RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Famille Winter

            10/18
            EAN : 9782264069696
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 210 mm
            La Famille Winter

            Dominique FORTIER (Traducteur)
            Collection : Grands Détectives
            Date de parution : 21/09/2017
            Un western à la Sam Peckinpah retraçant l’épopée d’une famille de bandits impitoyables, depuis sa genèse durant la guerre civile jusqu’à sa dissolution à la fin du XIXe.
            Durant trois décennies, la famille Winter traverse les territoires sauvages de l'Amérique, servant et combattant tout à la fois l'avancée farouche de la civilisation. Parmi ses membres tordus, le tueur psychopathe Quentin Ross, les débiles et redoutables frères Empire, l'impassible ex-esclave Fred Johnson, et l'enfant prodige Lukas Shakespeare. Mais au centre de cette tempête malveillante... Durant trois décennies, la famille Winter traverse les territoires sauvages de l'Amérique, servant et combattant tout à la fois l'avancée farouche de la civilisation. Parmi ses membres tordus, le tueur psychopathe Quentin Ross, les débiles et redoutables frères Empire, l'impassible ex-esclave Fred Johnson, et l'enfant prodige Lukas Shakespeare. Mais au centre de cette tempête malveillante et ultraviolente se tient un leader glacial et sans cœur, Augustus Winter, un homme doté d’une résistance presque pathologique aux règles de la société et d’un don surnaturel pour la boucherie. De leur service de mercenaires lors d’une élection brutale à Chicago à leur travail en tant que chasseurs de primes dans les déserts de l'Arizona, il y a une logique hypnotique à la morale sombre de Winter qui se joue, à maintes reprises, dans un carnage impitoyable. 
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264069696
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 210 mm
            10/18
            17.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Wendat69 Posté le 20 Mars 2019
              La Famille Winter chevauche à travers le temps de l'Ouest telle une horde sauvage, semant mort et la désolation sur son passage, rejetant toute conception du Bien ou du Mal, s'affranchissant de toute morale, et par là, se retranchant du monde des hommes. Ce feu dévastateur semble ne jamais devoir s'éteindre, les membres de cette famille, s'ils sont unis, c'est uniquement par les liens du sang, mais par le sang versé, celui des autres. Il n'y a pas d'échappatoire possible, chacun sème la mort et le chaos tout au long d'une existence grise, et ceux qui par malheur partent à la recherche de la conscience qu'ils ont abandonné depuis si longtemps, souffrent bien davantage que les membres les plus sauvages et les plus fous de cette famille maudite. Celui qui mène ce troupeau sanglant est-il le pire? C'est en tout cas celui qui a enfoui au plus profond toute notion de pardon, tout sentiment, toute émotion, celui qui fait de ce chemin de haine une forme de quête, qui n'a d'autre but que d'aller toujours plus loin sur les sentiers de la mort. Winter est la froideur absolue, dont l'évocation fige de stupeur et glace le sang. Fuyez bonnes... La Famille Winter chevauche à travers le temps de l'Ouest telle une horde sauvage, semant mort et la désolation sur son passage, rejetant toute conception du Bien ou du Mal, s'affranchissant de toute morale, et par là, se retranchant du monde des hommes. Ce feu dévastateur semble ne jamais devoir s'éteindre, les membres de cette famille, s'ils sont unis, c'est uniquement par les liens du sang, mais par le sang versé, celui des autres. Il n'y a pas d'échappatoire possible, chacun sème la mort et le chaos tout au long d'une existence grise, et ceux qui par malheur partent à la recherche de la conscience qu'ils ont abandonné depuis si longtemps, souffrent bien davantage que les membres les plus sauvages et les plus fous de cette famille maudite. Celui qui mène ce troupeau sanglant est-il le pire? C'est en tout cas celui qui a enfoui au plus profond toute notion de pardon, tout sentiment, toute émotion, celui qui fait de ce chemin de haine une forme de quête, qui n'a d'autre but que d'aller toujours plus loin sur les sentiers de la mort. Winter est la froideur absolue, dont l'évocation fige de stupeur et glace le sang. Fuyez bonnes gens, priez, et fuyez...Winter is comming !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Tiguidou Posté le 28 Décembre 2018
              Je ne vous résumerai pas cette histoire enlevant, je trouve que la quatrième de couverture le fait mieux que je ne pourrais le faire. D'ailleurs c'est presque toujours vrai. Je vous dirai cependant que J'ai pris grand plaisir à lire ce western qui est un genre que je lis rarement. Il y a beaucoup d'action dans ce livre et les rebondissements sont nombreux. Les personnages sont très bien typés et la relation entre eux est très bien expliquer. La violence est très présente dans ce roman et peut rebuter les âmes sensibles, ça ne m'a pas empêché de prendre un réel plaisir à lire ce western que je vous recommande si vous aimez le genre.
