Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221252949
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 1 x 215 mm

La Guerre des idées

Enquête au coeur de l'intelligentsia française

Date de parution : 11/03/2021

De Saint-Germain-des-Prés aux chaînes d’info en continu, l’intellectuel français est auréolé d’un pouvoir singulier. Défenseur des opprimés ou décrypteur de l’actualité, militant des causes perdues ou expert au discours ciselé, il occupe, au pays de Descartes, où l’on aime à théoriser, une place à part.
Crise financière, attentats islamistes, poussée migratoire,...

De Saint-Germain-des-Prés aux chaînes d’info en continu, l’intellectuel français est auréolé d’un pouvoir singulier. Défenseur des opprimés ou décrypteur de l’actualité, militant des causes perdues ou expert au discours ciselé, il occupe, au pays de Descartes, où l’on aime à théoriser, une place à part.
Crise financière, attentats islamistes, poussée migratoire, montée des populismes, féminismes, épidémie... L’histoire est de retour, les idées gouvernent de nouveau le monde. La vieille opposition entre droite et gauche, périmée, s’est vue évincée par d’autres clivages, dans l’air du temps. Réacs, gauchistes, libéraux : chacun accuse l’autre d’avoir gagné la guerre culturelle.
D'Alain Finkielkraut à Édouard Louis, en passant par Michel Onfray, de la Manif pour tous à Nuit debout, sans oublier les Gilets jaunes, qui a vraiment remporté cette bataille idéologique? À l’heure de la cancel culture, de l’hystérisation de la polémique, de l’immédiateté de l’information et du pouvoir de l’image, quel rôle l’intellectuel peut-il encore jouer? Le débat est-il seulement toujours possible, en France?
Eugénie Bastié a mené l’enquête: pendant trois ans, elle a rencontré une trentaine de penseurs de tous bords. Elle décrit un paysage intellectuel morcelé, mais plus riche que jamais. Une plongée passionnante au cœur de l’intelligentsia, la France racontée au travers des idées qui l’agitent et des personnages qui les incarnent.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221252949
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • allard95 Posté le 2 Août 2021
    Eugénie Bastié recense ici de manière complète les positions et postures des intellectuels Français, lors des dernières décennies, et particulièrement lors les toutes dernières années. Ceci en insistant sur leur dérives: l'envahissement de l'université, de certaines grandes écoles, et de nombreux médias par le principe de la défense des minorités, le refus de tout débat, la mise au ban et l'exclusion des déviants. Elle pointe la responsabilité de ceux qui continuent de prendre pour modèles les thèses de Deleuze et de Foucault, va chercher aux USA les modèles des nouveautés "progressistes" qui se sont répandues dans notre France, et met en avant, au milieu de ce chaos, l'intolérance qui constitue le chape de plomb qui écrase, condamne et veut faire taire tout candidat à la nuance. Ce recensement est complet, travaillé, réfléchi, objectif et non sans intérêt. Au milieu de ces vérités mises au jour, on aurait toutefois aimé un plan un peu plus structuré, car l'auteure tourne parfois un peu en rond. Chacun se fera son idée sur le fond, mais, un certain nombre d'exemples étant présentés comme de véritables démonstrations, on aura du mal à les contester de bonne foi. Ce qui nous conduira à chercher en vain, dans... Eugénie Bastié recense ici de manière complète les positions et postures des intellectuels Français, lors des dernières décennies, et particulièrement lors les toutes dernières années. Ceci en insistant sur leur dérives: l'envahissement de l'université, de certaines grandes écoles, et de nombreux médias par le principe de la défense des minorités, le refus de tout débat, la mise au ban et l'exclusion des déviants. Elle pointe la responsabilité de ceux qui continuent de prendre pour modèles les thèses de Deleuze et de Foucault, va chercher aux USA les modèles des nouveautés "progressistes" qui se sont répandues dans notre France, et met en avant, au