Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258075603
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

La maison du Maître

Une enquête de Richard Jury

Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 07/01/2010

Faux-semblants et secrets enfouis sont au cœur de cette nouvelle enquête du commissaire Richard Jury, placée sous le signe du grand écrivain américain Henry James.

Un meurtre vient d'être commis à l'hôtel Zetter, établissement londonien à la mode. Jeune, beau, riche, et mécène à ses heures perdues, Billy Maples était aussi un fervent admirateur du « Maître », Henry James. Au point de s'installer dans le Sussex, à Lamb House, la maison occupée jadis par...

Un meurtre vient d'être commis à l'hôtel Zetter, établissement londonien à la mode. Jeune, beau, riche, et mécène à ses heures perdues, Billy Maples était aussi un fervent admirateur du « Maître », Henry James. Au point de s'installer dans le Sussex, à Lamb House, la maison occupée jadis par le célébrissime auteur.
Tandis que son ami Melrose Plant se rend sur place afin de recueillir des indices susceptibles de le mettre sur la piste du meurtrier, Jury tente de découvrir le véritable visage du gentleman amateur d'art. Mais, aux côtés de la sensuelle Lu Aguilar, officiellement chargée de l'affaire, difficile pour lui de garder les idées claires…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258075603
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Jusqu'à la dernière ligne vous nagerez en plein mystère." Françoise Kunzé - L'Union

"Martha Grimes, la plus britannique des romancières américaines, rend ici hommage à Henry James." Françoise Lafaix - L'Yonne Républicaine

"Indices au compte-gouttes, pistes contradictoires, personnages attachants, que du bonheur !" Sud Ouest

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LePamplemousse Posté le 31 Janvier 2017
    Un excellent roman policier à un détail près : je n’ai pas vraiment compris pourquoi le personnage principal avait été tué…petit détail certes, mais qui me laisse perplexe alors que j’ai dévoré cette enquête, par ailleurs passionnante. Un homme est retrouvé assassiné dans une chambre d’hôtel, ce qui peut paraître étrange vu qu’il n’habitait pas très loin, de plus, il semblait apprécié de tous. Billy Maples était en effet un riche jeune homme passionné par les arts et la littérature et tout particulièrement par l’écrivain Henry James. Si vous ne connaissez pas cet auteur, vous allez pouvoir découvrir plusieurs de ces œuvres tout au long de l’histoire. L’intrigue nous emmène plus de 50 ans en arrière et nous fait découvrir la genèse de ce crime mais je ne suis pas certaine d’avoir bien saisi les motivations du tueur qui sont quand même sacrément tordues et pas logiques du tout, d’autant qu’un élément clé ne nous est finalement pas révélé à la fin, l’inspecteur se contentant de déclarer : « Il n’y a qu’une personne qui peut avoir fait ça » ! Ayant lu des centaines de romans policiers, je suis habituée à deviner les motivations des tueurs mais là, c’est juste trop tiré par les... Un excellent roman policier à un détail près : je n’ai pas vraiment compris pourquoi le personnage principal avait été tué…petit détail certes, mais qui me laisse perplexe alors que j’ai dévoré cette enquête, par ailleurs passionnante. Un homme est retrouvé assassiné dans une chambre d’hôtel, ce qui peut paraître étrange vu qu’il n’habitait pas très loin, de plus, il semblait apprécié de tous. Billy Maples était en effet un riche jeune homme passionné par les arts et la littérature et tout particulièrement par l’écrivain Henry James. Si vous ne connaissez pas cet auteur, vous allez pouvoir découvrir plusieurs de ces œuvres tout au long de l’histoire. L’intrigue nous emmène plus de 50 ans en arrière et nous fait découvrir la genèse de ce crime mais je ne suis pas certaine d’avoir bien saisi les motivations du tueur qui sont quand même sacrément tordues et pas logiques du tout, d’autant qu’un élément clé ne nous est finalement pas révélé à la fin, l’inspecteur se contentant de déclarer : « Il n’y a qu’une personne qui peut avoir fait ça » ! Ayant lu des centaines de romans policiers, je suis habituée à deviner les motivations des tueurs mais là, c’est juste trop tiré par les cheveux pour être crédible, et plusieurs hypothèses s’opposent sans qu’on sache laquelle est finalement la bonne. C'est dommage car l'écriture est fluide, les personnages sont attachants et l'humour très caustique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • isanelly Posté le 25 Avril 2011
    Ce roman mélange les styles : on retrouve le héros commissaire Jury dans une histoire très sensuelle et une ambiance générale faite des romans d'Henry James. Les contrastes de climat sont permanents mais le dénouement alambiquélaisse un peu de marbre
  • martinem Posté le 8 Octobre 2010
    On retrouve le commissaire Jury, momentanément écarté Scotland Yard, se morfondant. C'est alors qu'il est abordé un soir dans un pub londonien par son voisin qui lui raconte une étrange histoire de disparition. Et voilà Jury, aidé de Melrose Plant, son ami aristocrate, repartis dans une enquête passionnante. « La maison du maître » fait référence à Henry James. Et dans cette enquête Melrose Plant va jusqu'à s'imprégner de l'identité de ce maître afin d'aider Jury à découvrir qui a tué Billy Maples, lui aussi fervent admirateur du « Maître ».
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.