Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265155299
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 210 mm

La lumière était si parfaite: Le nouveau roman feel-good à découvrir

Date de parution : 15/04/2021
Il suffit parfois d’un rien pour que la vie s’éclaire
« Un roman qui se lit d’un trait et fait du bien. » La Voix du Nord
« Avec ce neuvième roman, peut-être son meilleur, Carène Ponte nous offre un voyage lumineux dont on ressort apaisé. » Page des libraires
« Si vous avez des rêves anciens non réalisés, méfiance, ce livre pourrait vous donner l’envie de...
« Un roman qui se lit d’un trait et fait du bien. » La Voix du Nord
« Avec ce neuvième roman, peut-être son meilleur, Carène Ponte nous offre un voyage lumineux dont on ressort apaisé. » Page des libraires
« Si vous avez des rêves anciens non réalisés, méfiance, ce livre pourrait vous donner l’envie de les accomplir ! » Le Courrier de l’Ouest


Comment sa vie a-t-elle pu lui échapper à ce point ? Devenue mère au foyer à la naissance de ses enfants, Megg fait face aujourd’hui à une ado en crise qu’elle ne reconnaît plus. Son mari ne se préoccupe guère des tâches quotidiennes. Et puis il y a eu le coup de grâce, cette saleté d’infarctus qui a fauché sa mère avant l’heure. Tandis qu’elle se résout à vider la maison de son enfance, Megg déniche une pellicule photo qui l’intrigue, et décide de la faire développer. Rien ne pouvait la préparer à la série de clichés qu’elle découvre alors… Une révélation qui bouleversera sa vie. Partie sur les traces d’un passé maternel dont elle ignore tout, Megg ne se doute pas que c’est son avenir qu’elle est en train de reprendre en main.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265155299
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • KristelR Posté le 1 Novembre 2021
    J’ai beaucoup aimé l’histoire que beaucoup de femmes vivent dans leur quotidien. Suivre Megg, femme au foyer d’une quarantaine d’années qui s’occupe des enfants et allège le quotidien du mari au détriment de son bonheur. Pas de temps pour elle, elle doit être au four et au moulin pour que tout le monde puisse trouver son équilibre. Pourtant, sa limite est atteinte et son moral aussi. Le décès de sa mère et la découverte d’une mystérieuse pellicule photo non développée ne vont pas l’aider et une remise en question s’opère. Heureusement que sa meilleure amie va lui donner cette impulsion qui lui manquait pour répondre à ces questions sans réponse et lui faire comprendre que son bonheur est tout aussi important que celui des autres. Une écriture légère et agréable qui nous pousse à tourner les pages sans s’arrêter. L’histoire est touchante, avec son lot d’émotions, elle parlera à beaucoup de personnes se retrouvant dans cette situation. Ce que je retiens, c’est qu’il est important de prendre soin de nous, pas au détriment des autres non plus, afin d’avoir un bon équilibre pour sa vie de couple et de famille. Un livre plein d’optimisme qui est plaisant à lire !
  • Mylea45 Posté le 26 Octobre 2021
    Je ne suis jamais déçue avec les romans de cette autrice on sait que l'on va passer un bon moment de lecture Avec des touches d'humour, l'autrice aborde différents thèmes : la femme au foyer, la relation mère-fille au moment de l'adolescence, l'amitié, le regard de l'autre qu'est-ce qu'une femme parfaite, doit obligatoirement s'oublier ? la reconnaissance du travail d'une femme au foyer
  • djihane Posté le 10 Octobre 2021
    Ce roman est différent de ce à quoi Carène Ponte nous a habitués. J’avoue la préférer dans des registres un peu plus légers car j’adore son humeur. Avec La lumière était si parfaite, elle aborde principalement la maternité et les mères au foyer. N’étant concernée par aucune de ces problématiques, je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage de Megg, même si j’ai ressenti de la peine pour elle à cause de la manière dont son adolescente rebelle et son mari la traitent. Ce n’est pas parce qu’une femme est mère au foyer qu’elle ne fait rien de ses journées, bien au contraire. Je pense qu’elle s’est révélée quand elle a décidé de ne plus être spectatrice de sa