En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La fille qui n'existait pas

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266278713
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 225 mm
        La fille qui n'existait pas

        Julie LAFON (Traducteur)
        Date de parution : 01/03/2018
        Tina ne vit pas, elle survit sur le toit d’un immeuble des bas-fonds de Sangui. Cambrioleuse la plus habile d’un gang kényan, elle ne pense qu’à une chose : venger sa mère assassinée par son ancien employeur, le nabab blanc M. Greyhill. L’occasion se présente enfin quand on lui demande... Tina ne vit pas, elle survit sur le toit d’un immeuble des bas-fonds de Sangui. Cambrioleuse la plus habile d’un gang kényan, elle ne pense qu’à une chose : venger sa mère assassinée par son ancien employeur, le nabab blanc M. Greyhill. L’occasion se présente enfin quand on lui demande de s’introduire dans la luxueuse villa de ce dernier. Prise sur le fait par Michael, le fils Greyhill avec lequel elle a grandi, Tina commence à douter. Submergés par les souvenirs de leur enfance,
        les deux jeunes gens décident de passer un marché… Entre les rues inquiétantes de Sangui et la guerre qui menace son village natal, Tina voit sa vengeance prendre un tournant qu’elle n’aurait jamais pu imaginer...
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266278713
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 225 mm
        Pocket jeunesse
        17.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • CeReS Posté le 17 Mai 2018
          Quelques jours après avoir lu La fille qui n'existait pas, j'ai encore un peu de mal à poser mes mots quant à mon ressenti. Globalement, j'ai bien apprécié ma lecture grâce à une intrigue plutôt addictive, mais j'ai toutefois eu du mal à progresser face à la violence de certaines situations, basées sur des faits réels. Au-delà de son histoire fictive, ce roman est un vrai coup de poing qui ne laisse pas indifférent. C'est une lecture un peu dérangeante qui nous fait sortir de notre petit confort. A l'idée que ces choses se passent réellement est révoltant, d'autant plus qu'on ne sait pas y faire grand chose. C'est pour moi la plus grande force du livre, qui nous questionne, nous bouscule. Durant ma lecture, je me suis intéressée à la région du Kenya et du Congo pour en savoir davantage, même si ça fait mal. C'est aussi très dépaysant car on est à mille lieues de nos quartiers sécurisés. Le fil conducteur est plutôt simple mais bien trouvé puisqu'il tourne autour de la vengeance de Tina suite à l'assassinat de sa mère. Une disparition qui l'a profondément marquée, changée et endurcie mais qui contient encore bien des zones d'ombre.... Quelques jours après avoir lu La fille qui n'existait pas, j'ai encore un peu de mal à poser mes mots quant à mon ressenti. Globalement, j'ai bien apprécié ma lecture grâce à une intrigue plutôt addictive, mais j'ai toutefois eu du mal à progresser face à la violence de certaines situations, basées sur des faits réels. Au-delà de son histoire fictive, ce roman est un vrai coup de poing qui ne laisse pas indifférent. C'est une lecture un peu dérangeante qui nous fait sortir de notre petit confort. A l'idée que ces choses se passent réellement est révoltant, d'autant plus qu'on ne sait pas y faire grand chose. C'est pour moi la plus grande force du livre, qui nous questionne, nous bouscule. Durant ma lecture, je me suis intéressée à la région du Kenya et du Congo pour en savoir davantage, même si ça fait mal. C'est aussi très dépaysant car on est à mille lieues de nos quartiers sécurisés. Le fil conducteur est plutôt simple mais bien trouvé puisqu'il tourne autour de la vengeance de Tina suite à l'assassinat de sa mère. Une disparition qui l'a profondément marquée, changée et endurcie mais qui contient encore bien des zones d'ombre. Alors que la jeune fille est aveuglée par son but de faire payer l'assasin présumé, les choses ne vont pas se dérouler comme prévu... C'est tout l'intérêt de l'intrigue qui maintient le lecteur en haleine. Qui était la mère de Tina et pourquoi l'a-t-on tuée? Mais surtout qui? Alors que la jeune fille est certaine qu'il s'agit du richissime Mr Greyhill, ses convictions vont s'ébranler lorsque son fils - et ancien ami- lui propose d'enquêter afin de découvrir la vérité. Une course contre la montre débute, avec son lot de découvertes, la menace du gang, mais pas que... dans cette jungle hostile, comment démêler