Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264078261
Code sériel : 5685
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 128 x 197 mm

La Jeteuse de sort

Corine Derblum (traduit par)
Date de parution : 19/08/2021
Sœur Fidelma est de retour dans ce 31e mystère celtique de Peter Tremayne
Sur une route isolée d’Irlande, on retrouve le corps d’un homme. L’abbé le reconnaît : il était venu à l’abbaye pour une mission secrète aux côtés de la princesse Gelgeis et de son intendant.
Lorsque la princesse disparaît à son tour, son fiancé le roi de Muman missionne Fidelma et ses compagnons...
Sur une route isolée d’Irlande, on retrouve le corps d’un homme. L’abbé le reconnaît : il était venu à l’abbaye pour une mission secrète aux côtés de la princesse Gelgeis et de son intendant.
Lorsque la princesse disparaît à son tour, son fiancé le roi de Muman missionne Fidelma et ses compagnons de confiance, Eadulf et Enda.
Démons et maléfices se cachent-ils vraiment dans ces montagnes ? Existe-t-il vraiment des brigands qui dérobent l’or et l’argent des anciennes mines ? Et faut-il croire les rumeurs d’une guerre entre les royaumes de Laigin et de Muman ? Alors que Fidelma cherche des réponses, elle sait qu’elle ne peut se fier à personne...
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264078261
Code sériel : 5685
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 128 x 197 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marcellina Posté le 12 Novembre 2021
    Impatiente de lire cette nouvelle aventure de Fidelma mais Dieu que ça m’a paru long… L’auteur est toujours aussi rigoureux en ce qui concerne la loi irlandaise au Moyen-Age et c’est le côté passionnant de ses ouvrages. Par contre, le style laisse quand même à désirer ; des longueurs inutiles, des répétitions répétitives et pléthore de personnages qui finalement n’apportent pas grand-chose à l’intrigue. J’ai aimé le contexte de l’histoire où il est question de mines et là mon côté géologue se réveille. Par contre, tout est fait pour embrouiller les pistes et il faut vraiment persévérer jusqu’à la fin pour comprendre les finalités de ce qui n’est qu’un complot politique plutôt mal présenté. En ce qui concerne les personnages, je dois dire que l’auteur n’a pas vraiment réussi à les rendre sympathiques. Même Fidelma paraît hautaine et méprisante et c’est un peu triste car dans mon souvenir elle était plutôt attachante dans sa recherche de la vérité... Un peu déçue donc mais ça ne va pas m’empêcher de continuer à rechercher les tomes qui me manquent pour parfaire ma connaissance du droit médiéval dans ce beau pays qu’est l’Irlande. Un tout grand merci à Babelio et aux éditions 10/18 pour... Impatiente de lire cette nouvelle aventure de Fidelma mais Dieu que ça m’a paru long… L’auteur est toujours aussi rigoureux en ce qui concerne la loi irlandaise au Moyen-Age et c’est le côté passionnant de ses ouvrages. Par contre, le style laisse quand même à désirer ; des longueurs inutiles, des répétitions répétitives et pléthore de personnages qui finalement n’apportent pas grand-chose à l’intrigue. J’ai aimé le contexte de l’histoire où il est question de mines et là mon côté géologue se réveille. Par contre, tout est fait pour embrouiller les pistes et il faut vraiment persévérer jusqu’à la fin pour comprendre les finalités de ce qui n’est qu’un complot politique plutôt mal présenté. En ce qui concerne les personnages, je dois dire que l’auteur n’a pas vraiment réussi à les rendre sympathiques. Même Fidelma paraît hautaine et méprisante et c’est un peu triste car dans mon souvenir elle était plutôt attachante dans sa recherche de la vérité... Un peu déçue donc mais ça ne va pas m’empêcher de continuer à rechercher les tomes qui me manquent pour parfaire ma connaissance du droit médiéval dans ce beau pays qu’est l’Irlande. Un tout grand merci à Babelio et aux éditions 10/18 pour ce bel ouvrage reçu lors d’une précédente Masse Critique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • polacrit Posté le 10 Novembre 2021
