Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221086452
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 290
Format : 153 x 240 mm
La Grande rafle du Vel d'Hiv
16 Juillet 1942
Joseph Kessel (préface de)
Collection : Ce Jour-Là
Date de parution : 02/10/1997
Éditeurs :
Robert Laffont

La Grande rafle du Vel d'Hiv

16 Juillet 1942

,

Joseph Kessel (préface de)
Collection : Ce Jour-Là
Date de parution : 02/10/1997

27 388 fiches ont été préparées par les soins des services préposés aux questions juives. Le 16 juillet 1942, à l'aube, près de 9 000 hommes des forces de l'ordre...

27 388 fiches ont été préparées par les soins des services préposés aux questions juives. Le 16 juillet 1942, à l'aube, près de 9 000 hommes des forces de l'ordre de Vichy déclenchent l'une des plus grandes opérations policières menées dans Paris depuis l'arrestation des Templiers et la Saint-Barthélemy :...

27 388 fiches ont été préparées par les soins des services préposés aux questions juives. Le 16 juillet 1942, à l'aube, près de 9 000 hommes des forces de l'ordre de Vichy déclenchent l'une des plus grandes opérations policières menées dans Paris depuis l'arrestation des Templiers et la Saint-Barthélemy : Ce jour-là et le lendemain, 12 884 juifs, étrangers ou d'origine étrangère, vont être arrêtés.
On compte parmi eux 4 051 enfants, dont beaucoup sont français. On expédie directement en Allemagne ou en Pologne, via Drancy, les célibataires et les couples sans enfants. Les familles avec enfants sont concentrées au Vel d'Hiv : plus de 7 000 personnes vont demeurer prisonnières sous cette immense verrière, dans une chaleur effroyable, presque sans eau. Parmi elles, les 4 051 enfants. Cela s'appelait : l'opération Vent printanier.
Ceux qui ont été arrêtés sont amenés aux camps de Drancy, Pithiviers, Beaune-la-Rolande. De là, ils partent pour Auschwitz où est appliquée la " Solution Finale ". Des témoins se souviennent, des acteurs parlent. A la lecture de ce document incontestable paru pour la première fois en 1967 et aujourd'hui réédité en tenant compte des travaux les plus récents, on peut penser que, cinquante ans après, l'histoire peut – enfin – être écrite.
La responsabilité des autorités de Vichy apparaît, décisive, et l'impunité laisse sourdre l'amertume et l'interrogation