            • SebastienTremeaud Posté le 13 Novembre 2018
              Fan du cinéma de Tarantino, je pensais que ce livre rejoindrait le panthéon de mes livres cinq étoiles. Le début est prometteur, on est vite emballé par l'histoire et les personnages pourraient tout à fait s'intégrer aux scenarios du grand cinéaste. Cependant je suis un peu décu par la suite, nos personnages sont entrainés dans une suite d'évenements trop nombreux et l'auteur ne traitent pas à fond tous ces passages. Il aurait eu la possibilité de produire deux voir trois livres pour narrer en profondeur toute cette histoire. Le livre reste néanmoins divertissant et les personnages truculents.
            • encoredunoir Posté le 22 Mars 2018
              En 1889, dans l’Oklahoma, une bande de criminels s’apprête à déferler sur la communauté qui les a payés pour la débarrasser d’indiens encombrants. Ce groupe éclectique de desperados, se fait appeler la Famille Winter, du nom de son meneur, l’inquiétant Augustus Winter. Pourtant, ce jour de 1889, l’un d’entre eux trahi le groupe. Depuis les dernières années de la guerre civile, cette bande composée à l’origine de soldats de l’Union et de quelques mercenaires pour semer la terreur derrière les lignes confédérées, s’est étoffée pour devenir un attelage regroupant les pires crapules et psychopathes et c’est l’histoire de cette trajectoire sanglante, de 1864 aux dernières années du XIXème siècle qu’entreprend de conter ici Clifford Jackman. Pour ce faire, l’auteur canadien plonge ses personnages au cœur des bouillonnements de l’Histoire, de la Géorgie tombant sous la coupe des forces de l’Union dans la violence à la colonisation des territoires indiens de l’Oklahoma en passant par les conflits électoraux de l’abattoir géant qu’est Chicago, disputée par Républicains et Démocrates. Bref, il entraîne le lecteur derrière le rideau d’une démocratie en train de se forger sur le sang et les ruines et dont la Famille Winter, après avoir eu son utilité, n’est devenu... En 1889, dans l’Oklahoma, une bande de criminels s’apprête à déferler sur la communauté qui les a payés pour la débarrasser d’indiens encombrants. Ce groupe éclectique de desperados, se fait appeler la Famille Winter, du nom de son meneur, l’inquiétant Augustus Winter. Pourtant, ce jour de 1889, l’un d’entre eux trahi le groupe. Depuis les dernières années de la guerre civile, cette bande composée à l’origine de soldats de l’Union et de quelques mercenaires pour semer la terreur derrière les lignes confédérées, s’est étoffée pour devenir un attelage regroupant les pires crapules et psychopathes et c’est l’histoire de cette trajectoire sanglante, de 1864 aux dernières années du XIXème siècle qu’entreprend de conter ici Clifford Jackman. Pour ce faire, l’auteur canadien plonge ses personnages au cœur des bouillonnements de l’Histoire, de la Géorgie tombant sous la coupe des forces de l’Union dans la violence à la colonisation des territoires indiens de l’Oklahoma en passant par les conflits électoraux de l’abattoir géant qu’est Chicago, disputée par Républicains et Démocrates. Bref, il entraîne le lecteur derrière le rideau d’une démocratie en train de se forger sur le sang et les ruines et dont la Famille Winter, après avoir eu son utilité, n’est devenu qu’un parasite gênant et d’un type particulièrement agressif. Cette façon d’aborder l’histoire du côté des salauds fait tout l’intérêt de ce roman épique qui ne manque pas de sel et ponctué de quelques scènes proprement hallucinantes. Intéressants aussi, quelques-uns de ces personnages, tiraillés entre leur idée du bien et la conscience qu’ils ont de se trouver embringués dans une folie qui les dépasse. Ainsi en va-t-il de Fred l’ancien esclave, de Jan le soldat enrôlé de force dès sa descente de bateau en arrivant d’Europe, de Bill Bread l’indien poursuivi par ses démons ou de Matt