Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260017561
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 234
Format : 130 x 205 mm

La laisse - NE

Date de parution : 10/04/2008

« Je rentrai à pas de loup dans l'obscurité  de notre chambre. C'était une pièce très féminine, tendue de tissu indien, où le parfum de Laurence, exquis et lourd, flottait comme à l'accoutumée et, comme à l'accoutumée, me laisserait sans doute quelque migraine, d'autant qu'après deux ou trois cutis positives dans...

« Je rentrai à pas de loup dans l'obscurité  de notre chambre. C'était une pièce très féminine, tendue de tissu indien, où le parfum de Laurence, exquis et lourd, flottait comme à l'accoutumée et, comme à l'accoutumée, me laisserait sans doute quelque migraine, d'autant qu'après deux ou trois cutis positives dans son adolescence la mère de ma femme l'avait persuadée de dormir volets et fenêtres clos. »
Étouffé par une femme dominatrice, un musicien raté réussit à se libérer de l'emprise d'un mariage aliénant en composant un « tube » qui le propulse contre toute attente au firmament de la célébrité.
Outre la réédition de ses romans, Françoise Sagan sera célébrée par la sortie en salles le 11 juin 2008 d'un film de Diane Kurys sur sa vie, avec Sylvie Testud dans le rôle-titre. La version en téléfilm sera diffusée sur Arte à l'automne.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260017561
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 234
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • majolo Posté le 8 Juillet 2020
    "La laisse", c'est le seul lien qui semble unir désormais Laurence et Vincent: celle que tient Laurence, faisant de son mari un petit chien docile et charmant. Mariés depuis 7 ans, tout les oppose: Laurence est une grande bourgeoise, riche, snob et capricieuse. Vincent est un musicien obscur, désargenté, rêveur et sans ambition Jusqu'au jour où il pond un air qui devient un tube et fait de lui un homme riche. La donne change et l'équilibre précaire de ce couple vivant dans l'hypocrisie ne résistera pas Françoise Sagan excelle dans ce style de vaudeville, mêlant avec brio cynisme, émotion, cruauté et humour noir. L'ambiance de l'époque et le décor sont un peu passés de mode, donnant à ce roman un air suranné, mais pour qui aime Sagan, comme moi, c'est un bon Sagan. Mais sûrement pas celui que je conseillerai pour faire découvrir cet auteure. "Bonjour tristesse" restant l'incontournable.
  • Swanney Posté le 4 Mai 2019
    L'ambiance feutrée et délicate de la grande bourgeoisie, oisive et sans esprit, est parfaitement rendue par l'écriture de Sagan. Dès les premières pages, un ennuie captivant s'offre au lecteur. Difficile ensuite de lacher le protagoniste, Vincent, qui découvre peu à peu le sens du mot "amour" dans la bouche de sa femme. Sagan traite avec finesse et humour de plusieurs thématiques : l'argent (et surtout le déséquilibre de au sein du couple), la dépendence, la lâcheté, le laisser aller, l'absence d'ambition. Vincent navigue entre des instants de lucidité extrême et des pulsions destructrices. Car sa lucidité ne s'éveille que lorsqu'il est blessé ou menacé. Ainsi, on sent poindre le drame sans savoir d'où il surgira. On sort tout bouleversé par "le charmant petit monstre" qu'est Sagan, ayant été emporté loin, très loin et jusqu'au bout, sans remous et sans heurts.
  • ZeroJanvier79 Posté le 1 Septembre 2018
    Un roman splendide de Françoise Sagan, sur ce couple formé d'une riche héritière possessif et d'un compositeur sans le sou que la société considère comme le mari gigolo de sa riche épouse.
  • Yuko Posté le 16 Juillet 2018
    Entre nonchalance de vivre et douceur des jours qui s’égrainent, Françoise Sagan renoue avec une écriture langoureuse et un style délicat. Mais l’apparence d’une écriture fluide et légère contraste rapidement avec le sujet plus hardi du roman : la dépendance affective et financière au sein d’un couple. Sagan s’attache ici à définir les ambiguïtés de la relation amoureuse, ses conséquences matérielles et ses limites affectives. Une oeuvre bien plus profonde qu’elle ne parait de prime abord, aux personnages forts et travaillés. Peut-on vivre sous la dépendance de l’autre ? Comment survivre à l’étouffement et conserver au sein du couple une part de sa nécessaire liberté ? Le souhaite-t-on toujours réellement ? Autant d’interrogations finement amenées par la romancière et qui conduit le lecteur face à l’inévitable remise en cause. Un roman intelligent et à l’analyse remarquable qui décortique les rapports de la jeune bourgeoisie parisienne avec beaucoup de recul et de finesse. Un très bon moment de lecture !
  • tristantristan Posté le 18 Mars 2018
    L'univers de Françoise Sagan. Des mots justes et des phrases d'anthologie. Mais, son chef d'oeuvre reste Bonjour Tristesse.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.