En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La fin des Empires

        Perrin
        EAN : 9782262051600
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 450
        Format : 154 x 240 mm
        La fin des Empires

        , , COLLECTIF

        Date de parution : 28/01/2016
        Décadence et mort des Empires. Un livre-chapitres événement.
        L’histoire serait-elle vouée à n’être qu’un éternel recommencement ? Cette fameuse question mérite particulièrement d’être posée concernant la naissance et la chute des empires. Depuis l’Antiquité, et sur tous les continents, certaines contrées, par le fer, l’or et l’esprit, se hissent au rang de puissance prépondérante et dominent une large partie... L’histoire serait-elle vouée à n’être qu’un éternel recommencement ? Cette fameuse question mérite particulièrement d’être posée concernant la naissance et la chute des empires. Depuis l’Antiquité, et sur tous les continents, certaines contrées, par le fer, l’or et l’esprit, se hissent au rang de puissance prépondérante et dominent une large partie du monde. Or, selon l’adage de Jean-Baptiste Duroselle, « tout empire périra » pour des raisons multiples, même si un noyau dur d’explications peut être avancé : crises de croissance, notamment en matière d’assimilation des populations conquises, paupérisation économique, épuisement du modèle militaire ; enfin et naturellement, apparition et renforcement de rivaux intérieurs et extérieurs.
        Sous la direction de Patrice Gueniffey et Thierry Lentz, des historiens de renom racontent et analysent le déclin et la chute des grands empires qui ont fait le monde. Ils nous entraînent dans le sillage d’Alexandre le Grand jusqu’au soft power de Washington, en passant par le modèle romain et son héritier byzantin, les empires des steppes, l’Empire ottoman, le binôme latino-continental espagnol, précédant le siècle idéologique (1917-1991) qui voit tour à tour s’effondrer l’empire des Habsbourg, le IIIe Reich, le Japon militariste, puis, après la guerre froide, le communisme soviétique, héritier de l’impérialisme séculaire des Romanov.
        Brisés par les deux guerres mondiales, la faillite des totalitarismes et le déclin de l’Europe qui avait dominé le monde depuis le XVIsiècle, les empires ont pu sembler, alors que l’on célébrait la fin de l’histoire, condamnés au bûcher des vanités. Seulement, si les empires trépassent, l’impérialisme ne meurt jamais, comme le prouvent les étonnantes métamorphoses de la Chine, l’éternel retour de la Russie, sans occulter le poids toujours majeur des Etats-Unis.
        Au final, une grande leçon d’histoire, inédite et essentielle, pour connaître le monde d’hier et comprendre celui d’aujourd’hui.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262051600
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 450
        Format : 154 x 240 mm
        Perrin
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • MDIV Posté le 4 Avril 2016
          « Tout empire périra », comme l’affirmait déjà Jean-Baptiste Duroselle ! Dans cet ouvrage collectif, plusieurs historiens de renom analysent les raisons de la chute de vingt empires qui ont marqué l’histoire, des origines à nos jours. il s’avère que les raisons de leurs déclins sont multiples. Ce livre, indispensable pour comprendre le monde d’hier et celui d’aujourd’hui, offre aux lecteurs vingt-cinq siècles d’histoire sous un angle original. Virginie, toquée du doc
        • Henri-l-oiseleur Posté le 3 Février 2016
          Ouvrage collectif publié par Perrin conjointement avec le Figaro-Histoire, mensuel dont on ne dira jamais assez de bien, "La fin des empires" se présente comme un recueil d'essais historiques consacrés à l'écroulement, à l'abolition, à la disparition sous toutes ses formes, des états impériaux d'Alexandre à Hitler ou à l'URSS. Chaque essai comporte une partie événementielle, destinée à rappeler dans quelles circonstances tel ou tel empire est tombé, mais aussi une part d'analyse des causes et parfois des conséquences. Les essais sont inégalement brillants : par exemple, il y a nettement mieux que le texte de Sylvain Gouggenheim sur la prise de Constantinople par les Turcs, mais je n'ai rien lu d'aussi éclairant sur la fin de l'empire ottoman que le texte de Hamit Bozarslan. En tout état de cause, le lecteur ne peut qu'en apprendre beaucoup sur le phénomène et il gagnera à tous coups à la lecture de cet ouvrage, magnifiquement introduit par Patrice Guéniffey et Thierry Lentz. Leur analyse du retour du rêve impérial dans l'actualité politique, qu'il s'agisse du califat syro-irakien ou de la construction européenne, est très intéressante.

        Ils en parlent

        Cette somme, dirigée par les deux grands historiens Patrice Gueniffey et Thierry Lentz, fait appel aux meilleurs spécialistes. En outre, l'éditeur n'a pas lésiné sur les cartes et la bibliographie: indispensables.
        Hecht / L'Express
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.