Shakespeare. Étonnamment, ce sont en fin de compte les deux meneurs, Augustus Winter et Quentin Ross qui apparaissent comme les plus monolithiques là où l’on sent que l’auteur voudrait en faire – en particulier pour Winter – des êtres énigmatiques. Ross est un cliché de psychopathe esclave de ses bas instincts, Winter un de ces anti-héros fantomatiques au passé douloureux que l’on a maintenant l’habitude de croiser. Tout cela fait de La Famille Winter un western d’une rare violence, très prenant, certes, parfois très fin sous l’apparent déchaînement, mais aussi parfois écrasé sous le poids des clichés à la fois du western et du thriller. Le plaisir de lecture est indéniable, tout comme le fait que Jackman sait mener un récit, mais on est tout de même loin de la complexité et de la force de l’écriture d’un Méridien de sang de Cormac McCarthy ou d’un Crépuscule sanglant de James Carlos Blake, pour ne citer qu’eux.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LeaTouchBook Posté le 17 Décembre 2017
              Dans le cadre du mois "western" de mon club de lecture spécialisé en littérature nord-américaine (Picabo River Book Club), je suis heureuse de mettre en avant La Famille Winter : un excellent roman qui plaira à tous les amoureux du genre ! La Famille Winter est un roman sanglant, violent, percutant et fascinant. Je ne risque pas d'oublier cette lecture, elle imprègne le quotidien du lecteur, elle marque notre esprit, elle nous frappe en plein cœur. Clifford Jackman reprend tous les codes du genre, rend hommage au western de la grande époque et nous livre une épopée formidable. Ici vous retrouverez tout ce qui a fait le succès du western : les personnages emblématiques, les décors majestueux, les rebondissements, les moments d'action emplis de fureur et de tragédie, les dialogues vifs et acérés. Tout y est et tout est extrêmement bon. Sans tomber dans le cliché, le romancier sait faire de cette "famille" des antihéros qui possèdent un vrai charisme ! Chacun de ces soldats possède une personnalité terrifiante et fascinante à la fois. Avec ce roman le lecteur va traverser des grandes périodes de l'Histoire nord-américaine, j'ai trouvé ce western très réussi car il permet d'appréhender une période sombre et dangereuse faite... Dans le cadre du mois "western" de mon club de lecture spécialisé en littérature nord-américaine (Picabo River Book Club), je suis heureuse de mettre en avant La Famille Winter : un excellent roman qui plaira à tous les amoureux du genre ! La Famille Winter est un roman sanglant, violent, percutant et fascinant. Je ne risque pas d'oublier cette lecture, elle imprègne le quotidien du lecteur, elle marque notre esprit, elle nous frappe en plein cœur. Clifford Jackman reprend tous les codes du genre, rend hommage au western de la grande époque et nous livre une épopée formidable. Ici vous retrouverez tout ce qui a fait le succès du western : les personnages emblématiques, les décors majestueux, les rebondissements, les moments d'action emplis de fureur et de tragédie, les dialogues vifs et acérés. Tout y est et tout est extrêmement bon. Sans tomber dans le cliché, le romancier sait faire de cette "famille" des antihéros qui possèdent un vrai charisme ! Chacun de ces soldats possède une personnalité terrifiante et fascinante à la fois. Avec ce roman le lecteur va traverser des grandes périodes de l'Histoire nord-américaine, j'ai trouvé ce western très réussi car il permet d'appréhender une période sombre et dangereuse faite de poussière et de sang. C'est une lecture brutale qui vous attend, un livre d'une grande puissance narrative. En définitive, un pur régal : tout simplement inoubliable.
              Lire la suite
              En lire moins
            Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
            Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.