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221086452
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 290
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JeanPierrePoitou Posté le 29 Janvier 2022
    « ce jour-là », je n’étais pas né. Et c’est mieux comme ça. Ce livre raconte dans le détail ce qui s’est passé le 16 juillet 1942 à Paris. Vingt ans avant la grande rafle et les assassinats d’octobre 1962, par la même Police, dont peut-être même certains éléments ont contribué aux deux événements. Le Vélodrome d’Hiver n’existe plus, il a été il y a longtemps remplacé par un bâtiment… de la préfecture de police.
  • FleurDuBien Posté le 22 Novembre 2018
    Après L'état contre les juifs de Laurent Joly, relatant la collaboration du gouvernement de Vichy (voir ma critique pour info), il fut tout à fait logique que je m'attelle à La grande rafle du Vel'd'Hiv de Lévy et Tillard. Après cette lecture douloureuse et cauchemardesque, j'ai le projet ambitieux de lire, pour clore mes lectures sur la solution finale, La survie des juifs en France, de Jacques Semelin, dont je ne manquerai pas de vous faire une critique également, critique, je l'espère, moins douloureuse que celle que je vous présente aujourd'hui. Encore une fois, que dire après une telle lecture ? Comme Charlotte Delbo et son Aucun de nous ne reviendra ou bien encore Si c'est un homme de Primo Lévi, les mots me manquent pour exprimer toute l'horreur de cette rafle honteuse, honnie et barbare. Livre complet, mais un peu désuet je l'avoue, il reste néanmoins un témoignage, LE témoignage le plus précis et le plus proche de la Vérité de cette rafle monstrueuse, et l'entassement de tous ces malheureux dans cette enclave du Vel'd'Hiv 7 jours durant, sans nourriture, boissons, toilettes, et j'en passe. Des suicides, des femmes devenues folles, des enfants malades à en mourir, des désespoirs... Après L'état contre les juifs de Laurent Joly, relatant la collaboration du gouvernement de Vichy (voir ma critique pour info), il fut tout à fait logique que je m'attelle à La grande rafle du Vel'd'Hiv de Lévy et Tillard. Après cette lecture douloureuse et cauchemardesque, j'ai le projet ambitieux de lire, pour clore mes lectures sur la solution finale, La survie des juifs en France, de Jacques Semelin, dont je ne manquerai pas de vous faire une critique également, critique, je l'espère, moins douloureuse que celle que je vous présente aujourd'hui. Encore une fois, que dire après une telle lecture ? Comme Charlotte Delbo et son Aucun de nous ne reviendra ou bien encore Si c'est un homme de Primo Lévi, les mots me manquent pour exprimer toute l'horreur de cette rafle honteuse, honnie et barbare. Livre complet, mais un peu désuet je l'avoue, il reste néanmoins un témoignage, LE témoignage le plus précis et le plus proche de la Vérité de cette rafle monstrueuse, et l'entassement de tous ces malheureux dans cette enclave du Vel'd'Hiv 7 jours durant, sans nourriture, boissons, toilettes, et j'en passe. Des suicides, des femmes devenues folles, des enfants malades à en mourir, des désespoirs sans nom, juste deux médecins et quelques infirmières pour ces 13 000 juifs parqués comme des bêtes. J'ai la nausée ce soir, j'ai honte de mes ancêtres, j'ai mal au ventre de toute cette horreur. le livre, très complet, fait le tour de cette abomination, de la rafle jusqu'à Auschwitz, destination finale, où les femmes, enfants et vieillards, les plus faibles, étaient directement gazés dès leur arrivée. A savoir tout de même, les allemands nazis ne demandaient pas les enfants, c'est Laval qui insistera pour les arrêter également durant cette rafle innommable du jeudi 16 juillet 1942. Que cette période noire, si noire de notre Histoire de France, nous fasse réfléchir à bon escient et qu'elle nous permette de ne JAMAIS reproduire cela. J'écris ces lignes en pensant bien sûr au Brésil et à l'Autriche qui sont, encore une fois, sous l'emprise de la bête immonde, le fanatisme de l'extrême-droite et les dérives que l'on connaît. Lecture très difficile, à éviter aux âmes sensibles. Allez, en route pour La survie des juifs en France, sur les Justes, ces français qui ont sauvé des juifs, ne serait-ce que pour me réconforter quelque peu ce soir...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zippo Posté le 4 Octobre 2017
    Suite à la conférence de Wansee du 20 janvier 1942 où les dirigeants nazis décidèrent d'appliquer la Solution finale aux Juifs, ceux-ci seront déportés. Ce qui singularise la Rafle du Vel d'Hiv à Paris, qui débute le 16 juillet 1942 aux premières heures du jour, c'est sa réalisation : elle sera le fait de la police française. Le gouvernement de Vichy et sa police procèdent à l'arrestation de 12884 Juifs, dont 4051 enfants. Initialement, les enfants ne devaient pas être arrêtés lors de cette rafle. C'est sur l'ordre de Pierre Laval que ces enfants seront déportés. Pas un ne reviendra. 27388 fiches de Juifs de nationalité étrangère ont été établies. 9000 policiers sont affectés à cette opération avec pour ordre de faire vite. Les témoignages de Juifs et de non Juifs rapportés dans ce livre sont d'un grand intérêt. Ils font état de tentatives de fuite, de suicides, de la compassion de la population et de certains policiers. Les Juifs arrêtés seront transportés par autobus ou cars de police vers les camps de Drancy, Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Avec son livre poignant, Claude Lévy a donné corps au vœu des survivants : ne pas oublier.
  • chboun Posté le 19 Avril 2017
    Document historique de premier ordre. Très bien documenté, il a permis de connaître ce que les français et l'Etat français ont mis en oeuvre dans le processus d'extermination de la population juive.
  • Grazie1006 Posté le 14 Février 2017
    Ce livre de témoignages devraient être une lecture obligatoire au collège . C'est tellement atroce cette rafle et ces déportations , on se dit que ce n'est pas possible mais si les hommes sont capables de tout . A lire absolument
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.