussi fascinant, à n'en pas douter, et l'on imagine très bien Marlon Brando dans cette version rajeunie de Vito, en père protecteur qui tente d'éloigner ses enfants de ses affaires. Le seul bémol, si je puis dire, est que l'histoire se centre principalement sur Sonny. Même si cela reste intéressant, Santino n'est ni son père, ni son frère... Mais un grand nombre d'autres liens secondaires se tissent et se détissent et brossent la toile de fond des évènements qui suivront. D'ailleurs, la plus grande réussite du livre est certainement qu'il nous communique une envie irrépressible de nous replonger dans Le Parrain, films ou livres." Et comment cela s'est-il fini? "Je dois dire que j'ai quand même terminé ce livre sur un petit bémol. On aime cette famille parce que malgré ses actes, on respecte ses principes. Ici, deux actes m'ont parus impardonnables et ont fait baisser Vito dans mon estime - autant que l'on puisse avoir de l'estime pour un Don bien sûr..."
    Lire la suite
    En lire moins
  • Davalian Posté le 14 Juin 2015
    Il aura fallu être patient pour pouvoir mettre la main sur un roman qui reprend avec succès l'idée de ressusciter la famille Corleone dans ses plus belles heures. Ed Falco réussit à faire ce qu'a tenté Mark Winegardner avec un succès mitigé. En prime, l'auteur fait preuve de modestie en s'associant au regretté Mario Puzo. Ce roman est une réussite. Bon certes, il reste quelques imperfections et incohérences, mais dans son ensemble le scénario convainc dès les premières pages. Malgré l'exploitation d'une scène du roman originale et d'une manière plus rapide quelques références au passé de Vito, le scénario est original et s'affranchit des pistes plus suggestives laissées par Mario Puzo. Ces pistes-là ont sans doute été jugées trop commodes, ou alors laissées là pour être saisies plus tard... Contrairement à ce qu'annonce la quatrième de couverture, il n'est pas vraiment question de la Prohibition. L'histoire qui nous est offerte ici est bien plus complexe et originale tout en restant fidèle à l'esprit du roman original. Les personnages sont nombreux, très nombreux. Certains sont connus, d'autres non, pour d'autres encore nous découvrons ici les parents de têtes qui feront parler d'elles le moment venu... Il n'y a pas à lambiner... Il aura fallu être patient pour pouvoir mettre la main sur un roman qui reprend avec succès l'idée de ressusciter la famille Corleone dans ses plus belles heures. Ed Falco réussit à faire ce qu'a tenté Mark Winegardner avec un succès mitigé. En prime, l'auteur fait preuve de modestie en s'associant au regretté Mario Puzo. Ce roman est une réussite. Bon certes, il reste quelques imperfections et incohérences, mais dans son ensemble le scénario convainc dès les premières pages. Malgré l'exploitation d'une scène du roman originale et d'une manière plus rapide quelques références au passé de Vito, le scénario est original et s'affranchit des pistes plus suggestives laissées par Mario Puzo. Ces pistes-là ont sans doute été jugées trop commodes, ou alors laissées là pour être saisies plus tard... Contrairement à ce qu'annonce la quatrième de couverture, il n'est pas vraiment question de la Prohibition. L'histoire qui nous est offerte ici est bien plus complexe et originale tout en restant fidèle à l'esprit du roman original. Les personnages sont nombreux, très nombreux. Certains sont connus, d'autres non, pour d'autres encore nous découvrons ici les parents de têtes qui feront parler d'elles le moment venu... Il n'y a pas à lambiner : La famille Corleone doit être lu et après Le Parrain. L'installation à Rhodes Island, le devenir des cinq familles, l'avenir des Corleone... l’œuvre trouve ici des fondations modernes et solides. La première place est essentiellement tenue par un Sonny jeune... ce qui permet de répondre à de très nombreuses questions. Certaines réponses sont pour le dérangeantes. S'il ne s'agit pas vraiment d'un roman noir, tout baigne ici dans un climat qui s'en inspire. La famille ne dispose pas encore de ce vernis de respectabilité. Celui-ci est déjà mis à mal par une lecture plus attentive du Parrain, mais ici les choses sont bien plus crues. Pour toutes ses raisons nous avons affaire ici à une véritable pépite. Une lecture indispensable pour les adeptes !
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.