milieu de ce chaos, l'intolérance qui constitue le chape de plomb qui écrase, condamne et veut faire taire tout candidat à la nuance. Ce recensement est complet, travaillé, réfléchi, objectif et non sans intérêt. Au milieu de ces vérités mises au jour, on aurait toutefois aimé un plan un peu plus structuré, car l'auteure tourne parfois un peu en rond. Chacun se fera son idée sur le fond, mais, un certain nombre d'exemples étant présentés comme de véritables démonstrations, on aura du mal à les contester de bonne foi. Ce qui nous conduira à chercher en vain, dans un environnement intellectuel fracassé et préempté par les plus sectaires, des raisons d'être optimistes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bougnadour Posté le 13 Juin 2021
    En bonne journaliste Eugénie Bastié livre un paysage complet et précis de la vie intellectuelle française. On ne parlera pas de l’état du débat intellectuel puisque de débat il n’y a plus. Si la vie des idées a toujours été houleuse allant autrefois jusqu’au duel, aujourd’hui on dénigre, on déconsidère l’opposant mais on ne débat pas. Ne se laissant pas décourager E. Bastié tente de comprendre ce qui s’est passé chez nos chers intellos, à la fois par des récits journalistiques retraçant leurs évolutions ainsi qu’avec des fiches de synthèse des éléments fondateurs des mouvements actuels. L’ensemble reste digeste et accessible pour le lecteur non familier de ce petit monde tellement français. Sur le fond la droite aurait gagné la guerre des idées grâce à des penseurs réactionnaires sur-médiatisés, A la lecture de l’ouvrage on comprend plutôt que c’est la gauche qui l’a perdu en s’égarant dans la radicalité et que les leaders réactionnaires sont issus de la gauche traditionnelle (Finkielkraut, Onfray, Michéa …) et ont tout simplement refusé de glisser aux extrêmes et rejettent théorie du genre, intersectionnalité et autre études post-coloniales qui ne font que fragmenter la société et ramener chacun à sa couleur, son sexe et son passé. Tout... En bonne journaliste Eugénie Bastié livre un paysage complet et précis de la vie intellectuelle française. On ne parlera pas de l’état du débat intellectuel puisque de débat il n’y a plus. Si la vie des idées a toujours été houleuse allant autrefois jusqu’au duel, aujourd’hui on dénigre, on déconsidère l’opposant mais on ne débat pas. Ne se laissant pas décourager E. Bastié tente de comprendre ce qui s’est passé chez nos chers intellos, à la fois par des récits journalistiques retraçant leurs évolutions ainsi qu’avec des fiches de synthèse des éléments fondateurs des mouvements actuels. L’ensemble reste digeste et accessible pour le lecteur non familier de ce petit monde tellement français. Sur le fond la droite aurait gagné la guerre des idées grâce à des penseurs réactionnaires sur-médiatisés, A la lecture de l’ouvrage on comprend plutôt que c’est la gauche qui l’a perdu en s’égarant dans la radicalité et que les leaders réactionnaires sont issus de la gauche traditionnelle (Finkielkraut, Onfray, Michéa …) et ont tout simplement refusé de glisser aux extrêmes et rejettent théorie du genre, intersectionnalité et autre études post-coloniales qui ne font que fragmenter la société et ramener chacun à sa couleur, son sexe et son passé. Tout cela, nous apprend E.Bastié, n’est qu’un retour de bâton de la french théorie renvoyé depuis les universités américaines où la déconstruction règne en maitre. Foucault, Derrida et consorts ont triomphé mais une fois que tout est déconstruit il ne reste que des ruines. E. Bastié néglige peut être l’impact à long terme sur la société de ces mouvement radicaux et dérisoires qui ont déjà pris le pouvoir à l’université où il faut faire allégeance pour espérer une carrière. Quoi qu’il en soit son livre est bien construit, utile ..et inquiétant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • augustinchartier Posté le 14 Avril 2021