    Je tiens à remercier chaleureusement toute l'équipe de Babelio grâce à qui j'ai reçu ce roman de Peter Tremayne au cours d'une opération Masse Critique. Je connaissais soeur Fidelma pour avoir lu les premiers titres de la série. Je n'ai pas été déçue par ce 31e opus dont le style est toujours aussi addictif. Peter Tremayne est le pseudonyme du romancier, journaliste et biographe britannique Peter Berresford Ellis, né le 10 mars 1943 à Coventry, ville située dans la région des West Midlands, à proximité de Birmingham. En France, il est principalement connu pour sa série de romans policiers historiques consacrés à Soeur Fidelma qui mène ses enquêtes dans l'Irlande du VIIe siècle. Sa mère étant de descendance bretonne et son père journaliste, le jeune Peter a côtoyé depuis sa plus tendre enfance la culture celtique. Peter Tremayne fait ses études d'abord au Brighton College of Art (Faculté des Arts) de l'université de Brighton, puis à l'université de Londres. En 1989, il complète son cursus universitaire par une maîtrise en études celtiques réalisée au North East London Polytechnic, aujourd'hui l'une des facultés de l'université de Londres-Est. Il commence sa carrière de journaliste en travaillant pour un petit hebdomadaire de la... Je tiens à remercier chaleureusement toute l'équipe de Babelio grâce à qui j'ai reçu ce roman de Peter Tremayne au cours d'une opération Masse Critique. Je connaissais soeur Fidelma pour avoir lu les premiers titres de la série. Je n'ai pas été déçue par ce 31e opus dont le style est toujours aussi addictif. Peter Tremayne est le pseudonyme du romancier, journaliste et biographe britannique Peter Berresford Ellis, né le 10 mars 1943 à Coventry, ville située dans la région des West Midlands, à proximité de Birmingham. En France, il est principalement connu pour sa série de romans policiers historiques consacrés à Soeur Fidelma qui mène ses enquêtes dans l'Irlande du VIIe siècle. Sa mère étant de descendance bretonne et son père journaliste, le jeune Peter a côtoyé depuis sa plus tendre enfance la culture celtique. Peter Tremayne fait ses études d'abord au Brighton College of Art (Faculté des Arts) de l'université de Brighton, puis à l'université de Londres. En 1989, il complète son cursus universitaire par une maîtrise en études celtiques réalisée au North East London Polytechnic, aujourd'hui l'une des facultés de l'université de Londres-Est. Il commence sa carrière de journaliste en travaillant pour un petit hebdomadaire de la côte sud de l'Angleterre avant d'écrire pour la presse irlandaise. En 1964, il devient officiellement chroniqueur dans un quotidien londonien pour toutes les questions touchant l'Irlande du Nord. Spécialiste de l'histoire celte, il publie en 1968 Wales: "A Mation Again", un essai sur la lutte pour l'indépendance menée par le Pays de Galles, enrichi d'un avant-propos de l'écrivain et homme politique gallois Gwynfor Evans, premier membre du parlement représentant le Plaid Cymru à Westminster. Il publie ensuite des études sur l'Irlande qui font de lui un spécialiste reconnu. En 1975, il décide de se consacrer entièrement à l'écriture. Entre 1983 et 1993, il publie huit thrillers sous le pseudonyme de Peter MacAlan, à ce jour non traduits en français. En 1994, il aborde le genre du polar historique avec la naissance de son héroïne Soeur Fidelma, juge des royaumes d'Irlande enquêtant pour le compte de son frère, le Haut Roi. L'originalité de cette série est qu'elle se déroule au VIIe siècle, une période peu ou mal connue du grand public, mais fondamentale dans l'histoire de l'Irlande. En effet, les intrigues élaborées par Peter Tremayne mettent souvent en scène la confrontation entre deux civilisations parvenues à un tournant décisif: le paganisme celtique, culture traditionnelle de l'Irlande du haut Moyen-Age, et le christianisme, considéré à l'époque comme une nouvelle religion qui tente de s'implanter dans cette région difficile d'accès tant par sa configuration géographique que par ses coutumes et croyances profondément ancrées dans un rapport à la nature et au monde empreintes de gentilité séculaire. Peter Tremayne a également publié des récits fantastiques, dans lesquels il reprend le personnage de Dracula créé par Bram Stocker, auquel il a consacré une étude en 1997, non traduite à ce jour. Il est également l'auteur de récits dits d'horreur dont Terreur rampante (The Morgow Rises!, 1982), le seul à être publié en français. Il est également l'auteur de biographies consacrées à l'écrivain britannique Henry Rider Haggard, à William Earl Jones, pilote de chasse devenu romancier, Talbot Mundy et E.C. Vivian, auteur de littérature populaire et de récits policiers. Au rythme soutenu de publication d'un titre chaque année depuis 1994, la série compte à ce jour 32 épisodes. "La Jeteuse de Sort", parue en Angleterre en 2020, est le 31e. Toutes les traductions françaises sont éditées par les éditions 10/18 dans la collection désormais célèbre "Grands Détectives". Bien que certaines