En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Maison au bord de la nuit

        Presses de la cité
        EAN : 9782258135116
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 512
        Format : 140 x 225 mm
        La Maison au bord de la nuit

        Marion ROMAN (Traducteur)
        Date de parution : 06/04/2017
        Une île, un siècle d’amours, de drames, de petits prodiges et de grands miracles.
        Au large de la Sicile, sur l’île de Castellamare, caillou fertile bercé par le sirocco et les légendes locales, Amedeo Esposito peut enfin poser ses valises. Élevé à l’orphelinat de Florence, ce médecin a un don pour le bonheur. Or, l’île lui réserve bien des surprises. À commencer par
        l’amour :...
        Au large de la Sicile, sur l’île de Castellamare, caillou fertile bercé par le sirocco et les légendes locales, Amedeo Esposito peut enfin poser ses valises. Élevé à l’orphelinat de Florence, ce médecin a un don pour le bonheur. Or, l’île lui réserve bien des surprises. À commencer par
        l’amour : partagé entre deux femmes, Amedeo fait le choix de bâtir avec l’une. Et qu’importe si l’abandon de l’autre lui coûte sa réputation et son titre de médecin ; avec celle qu’il épouse et les quatre enfants qu’elle lui donne – dont Maria-Grazia, la rescapée, la prunelle de ses yeux –,
        Amedeo restaure une vieille bâtisse surplombant l’océan et rouvre le café qu’elle abritait.
        C’est ici, dans la Maison au bord de la nuit, sur fond de guerre ou de paix, de crise ou de prospérité, que trois générations d’Esposito vont vivre, mourir, aimer, se déchirer, s’effondrer et se relever, sous le regard de la sainte patronne locale, Sant’Agata, toujours prompte à réaliser quelques miracles…
        Dans cette saga familiale qui témoigne d’une maîtrise romanesque rare, Catherine Banner donne
        vie à une constellation de personnages inoubliables.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258135116
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 512
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Rajaab Posté le 9 Avril 2018
          la mer, le vent, l'amour, la guerre, la mort...La Sicile sans surprises
        • Heleniah Posté le 6 Avril 2018
          Amedeo a été abandonné à la naissance, mais par sa force de volonté, est devenu médecin. Il trouve un poste sur la toute petite île italienne de Castellamare, près de la Sicile. Alors que le siècle commence, le confort y est rudimentaire, mais Amedeo fera sa place. Femme, enfants, la 1ere puis la 2nde guerre mondiale, la reprise d’un café, tous ces événements s’enchaîneront sur cette île où chacun est scruté, où les ragots vont bon train. Ce roman est donc une saga familiale qui commence en 1914 pour s’achever un siècle plus tard. On voit l’évolution des mentalités, des technologies sur cette toute petite île, les grands événements qui la touchent, ceux qui l’épargnent. Mais surtout on suit l’histoire d’Amedeo et de Pina, de leurs enfants, en particulier Maria Grazzia, jusqu’à la petite-fille de cette dernière. 4 générations attachées à l’île et leur café, la Maison au bord de la nuit. Le contexte et l’histoire sont intéressants, les personnages attachants pour la plupart. J’ai aimé le fait que certains personnages secondaires soient présents quasiment tout le récit, et qu’ils fassent vraiment partis de l’histoire de l’île. En revanche, j’ai trouvé que certains personnages parmi les enfants et petits-enfants d’Amedeo et de... Amedeo a été abandonné à la naissance, mais par sa force de volonté, est devenu médecin. Il trouve un poste sur la toute petite île italienne de Castellamare, près de la Sicile. Alors que le siècle commence, le confort y est rudimentaire, mais Amedeo fera sa place. Femme, enfants, la 1ere puis la 2nde guerre mondiale, la reprise d’un café, tous ces événements s’enchaîneront sur cette île où chacun est scruté, où les ragots vont bon train. Ce roman est donc une saga familiale qui commence en 1914 pour s’achever un siècle plus tard. On voit l’évolution des mentalités, des technologies sur cette toute petite île, les grands événements qui la touchent, ceux qui l’épargnent. Mais surtout on suit l’histoire d’Amedeo et de Pina, de leurs enfants, en particulier Maria Grazzia, jusqu’à la petite-fille de cette dernière. 4 générations attachées à l’île et leur café, la Maison au bord de la nuit. Le contexte et l’histoire sont intéressants, les personnages attachants pour la plupart. J’ai aimé le fait que certains personnages secondaires soient présents quasiment tout le récit, et qu’ils fassent vraiment partis de l’histoire de l’île. En revanche, j’ai trouvé que certains personnages parmi les enfants et petits-enfants d’Amedeo et de Pina étaient trop effacés, on n’arrivait pas vraiment à s’attacher à eux, et que leur départ ou disparition n’entraînaient pas vraiment d’émotions ni chez le lecteur, ni dans leur famille… J’ai donc bien aimé ce roman, mais j’ai trouvé qu’il manquait d’un petit quelque chose, d’un souffle peut-être, qui aurait pu nous faire aimer les personnages autant que l’île qui en devient un, elle aussi, qui nous porterait en avant pour nous donner envie de tourner encore et encore les pages.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Valmyvoyou_lit Posté le 2 Avril 2018