le vrai du faux? A qui faire confiance? Honnêtement, malgré la dureté du contexte, l'histoire n'en reste pas moins addictive même si j'avoue avoir trouvé quelques passages trop longs. La plume de l'auteure est fluide et explique bien les choses, cependant je l'ai trouvée un peu trop distante, comme les personnages. C'est sans doute mon seul point négatif - hormis la violence de certains passages et le côté révoltant du bouquin, parfois choquant - que je note à ce livre. Je n'ai pas pu m'attacher ni compatir avec Tina, Mickael, Skinny. Pourtant, ils évoluent énormément et font preuve d'une bravoure extrême, je leur reconnais bien cela. La fille qui n'existait pas est donc un roman intéressant qui sort des sentiers battus. Même si je n'ai pas adoré à cause du contexte assez sombre, cette lecture m'a sauvée d'une sacrée panne qui pointait le bout de son nez. Dans le genre YA, il se démarque et rien que pour ça, je recommande.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Camille_Pixie Posté le 4 Avril 2018
          La fille qui n'existait pas démarre sur les chapeaux de roues ! Tina est en train de rentrer en douce dans une riche maison kényane dans le but d'aider les Goondas, un gang local,à pirater à distance un ordinateur portable. Tout se déroule sans accro jusqu'au moment où, alors qu'elle est deux doigts de toucher le but, elle entend le "clic" caractéristique d'un revolver pressé contre sa nuque. C'est alors qu'on apprend que si Tina a voulu faire partie de cette mission, ce n'est pas juste parce qu'elle est une voleuse hors pair, mais parce que Greyhill, le propriétaire de cette maison a assassiné sa mère il y a des années et que la jeune fille veut se venger. Par chance, celui qui la tient en joue n'est pas un membre de la sécurité mais Michael, le fils de Greyhill, son ami d'enfance. Parce qu'elle est bien obligée de lui dévoiler ses plans, du moins en partie, Michael lui propose un marché : s'il arrive à prouver que son père n'a pas tué la mère de Tina, elle s'engage à ne pas dévoiler à la presse les données piratées sur l'ordinateur. Tina prend alors sur elle de jouer les agents... La fille qui n'existait pas démarre sur les chapeaux de roues ! Tina est en train de rentrer en douce dans une riche maison kényane dans le but d'aider les Goondas, un gang local,à pirater à distance un ordinateur portable. Tout se déroule sans accro jusqu'au moment où, alors qu'elle est deux doigts de toucher le but, elle entend le "clic" caractéristique d'un revolver pressé contre sa nuque. C'est alors qu'on apprend que si Tina a voulu faire partie de cette mission, ce n'est pas juste parce qu'elle est une voleuse hors pair, mais parce que Greyhill, le propriétaire de cette maison a assassiné sa mère il y a des années et que la jeune fille veut se venger. Par chance, celui qui la tient en joue n'est pas un membre de la sécurité mais Michael, le fils de Greyhill, son ami d'enfance. Parce qu'elle est bien obligée de lui dévoiler ses plans, du moins en partie, Michael lui propose un marché : s'il arrive à prouver que son père n'a pas tué la mère de Tina, elle s'engage à ne pas dévoiler à la presse les données piratées sur l'ordinateur. Tina prend alors sur elle de jouer les agents doubles... Tina et Michael vont alors repartir à la chasse au passé pour comprendre enfin ce qui s'est passé cette fameuse nuit que les caméras de surveillance n'ont pas pu révéler. Et puis ils vont de rappeler un peu leur enfance aussi, ces moments où ils étaient si proches qu'ils ont eu la même cicatrice sur le bras. Ils vont se lancer dans une aventure dangereuse accompagné par Skippy, celui qui ressemble le plus à ce que Tina pourrait appeler un ami, un voyage où les secrets vont exploser. Le rythme est bien soutenu avec beaucoup de révélations et de retournements de situation. Tina est narratrice et j'ai aimé suivre cette histoire à travers ses yeux, dans sa tête où tout est si compliqué. J'ai trouvé que l'auteure dépeignait extrêmement bien l'univers dans lequel baigne nos héros. Elle a travaillé 10 dans une ONG en Afrique avec des réfugiés et on sent bien qu'elle connait son sujet. Cependant, à aucun moment, je n'ai senti de lourdeur. Elle ne fait pas étalage de ses connaissances mais s'en sert pour créer une intrigue pointue et des dépaysements certains. Entre le Kenya, la traversée des frontières en camion de bananes, le village de son enfance... Malgré la pauvreté, le manque de technologie, les images décrites par l'auteure