Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258135116
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

La Maison au bord de la nuit

Marion Roman (traduit par)
Date de parution : 06/04/2017
Une île, un siècle d’amours, de drames, de petits prodiges et de grands miracles.
Au large de la Sicile, sur l’île de Castellamare, caillou fertile bercé par le sirocco et les légendes locales, Amedeo Esposito peut enfin poser ses valises. Élevé à l’orphelinat de Florence, ce médecin a un don pour le bonheur. Or, l’île lui réserve bien des surprises. À commencer par
l’amour :...
Au large de la Sicile, sur l’île de Castellamare, caillou fertile bercé par le sirocco et les légendes locales, Amedeo Esposito peut enfin poser ses valises. Élevé à l’orphelinat de Florence, ce médecin a un don pour le bonheur. Or, l’île lui réserve bien des surprises. À commencer par
l’amour : partagé entre deux femmes, Amedeo fait le choix de bâtir avec l’une. Et qu’importe si l’abandon de l’autre lui coûte sa réputation et son titre de médecin ; avec celle qu’il épouse et les quatre enfants qu’elle lui donne – dont Maria-Grazia, la rescapée, la prunelle de ses yeux –,
Amedeo restaure une vieille bâtisse surplombant l’océan et rouvre le café qu’elle abritait.
C’est ici, dans la Maison au bord de la nuit, sur fond de guerre ou de paix, de crise ou de prospérité, que trois générations d’Esposito vont vivre, mourir, aimer, se déchirer, s’effondrer et se relever, sous le regard de la sainte patronne locale, Sant’Agata, toujours prompte à réaliser quelques miracles…
Dans cette saga familiale qui témoigne d’une maîtrise romanesque rare, Catherine Banner donne
vie à une constellation de personnages inoubliables.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258135116
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

" La maison au bord de la nuit est une saga familiale très attachante avec des amours, des rivalités, des jalousies, non-dits et secrets de famille."
Carobooking

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • diablotin0 Posté le 24 Juillet 2021
    "La maison au bord de la nuit "est une saga familiale qui nous transporte à Castellamare, petite île au large de la Sicile. Légendes, croyances, rumeurs, amours, déchirures, jalousie, réconciliation, voilà ce qui vous attend si vous choisissez de rencontrer les 3 générations de la famille Esposito. Il n'est aucunement difficile de se projeter dans cette île, on voit les bougainvillées, on sent la chaleur, , on entend les vagues, on a presque la saveur des arrancini. C'est aussi l'histoire de l'Italie de 1914 à 2009. C'est un roman idéal pour les vacances.
  • LadySchnaps Posté le 3 Juin 2021
    Un magnifique conte familial : d’Amedeo Esposito, jeune médecin débarqué un peu par hasard sur l’île de Castellamare en Sicile à son arrière petite fille quasiment cent ans plus tard ; on plonge littéralement dans l’histoire de cette famille et de cette île remplie de mystères. Drames, secrets, rebondissements, entraide, amour, attentes, retrouvailles, joie, peines, tragédies ; immersion totale, tous les ingrédients sont là pour passer un super moment avec ce roman qu’on a du mal à lâcher !
  • cgayraud Posté le 26 Février 2021
    L'histoire débute par la naissance de deux enfants la même nuit sur l'île de Castellamare, au large de la Sicile. Ces deux enfants sont Tullio et Andréa. Deux enfants dont les pères se détestent, Andréa, fils du Comte de Castellamare et Tullio, fils du médecin, Amedeo Esposito, amant de l'épouse du Comte. C'est l'histoire d'Amedeo, élevé dans un orphelinat de Florence, puis médecin et cafetier au sein de l'emblématique café de la Maison au bord de la nuit qui nous est contée, la sienne et celle de trois générations insulaires qui lui ont succédé. De 1914 à 2009, entre tradition et Histoire, on va suivre ces personnages très attachants qui vont traverser les époques et connaître les deux Grandes guerres mondiales, le fascisme et une crise financière mais, la sainte patronne locale, Sant'Agata veille sur l'île. J'ai été enchantée par cette fresque familiale dont le récit nous transporte au sein de malédictions et de contes. Une belle écriture fluide qui narre cette oeuvre romanesque de façon très poétique. Une très belle lecture. Challenge Multi-Défis 2021
  • 4bis Posté le 11 Août 2020
    Jolie histoire dont les personnages m'ont paru plus pittoresques et plus fouillés au début de l'intrigue. Loi du genre, on abandonne des protagonistes auxquels on s'était attaché à mesure qu'ils vieillissent pour se concentrer sur les générations suivantes. C'est parfois un peu frustrant. Il y a un équilibre difficile à trouver alors entre les destinées individuelles et l'histoire des lieux. Le roman n'a pas le souffle des grandes épopées, il n'y a pas non plus de conceptualisation des moments historiques vécus par les habitants de Castellmare. On y gagne en pontifications évitées ce qu'on y perd en ancrage historique. Nos braves illiens semblent ne jamais se départir de leurs superstitieuse naïveté et ne sont mus que par le désir ambivalent de quitter leur île adorée. Avec ces deux ressorts, ils traversent un siècle, immuables, fleurant le limoncello et le bougainvillier. Peut-être est-ce là la manière actuelle d'écrire une fresque historique : sans idéologie affichée mais avec beaucoup de pittoresque, je me serais bien nourrie d'un peu plus.
  • Lorenza37 Posté le 19 Juillet 2020
    On y est, on y reste et on ne veut plus le quitter ce morceau de caillou !
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.