enquêtes mènent soeur Fidelma à Rome ("Le suaire de l'archevêque") ou dans les royaumes saxons de ce qui deviendra l'Angleterre unifiée, l'action se situe principalement dans l' Irlande du VIIe siècle, un territoire homogène bénéficiant d'un système politique bien établi et relativement stable. L'île est divisée en cinq petits royaumes indépendants mais devant tous allégeance au roi de Tara. Elle jouit d'un système juridique ancien dans lequel les femmes occupent une place prépondérante et disposent de droits quasi égaux à ceux des hommes, prérogatives que soeur Fidelma revendique et défend âprement au cours de ses aventures. Cette situation contraste fortement avec l'instabilité politique et le système juridique brutal des royaumes saxons. Contexte religieux: Bien que soeur Fidelma soit une religieuse de l'Eglise celte, à l'époque indépendante de Rome, divisées par de nombreuses divergences théologiques, Fidelma est chrétienne. La série débute par "Absolution par le meurtre" pendant le concile de Whitby qui a mené à l'unification temporaire des Eglises catholiques de Grande Bretagne et à la réduction des désaccords entre l'Eglise de Rome et les Eglises celtes, notamment sur des points de doctrine. Ce concile a été réuni à la demande du roi Oswiu de Northumbrie. Il s'est déroulé de 663 à 664 à l'abbaye de Whitby, dans le nord-est de l'Angleterre, monastère double dirigé par sainte Hilda. La réalité historique ce de concile ne semble pas faire l'unanimité parmi les historiens. Bède le Vénérable, moine lettré anglo-saxon né en Northumbrie en 674, en parle dans son ouvrage intitulé "l'Histoire ecclésiastique du peuple anglais". Rédigé soixante-dix ans après les événements, Bède le Vénérable s'appuie sur les témoignages du prêtre Etienne de Ripon, le seul à évoquer ce concile qui ne figure ni dans les archives papales, ni dans la Chronique anglo-saxonne, un ensemble d'annales envieil anglais racontant l'histoire des anglo-saxons. Les aventures de Fidelma se déroulent dans une Irlande christianisée depuis de nombreuses générations par saint Patrick . Certaines de ses aventures se déroulent dans des régions plus récemment converties où les traditions païennes persistent. Fidelma, juriste chrétienne, pétrie de culture druidique, incarne les deux visages de cette Irlande qui se cherche une unité religieuse afin d'asseoir plus solidement les ambitions politiques et dynastiques de ses roitelets. Femme courageuse et déterminée, "délicieusement décalée par rapport à son époque, Sœur Fidelma est toujours à deux doigts du blasphème : elle s'oppose à ce que les hommes d'église soient contraints au célibat, et flirte avec l'hérésie de Pélage qui nie la notion de péché originel tout en accordant une grande confiance en l'homme ». Le roman: Bien que l'histoire des protagonistes récurrents se suive d'un roman à l'autre," La jeteuse de sort" peut être lu indépendamment. Sur une route isolée d'Irlande, on retrouve le corps d'un homme. L'abbé le reconnaît aussitôt comme étant venu à l'abbaye pour une mission secrète aux côtés de la princesse Gelgeis et de son intendant. Lorsque la princesse disparaît à son tour, son fiancé, le roi de Muman, province située à l'ouest de l'Irlande, missionne Fidelma et ses compagnons de confiance, Eadulf et Enda pour retrouver sa fiancée et faire la lumière sur les événements mystérieux qui s'ensuivent. Démons et maléfices se cachent-ils vraiment dans ces montagnes ? Existe-t-il vraiment des brigands qui dérobent l'or et l'argent des anciennes mines ? Et faut-il croire les rumeurs d'une guerre entre les royaumes de Laigin et de Muman ? Dans ce contexte périlleux, Fidelma sait qu'elle ne peut se fier à personne pour trouver les réponses. Soeur Fidelma de Kildare: Fidelma a étudié le droit à l'école de Tara. Après huit années au cours desquelles elle a approfondi ses études de droit civil (Leabhar Acaill) et criminel (Senchus Mor), Fidelma a atteint de grade de anruth correspondant au second niveau dans la hiérarchie juridique de l'Irlande de cette époque. Elle est devenue un avocat (dalaigh) reconnu. Fidelma est originaire d'une famille de haut rang. En effet, son frère Colgu est le roi de Muman, l'un des cinq royaumes qui composent l'Irlande. Son rôle peut être comparé à celui d'un juge d'instruction. Frère Eadulf: Saxon originaire du sud de l'Angleterre, Eadulf est un fidèle compagnon de Fidelma qu'il assiste souvent dans ses enquêtes. Dans sa jeunesse, il a hérité de la charge de juge à laquelle il renonça lors de sa conversion au catholicisme par un moine irlandais. C'est un homme lettré qui a étudié la médecine. Il a séjourné deux ans à Rome. Fidelma fait sa connaissance dès le premier volume de la série.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nanouche Posté le 1 Novembre 2021