sont belles. J'avais l'impression de voir les couleurs... Néanmoins, ça fait mal au cœur de lire qu'en 2018, certaines régions de notre monde sont encore ainsi gouvernées par des milices, où règne quelque chose qui s'approche de la loi du Talion. Le trio formé par Tina, Skinny et Michael est génial. Ils sont complètement opposés mais forment une super équipe, bien complémentaire. Entre la voleuse calculatrice et déterminée, le geek un peu froussard mais très extraverti et le fils de riche intelligent, bien que très protégé, ils vont apprendre à avoir confiance les uns dans les autres. Parce que seuls, ils ne peuvent pas s'en sortir. Ils vont être confrontés à beaucoup d’épreuves : ma misère des réfugiés, des villages contrôles par les milices, les gangs organisés dont les chefs sont aveuglés par l'appart de l'argent. Dans cette histoire, il n'est pas toujours facile de savoir qui sont les gentils et qui sont les méchants. Peut-être, d'ailleurs, que tout n'est pas forcément tout noir ou tout blanc et que dans ces nuances de gris, nos héros vont trouver des alliés inattendus. J'ai aimé ce voyage avec eux, ce voyage à travers l'Afrique mais aussi dans le passé de Tina et surtout dans le passé de sa mère, une femme courageuse qui a été détruite par la guerre. Bilan La fille qui n'existait pas est un roman vraiment original qui mélange parfaitement le Young Adult et thriller. Dans cette histoire, on accompagne une ado un peu paumée qui veut venger la mort de sa mère mais dont le chemin est semé d’embûches. En cherchant la confirmation de identité de celui qui a assassiné sa mère, Tina va faire de nombreuses découvertes et nomment, le fait qu'elle existe bien aux yeux de ses amis. J'ai vraiment aimé l'univers dans lequel se déroule cette intrigue haletante et pleine de rebondissements ! Et surtout, j'ai adoré nos trois personnages principaux, leurs différences mais surtout leur amitié.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LeaTouchBook Posté le 27 Mars 2018
          Les éditions Pocket Jeunesse nous offrent une aventure unique dans le genre Young Adult ! La Fille qui n'existait pas sort complètement des sentiers battus du genre Young Adult, Natalie C. Anderson est une romancière à suivre incontestablement ! Nous sommes ainsi dans un roman proche du thriller, un roman qui se déroule au Kenya, dans les bas-fonds de Shangui où les gangs sont rois. Ainsi le cadre spatio-temporel est déjà très original, on découvre un autre univers dans notre propre monde. Tina. Parlons de Tina. Une héroïne qui est aussi forte qu'une Katniss, aussi courageuse qu'une Tris, une jeune adolescente qui doit se battre, voler, tricher, mentir pour survivre. Une héroïne qui est dévorée par la rage, par l'esprit de vengeance; qui ressemble ainsi à Mathilda dans le film Léon. Vous ne pourrez oublier cette protagoniste qui va tout faire pour obtenir justice et vérité. Si je n'ai pas eu le coup de cœur (car je m'attendais à certains rebondissements) j'ai tout de même beaucoup aimé ce livre : il ne ressemble à aucun autre du genre, Tina est une jeune femme qui dépasse ses limites, sa relation avec Michael est très touchante et ce livre est un bon page turner. En définitive,... Les éditions Pocket Jeunesse nous offrent une aventure unique dans le genre Young Adult ! La Fille qui n'existait pas sort complètement des sentiers battus du genre Young Adult, Natalie C. Anderson est une romancière à suivre incontestablement ! Nous sommes ainsi dans un roman proche du thriller, un roman qui se déroule au Kenya, dans les bas-fonds de Shangui où les gangs sont rois. Ainsi le cadre spatio-temporel est déjà très original, on découvre un autre univers dans notre propre monde. Tina. Parlons de Tina. Une héroïne qui est aussi forte qu'une Katniss, aussi courageuse qu'une Tris, une jeune adolescente qui doit se battre, voler, tricher, mentir pour survivre. Une héroïne qui est dévorée par la rage, par l'esprit de vengeance; qui ressemble ainsi à Mathilda dans le film Léon. Vous ne pourrez oublier cette protagoniste qui va tout faire pour obtenir justice et vérité. Si je n'ai pas eu le coup de cœur (car je m'attendais à certains rebondissements) j'ai tout de même beaucoup aimé ce livre : il ne ressemble à aucun autre du genre, Tina est une jeune femme qui dépasse ses limites, sa relation avec Michael est très touchante et ce livre est un bon page turner. En définitive, si vous souhaitez découvrir un roman YA unique, original et palpitant, foncez !