vie et d’agir. Le road trip qu’elle va entreprendre va la transformer. Lui permettant non seulement d’enfin ouvrir le dialogue avec sa fille mais aussi de découvrir une nouvelle facette de sa mère. Il y a un personnage que j’ai particulièrement apprécié, c’est Romy, son amie et voisine déjantée. J’ai retrouvé l’humour de Carène Ponte à travers elle. Elle apporte beaucoup de fraicheur au récit. En somme, j’ai bien aimé cette lecture. Carène Ponte s’interroge sur ce qui définit une femme: son... Ce roman est différent de ce à quoi Carène Ponte nous a habitués. J’avoue la préférer dans des registres un peu plus légers car j’adore son humeur. Avec La lumière était si parfaite, elle aborde principalement la maternité et les mères au foyer. N’étant concernée par aucune de ces problématiques, je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage de Megg, même si j’ai ressenti de la peine pour elle à cause de la manière dont son adolescente rebelle et son mari la traitent. Ce n’est pas parce qu’une femme est mère au foyer qu’elle ne fait rien de ses journées, bien au contraire. Je pense qu’elle s’est révélée quand elle a décidé de ne plus être spectatrice de sa vie et d’agir. Le road trip qu’elle va entreprendre va la transformer. Lui permettant non seulement d’enfin ouvrir le dialogue avec sa fille mais aussi de découvrir une nouvelle facette de sa mère. Il y a un personnage que j’ai particulièrement apprécié, c’est Romy, son amie et voisine déjantée. J’ai retrouvé l’humour de Carène Ponte à travers elle. Elle apporte beaucoup de fraicheur au récit. En somme, j’ai bien aimé cette lecture. Carène Ponte s’interroge sur ce qui définit une femme: son statut de mère, d’épouse ou autre chose ? La plume de l’auteure est toujours aussi fluide, son récit, malgré une première partie qui ne m’a pas séduite, se rattrape avec la seconde partie que j’ai trouvée plus dynamique. Notre héroïne y évolue enfin et l’histoire gagne en intérêt et en émotion.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MadameBovarysme Posté le 7 Octobre 2021
    On suit l’histoire de Megg, mère au foyer, elle s’occupe de tout et n’a plus une minute à elle. Cette dernière ne s’épanouit plus dans ce mode de vie, d’autant plus que les conflits avec sa fille de 16 ans sont de plus en plus présents. Mais lors d’une visite dans le grenier de ses parents, Megg va faire la découverte d’un objet qui pourrait bien bouleverser son quotidien. Un roman pétillant, bien difficile à lâcher une fois commencé. On est embarqué dans un merveilleux voyage à travers certains pays d’Europe. J’ai adoré en apprendre plus sur Milan, Venise mais aussi sur la Bulgarie. C’était agréable de vadrouiller à travers cette histoire. De beaux messages sont passés à travers ce roman et j’ai beaucoup aimé la façon dont l’écrivaine traite certains sujets tels que le handicap physique, l’infidélité ou encore les secrets familiaux. Ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai passé un doux moment grâce à la plume de Carène Ponte.
  • MamieAgnes Posté le 24 Septembre 2021
    Quel bonheur à lire : une ode à toutes les femmes pour qu'elles ne s'oublient pas. La pétillante Romy l'a bien compris et va aider son amie Megg å en prendre conscience. Le roman est emprunt d'émotions et on passe des larmes aux rires et du rire aux larmes. À lire d'urgence !
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    27 romans à lire en vacances

    Vous n’avez pas encore trouvé le livre qui vous accompagnera pendant vos vacances ? Qu’à cela ne tienne ! Que vous aimiez les histoires qui vous transportent, les romans feel-good ou les sagas familiales, vous allez trouver votre bonheur dans notre sélection !

    Lire l'article
  • Sélection
    Fleuve éditions

    12 livres à déguster en plein air cet été

    Marre des lectures confinées entre couette et canapé ? Attrapez vos lunettes de soleil et votre PAL (“pile à lire” pour les intimes), et partez bouquiner au grand air. Feel good book, thriller, polar ou biographie : Fleuve éditions vous souffle 12 idées de livres à dévorer en terrasse, dans un parc, sur la plage ou à la montagne…

    Lire l'article