    La princesse Gelgéis, fiancée de Colgú, roi de Muman, a disparu en compagnie de son intendant. Sur la route qu'elle suivant pour se rendre à l'abbaye de Cáemgen on a retrouvé le corps du brehon (un homme de loi) Brocc qui l'accompagnait également. Informé, Colgú missionne Fidelma, sa soeur, pour retrouver Gelgéis. Elle est secondée par Eadulf, son époux, et Enda, guerrier de son frère.Autour de l'abbaye la petite équipe se retrouve mêlée aux luttes de pouvoir entre les seigneurs des royaumes de cette région montagneuse de l'est de l'Irlande dont on dit que les sommets sont hantés par des esprits, les aos sí. Ce roman est le 31° des aventures de Fidelma de Cashel et le dernier paru mais le premier que je lis. Pas de problème, on peut prendre la série en cours. Fidelma est une ancienne religieuse qui a quitté les ordres et épousé un ancien moine -quoique lui ait encore droit à l'appellation de Frère Eadulf. Ce mariage ne semble poser aucun problème à leur entourage ni susciter la réprobation. Nous sommes en 672, dans les premiers temps du christianisme en Irlande. Plus que l'enquête, ce qui m'intéresse ici c'est la découverte du cadre historique et d'une... La princesse Gelgéis, fiancée de Colgú, roi de Muman, a disparu en compagnie de son intendant. Sur la route qu'elle suivant pour se rendre à l'abbaye de Cáemgen on a retrouvé le corps du brehon (un homme de loi) Brocc qui l'accompagnait également. Informé, Colgú missionne Fidelma, sa soeur, pour retrouver Gelgéis. Elle est secondée par Eadulf, son époux, et Enda, guerrier de son frère.Autour de l'abbaye la petite équipe se retrouve mêlée aux luttes de pouvoir entre les seigneurs des royaumes de cette région montagneuse de l'est de l'Irlande dont on dit que les sommets sont hantés par des esprits, les aos sí. Ce roman est le 31° des aventures de Fidelma de Cashel et le dernier paru mais le premier que je lis. Pas de problème, on peut prendre la série en cours. Fidelma est une ancienne religieuse qui a quitté les ordres et épousé un ancien moine -quoique lui ait encore droit à l'appellation de Frère Eadulf. Ce mariage ne semble poser aucun problème à leur entourage ni susciter la réprobation. Nous sommes en 672, dans les premiers temps du christianisme en Irlande. Plus que l'enquête, ce qui m'intéresse ici c'est la découverte du cadre historique et d'une culture où la nouvelle religion venue d'orient (le christianisme) n'a pas encore effacé toutes les traces de l'ancienne foi païenne. Le système juridique sophistiqué semble lui aussi hérité du passé. Fidelma est une juriste et, malgré son passé de religieuse, elle estime qu'il est heureux que les lois de l'Eglise romaine ne se soient pas encore imposées. Les lois locales privilégient les peines de compensation et de réhabilitation et reconnaissent des droits aux femmes. Fidelma est d'ailleurs clairement une héroïne féministe qui n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds dans le cadre de ses fonctions. Elle apparaît aussi comme le personnage fort du couple qu'elle forme avec Eadulf. J'ai apprécié cette lecture. Comme pour les autres romans que j'ai lus se déroulant au Moyen-âge j'aime le rythme lent de la vie à cette époque où il fallait une demie journée de cheval pour se rendre dans un lieu proche. Cela me donne envie de découvrir des épisodes plus récents des aventures de Fidelma.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tinaju Posté le 25 Octobre 2021
    Voilà c'est fait, j'ai lu le dernier tome paru de la série. Et je me sens démunie. Que vais je devenir sans ma lecture mensuelle de Fidelma ? Que la vie est dure, il ne me reste plus qu'à espérer que l'auteur est déjà en train d'écrire le suivant... Encore une fois, je ne me suis pas ennuyée un seul instant en compagnie de Lady Fidelma et de l'ami Eadulf. Enda est aussi devenu indispensable à leurs aventures. Il manquerait s'il était absent. L'enquête concerne la disparition de la fiancée du frère de Fidelma, un meurtre (pour commencer), des vols de minerais et des intrigues politiques. Pas le temps de flaner. Et c'est toujours un bonheur de parcourir l'Irlande du VIIe siècle avec ses us et coutumes. Ceci dit, je vous laisse, je vais me mettre des alertes pour surveiller les prochaines parution de Peter Tremayne.