          Lire la suite
          En lire moins
        • beberoots Posté le 19 Mars 2018
          Tina a seize ans et vit au Kenya sur le toit d'un immeuble désaffecté. Elle est une voleuse exceptionnelle, cambriolage organisé, pickpocket, elle travaille pour un gang et c'est la meilleure. Toutefois la vengeance la ronge, sa mère a été assassinée cinq ans plus tôt. Elle en est persuadée, c'est son ancien employeur qui l'a tuée, un riche homme blanc qui trempe dans le trafic d'or et d'homme. Pour avoir assez d'infos et le faire tomber, elle s'infiltre chez lui et pirate son ordinateur, mais c'était sans compter sur son fils avec qui elle a grandi, qui la surprend. Le doute s'installe et l'enquête commence ! Il est rare de lire un roman pour ado avec pour toile de fond l'Afrique. D'autant plus quand le texte est engagé. L'auteur raconte la réalité des congolais, les trafics, la prostitution, l'esclavage, la torture, les viols, les enlèvements, l'immigration. L'auteur explique la condition des femmes, celles qui sont violées, engrossées, reniées par leurs proches comme seule responsable de leur sort... Tina a une vie difficile et pourtant elle se contente de ce qu'elle a et trouve un peu de lumière dans ces tourments avec sa petite sœur. La vengeance est bien présente, elle vit avec depuis... Tina a seize ans et vit au Kenya sur le toit d'un immeuble désaffecté. Elle est une voleuse exceptionnelle, cambriolage organisé, pickpocket, elle travaille pour un gang et c'est la meilleure. Toutefois la vengeance la ronge, sa mère a été assassinée cinq ans plus tôt. Elle en est persuadée, c'est son ancien employeur qui l'a tuée, un riche homme blanc qui trempe dans le trafic d'or et d'homme. Pour avoir assez d'infos et le faire tomber, elle s'infiltre chez lui et pirate son ordinateur, mais c'était sans compter sur son fils avec qui elle a grandi, qui la surprend. Le doute s'installe et l'enquête commence ! Il est rare de lire un roman pour ado avec pour toile de fond l'Afrique. D'autant plus quand le texte est engagé. L'auteur raconte la réalité des congolais, les trafics, la prostitution, l'esclavage, la torture, les viols, les enlèvements, l'immigration. L'auteur explique la condition des femmes, celles qui sont violées, engrossées, reniées par leurs proches comme seule responsable de leur sort... Tina a une vie difficile et pourtant elle se contente de ce qu'elle a et trouve un peu de lumière dans ces tourments avec sa petite sœur. La vengeance est bien présente, elle vit avec depuis plusieurs années, elle voit tout à travers ce voile et passe à côté de beaucoup de choses. Sa carapace est bien épaisse mais se fissure au fil des pages pour laisser place à l'amitié et l'amour. Elle est attachante tout comme les quelques jeunes personnages qui l'entourent. Certains sont parfois un peu exaspèrent quand même et certaines scènes sont un peu grosses mais ce roman est bien écrit et j'excuse ces moments d'égarement ! Je ne suis pas fan des enquêtes en général mais ici l'enjeu est louable, Tina veut révéler au grand jour les trafics humains qui tournent autour des commerces d'or. Natalie C. Anderson nous offre un livre intéressant, très documenté, important qui dénonce et explique.
          Lire la suite
          En lire moins
        • emmabook Posté le 17 Mars 2018
          Ce livre est vraiment génial ! C'est un livre qui change de mes lectures.
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com