En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La légende de Hawkmoon (nouvelle édition)

        Omnibus
        EAN : 9782258093287
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 992
        Format : 132 x 198 mm
        La légende de Hawkmoon (nouvelle édition)

        Date de parution : 16/02/2012

        Une grande saga d'Heroic Fantasy par le créateur d'Elric.

        Voici l’histoire de Dorian Hawkmoon, duc de Köln, qui fit alliance avec le comte Airain dans sa lutte contre les hordes cruelles du Ténébreux Empire de Granbretanne et comment il triompha, comment il voyagea dans les dimensions du Multivers pour retrouver les siens et comment il affronta les puissances du...

        Voici l’histoire de Dorian Hawkmoon, duc de Köln, qui fit alliance avec le comte Airain dans sa lutte contre les hordes cruelles du Ténébreux Empire de Granbretanne et comment il triompha, comment il voyagea dans les dimensions du Multivers pour retrouver les siens et comment il affronta les puissances du Chaos.


        Maître incontesté de l’Heroic Fantasy, Michael Moorcock nous entraîne dans un univers de magie et de sorcellerie plein de bruit et de fureur.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258093287
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 992
        Format : 132 x 198 mm
        Omnibus
        26.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Kriss2015 Posté le 2 Avril 2015
          Mon premier Cycle de Fantasy et Quel Cycle...!!! Il m'a accompagné pendant toutes mes vacances, j'avais 17 ans. Depuis je l'ai relu 5 fois et toujours avec autant de plaisir.
        • igaluck Posté le 5 Juin 2014
          J'ai découvert les éditions Omnibus avec un des tomes consacrés à Jean Carrière, « L'âme de l'épervier ». J'ai trouvé la démarche riche, la compilation offre une vue globale sur le travail d'un écrivain. le papier est ici plus épais, le format s'est élargi, la lecture est plus confortable. Il y a par contre peu de documents annexes. La nomenclature des personnages figurant en fin d'ouvrage ne m'a été que peu d'utilité étant donné le foisonnement du second cycle de la légende d'Hawkmoon. Il y faudrait plutôt un schéma avec ramification des incarnations ! le sommaire, comme dans beaucoup de livres actuels, est plutôt radin. J'ai cherché en vain la pagination des subdivisions "livre 1", "livre 2", des romans. La sympathique préface de Michael Moorcock donne le ton. Nous lirons donc en toute détente. Je connais bien la Camargue en général et Aigues-Mortes en particulier, leur réinterprétation fantasmagorique m'a beaucoup amusée, je me suis tout de suite sentie chez moi. Les scènes de bataille – et il y en a beaucoup – ne m'emballent pas mais il y a dans celles-ci tout un attirail d'objets, de flamants roses géants et d'armes magiques qui viennent égayer la confrontation. Michael Moorcock porte une grande attention... J'ai découvert les éditions Omnibus avec un des tomes consacrés à Jean Carrière, « L'âme de l'épervier ». J'ai trouvé la démarche riche, la compilation offre une vue globale sur le travail d'un écrivain. le papier est ici plus épais, le format s'est élargi, la lecture est plus confortable. Il y a par contre peu de documents annexes. La nomenclature des personnages figurant en fin d'ouvrage ne m'a été que peu d'utilité étant donné le foisonnement du second cycle de la légende d'Hawkmoon. Il y faudrait plutôt un schéma avec ramification des incarnations ! le sommaire, comme dans beaucoup de livres actuels, est plutôt radin. J'ai cherché en vain la pagination des subdivisions "livre 1", "livre 2", des romans. La sympathique préface de Michael Moorcock donne le ton. Nous lirons donc en toute détente. Je connais bien la Camargue en général et Aigues-Mortes en particulier, leur réinterprétation fantasmagorique m'a beaucoup amusée, je me suis tout de suite sentie chez moi. Les scènes de bataille – et il y en a beaucoup – ne m'emballent pas mais il y a dans celles-ci tout un attirail d'objets, de flamants roses géants et d'armes magiques qui viennent égayer la confrontation. Michael Moorcock porte une grande attention à ses personnages. Meliadus, perpétuellement décontenancé, d'Averc, fourbe charmeur, sortent du lot. L'humour pointe son nez dans le tome 2. le couple d'Arvec-Hawkmoon finit par fonctionner dans le cocasse, ce qui donne un souffle nouveau au récit. Un air de Fringe et son monde parallèle, un parfum de Valérian et Laureline, les bestioles comme le balbutieur des marais ne dépareraient pas dans les albums BD. Des ingrédients classiques – une petite troupe d'amis, amour, vengeance, courage - pour une épopée qui se laisse lire avec plaisir jusqu'à la fin du cycle un. Michael Moorcock ne se prenant pas au sérieux, il se permet de traiter nonchalamment les ingrédients du genre, le lecteur est détendu, peut survoler des passages et n'est pas pris au piège de la quête de l'élu qui n'aboutit d'ailleurs jamais vraiment. Le second cycle m'est complètement passé au dessus de la tête. On sombre dans le quantique, l'inexistence du temps et de l'espace, l'entrecroisement des plans de réalité. Les multiples ruptures du multivers suivies de cicatrisations diverses ont quelque chose d'hallucinatoire. Trop d'incarnations tuent le fil des personnages. J'ai totalement lâché prise. [Lu dans le cadre de ces fabuleuses masses critiques]
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
        Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.