    Aborder La guerre des idées par ceux qui l’ont vécue Lorsque je lis les grands noms de la philosophie ou de l’« intelligentia » française de ces derniers siècles Sartre, Rousseau, Zola ; j’ai toujours l’impression qu’ils me seront inaccessibles. Que ce soit par leur langage, leur pensée que j’imagine hermétique ou à cause du temps qui me sépare d’eux. Pourtant ces penseurs ont façonné mon écriture, et notre pensée. Finalement sur l’échelle d’une vie ils ne sont pas si loin, Sartre est mort en 1980 et l’affaire Dreyfus n’était-ce pas hier ? J’ai trop souvent l’impression qu’ils ne pourront pas me parler, nous n’avons pas la même vie ! Et moi qui lit la Bible… Cependant la lecture de La guerre des idées me les a rendus de nouveau sympathiques et proches. Une guerre aux multiples batailles d’idées Mêlant phrases incisives et récits journalistiques, Eugénie Bastié décrit dans son ouvrage une succession de photographie du paysage intellectuel français. Pour certaines questions, elle interrogera également les pratiques et les penseurs outre-Atlantique – questions d’histoire, de genre,… Essayant de distinguer au milieu de la bataille qui gagne ou qui se rétracte, elle mène le lecteur dans une histoire engagée au service d’idées et de convictions. Elle déplore... Aborder La guerre des idées par ceux qui l’ont vécue Lorsque je lis les grands noms de la philosophie ou de l’« intelligentia » française de ces derniers siècles Sartre, Rousseau, Zola ; j’ai toujours l’impression qu’ils me seront inaccessibles. Que ce soit par leur langage, leur pensée que j’imagine hermétique ou à cause du temps qui me sépare d’eux. Pourtant ces penseurs ont façonné mon écriture, et notre pensée. Finalement sur l’échelle d’une vie ils ne sont pas si loin, Sartre est mort en 1980 et l’affaire Dreyfus n’était-ce pas hier ? J’ai trop souvent l’impression qu’ils ne pourront pas me parler, nous n’avons pas la même vie ! Et moi qui lit la Bible… Cependant la lecture de La guerre des idées me les a rendus de nouveau sympathiques et proches. Une guerre aux multiples batailles d’idées Mêlant phrases incisives et récits journalistiques, Eugénie Bastié décrit dans son ouvrage une succession de photographie du paysage intellectuel français. Pour certaines questions, elle interrogera également les pratiques et les penseurs outre-Atlantique – questions d’histoire, de genre,… Essayant de distinguer au milieu de la bataille qui gagne ou qui se rétracte, elle mène le lecteur dans une histoire engagée au service d’idées et de convictions. Elle déplore le manque de confrontations sereines qui porteraient le débat public vers le haut. Moi qui habituellement reste loin de ce monde des idées, j’ai prise plaisir à m’y balader. Qu’elle redise l’importance de l’histoire dans son « récit national » ou les luttes droites-gauches, la clarté de l’écriture de l’auteur vous aidera à saisir les concepts qui se livrent bataille. Qui finalement gagne la guerre des idées ? Question que l’on ne peut résoudre en ces lignes mais qui mérite bien ses près de 300 pages. Une guerre des idées ne mérite-t-elle pas deux camps ? SUITE sur le site web
    Lire la suite
    En lire moins
  • JDEV27 Posté le 25 Mars 2021
    Fruit de trois années d’enquête, la jeune journaliste au Figaro propose un essai sur l’état actuel de la vie intellectuelle française. Cet essai bien documenté étonne par l’éclectisme des sujets traités et des personnalités évoquées. Si l’ouvrage ne défend pas de thèse particulière, l’on pourra retenir l’idée centrale qui y est proposée : la vie intellectuelle n’est pas moins vivace qu’auparavant au contraire ; la nouveauté réside dans le refus de la confrontation entre les différents camps. S’attardant avec tendresse sur le « renouveau conservateur » et « la guerre des gauches », elle fustige sans surprise les dérives d’un certain progressisme radical, qui, à force de relativisme, a mené selon elle aux dérives propres à l’ère de post-vérité. Si l'ouvrage est bien documenté et plutôt bien écrit, son contenu s'apparente plus à un recensement des différentes obédiences qu'à un véritable essai politique fertile pour le débat d'idées.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.