Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265117143
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 210 mm

La Maison des oubliés

Raphaëlle DEDOURGE (Traducteur)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 07/03/2019
"Une histoire merveilleusement atmosphérique" Culturevsnews

"Un dénouement absolument incroyable et bouleversant" Un bon livre à lire
Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas... Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure.
Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison.
Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents, plus déroutants les uns que les autres, ont lieu.
Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser de là… à n’importe quel prix.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265117143
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions

Ils en parlent

"(..) Impossible à lâcher…"
The Huffington Post

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jodyane Posté le 8 Mars 2020
    Je me suis enfin décidé d'ouvrir ce livre qui me faisait peur à cause du sujet : fantômes et maison hantée. On va suivre une famille , Ollie le père , Caro , la mère et Jade leur fille . Ils emménagent dans leur nouvelle maison à la campagne qu'ils vont devoir retaper. Dès le début il y a une présence dans la maison et très vite des phénomènes surprenant vont survenir , des plafonds qui s'effondrent , des inondations avec des robinets qui s'ouvrent tout seul, des apparitions , des voix , des chats qui sortent en courant d'une pièce et en miaulant de frayeur ! Tous les ingrédients sont là pour flipper ! Et oui, j'ai flippé, car l'ambiance est angoissante, mais c'était très bien dosée pour moi., juste ce qu'il fallait pour que je n' abandonne pas ma lecture . J'ai beaucoup aimé finalement et je retenterai l'expérience dans ce style L'écriture est fluide et simple. Je recommande aux amateurs de fantômes et maisons hantées.
  • simonjean Posté le 7 Mars 2020
    Ca commence comme « Le Club des Cinq et la maison hantée » mais peu à peu , l'histoire devient cauchemardesque et angoissante . On a envie de savoir ce qui va arriver à la famille Harcourt qui rencontre de plus en plus de problèmes depuis qu'elle a emménagé dans ce manoir georgien , en plein coeur de la belle campagne anglaise . La maison est-elle maudite ? Quelqu'un leur en veut-il et pourquoi ? Le père de famille est-il tombé dans une faille spatio-temporelle ou les Harcourt sont-ils victimes de fantômes ( maîtrisant parfaitement l'informatique et la téléphonie mobile....  ) ? Essaie-t-on de leur faire perdre la raison ? Des chapitres courts apportant chacun leur lot de péripéties inquiétantes et de faits paranormaux assurent un rythme soutenu à la lecture . Une bonne histoire de Peter James , bien agréable à lire , mais je préfère quand même les enquêtes de Roy Grace que j'espère retrouver prochainement !
  • Sanlecture Posté le 6 Mars 2020
    L'auteur nous met directement dans l'ambiance depuis le premier chapitre qui d'ailleurs a une fin assez gore. Bon le deuxième chapitre était un peu du copié collé du premier, mais mis à part ça, dans chaque chapitre, il se passe un petit quelque chose de surnaturel. On suit la vie d'Ollie, Caro et leur petite Jade dans leur nouvelle maison sans savoir ce qu'il s'y passe réellement ni le passé de ce manoir de leur rêve. J'ai beaucoup aimé le fait de découvrir l'histoire de cette maison en même temps qu'eux qui est assez glauque. J'ai découvert cet auteur grâce à ce roman. Et franchement, je ne m'attendais pas à grand chose à part une histoire de fantôme. Mais le fait que le manoir aie eu autant de propriétaires m'a intrigué. Je n'ai pas été déçue, même si je m'attendais à un peu plus de moment flippant. Mais, il valait quand même le détour.
  • JacquesYvesDepoix Posté le 23 Février 2020
    La lecture de ce roman me laisse une impression mitigée. J'adore les bouquins qui traitent des maisons hantées et celui-ci en fait partie. L'intrigue apporte son lot de sueurs froides, c'est vrai, mais deux défauts principaux m'empêchent d'être pleinement convaincu : le personnage principal, Ollie, celui par qui le narrateur passe pour déployer son histoire, n'a pas des réactions crédibles du tout. Combien de fois ne me suis-je pas dit que, dans sa situation, je n'aurais jamais fait comme ci ou que j'aurais plutôt fait comme ça ! Il ne réagit pas du tout comme tout un chacun. Il se refuse à partager ce qui lui arrive avec sa femme la plupart du temps, quitte à le regretter ensuite ( rien de plus agaçant ! ), il trouve le sommeil (dans la même situation, on pourrait en douter ... ce n'est pas crédible ), il procrastine sans arrêt, ne résout jamais un problème tout de suite, etc. etc. Bref il est horripilant ! La deuxième chose particulièrement agaçante, c'est que la narration est pétrie de discours indirect libre sous forme d'interrogations sans fin, souvent les mêmes d'ailleurs ! Je me suis surpris à les anticiper et... La lecture de ce roman me laisse une impression mitigée. J'adore les bouquins qui traitent des maisons hantées et celui-ci en fait partie. L'intrigue apporte son lot de sueurs froides, c'est vrai, mais deux défauts principaux m'empêchent d'être pleinement convaincu : le personnage principal, Ollie, celui par qui le narrateur passe pour déployer son histoire, n'a pas des réactions crédibles du tout. Combien de fois ne me suis-je pas dit que, dans sa situation, je n'aurais jamais fait comme ci ou que j'aurais plutôt fait comme ça ! Il ne réagit pas du tout comme tout un chacun. Il se refuse à partager ce qui lui arrive avec sa femme la plupart du temps, quitte à le regretter ensuite ( rien de plus agaçant ! ), il trouve le sommeil (dans la même situation, on pourrait en douter ... ce n'est pas crédible ), il procrastine sans arrêt, ne résout jamais un problème tout de suite, etc. etc. Bref il est horripilant ! La deuxième chose particulièrement agaçante, c'est que la narration est pétrie de discours indirect libre sous forme d'interrogations sans fin, souvent les mêmes d'ailleurs ! Je me suis surpris à les anticiper et à les passer allègrement, tant elles allongent, alourdissent, ralentissent le rythme de la narration qui, sans cela, aurait pu transformer le roman en une nouvelle du coup particulièrement effrayante. Dommage, les romans sur les maisons hantées ne sont pas légion et je suis déçu qu'il ne m'ait pas fait vibrer davantage.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nyuka Posté le 2 Janvier 2020
    Je ne connaissais pas l’auteur, il me fallait un livre pour les vacances alors pourquoi pas celui-ci me suis dit au supermarché. Une lecture plaisante sans prise de tête. On suit cette petite famille dans leurs mésaventures jusqu’au point final sans grande surprise.
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.