  • Vermicelia Posté le 19 Octobre 2021
    La jeteuse de sort est le 31ème tome d'une série de romans policiers historiques écrit par Peter Tremayne et paru aux éditions 10/18 qui met en scène Soeur Fidelma, une femme avocate qui mène des enquêtes dans l'Irlande du VIIème siècle. On est donc avec Fidelma et ses compagnons qui doit se rendre dans une abbaye où l'abbé a signalé la disparition de la princesse Gelgéis, la fiancé du frère de Fidelma, Colgù le roi de Muman et de son intendant ainsi que la mort de leur garde. Et cette mission va conduire Fidelma et ses compagnons dans une enquête beaucoup plus complexe mettant en jeu la paix du royaume.C'est très rythmé, au gré de ses différentes conversations avec les protagonistes de ce mystère, Fidelma met en évidence de nouvelles questions et afin d'y répondre, elle doit se déplacer et rencontrer de nouvelles personnes, mettant en jeu sa propre vie. J'ai énormément aimé cette histoire qui se révèle être une véritable toile d'araignée avec différentes petites énigmes et qui se complexifie au fur et à mesure des pages qui se tournent et qui devient de plus en plus prenante et addictive au fur et à mesure de notre avancement. J'ai... La jeteuse de sort est le 31ème tome d'une série de romans policiers historiques écrit par Peter Tremayne et paru aux éditions 10/18 qui met en scène Soeur Fidelma, une femme avocate qui mène des enquêtes dans l'Irlande du VIIème siècle. On est donc avec Fidelma et ses compagnons qui doit se rendre dans une abbaye où l'abbé a signalé la disparition de la princesse Gelgéis, la fiancé du frère de Fidelma, Colgù le roi de Muman et de son intendant ainsi que la mort de leur garde. Et cette mission va conduire Fidelma et ses compagnons dans une enquête beaucoup plus complexe mettant en jeu la paix du royaume.C'est très rythmé, au gré de ses différentes conversations avec les protagonistes de ce mystère, Fidelma met en évidence de nouvelles questions et afin d'y répondre, elle doit se déplacer et rencontrer de nouvelles personnes, mettant en jeu sa propre vie. J'ai énormément aimé cette histoire qui se révèle être une véritable toile d'araignée avec différentes petites énigmes et qui se complexifie au fur et à mesure des pages qui se tournent et qui devient de plus en plus prenante et addictive au fur et à mesure de notre avancement. J'ai énormément aimé le personnage de Fidelma, une femme pugnace au fort caractère qui n'a peur de rien et qui , quoi qu'il arrive se tient toujours droite et cherche à faire éclater la vérité. J'ai aimé le petit côté Agatha Christie et Perry Mason dans la construction de l'intrigue avec la résolution de l'énigme sous forme d'un procès où tous les protagonistes sont présents et où Fidelma déroule complètement le fil de l'intrigue pour annoncer qui est le coupable. J'adore ce genre de construction. Et ici encore plus car c'est beaucoup plus abouti, plus dense et cohérent. Le fort contexte historique est aussi un atout majeur de cette intrigue avec d'une part l'émergence de la justice puisque Fidelma est avocate et c'est hautement intéressant pour la passionnée de droit que je suis de voir comment le système judiciaire existait déjà à cette époque sous une forme plutôt avancée pour l'époque et d'autre part la présence forte des mythes et croyances celtiques . Cette première découverte de l'univers de Peter Tremayne et de cette série a été une très belle expérience, une lecture passionnante qui m'a donné envie de la reprendre depuis le début pour apprécier chaque évolution tant du personnage de Fidelma que du contexte historique.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…