          Nous suivons la famille Esposito sur trois générations, bien que l’accent soit essentiellement mis sur Amadeo, puis, sur sa fille Maria-Grazia. La première partie concerne Amadeo, cet orphelin qui, contre toute attente a réussi à devenir médecin. Il obtiendra un poste, à Castellamare, une île au sud de Syracuse. Il tombe amoureux de cet endroit et de ses habitants. La vie est lente, ensoleillée et les insulaires sont très attachés à Sant’Agata, une Sainte à qui ils prêtent de nombreux miracles. Il fera un choix qui lui coûtera sa place de médecin, mais, il rebondira très vite en rouvrant le café de l’île. Celui-ci en deviendra le point central. Cet homme doux aura quatre enfants, dont une fille Maria-Grazia, née prématurée et avec un handicap. Armée de l’amour de ses parents, de sa volonté et de son courage, elle deviendra une femme merveilleuse. Ce roman est essentiellement une ambiance. J’ai eu la sensation d’être sur cette île, isolée du continent. Je pense avoir été influencée par la couverture, car je m’aperçois que la représentation de l’histoire que je me suis faite est en noir et blanc, comme dans les vieux films. J’ai vu des petites ruelles, des montées, le café, etc.... Nous suivons la famille Esposito sur trois générations, bien que l’accent soit essentiellement mis sur Amadeo, puis, sur sa fille Maria-Grazia. La première partie concerne Amadeo, cet orphelin qui, contre toute attente a réussi à devenir médecin. Il obtiendra un poste, à Castellamare, une île au sud de Syracuse. Il tombe amoureux de cet endroit et de ses habitants. La vie est lente, ensoleillée et les insulaires sont très attachés à Sant’Agata, une Sainte à qui ils prêtent de nombreux miracles. Il fera un choix qui lui coûtera sa place de médecin, mais, il rebondira très vite en rouvrant le café de l’île. Celui-ci en deviendra le point central. Cet homme doux aura quatre enfants, dont une fille Maria-Grazia, née prématurée et avec un handicap. Armée de l’amour de ses parents, de sa volonté et de son courage, elle deviendra une femme merveilleuse. Ce roman est essentiellement une ambiance. J’ai eu la sensation d’être sur cette île, isolée du continent. Je pense avoir été influencée par la couverture, car je m’aperçois que la représentation de l’histoire que je me suis faite est en noir et blanc, comme dans les vieux films. J’ai vu des petites ruelles, des montées, le café, etc. Les descriptions m’ont transportée dans ce lieu, mais sans la couleur, ce qui me laisse un sentiment de douceur, d’authenticité et de pittoresque. En un siècle, bien entendu, il s’en passe des choses. La Première Guerre Mondiale, la montée du fascisme, la modernisation avec les voitures, la télévision couleur, la crise des subprimes, etc. atteindront Castellamare. J’ai beaucoup aimé ressentir de quelle façon les habitants ont appréhendé ces événements et ces changements, de quelle manière, ils se sont adaptés. Ce roman apporte une vision sociologique du siècle dernier. La suite sur mon blog : http://www.valmyvoyoulit.com/archives/2018/04/02/36287283.html
          Lire la suite
          En lire moins
        • vegalia Posté le 15 Mars 2018
          C'est une saga familiale se déroulant sur un siècle, sur une ile italienne. Les personnages sont très fouillés et l'auteur nous propose des portraits de femmes courageuses, opiniâtres, décidées et fortes. L'atmosphère confinée de ces petits villages est très bien rendue et l'ile est un personnage important tant ce qui se dégage de cet endroit influe sur les personnages. C'est très agréable à lire et on s'attache facilement à ces personnages car ils nous ressemblent par leurs faiblesses, leurs forces.
        • syth Posté le 6 Mars 2018
          Une saga familiale d'où l'on ressort le coeur plein de tendresse, avec dans la bouche des mots de leur patois local mâtinés d'italien grâce à des personnages passionnés, chaleureux qui crient, rient, s'aiment et se détestent. C'est l'histoire d'Amadéo et de ses descendants qui vivent sur une petite île au large de la Sicile: Castellamare. On les voit évoluer sur près d'un siècle touchés par ses grands changements mais toujours fidèles à leurs contes et traditions. J'ai adoré!

        Ils en parlent

        " La maison au bord de la nuit est une saga familiale très attachante avec des amours, des rivalités, des jalousies, non-dits et secrets de famille."
        Carobooking
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.